Comment économiser pour voyager plus souvent et plus longtemps ?

Mes astuces testées et approuvées

Ce week-end je discutais avec quelqu’un qui me demandait comment je fais pour partir en voyage régulièrement . Je lui ai parlé de mes idées pour économiser pour voyager . Mais pas de pseudo méthode miracle dans cet article ( vous me connaissez ) !  Juste des astuces simples . Mais qui – appliquées quotidiennement – me permettent de boucler nos budgets voyages . Comme je reçois aussi régulièrement cette question ici ou sur instagram , je me suis dit que ce serait cool de noter ces petites astuces qui changent ma manière de vivre et de voyager.

Petite précision de taille

Je sais que j’ai une chance folle de pouvoir partir, vivre de manière suffisamment confortable pour pouvoir mettre de l’argent de côté pour nos voyages . Ce n’est pas donné à tous et je mesure mon privilège .

Même si j’ai conscience que tout le monde ne peut les mettre en œuvre, je me suis dit que ça vaudrait quand même le coup de partager avec vous tous ces petits gestes qui me permettent d’ économiser pour voyager en famille .

Comment économiser avant de partir

Au fil des années j’ai mis en place des astuces très simples pour voyager plus , et mieux . Comme je suis hyper motivée par les perspectives de voyages qui s’offrent à moi , c’est bien plus facile de faire gaffe au quotidien pour me constituer une cagnotte spéciale voyage . Et avec un peu d’organisation , il est aussi possible faire de sacrées économies qui vont facilement diviser le coût d’un voyage par 2 ou 3 . Je vous explique tout ça ?

faire des économies pour voyager

Economiser pour voyager en réduisant ses dépenses au quotidien

Je pense que la manière la plus simple de mettre de l’argent de côté pour voyager , c’est déjà de réduire ses dépenses au quotidien . Et attention spoiler : ma vie de tous les jours n’est pas hyper glam’ !

Pour résumer je :

  • Vais très rarement au restaurant – je prépare plutôt des pique-niques gourmands et emporte mon thermos de thé avec moi . Dégusté dans un chouette cadre naturel, je trouve que ça rivalise aisément avec une sortie au restaurant .
  • Limite les loisirs qui coûtent cher . Par exemple, lors de notre dernier échange de maison à Paris , je me suis dit qu’il faudrait enfin que j’emmène Virgile à Disneyland . Mais j’ai réalisé en discutant avec lui qu’il ne sait même pas de quoi il s’agit . Du coup il ne pouvait être frustré de ne pas y aller et l’ensemble de nos sorties de la semaine nous a coûté moins cher qu’une seule journée en famille là-bas .
  • Achète peu de vêtements – j’ai par exemple un seul sac à main et une seule seule paire de baskets . Ca me semble largement suffisant pour répondre à mes besoins et c’est une source d’économies très importante .
  • Privilégie l’occasion dès que possible : j’ai acheté mes deux canapés , ma table et ses bancs de seconde main , tout comme notre projecteur qui nous permet d’organiser des soirées ciné-club à la maison . 

quel budget faut-il pour voyager ?

Acheter raisonné

Mais surtout je réfléchis systématiquement avant de faire un achat . Je laisse passer quelques jours le temps de m’assurer qu’un objet va réellement correspondre à mes besoins avant de dégainer ma carte bleue . Alors certes , parfois je loupe de chouettes promos , il arrive que les objets soient sold out le temps que je me décide . Mais prendre son temps permet de faire la part entre un désir fugace et un besoin réel . J’essaie de ne pas consommer pour compenser , mais d’avoir une stratégie de consommation qui réponde à mes besoins .

En mettant en place ces astuces toutes simples , j’arrive à économiser pour voyager plusieurs centaines d’euros par mois – qui vont directement garnir ma cagnotte spéciale voyage .

économiser pour partir en voyage

Faire plus de choses moi-même

Une autre manière d’ économiser pour voyager que je trouve encore plus gratifiante est de faire autant de choses que possible par moi-même . Il y a plein de choses qu’on peut mettre en œuvre pour économiser sur des postes de dépenses qui plombent un budget :

  • Chaque week-end nous faisons le ménage tous ensemble
  • On prépare la plupart de nos repas à base de produits de saison
  • Quand un objet me plait, j’essaie de le fabriquer par moi-même
  • Je bricole énormément : par exemple, la bibliothèque DIY que j’ai construite m’a coûté une fraction du budget qu’il aurait fallu compter pour faire faire une bibliothèque sur-mesure
  • Nous entretenons aussi notre terrain nous-même , cela permet de s’aérer tout en faisant du sport ( et hop, plus besoin d‘abonnement dans une salle de sport ).
  • Je bricole énormément : par exemple, la bibliothèque DIY que j’ai construite m’a coûté une fraction du budget qu’il aurait fallu compter pour faire faire une bibliothèque sur-mesure

Quand je fais de la maçonnerie , tronçonne un arbre ou fabrique une lampe , je peux concrètement visualiser la somme que cela m’a fait économiser pour voyager . C’est non seulement gratifiant de faire des choses soi-même mais en plus le bénéfice qu’on en retire est tangible puisqu’on peut le convertir en projets qu’on n’aurait pu concrétiser autrement .

échange de maison
les photos de cet article sont extraites du formidable site Unsplash

Echanger ma maison

Mais la meilleure astuce qui me permet d’ économiser pour voyager plus souvent , c’est bien sûr l’ échange de maison ( dans lequel j’inclus souvent l’ échange de voiture ). Comme je n’ai plus aucun budget logement ou location de vacances en voyage et que je peux vivre ailleurs sans dépenser plus qu’à la maison , il ne me reste plus que le transport à financer .

Je sais ; je vous ai déjà donné mon avis sur l’ échange de maison mais cela reste vraiment l’élément déclencheur qui nous a permis de faire des voyages impossibles à financer autrement . Et puis une partie de l’argent économisé nous permet de faire des travaux par nous-même pour rendre notre maison encore plus accueillante pour nos invités – c’est un cercle vertueux carrément cool !

Si vous voulez en savoir plus , je vous invite à lire mon comparatif pour trouver le meilleur site d’échange de maison en fonction de vos besoins .

budget pour partir en voyage

Choisir une destination accessible aux petits budgets

En voyant passer des offres sur les billets de train ou vols à petits prix , on peut facilement être tenté de réserver son transport sur un coup de tête – en se disant qu’on organisera son voyage ensuite . Mais avant de cliquer pour réserver , je vous invite d’abord à bien vous renseigner sur le coût de la vie sur place :

  • combien vous coûtera votre hébergement
  • ainsi que vos déplacements une fois arrivé
  • quel est le budget alimentation à prévoir ?

En fonction des destinations, ces postes de dépense incompressibles peuvent varier de 1 à 15. Par exemple, même en tenant compte du prix du billet pour y aller, il peut finalement revenir moins cher de passer 2 semaines à sillonner la campagne en Thaïlande que faire un road trip au Danemark . En posant ses bagages à Phrae ( à mon avis la plus belle ville de Thaïlande ), on peut y passer de chouettes vacances avec moins de 15 € par jour et par personne . Ce qui est le prix d’un seul repas au restaurant en Europe ( et même le prix d’un simple Mc Do à Oslo ).

découvrir une destination méconnue

Miser sur une destination méconnue

Quand je demande à des amis où ils rêvent de partir , ce sont généralement les 10 mêmes destinations qui reviennent . Pourtant, le monde est vaste et il existe plein de chouettes coins à découvrir .

Le tourisme étant devenu la plus grande industrie mondiale , je pense qu’il est encore plus important de faire un pas de côté pour mieux profiter de son voyage . Certaines destinations sont littéralement envahies de touristes , et cela fini même par défigurer les sites qu’on venait justement admirer .

Alors pourquoi ne pas se pencher sur des destinations alternatives ? Non seulement vous voyagerez dans de meilleures conditions en évitant les hordes touristiques , mais en plus ces alternatives sont généralement plus douces au porte-monnaie :

  • Vous aimeriez découvrir une vieille ville au merveilleux ensemble architectural comme Prague ? Pourquoi ne pas envisager Cracovie , la belle méconnue , ou Ljubjana , la capitale slovène ?
  • Vous rêvez d’île sub-tropicale où randonner dans des paysages luxuriants sans prendre de vol long-courrier ? Madère pourrait vous plaire !
  • Vous rêvez d’ explorer l’archipel de Stockholm avec ses milliers d’îlots aux maisons colorées ? Saviez-vous que juste en face , en Finlande , on peut camper gratuitement dans tous les parcs nationaux. En plus, les bûches sont offertes pour faire la cuisine dans des foyers aménagés , les lacs sont un bonheur pour se baigner en été et on trouve des myrtilles sauvages à foison .

La bonne nouvelle, c’est que rêver de son prochain voyage, c’est déjà un voyage en soi . Alors rien que le fait de chercher une destination hors sentiers battus , c’est déjà avoir un peu l’impression de partir à l’aventure !

Anticiper son voyage

La clé pour économiser pour voyager , c’est d’ anticiper au maximum . Cela permet à la fois :

  • De bénéficier de meilleurs tarifs sur les transports : en règle générale les prix augmentent en se rapprochant de la date de départ.
  • D’avoir plus de choix côté hébergement : les bons plans logement sont souvent réservés des mois à l’avance en haute-saison et les alternatives pour se loger à petit prix ( auberge de jeunesse , location de vacances ) ne disposent généralement que de peu de chambres familiales .
  • Pareil pour la location de voiture : la plupart des sociétés de location proposent des tarifs avantageux pour ceux qui réservent au minimum 3 mois en avance .
  • Et puis le fait d’avoir un objectif motive à faire des économies au quotidien : on sait concrètement ce que ça va nous permettre de financer .
  • Enfin, cela permet d’étaler ses dépenses pour financer son voyage : il est plus simple de dégager de petites sommes régulièrement plutôt que de sortir une grosse somme d’un coup.

 

Partir hors saison

Si vous avez la possibilité de partir hors-saison , c’est est aussi une bonne manière d’ économiser pour voyager plus facilement . De plus, vous profiterez mieux des sites que vous visiterez , puisqu’ils seront moins fréquentés. Dans les régions très touristiques , ça peut faire une sacrée différence !

organiser un voyage avec un petit budget

Bien se renseigner en amont

Un voyage, ça se prépare ! Parce que préparer un voyage c’est déjà voyager un peu , et ça c’est cool ! Mais surtout parce partir en ayant déjà bien réfléchi à ce qu’on veut faire sur place, ça permet :

  • D’éviter les « pièges » à touristes
  • Perdre moins de temps une fois arrivé à destination
  • Découvrir plus facilement des lieux hors sentiers battus
  • Faire de sacrées économies : en sachant quels jours les musées offrent l’entrée gratuite, quelle carte de transports prendre, les adresses prisées des habitants pour déjeuner sur le pouce, où garer votre voiture, etc…

Je sais ; dit comme ça, ça peut paraitre un poil too much de tout préparer en amont . Mais justement , le fait d’avoir bien préparé son départ permet non seulement d’ économiser pour voyager mieux , mais surtout de laisser plus de place à l’imprévu une fois arrivé . Comme vous perdrez moins de temps à régler des détails pratiques , vous en aurez plus pour profiter de votre voyage , découvrir des lieux insolites ( que vous aurez donc eu le temps de noter avant de partir ).

Carte visa premier

Comment ça Daphné : tu nous parles d’ économiser pour voyager et d’un coup tu cites la carte bleue la plus chère du marché ? Je vous assure , ce n’est pas antinomique ! D’ une part parce que ma carte me sert d’ assurance voyage , assurance pour des locations de voiture , réserve des codes promos exclusifs .

D’ autre part parce selon les banques ( et vos revenus, soyons honnêtes ) elle peut même être gratuite . Si vous avez la chance de voyager régulièrement , renseignez-vous ( et n’hésitez pas à négocier son prix auprès de votre banque , ça marche ! ).

Sérieusement , j’ai économisé des centaines d’euros pour voyager grâce à ma carte Visa Premier rien que cette année . L’assurance m’a déjà remboursé intégralement un voyage que j’avais du annuler à la dernière minute alors que j’étais enceinte de Virgile et que mon médecin me déconseillait vivement de partir , des frais de médecin cet été à Montréal , couvre toutes mes locations de voiture , se substitue aux compagnies aériennes défaillantes quand un vol arrive trop tard pour prendre une correspondance .

Bref , ma carte Visa Premier est largement rentabilisée .

voyager autrement

Comment économiser en voyage

Il y a moyen en voyage de faire de belles économies tout en se faisant plaisir . Si les activités , hôtels , sites les plus connus sont souvent aussi les plus chers ( et fréquentés ) , ce peut justement être l’occasion de faire un pas de côté pour découvrir un lieu autrement . Du coup , ça permet de mixer économies et découvertes pour voyager de manière plus intelligente .

Mais de petites astuces toutes simples permettent aussi d’ économiser pour voyager mieux . Voici ce qui marche pour moi :

comment faire sa valise

Voyager léger

Ah, le fameux syndrome du manque ! On a toujours tendance à prendre deux fois trop d’affaires en voyage . Par peur de manquer , d’avoir un imprévu , l’envie de se faire plaisir . Mais au final , on se retrouve à trainer une valise pleine à craquer dont seul un tiers des affaires nous serviront réellement .

Pourtant , on a tout à gagner à s’alléger :

  • Pas de supplément bagage à payer ( et sur des compagnies lowcost comme Ryanair , ça peut vite faire grimper le prix de votre billet )
  • Donc pas de valise à attendre au tourniquet des bagages à l’aéroport
  • On peut louer une voiture plus petite , qui consommera moins d’essence et sera plus facile à garer
  • On gagne en mobilité : moins de temps perdu à faire sa valise en changeant d’hôtel , on peut tout faire tenir dans un sac à dos pour se déplacer plus facilement

Alors, ne trouvez-vous pas que ça vaut le coup de réduire la taille de sa valise ?

Attention aux frais téléphoniques

On a tous des amis qui nous ont raconté leur mauvaise surprise en recevant leur facture téléphonique à leur retour de voyage . La note peut vite grimper à plusieurs centaines d’euros sans même qu’on ne s’en rende compte !

Pour éviter les mauvaises surprises , mieux vaut bien se renseigner avant de partir et ne pas hésiter à acheter une carte sim pré-payée en arrivant sur place si on n’est pas sûr de ce que notre opérateur habituel va nous facturer . Et surtout , veiller à désactiver l’itinérance des données si l’accès internet n’est pas inclus à l’étranger . De mon côté , j’ai opté pour un opérateur téléphonique qui propose un pass destination à prix mini .

Mais votre téléphone peut être extrêmement utile en voyage . Dans mon guide des meilleures applis de voyage , je vous explique comment utiliser votre téléphone pour économiser pour voyager mieux et éviter les frais téléphoniques à l’étranger .

comment économiser en voyage

Faire des économies sur les frais bancaires

C’est Philéas qui m’a fait découvrir la carte Revolut . L’idée est toute simple : vous remplissez un porte-monnaie électronique auquel est rattaché une carte bleue . Vous mettez dessus des € puis les convertissez dans la monnaie choisie sans aucun frais à un taux de change très avantageux . Ensuite , vous payez directement dans la monnaie locale sans frais de change – et vous pouvez même retirer de l’argent dans les distributeurs . La carte Revolut est gratuite , il suffit de la demander un peu en avance avant de partir . Je vous explique tout ça dans mon guide des meilleurs applis de voyage .

Çà me permet de faire de belles économies en voyage ou sur mes achats à l’étranger et de disposer d’une seconde carte de paiement qui me permet de laisser ma carte principale de côté . Et une fois rentrée je reverse l’excédent de monnaie locale qu’il me reste en euros .

Un vrai bon plan en somme ! ( Merci Philéas pour cette idée fûtée ).

incontournable en voyage

Ne pas se sentir obligé de « faire les incontournables »

Oui , on a le droit d’aller à New-York sans prendre le ferry de la statue de la liberté ( pssst : le ferry gratuit pour Staten Island passe juste à côté , vous serez avec de vrais new-yorkais et il n’y a aucune queue pour le prendre ).

Et puis le M&M’s World n’est quand même pas le lieu le plus typique de Londres ( perso je préfère dépenser mes sous pour acheter un théâtre en papier au Pollock’s Toy Museum , magasin à l’ancienne au charme fou ).

En montant butte Bergeyre à Paris , non seulement on évite les hordes de touristes massés sur les marches du Sacré-Cœur , mais en plus on le voit émerger derrière les vignes – magique !

Finalement , nos meilleurs souvenirs de voyage sont-ils ces fameux lieux incontournables ? Je réalise qu’en réalité , je me souviens mieux d’une rencontre imprévue , des parfums d’un marché local , d’un café prisé des habitants que de sites hyper connus .

Voyager, ça commence déjà par le simple fait de faire un pas de côté . Prenez le temps de vous aventurer hors sentiers battus , c’est là que vous attendent vos meilleurs souvenirs de voyage . Et le temps et l’argent que vous allez économiser pour voyager autrement en ne vous sentant pas obligé de « faire » tous les incontournables vous permettront de faire de chouettes découvertes et de rapporter des souvenirs de voyage qui n’appartiennent qu’à vous .

quel budget faut-il pour partir en voyage ?

Limiter les extras

En voyage , on a forcément envie de se faire plaisir . Mais multiplier les séances shopping , restos , cafés ,boutique hôtels , activités , ça finit par  plomber un budget . Un jour , en discutant avec une amie , elle me disait : mais à quoi bon économiser pour voyager si tu ne te fais même pas plaisir une fois sur place ? Je comprends son raisonnement . Mais moi , je prends aussi un plaisir fou à randonner , pique-niquer dans un parc , faire du geocaching à la recherche de trésors cachés , traverser une ville à vélo . Autant d’activités qui ne coûtent presque rien et me permettent de me faire plaisir tout en découvrant un lieu autrement .

Je pense qu’une bonne solution pour se faire plaisir est de mixer :

  • économiser le reste du temps pour s’ offrir un bel hôtel pendant un voyage
  • emporter son thermos pour avoir son café sur soi mais s’offrir un chouette resto ponctuellement
  • profiter des nocturnes gratuites dans les musées et se payer une activité qui nous plait vraiment
  • fuir les boutiques pour touristes mais s’offrir une pièce chez un artisan

voyager avec un petit budget

Comme dans mon quotidien , je pense que la clé qui permet d’ économiser pour voyager mieux est de consommer de manière raisonnée . Pour ça , il suffit de réfléchir à ce qui nous rend réellement heureux , sans se créer de contraintes qui ne nous correspondent pas . Voyager , c’est déjà faire un pas de côté , sortir de notre zone de confort . Et ça peut commencer par se demander quel voyage on souhaite vraiment faire .

J’espère que ces pistes pour économiser pour voyager plus souvent vous seront utiles . Je vous invite d’ailleurs à prolonger votre lecture avec mes astuces pour voyager en famille avec un petit budget .

Comment économiser pour voyager ? Guide de conseils pratiques pour concrétiser ses rêves .

Et vous , quelles sont vos astuces pour voyager plus souvent ?

PS : cet article est évidemment non sponsorisé . Je ne parle que de réels coups de cœur testés et approuvés . Si vous souhaitez me soutenir en préparant vos prochaines vacances , vous pouvez passer par mon lien vers Booking dans ma page d’accueil . Cela ne vous coûtera rien de plus mais sur chaque réservation faite je touche une ( petite ) commission . Merci !

61
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Debobrico

C’est rigolo ça me fait penser à une discussion avec des copains, ils ont fait le calcul qu’ils dépensaient 1000 euros de coiffeur par an! (ils sont 3). Quand on leur a dit que nous n’allions jamais chez le coiffeur, on a compris tous ensemble comment on faisait pour partir plus souvent! Je me retrouve beaucoup dans: peu de restos au quotidien et aussi en voyages, peu d’achats. Voyager leger, on ne prend jamais de bagage en soute. Je dirais aussi limiter les crédits… nous avons acheté une maison très peu chère, du coup nous avons des petites mensualités et nous n’avons ps d’autres emprunts, quand on se compare à des amis qui ont 1500 de crédit par mois (700 pour nous) on comprend bien qu’ils ne puissent pas facilement voyager. Après chacun ses plaisirs, pour certains c’est important d’avoir une grosse voiture et des gadgets multimédias donc c’est normal qu’ils allouent plus de budget à ces postes de dépense.

Melle Blanche

+1
On a fait l’arbitrage d’habiter une toute petite surface. D’ailleurs une fois, un copain n’avait pas trop écouté notre conversation et avait compris que l’on parlait de la surface de notre balcon. Non, non, c’est la totalité ! (en gros son salon dans sa graaaaande maison).
Aussi on ne peut pas inviter chez nous la flopée de copains de classe, mais en attendant nous le week-end on ne reste pas vautrés sur le graaaand canapé d’angle.

Jo Ridée Rieuse

Super bons plans mais ils ne conviennent pas à tout le monde, en tout cas pas aux quinquas et + que nous connaissons. La plupart de nos amis ne rêvent que de destinations lointaines, avec une plage, des transats et de jolis cocktails à siroter. l’argument, c’est qu’ils ont bien mérité un peu de confort et ont droit au repos après une année de ‘dur labeur’.
Même pas la peine de leur transmettre ton billet, pour eux tu es un ovni.
Mon mari est à la retraite à la fin de l’année. Jusque là, il nous était difficile de partir souvent mais nous comptons bien nous rattraper.
J’aime beaucoup tes bons plans et nous détestons siroter des cocktails sur les plages. Nous n’apprécions pas plus les hôtels de luxe.

Au potager des rêves
Au potager des rêves

Merci pour ton article très complet qui regroupe à peu près tout ce que nous pratiquons depuis 25 ans pour pouvoir partir régulièrement et merci de rappeler que, même s’il s’agit d’un choix de vie, cela reste un luxe de pouvoir choisir !
Je rajouterai juste que le choix de l’hébergement (quand on ne pratique pas l’échange de maison !) est aussi hyper important. Je prépare actuellement un road-trip au Danemark et cherche en priorité des appartements (nous voyageons à 4 avec 2 grands ados) qui permettent à la fois d’être plus au large (la chambre d’hôtel à 4, personnellement j’ai du mal au bout de quelques jours) et de pouvoir prendre ses repas sur place (petit déj et diner) et préparer son pique-nique pour midi. Dans le cas du Danemark (mais j’ai aussi pu le vérifier sur d’autres destinations, le coût d’un appartement/maison est inférieur à l’hôtel…)
En fait, faire le plus simple possible pour que cela coûte le moins cher possible : comme nous le faisons déjà au quotidien, cela ne nous coûte pas…
Une petite anecdote pour finir. Pendant quelques années, nous sommes partis au Sénégal pour la période de Noël et une amie nous enviait de partir. Un jour, en discutant, je lui parle de la maison que nous louions, des courses que nous faisions au marché et auprès des pêcheurs et de la vie très simple que nous menions là-bas. Et elle m’a regardé d’un air atterré en me disant “ah, mais s’il faut faire tout ça, ce ne sont pas des vacances ! Pour moi, les vacances, c’est à l’hôtel tout compris avec les gosses au club et avoir la paix toute la journée !” : une autre conception du voyage…

Fanchette
Fanchette

Sans compter le plaisir de faire ses courses d’épicerie dans une supérette (ou un supermarché) où on ne comprend rien des produits à vendre ! C’est l’aventure au coin de la rue. Et ramener au passage d’improbables dentifrices au goût incroyable (sur le coup tu te demandes si c’est pas de la crème pour les mains en réalité !!!)

Nesto
Nesto

Mais oui!!!

Val Lao sur la Colline

Hahaha ! je n’ai jamais essayé le dentifrice pour les mains 😉

Nesto
Nesto

Han conception que je ne partage pas! Mon BP nous emmene en voyage pour son anniv en club all inclusive!!! Mon pire cauchemar! (Et pui je sais je crache dans la soupe quand certains ne partent pas en vzcances mais c est pas ma conception du voyage!!!). Pour le Danemark on avait pris un (vrai ^^ vraiment habité donc ) airb&b et ça nous a sauvé les jours de pluie et leurs jardins sont dingues pour les mômes!

Anne

Quelle super synthèse!
Ah oui, mon père comptait toujours l’argent qu’il avait économisé en faisant lui-même les trucs (ou en comparant le prix des légumes du commerce par rapport à ceux de son jardin)!
C’est aussi faire des choix de vie au quotidien. Vivre dans un appart et pas dans une grande maison pour nous, par exemple…

Minoval67
Minoval67

D’accord Sur tte la ligne! J’essaie de pratiquer de la mm façon mm si j’avoue parfois me laisser tenter par un truc inutile ms qui me fait plaisirj’avoue cependant être difficile sur le choix des logements et ne pas tjs être efficace ds ma façon de planifier un voyage : suis seulement en train de boucler cet été alors que j’aurais pu/dû m’y mettre bcp plus tôt d’autant que l’itineraire Était déjà fait puisque préparé l’an dernier ( puis annulé pr cause d’accident ) d’où ma question: tu t’y prends en moyenne combien de tps à l’avance pr planifier un voyage? Notamment pr l’été? Merci pr cet article très intéressant comme toujours

Léananas03
Léananas03

Daphné, tu tombes à pic! pendant ma pause déjeuner, “pour m’évader” je regarde vols comme ça pour NYC (je rêve d’y retourner), et donc mega promo avec Norwegian Airlines, mais programme pour cet été c’est voyage en famille avec enfants (7ans et 24 mois cet été), la mini étant parfois “pénible” en voiture je regarde quels autres vols directs (à moins de 3h) cette compagnie propose et je trouve un bon prix pour cet été à Oslo. et donc comme tu le dis si bien, il faut regarder tout ce qui va autour, logements, coût de la vie…et nous on recherche toujours sur Airbnb ou Homelidays pour les logements comme ça on cuisine ou pique-nique, on diminue frais resto!! tout ça pour dire, je me dis, je vais regarder le blog de Daphné, elle doit avoir des bons plans pour Oslo, et en recherchant : Oslo je tombe sur ton article!!!! tu es mon “routard” “lonely planet…” et j’avais dans l’idée qu’Oslo était cher, à creuser donc…et sinon je pense avoir le même raisonnement que toi sur les économies pour voyager sauf l’échange de maisons qui va être le sujet à aborder au calme aux prochaines vacances avec mon mari. ce sera pour avril le pays Basque en mobil homme!! bon plan location : un ami nous le loue pour une bouchée de pain. et sinon la Thaïlande me tente de plus en plus peut-être hiver 2020…

Fanchette
Fanchette

Je partage tellement de choses avec ta façon de voir.

Pour la carte Revolut, je suis allée relire l’article de tes archives : du coup si je comprends bin, tu l’as donc adoptée depuis ? Ça me semble génial pour moi qui suis souvent Outre-Manche.

Pour les incontournables, pareil, d’ailleurs je les ai déjà tellement vus sur les blog/les images que finalement ça m’ôte l’envie. Marie-Bambelle en parle très bien dans son carnet de voyage à NY – et je crois qu’elle lit ici.
Par exemple le mois dernier on n’a finalement pas mis les pieds à Lisbonne – on logeait à 20 mn en train pourtant ! Mais on s’est régalé à découvrir l’architecture balnéaire de notre petit quartier, on a exploré le couvent des Capuchos de Sintra, établi notre QG à la buvette de Abano, on s’est baigné au Bain des crocodiles de Santa Cruz, on a chiné au petit marché aux puces de Colares (où on n’a rien acheté les gars !! Même pas un vieux képi, ni un traité d’agronomie portugaise de 1870… On progresse ). Tu remarqueras d’ailleurs que hormis l’entrée aux Capuchos, tout cela est gratuit : oui le café à 70 c à la buvette c’est presque gratuit ! Donc je suis entièrement d’accord pour ta manière de voyager.
A un détail près : j’adore les hôtels de luxe ! Mais les vrais hein ! ceux avec une piscine suspendue sur le roof-top par exemple. C’est pour compenser mon côté routard et voyageuse qui dort dans son van !

Voilà tout ce que tu écris me donne furieusement envie de partir. Vivement samedi ! => back to Cornwall !

Marie Bambelle

Oh merci Fanchette de me citer, oui, effectivement, je lis ici aussi 😀 (j’aime bien qu’on se suive de blog en blog, attirées par la lecture de qualité).
Daphné : en ce qui me (nous, avec mon amoureux) concerne, nous avons juste tout mis de côté pendant deux ans pour partir faire le long voyage que nous avons la chance de vivre. Et j’ai été au chômage pendant 6 mois. Mais même alors, j’arrivais à mettre environ 500€ de côté (j’ai mangé des pâtes, beaucoup).

Mais comme parfois, c’était un peu difficile pour le moral, j’ai mis en place des stratégies :
Pour les habits (j’adore inventer des looks improbables. Tout le monde dit que c’est mon style, que ça n’irait à personne d’autre. Moi je m’amuse juste à inventer, comme quand je dessine) : je n’achète neuf hormis les sous vêtements (pour des raisons psychologiques évidentes 😉 ) et les chaussures (raison problème de dos). Sinon : Emmaüs à 5€ le kilo (je trouve des perles) ou échange avec mes amies, ma mère, ma soeur… Ca permet d’avoir des pièces uniques, d’économiser sur mon bilan carbone et de me faire plaisir gratuitement.

En cas de frustration : j’ai une caisse “équivalent tour du monde”. Cette chose vue en magasin/activité/resto me faisait vraiment envie, mais ce n’est pas raisonnable ? Je met le même prix dans la caisse ETDM. C’est hyper motivant pour résister de savoir qu’en fin de journée, il y aura 30/40€ de plus sur le compte.

Sinon, chaque fin de semaine, je met toute les sous qui restent dans mon portefeuille dans une tirelire. Ca peut paraitre dérisoire, mais au bout du compte, j’avais plus de 500€ ! Je n’en revenais pas !

Bon après, j’ai un mode de vie très chiche. Je n’allumais pas le chauffage (électrique) de chez moi en hiver (je rajoutais un pull, un plaid, une bouillotte ou, si vraiment j’étais gelée, j’allais passer l’aprem à la bibliothèque), je faisais mes courses sur le marché, je ne mange pas de viande, je n’ai pas la télé, je n’ai pas de voiture… et je suis une fervente adhérente à la bibliothèque (qui prête aussi des DVD, pour les films).

Bref, voila comment j’ai financé mon voyage. Merci de cet article très intéressant, comme d’habitude.

Val Lao sur la Colline

J’adore ton idée “En cas de frustration : j’ai une caisse « équivalent tour du monde ». “

Sabrina - Et si le bleu
Sabrina - Et si le bleu

La thématique n’est pas exactement la même, mais la Fille de l’Encre a écrit une série d’articles sur “Voyager responsable, ça veut dire quoi ?”.
Et, même si je n’étais pas du genre à prendre un avion tous les week-ends quand j’étais plus jeune, j’ai connu ces dernières années une sacrée baisse de revenus, et l’arrivée de 2 merveilleux bambins qui compliquent un peu les voyages.
Mais justement, je préfère voir ça comme une opportunité : ça m’a obligée à revoir mon rapport au voyage, au tourisme. Je suis devenue fan du bungalow en camping hors saison. Et ça leur fait du bien à mes 2 petits citadins de voir un peu de verdure pendant leurs vacances ! on n’est loin d’être dans la tendance “van life”, mais on préfère privilégier des petits week-ends, à 2 ou 3h de chez nous maxi, et ces moments sont vraiment chouettes.

Ecoquillette

Super intéressante la carte Revolut dis donc! je vais regarder ça!
Pour le reste j’adhère complètement à ta vision des choses et des vacances. nous pratiquons pas mal de ces astuces déjà. Te lire me déculpabilise complètement de ne jamais avoir emmené mes enfants chez Mickey. Je préfère attendre encore un peu et les emmener à Londres voir les studios Harry Potter (vu le prix à 4 ça s’anticipe!). On pratique aussi l’échange de maison (moins souvent que toi car la maison demande une organisation commando à chaque fois…). Pour aller à Oslo, (billet lowcost mais vie chère!!!), nous sommes partis avec une valise en soute pleine de goûters, de fromage, de cérélaes pour le petit dej des kids etc. je me sentais un peu ridicule de faire ça mais au final c’était juste une excellente idée!! Pour le reste c’était pique-nique pendant un mois et un resto, une fois à Bergen, où on s’est fait plaisir! Dis comme ça je suis sûre que ça ferait friser le nez à beaucoup mais franchement c’était chouette et je ne regrette pas du tout! Encore une fois, tout est question de priorités selon chacun!
Sinon, une astuce en plus chez nous, la bonne vieille tire-lire! Quand on veut un truc, nous où les enfants, on y réfléchi et si on y renonce au final, on met l’équivalent dans la cagnotte pour les prochaines vacances. ça aide pour les extras!
Merci pour ton article qui me motive pour cet été. (je suis grave à la bourre dans les préparatifs là…)

ohmyhealthymood

Super ton article ! J’ai mis en place pas mal des conseils que tu site et c’est terriblement efficace ! D’ailleurs je trouve pour certains de ces points énoncé, ils devraient être a appliqué constamment 😉 Nous consommons beaucoup trop je trouve et il est important de bien réfléchir avant d’acheter quoi que ce soit 😉

Angèle
Angèle

Merci pour cet article très intéressant. Avec ce froid, les envies de voyages pointent le bout de leur nez.
Nous ne pratiquons pas l’échange de maison (Monsieur y est un peu réticent…) mais c’est le poste de dépense sur lequel on essaye d’économiser : lorsqu’on part avec les enfants, on loue un petit appart avec un canapé convertible. Les enfants dorment ensemble et nous on dort dans le canap. On fait à manger nous-même. On a le super sac à dos décathlon isotherme, les pros du pic-nic ! Quand on voyage en amoureux, on part en auberge de jeunesse. C’est beaucoup moins cher qu’un hôtel. Il y a très souvent une cuisine collective et franchement ce sont souvent des lieux étonnants (ex : dormir sur le Af Chapman un ancien voilier amarré dans le port de Stockholm).
Ce qui nous intéresse ce sont les sorties culturelles, je prépare tout à l’avance et je réserve parfois sur le net (parfois c’est moins cher et ça évite la file d’attente 😉 et comme tu dis une fois sur place c’est moins de travail et surtout je n’ai pas la sensation de passer à côté de quelque chose… et puis comme toi, éplucher mon guide de vacances avant le départ est déjà un plaisir.
Il y a une partie de ton article qui m’a particulièrement plu c’est lorsque tu compares les destinations courantes à d’autres moins connues et plus abordables. Ça te dirait de faire un article sur cette thématique 😉 J’avoue que je manque parfois un peu d’imagination et j’aime souvent les destinations assez chers (ex : on aime beaucoup les pays nordiques).

Léa
Léa

Merci Daphné pour tout ces bons conseils, j’adore voyager et tees bons plans carte visa premier et revolut je vais aller voir ça de plus près. Je dois encore faire beaucoup d’efforts pour moins consommer au quotidien , j’y travaille !!!!!

Lurdes
Lurdes

Oh merci Daphné !
De voir toutes ces astuces, ça ouvre des pistes pour moi. J’ai beaucoup voyagé quand je pouvais mieux le permettre financièrement. Ça fait 6 ans que ce n’est plus le cas, et ça tombe mal car ma fille pourrait profiter de découvrir le monde et nous de le faire avec elle, du fait qu’elle ait encore l’âge de vouloir le faire avec ses parents (elle a 15ans).
Puis, aussi sur ces dernières années un nouveau membre de la famille : notre chienne, grande, et qu’on a du mal à laisser en pension…
Bref, ça fait vraiment longtemps qu’on ne voyage pas avec régularité. (En tout cas beaucoup moins qu’auparavant).
Tu me redonnes l’envie, en me disant que c’est possible en réduisant budget et que je n’ai qu’à bien organiser à l’avAnce pour trouver une destination valable avec ma chienne (en rognant sur les visites où les chiens sont proscrits), cela me permettra sûrement de voyager autrement, voir des choses que je n’auRais pas vu sans ces contraintes.
Voilà, je me projette !!!!
(D’ailleurs si tu as des pistes pour voyage avec animaux,,suis preneuse!)
Merci encore et désolée pour la longueur du commentaire !!

Fanchette
Fanchette

Coucou Lurdes,
Je me permets de répondre (un peu tard mais j’espère que tu repasseras par là) concernant ta problématique de voyager quand on a un animal.
Connais-tu le dog-sitting ? Il s’agit d’aller garder des animaux chez des gens qui partent en vacances.
Il y a des sites spécialisés qui mettent en relation des gens qui ont besoin de quelqu’un pour garder leur animal avec des gens qui ont envie de voyager à petit prix et qui aiment les animaux.
Il y a toute sorte d’annonces : et parfois les gens sont d’accord pour que tu viennes avec ton propre animal.
Le site sur lequel je suis inscrite est britannique ; l’inscription coûte dans les 90 € pour une année : il y a des milliers d’annonces dans les pays anglophones (Uk, US, Canada, Australie, NZ, Afrique du Sud, etc.) mais aussi partout où il y a des expatriés britanniques : Portugal, Grèce, Thailand, Singapore, et France of course… en fait partout dans le monde.
Il y a beaucoup de “double profil” : des propriétaires d’ animaux qui cherchent quelqu’un pour le/s garder et qui en même temps gardent les chiens des autres.
Il y a aussi des gens qui font des échanges simultanés : ils laissent leur chien à quelqu’un et vont chez cette personne garder son animal.
Il n’y a aucun échange d’argent : on se met simplement d’accord sur ce qu’on attend / ce qu’on est d’accord de faire. Le système fonctionne sur la confiance et la parole donnée. Parfois les gens laissent à disposition leur voiture, parfois non. Tout est précisé dans les annonces. Certains veulent des couples, certains acceptent les jeunes enfants, certains veulent des gens non-fumeurs, etc. chaque annonce est particulière.

Pour mon premier échange, je suis allée garder un chien au Pays de Galles chez des gens qui allaient garder des chiens en Crète chez une dame qui mariait sa fille à Barcelone !! Le jeu des chaises musicales !

De mon côté, je suis convaincue par ce système.
C’est un moyen très économique de voyager car tu loges gratuitement. La seule contrainte est de t’occuper d’un animal mais c’est aussi une belle occasion de faire des grandes balades, de rencontrer les gens du quartier, etc. et parfois certains animaux sont très peu contraignants : nourrir les poules et ramasser les œufs, donner quelques caresses au chat le soir au coin du feu !
Moi je vais ainsi tous les mois en Angleterre et je viens de découvrir le Portugal et hiver : j’y retourne en avril puis en octobre ! Tout est déjà booké : quand on commence, le plus dur c’est de choisir où on va aller !!!!!

Voilà, j’espère que cette piste va te donner des idées et te permettre de profiter du vaste monde avec ta grande fille tout en sachant ton chien entre de bonnes mains.

Désolé pour le long message… mais ça peut peut-être donner des idées à d’autres personnes qui sait…

Val Lao sur la Colline

Cet article est une pépite ! Merci Daphné pour ces astuces, certaines me semblent évidentes, mais le coup de la carte visa premier et du porte-monnaie revolut sont de vraies découvertes (j’avoue que je n’avais pas lu dans le détail à l’époque ton billet sur les appli de voyage, dont je me rappelle bien, étant sans doute sans projet imminent de la sorte à ce moment-là) .
Et puis la photo de pique-nique sur la plage avec le Golden Bridge pour horizon m’inspire étrangement (comme c’est bizarre) et me rappelle par ailleurs une parenthèse vécue comme magique à NYC.
Pour les incontournables, je te suis complètement ! Il y a 1.000 façons de se faire plaisir en voyage (nous avions aussi pris le ferry pour Staten Island).

cartherine

Préparer les vacances, c’est déjà se plonger dans l’ambiance! je dis parfois que préparer les vacances sont presque la meilleure partie des vacances, le rêve bientôt accessible. J’ai la chance de voyager sans me prendre la tête sur les dépenses, mais je n’en abuse pas. Je réserve avions, hôtels et voitures très longtemps à l’avance (pour les longues vacances)(parfois 10 mois avant), et pour les week end prolongés, 2 ou 3 mois avant, cela suffit souvent, mais toujours en hors saison.
Sur place, on recherche les bons plans pour se déplacer, pour manger, pour visiter, très faciles à repérer sur les sites de forum de voyageurs, on y apprend beaucoup de trucs et astuces (un exemple, à NY, une carte de métro pour une trentaine de dollars pour 7 jours , il y a 4 ans), ne jamais les négliger, ces forum!
J’ajoute ton blog, avec toutes ses astuces, et ses guides (que j’ai utilisés récemment à Lisbonne), mais je ne connais ton blog que depuis un an, deux ans? dommage! et aussi celui de Debohra, que j’apprécie beaucoup, surtout pour ses comptes rendus de voyages! et bien sûr d’autres blogs de voyage.
Ma seule vraie astuce, est de vraiment anticiper le voyage très longtemps à l’avance! pour économiser les frais incompressibles (avion, hôtel, voiture), et économiser en amont, là je te rejoins!
bonne journée
des bises de Bretagne
je te rejoins sur les mac do de Norvège (il y a 10 ans, plus de 100 euros à 5 !!), il faut connaitre le niveau de vie du pays où l’on va, on évite souvent les déconvenues.. (pays du nord de l’Europe)

cartherine

Préparer les vacances, c’est déjà se plonger dans l’ambiance! je dis parfois que préparer les vacances sont presque la meilleure partie des vacances, le rêve bientôt accessible. J’ai la chance de voyager sans me prendre la tête sur les dépenses, mais je n’en abuse pas. Je réserve avions, hôtels et voitures très longtemps à l’avance (pour les longues vacances)(parfois 10 mois avant), et pour les week end prolongés, 2 ou 3 mois avant, cela suffit souvent, mais toujours en hors saison.
Sur place, on recherche les bons plans pour se déplacer, pour manger, très faciles à repérer sur les sites de forum de voyageurs, on y apprend beaucoup de trucs et astuces (un exemple, à NY, une carte de métro pour une trentaine de dollars pour 7 jours , il y a 4 ans), ne jamais les négliger, ces forum!
J’ajoute ton blog, avec toutes ses astuces, et ses guides (que j’ai utilisés récemment à Lisbonne), mais je ne connais ton blog que depuis un an, deux ans? dommage! et aussi celui de Debohra, que j’apprécie beaucoup, surtout pour ses comptes rendus de voyages! et bien sûr d’autres blogs de voyage.
Ma seule vraie astuce, est de vraiment anticiper le voyage très longtemps à l’avance! pour économiser les frais incompressibles (avion, hôtel, voiture), et d’économiser en amont, là je te rejoins!
bonne journée
des bises de Bretagne
(je te rejoins sur les mac do de Norvège (il y a 10 ans, plus de 100 euros à 5 !!), il faut connaitre le niveau de vie du pays où l’on va, on évite souvent les déconvenues.. (pays du nord de l’Europe))

Claire
Claire

Eh oui, tout ça est quand même souvent une question de choix et d’organisation… Je partage beaucoup de tes astuces.
Revolut, découverte sur les conseils de jeunes collègues voyageurs, est vraiment une bonne solution, et qui plus est, sécurisante : on met le montant qu’on veut dessus hyper facilement et quand on l’a perdue une fois, on l’a bloquée en 1 clic, récupéré les sous dessus et recommandé une nouvelle en quelques jours.
Il y a 2 ans, on a voyagé à travers le Québec, quasi uniquement en camping. l’ambiance petit feu/barbecue face au St Laurent et ses baleines ça vaut tous les palaces du monde. Faut qu’on songe à la Finlande…

Myrtilla

Wow quel article super complet ! Merci 😀

E.mi.lit
E.mi.lit

Merci Daphné pour cet article complet, qui donne des idées mais sans être moralisateur !
On fait des choix nous aussi pour pouvoir voyager et on réserve longtemps à l’avance ! C’est un vrai boulot mais j’aime ça !

trackback

[…] ? C’est le bon moment pour s’inscrire sur un site d’ échange de maison ou commencer à économiser pour voyager en 2020 […]