Mes astuces pour voyager en famille avec un petit budget

Découvrir le monde en famille

La vie est trop courte pour la laisser filer. Alors dès que possible, je pars avec mes hommes découvrir d’autres pays, de nouvelles cultures ou tout simplement des coins de France que je ne connaissais pas.

Mais si mon envie de voyager est infinie, notre budget n’est l’est pas vraiment, lui. Alors il faut ruser. Au fil des années, j’ai appris à composer pour voyager en famille avec un petit budget. Et on se débrouille pas si mal; à 5 ans, Virgile a déjà tamponné son passeport dans 15 pays !

Conseils pour voyager avec des enfants

Dans cet article, je vous donne mes astuces pour voyager à petit prix. Une pincée d’organisation, un zeste d’anticipation et pas mal d’ouverture d’esprit : voilà ce qui me permet de voyager en famille avec un petit budget. Je vous explique ça ?

comment voyager en famille avec un petit budget

Comment voyager en famille avec un petit budget ?

Quel que soit votre budget, il y a toujours moyen de partir. Mais pour éviter mauvaises surprises et budget qui explose, mieux vaut bien organiser son voyage. Voici mes astuces :

Renseignez-vous à propos de la destination choisie

Je crois que c’est vraiment la toute première chose à faire. Vous avez vu passer de sublimes images de cette destination. Vous rêvez ; mais vous conviendra-t-elle vraiment ?

Quand Philéas était petit, on a profité d’un échange de maison à San Francisco pour faire un tour à Las Vegas. Je savais que les enfants ne sont pas autorisés dans les salles de jeu. Mais je n’avais pas réalisé à quel point ce serait compliqué d’éviter toute pièce où se trouve une machine à sous. Et n’avais pas non plus réalisé que cette ville est constamment embouteillée. Du coup, je pense qu’on n’a pas vraiment profité de cette destination.

Aujourd’hui, vous trouvez facilement sur le net des infos pratiques avant de partir en voyage. Alors autant en profiter !

Coût de la vie sur place

Avant d’acheter ces billets d’avion en promo, n’oubliez pas de vérifier le coût de la vie sur place.

Il y a quelques années, on est allés sur un coup de tête Norvège. J’avais trouvé une super promo sur les billets d’avion ainsi qu’une location de voiture pas chère. Oh, je savais bien que la Norvège est un pays cher, mais pas grave, on allait faire des pique-nique. En arrivant à Oslo, j’ai compris ce que cher voulait dire : même le Mac Do était un luxe.

A contrario, certaines destinations réputées chères, comme Londres, recèlent de bons plans, comme les musées et transports en commun gratuits jusqu’à 11 ans. Peu de touristes le savent mais il suffit de commander le pass de transports pour vos enfants bien à l’avance et hop, à vous les transports gratuits !

Alors renseignez-vous; vérifiez que votre destination est adaptée avec des enfants, que la vie quotidienne coresspond à votre budget avant de sauter sur une promo. Parce que parfois, la navette pour aller de l’aéroport au centre-ville vous coûtera bien plus cher que le vol pour y aller ( oui, c’est du vécu ).

Prix des billets d’avion

Le prix d’un billet d’avion varie en fonction de la distance parcourue, certes. Mais pas que. Sur certaines destinations, il y a très peu de concurrence et les prix des billets restent élevés toute l’année. Difficile de trouver un billet à petit prix pour aller en Nouvelle-Calédonie, Madagascar ou Cuba par exemple.

A contrario, la concurrence fait rage pour aller en Asie. Par exemple, achetés bien à l’avance, nos billets pour aller en Nouvelle-Zélande étaient à peine plus cher que ceux pour le Canada cet été.

Pensez-y si vous rêvez de voyager loin; votre rêve n’est pas forcément inaccessible !

Comparer les comparateurs de prix

Ne vous fiez pas à un seul comparateur de prix pour regarder le prix des billets. La plupart des comparateurs ne présentent qu’une sélection de sites partenaires. De plus, les tarifs ne sont pas toujours indiqués tous frais compris – méfiez-vous notamment des frais de paiement rajoutés au dernier moment. Alors pour éviter les désillusions, multipliez vos sources d’informations, pensez à lire les petites lignes et vérifier les tarifs directement auprès de la compagnie aérienne. Vous pourriez être surpris !

organiser un voyage avec petit budget

Anticipez votre voyage

Je sais, il existe parfois des promos de dernière minute. Mais la clé pour ne pas faire exploser votre budget, c’est d’anticiper au maximum en préparant votre voyage. Les billets d’avion les moins chers, les meilleurs hébergements partent vite. Alors il n’est jamais trop tôt pour réserver. Et puis, s’occuper des réservations bien en amont permet déjà de se projeter dans ce voyage.

Réserver un vol

Pour réserver un vol long-courrier, le mieux est de s’y prendre entre 10 et 6 mois à l’avance. Ainsi, vous serez assuré d’avoir les meilleurs tarifs. N’oubliez pas; les prix de billets ne baissent presque jamais. Plus vous attendez, plus cher vous paierez. Entre ceux qui ont réservé parmi les premiers et ceux qui ont acheté leur billet au dernier moment, le prix du vol varie souvent du simple au triple. Pourtant, ce sont bien les même sièges !

prendre avion avec un enfant

Partir en avion en famille

Si vous envisagez de prendre l’avion avec des enfants, voici plein de conseils pour choisir votre compagnie, réserver votre vol et voyager sereinement.

Réserver à l’avance

Vous voyagez en train ? Pensez à noter la date d’ouverture des vente de billets. Repérez les horaires à l’avance puis mettez une alarme si nécessaire pour être le premier à acheter les sièges à petits prix. Soyez rapide, les quotas de billets sont très limités. N’oubliez pas que la concourrence existe côté trains aussi. Pour accéder à toutes les offres du marché, je vous recommande Trainline, qui fait partie de ma sélection des meilleures applis de voyage.

Quand je suis partie en Thaïlande l’hiver dernier, j’ai acheté mes vols 5 mois à l’avance et réservé notre hébergement à Ko Ngai près de 4 mois à l’avance. Vous trouvez ça tôt ? C’était la haute-saison et on a eu la dernière chambre disponible. J’aurais vraiment regretté de rater ce lieu de rêve.

Vous avez peur de perdre en souplesse en réservant à l’avance ? La bonne astuce, c’est que de nombreux sites de réservation permettent d’annuler gratuitement votre réservation jusqu’à 48 h à l’avance. Plutôt pratique, n’est-ce pas ?

voyage avec enfant budget serré

Soyez flexible

Voilà une bonne façon de voyager en famille avec un petit budget. Soyez flexible sur la destination ou saison pour maximiser vos chances de trouver un chouette lieu de vacances à petit prix. Ibiza en plein été est chère et bondée; mais si vous y allez en arrière-saison, à vous les plages désertes. Et il y a de bonnes chances pour qu’il y fasse encore assez beau pour être en maillot en octobre.

Un doute côté météo ? Faites une recherche avec votre destination + le mois où vous envisagez de partir. Ainsi vous aurez températures et pluies moyennes à cette période. De quoi mettre toutes les chances de votre côté !

Partir hors saison

Quand nous sommes allés à Lisbonne en décembre dernier, je ne pensais pas avoir besoin de crème solaire. Résultat, je suis rentrée rouge comme un homard. Comme c’était carrément hors saison, nous avons loué un charmant appartement de 120m2 en plein coeur de Lapa, le quartier chic, pour moins de 50€ par nuit. En plein mois de juillet, le même appartement coûte 3 fois plus cher.

conseils pour voyager en famille avec un petit budget

Partir hors saison, c’est prendre un risque côté météo, certes. Mais en contrepartie, vos vacances vous coûteront moins cher, les sites touristiques seront bien plus calmes et vous aurez plus de contacts avec les habitants. Alors pensez-y !

Être flexible sur sa destination

Pensez à regarder les vols low cost près de chez vous. Tous les sites web des aéroports présentent leurs destinations. Certains, comme MP2, le terminal low cost de l’aéroport de Marseille, proposent même les tarifs en ligne. C’est un bon moyen de voir toutes les destinations accessibles d’un seul coup et ça Alors, ça permet de découvrir une destination à laquelle vous n’auriez pas forcément pensé ( tiens, je viens de voir qu’il y a maintenant des vols pour Cracovie de chez moi ). 

Si vous voulez partir en voyage en famille avec un petit budget à la dernière minute, soyez ouverts à plusieurs destinations. Ainsi, vous pourrez vous offrir une escapade à petit prix.

famille petit budget : quel hébergement choisir

Choisir le bon hébergement pour voyager en famille avec un petit budget

Hébergement et alimentation sont généralement les deux plus gros postes de dépenses une fois sur place. Si vous choisissez un hébergement où vous pourrez faire la cuisine, vous ferez de faire de belles économies côté restaurant.

Je n’ai jamais testé le camping en famille mais cela reste quand même l’option la moins chère pour se loger en famille à petit prix. Attention si vous prévoyez de louer un camping car ; il n’est pas toujours possible de le garer partout, dans certains pays on ne peut pas stationner pour la nuit en dehors de camping. Enfin, il roulera plus lentement et consomera plus d’essence qu’une voiture. Alors comparez bien les différentes options d’hébergement, parce qu’elles impacteront votre façon de voyager. 

Auberges de jeunesse

On y pense rarement mais les auberges de jeunesse ne sont pas réservées qu’aux routards. Elles offrent un hébergement à petit prix et beaucoup offrent des chambres familiales. De plus, vous profiterez des parties communes : salon et cuisine. De quoi rencontrer d’autres voaygeurs tout en préparant vos repas.

Les choses bougent côté auberges de jeunesse : certaines montent en gamme pour devenir des boutique hostel. Un des plus beaux lieux dans lequel j’ai séjourné est d’ailleurs une auberge de jeunesse : le Hopewell Lodge, en Nouvelle-Zélande.

Location d’appartement ou de chambre à un particulier

Pour le même prix qu’une chambre d’hôtel, vous profiterez d’un véritable appartement. Un formule parfaite pour se reposer après une longue journée de visite. Et même si vous ne louez qu’une chambre, certains hôtes vous permettent d’utiliser leur cuisine. Pensez à demander au moment de la réservation, cela vous permettra de faire de sacrées économies !

Echange de maison

C’est pour moi la formule idéale pour voyager en famille avec un petit budget. Grâce à l’échange de maison, je n’ai plus aucune dépense pour me loger. Cela me permet de ré-investir cette somme dans un billet d’avion pour partir plus loin, ou plus longtemps sans que cela me coûte plus cher.

Et on peut même inclure sa voiture dans l’échange de maison. C’est ce qui m’a permis de partir deux fois en Islande, un pays autrement inaccessible pour nous. Nous avons logé dans une superbe maison à Reykjavik, profité du 4×4 et de la tente de nos échangeurs de maison. Sans l’échange de maison, ne fusse que la location de voiture aurait fait exploser notre budget.

petit budget : alimentation en voyage

Budget alimentation

Pique-nique

Voilà une excellente façon de respecter votre budget, surtout si vous voyagez avec des enfants.

Avez-vous remarqué que j’ai rarement de bonnes adresses de restaurants à partager en rentrant de voyage ? C’est pour une raison très simple : on y va peu. La plupart du temps, on pique-nique dans un parc. Et ce n’est pas juste pour faire des économies. J’aime ces pauses dans la nature, qui sont souvent bien plus relaxantes en famille qu’un repas attablé.

 

Et  puis, pique-niquer a plusieurs avantages :

 

  • on respecte notre budget tout en se faisant plaisir
  • pour le prix d’un fast food, j’ai un repas complet et équilibré
  • on découvre les spécialités locales en faisant nos courses
  • l’occasion de manger sainement en privilégiant fruits et légumes frais
  • c’est une vraie pause dans la journée : les enfants peuvent gambader librement dans un parc pendant que les parents se reposent
  • c’est bien plus rapide que d’aller au restaurant
  • on a ainsi plus de temps pour profiter de nos vacances

Il ne fait pas beau ? Dans les pays d’Europe du Nord ainsi qu’au Royaume-Uni, on trouve fréquemment des salles de pique-nique dans les musées. Elles sont souvent conçues pour les écoles mais tout le monde peut en profiter. C’est un très bon plan à Londres par exemple !

Street Food

En Asie, on trouve partout de la street food. C’est l’occasion de goûter aux spécialités locales en rencontrant les habitants. En Thaïlande, nous avons fait presque tous nos repas dans des marchés.

Adapter son alimentation

En voyage, je ne rate jamais une visite au supermarché. J’adore découvrir de nouveaux produits, voir ce qui les habitants consomment au quotidien, cela m’apprend beaucoup de choses sur le mode de vie.

Mais pour ne pas se ruiner en faisant ses courses, le mieux est d’adapter son alimentation aux produits locaux. En plus, c’est une bonne façon de découvrir de nouvelles saveurs !

En Islande, je me désespérais devant les légumes rabougris et hors de prix au supermarché. Jusqu’à ce que je comprenne que les islandais achètent soit des produits locaux qui ont poussé sous serre ( tomates, concombres, bananes ) ou des fruits surgelés pour faire des smoothies. A partir de ce moment-là, le blender de mes échangeurs de maison a fonctionné tous les jours !

activités gratuites à Londres

Quelles activités faire avec un petit budget ?

Visiter une métropole en famille

En ville, le budget loisirs grimpe facilement. Musées, monuments, attractions, cela revient vite cher en famille. Mais il existe des alternatives pour faire de chouettes journées gratuitement. Pensez pas exemple au geocaching , une appli gratuite qui permet de transformer n’importe quelle balade en véritable chasse au trésor. Vous pouvez aussi chercher des oeuvres de street art ou dénicher des musées gratuits.

A Londres, la plupart des musées de Londres sont gratuits. Et si le London Eye ou The Shard vous semblent hors de prix, le jardin suspendu du Sky Garden offre gratuitement une vue incroyable. Vous partez à Londres avec des enfants ? Pourquoi ne pas jeter un coup d’oeil à ma liste d’activités gratuites en famille ?

Amsterdam est aussi un super bon plan pour visiter des musées en famille.

voyager en famille avec un petit budget

Se balader dans la nature en évitant la foule

Voyager en famille avec un petit budget est bien plus simple quand on part en pleine nature. Mais là aussi, certains sites sont bondés en pleine saison. La veille d’une excursion, je prends toujours le temps de fouiner sur internet pour chercher des bons plans ou alternatives aux lieux trop fréquentés.

En Islande, les touristes se pressent tous au cercle d’or. Alors oui, ces sites sont superbes. Mais en pleine saison touristique, cela peut devenir assez pénible. Alors, j’ai cherché une alternative pour découvrir des sites complètement isolés.

Faire un pas de côté

N’oubliez que même dans les lieux très touristiques, il suffit de faire un pas de côté pour se retrouver seul. A vous de jouer pour découvrir des itinéraires bis et sites moins courus. Ce ne sont pas toujours les lieux « incontournables » qui me laissent les meilleurs souvenirs en voyage.

Préparer ses visites

En voyage, chaque soir, je prépare la journée du lendemain. Je jette un coup d’oeil à mes guides de voyage, certes, mais je privilégie surtout les blogs, instagram, Google Maps, cartes de geocaching pour découvrir des endroits qui sortent de l’ordinaire et trouver les bons plans des habitants. J’y consacre entre 1 et 2 h chaque soir et enregistre idées de sorties et cartes sur mon téléphone. Je sais que cela peut paraître beaucoup mais c’est autant de temps gagné le lendemain quand on se balade.

Oui, voyager en famille avec un petit budget est à la portée de tous

J’espère que mes astuces vous auront donné envie de voyager en famille. Partir en famille, je ne connais pas de meilleure manière

  • d’ouvrir ses horizons
  • apprendre à être plus tolérants
  • découvrir d’autres cultures
  • créer du lien
  • retrouver notre curiosité; en voyage, nos sens sont en éveil permanent
  • se re-découvrir aussi – dans un autre contexte, loin des repères du quotidien
  • puis en rentrant, voir l’endroit où on vit d’un oeil neuf

 

Ne laissons pas filer nos rêves – nous n’avons qu’une vie, c’est ici et maintenant. Le voyage se vend de plus en plus prêt à consommer, c’est devenu un produit standardisé. A nous de créer notre voyage sur mesure en réfléchissant vraiment à ce qu’on veut découvrir, aux expériences qu’on espère vivre.

Parce que voyager, c’est aussi tracer son propre chemin, loin des sentiers balisés du tourisme de masse. Devenez acteurs de votre voyage pour vous créer des souvenirs qui vous ressemblent !

Avez-vous d’autres astuces pour voyager en famille avec un petit budget ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis, il pourrait leur être utile aussi !

 

68 comments

  1. Je suis tellement d’accord avec toi!
    Nos projets projets sont la Costa Brava à la Toussaint, les Hautes Alpes en decembre, Essaouira (pas fixé mais en fevrier ça serait cool), Cracovie, la Sardaigne (même si pou moi c’est très familier), un road trip au Danemark, et normalement 2018 sera enfin l’année de l’Islande!!!

    1. Que de chouettes projets Debohra ! Si vous ne connaissez pas encore la Costa Brava, Girona, le vieux village de Begur et Palafurgell sont charmants.

      Mais l’Islande, alors là, quel merveille ! Aurez-vous l’occasion d’y aller avant le rush touristique estival ? J’ai vu passer des billets vraiment pas chers hors saison et je dois t’avouer que ça me titille de réserver.

      1. nous étions cet été prés de palafrugell, les paysages et les criques sont tellement mignonnes que nous y sommes restés plus longtemps que prévu

        1. Oh oui, c’est vraiment adorable – j’ai envie de m’y offrir un petit tour bientôt.

      2. Du coup je pense que nous irons en septembre prochain, les journées seront certes plus courtes et on ne vera pas le soleil de minuit. Mais j’ai vu tellement d’images de paysages bondés de monde ça m’a refroidi d’y aller en juin,juillet!

        1. Et tout est bien plus cher en pleine saison. Le tourisme est en plein boom et le pays n’est vraiment pas adapté a cette fréquentation estivale. J’ai été très surprise en voyant des sites transformés en quelques années.

  2. Bravo Daphné et merci pour ces conseils que tu nous proposes aujourd’hui ! Gros boulot ! J’apprécie ton blog car on sent que tu ne te moques pas de tes lecteurs ! Bien présenté, bien écrit, bien illustré, toujours dirigé vers ceux à qui tu t’adresses, pas du tout nombriliste. Je vis près de Montpellier entre mer et étang. Si un jour j’échange ma maison, ce sont tes conseils que je consulterais. Pour le moment, j’ai un vieux chien toujours fugueur qui me bloque.
    Bon anniversaire à ce blog !

    1. Oh merci Christine <3

      Oui, je viens de vérifier, j'ai fait 20 révisions du texte, oups ! Mais j'espère que ces astuces pourront servir à d'autres - parce qu'avec un peu d'organisation, je crois que tout devient possible ( ou presque ).

      L'échange de maison a vraiment changé ma façon de voyager - le seul souci, c'est que cela ne fait que renforcer mon addiction aux voyages 😉 .

  3. Merci pour ce bel article, très complet. Je crois que pour nous les Youth Hostels sont ce qui nous conviendrait mieux. ET je suis team pique nique aussi!
    La Norvège reste un voyage magnifique pour moi. J’étais partie avec ma meilleure amie, Nous étions jeunes et manger un petit déjeuner pantagruélique nous permettait de patienter jusqu’au soir.
    L’Ecosse et L’Islande me font les yeux doux…Mais j’ai toujours en tête une escapade en Angleterre non réalisée cet été! Ces prochaines semaines sont trop chargées en obligations mais revoir Shakespeare in Love n’a fait que renforcer ce désir.

    Et pas mal les 15 voyages de Virgile, pour le coup, il est vraiment citoyen du monde!

    1. Oui, j’aime beaucoup les auberges de jeunesse Bobette; notamment parce qu’elles présentent aussi l’avantage d’étendre notre lieu de vie aux parties communes et de donner plus d’espace à la famille. En plus, c’est l’occasion de rencontrer d’autres voyageurs en préparant le repas ou bouquinant.

      Ah oui, vive la team pique-nique ! ( certes pas très glamour sur instagram mais tellement compatible avec la vie de famille ).

      Il n’a pas vraiment 15 coups de tampons sur le passeport, hein – certains voyages ne nécessitaient pas de visa. Mais il a été plusieurs fois dans quelques pays, pour compenser. Et à la réflexion, je crois qu’il a désormais mis les pieds sur tous les continents, sauf Antarctique.

      Pas mal, non ? 😉

  4. On ne voyage pas du tout de la même manière (on est deux, on a un camion) alors je picore tes conseils avec intérêt.

    J’utilise très peu l’internet une fois sur place (pas de smartphone), je privilégie encore les guides papier et le vagabondage (je visite les offices de tourisme en arrivant quelque part : si- si !!)
    Je découvre tout juste Air BnB c’est dire ! (enfin j’en avais entendu parler hein : mais je viens de réserver pour de vrai !)

    Par contre je partage ta passion pour les courses aux magasins (ou aux marchés, ma préférence allant vers les halles moches de banlieue populaire – je visite avec intérêt les halles chics de centre-ville et y trouve toujours tout trop cher !) et les piques-niques.

    Je fréquente aussi les auberges de jeunesse. Et beaucoup les hôtels – en essayant de trouver des bons plans.
    Du côté de la Camargue (près de chez toi sans doute) : connais-tu l’hôtel Les Cabanettes ? Un voyage direct dans les années 70 !

    Bon anniversaire de Blog. bravo pour tes articles.

    1. Ah mais j’ai des guides papier aussi Fanchette ! Par contre j’avoue déléguer la visite des offices de tourisme à l’homme. Et côté internet, je viens de découvrir que mon forfait inclut aussi la Nouvelle-Zélande en illimité; on est d’accord, il fauda en profiter un jour, n’est-ce pas ?

      Voilà, j’ai trouvé le point commun entre toutes les lectrices du blog; tu nous mets un très chic panier de pique-nique anglais sous le nez et on ne nous retient plus. Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives !

      Ah non, j’ai raté ce chef-d’oeuvre des années ’70. Veux-tu dire qu’il y a un téléphone orange à cadran, du papier peint en tartan et un 33 tours de Vanina posé dans un coin ?

      1. Aux Cabanettes, il y a tout ça et plus encore. Les propriétaires sont charmants, tu peux même y aller rien que pour un café… au bord de la piscine. Mais tu auras surement envie d’y séjourner… 😉 Je suis contente de t’avoir fait découvrir une perle près de chez toi tien !! Je pense que tu ne saura résister à l’architecture démente de ces lieux.

        Et tu as raison : le pique-nique y’a que ça de vrai. Des fois on pique-nique même dans notre jardin ! Et ça peut même être instagrammable le pique-nique. Nous on a un joli tapis tissé, de la vaisselle en émail (polonaise) et moi j’ai un petit pliant de pêcheur : on a la totale classe !

        1. Je viens de regarder les photos Fanchette; effectivement, c’est un vrai voyage dans le temps. Il faudra que j’aille un jour voir s’ils servent du rôti en gelée, avocat sauce tropicale et citron givré ( il faut que je milite pour le retour du citron givré – LE dessert de mon enfance ).

          Ah oui, le pique-nique peut-être de haute volée – voilà une autre idée que je note; faire un jour un concours pour gagner un panier à pique-nique de luxe !

  5. Magnifique billet ! On est très pique nique aussi, sandwich home made sur un banc ou une pelouse ! Et diner at home depuis qu’on a découvert l’échange de maison. Par contre, j’avoue qu’on a testé un grand nombre de cafés viennois… J’ai bien noté la gratuité des musées londoniens et la vie super chère en Norvège. Pour les vols, je viens de comprendre en effet qu’atterrir loin avec Ryan Air coûtait plus cher que près avec British Airways pourtant beaucoup plus cher en vol pur !
    Quel casse-tête ! Mais ça fait partie du plaisir, je trouve !
    Pour le geocaching, j’ai fait une tentative cet été mais, malgré le clignotant qui nous disait qu’on était tout près, on n’a jamais trouvé la cache ! Bouh ! A persévérer !

    1. Ca se précise Yanne ! Bon ben maintenant on sait que si un jour on organise une vraie rencontre IRL, ce ne peut être qu’autour d’un pique-nique !

      Oui, c’est souvent compliqué de comparer des vols – surtout à Londres où le point de chute détermine l’aéroport où atterrir. Pour compléter, mieux vaut comparer les prix des trains pour rejoindre la ville aussi; en achetant ses billets A/R à l’avance, on peut faire de sacrées économies. As-tu vérifié le prix de l’Eurostar ? Il présente l’avantage de te déposer en centre-ville et ne pas payer de supplément bagage.

      Aaah, certaines geocaches sont ardues – mais il est plutôt normal de passer 20 min sur une cahce et elles peuvent parfois prendre une allure tout à fait anodine. Qui se méfierait d’un banal boulon ? Mais un vrai atout du geocaching, c’est qu’il permet aussi de découvrir des endroits insolites connus seulement des habitants.

      1. Oui, nous avons regardé le train. En dehors du fait que c’est vraiment long (7h45), cela semble en effet moins cher, plus central et non limité en bagages. Mais je n’ai pas de nouvelles de ma londonienne alors je suis un peu inquiète !
        Pour le geocaching, c’était en pleine nature et, franchement, nous n’avons rien vu qui puisse ressembler à une cache, nous avons eu beau regarder l’arbre sous toutes les coutures… bernique !

        1. Nage, vélo, train ou avion, tous les moyens sont bons pour aller à Londres, à l’exception de la voiture, dont tu ne pourras rien faire sur place. Oh flûte, ça arrive parfois – quand ça ne marche pas, je me dis que ça ne devait pas se faire. Alors j’essaie de toujours rester flexible au cas où.

          Le geocaching aussi, c’est l’école de la patience; certaines caches disparaissent, sont vandalisées – pour que Virgile ne soit pas trop déçu, j’essaie de toujours regarder dans le carnet de visite si certains l’ont trouvée récemment. Souvent il s’agit d’un contenant reconnaissable mais dissimulé. Parfois c’est vraiment très, très astucieux et s’intègre si bien à l’environnement qu’on doit se creuser la tête pour comprendre. Mais comme tous les trésors, la joie de la découverte est toujours à la hauteur de sa complexité.

          1. Mais si tu trouve pas une fois sur place, t’as pas la réponse sur le site internet ? (genre en retournant le papier comme la blague carambar ?) C’est trop frustrant.
            Sinon, ça me tente bien ton histoire de geocache : pour quand j’aurai un téléphone-élégant.

          2. Non, il arrive régulièrement qu’elles disparaissent – ce sont les aléas de la vie. Mais j’adore cette chasse au trésor qui transforme chaque balade en aventure.

  6. waou, quel article motivant!!! je ne maitrise pas tout ce que tu expliques mais je vais m’y pencher attentivement!!! merci beaucoup car voyager en faisant de belles rencontres, vraies, est notre priorité!!! belle soirée Daphné!

    1. Merci Isa ! Cette fois, je ne voulais pas parler d’une destination en particlier, mais j’avais simplement envie de donner des pistes pour mieux organiser son voyage.

      D’ailleurs depuis que j’ai commencé à écrire cet article, je suis à fond dans la préparation de nos prochaines vacances – ce blog ne m’aide pas du tout à soigner mon addiction.

      1. hihihi!!! comme je te comprends, le bonheur de votre famille à se promener et accueillir le monde fait plaisir à voir, tu as raison de foncer !!!!

        1. On va foncer, mais ni trop loin ni trop longtemps cette année; Philéas passe son bac alors je vais plutôt miser sur des pauses courtes et régulières 😉

  7. Ce n’est pas moi qui te dirais le contraire ! Dans la même veine je suis persuadée que partir plusieurs mois en voyage est à la portée de beaucoup de monde. Un congé sabbatique de six mois, les économies de quelques années et zou les loulous ! Souvent on me parle des enfants comme d’un frein pour voyager, ils sont toujours trop jeunes ou trop vieux (tu comprends, l’école), moi je pense surtout qu’ils ont bon dos les enfants. Nous avons croisé plein de familles voyageuses depuis notre départ autour du monde : des parents heureux et des enfants épanouis !

    1. Votre expérience est très enthousiasmante et donne envie de boucler son sac.

      Certains aléas de la vie font que ce n’est pas toujours possible de partir longtemps. Mais cela n’empêche : un voyage peut durer deux jours ou deux ans, être à 10 ou 10000 km de chez soi, le fait de sortir du quotidien ne fusse que quelques heures fait un bien fou.

      1. Il est certain que ce n’est pas toujours possible, mais c’est l’est beaucoup que ça n’y paraît. Je penser aussi que tout le monde ne à pas envie, ce qui est bien normal ! Le tout c’est de ne pas hésiter à voyager si on en a envie car les possibilités sont infinies : une nuit à 50km, un camping à 100km, un séjour en Espagne, un tour à vélo de trois jours, une vadrouille d’un mois en sac à dos, une randonnée de 10 jours, un tour du monde en camping-car et tant d’autres choses encore.

        1. Exactement; le voyage peut prendre des formes multiples et l’aventure est au coin de la rue; il suffit de changer de perspective.

          Et même pique-niquer dans son jardin peut complètement changer le cours d’une soirée.

          Mais les voyages sont de plus en plus devenus un truc qu’on consomme, sans réellement penser à ce dont on a vraiment envie, nous. A nous de créer l’aventure qui nous ressemble !

  8. Je découvre tout juste ton blog et je crois que je vais le dévorer avec gourmandise (tel un délicieux panier pique-nique). Nous sommes une famille de 5 personnes et l’Amoureux et moi adorons barouder. Nous avons un camper-van et c’est pour l’instant la meilleure solution que nous avons trouvé pour bouger tous ensemble. Mais j’avoue avoir envie de grands voyages et pour l’instant mes réservations se restreignent à AirBnB quand je n’ai pas envie de dormir dans le camion. Du coup c’est avec joie que je découvre ton blog, tes astuces voyages en famille, ta bonne humeur, tes DIY… Merci pour tes astuces, tes conseils et tout ce que tu partages ici. 🙂

    1. Oh merci Soizic; je crois que c’est ça, la clé : créer l’aventure qui nous ressemble et fera des souvenirs uniques.

      Vos messages me donnent envie de continuer cette série d’articles sur les voyages en famille 😉

  9. Je crois que je me fais une montagne de l’organisation de voyages, et franchement, ça ne vaut pas toujours le coup de se stresser autant…
    Donc franchement, ton article me rassure, mais en même temps en couple, j’ai envie de dernier moment, de coups de tête… Alors équilibre entre les deux, ce sera parfait !
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

    1. Je me souviens que pour notre premier échange de maison j’avais mal anticipé les choses; alors pour le second, j’ai fait un super planning. Maintenant, c’est une routine qui est bien établie et chaque départ me semble de plus en plus facile.

      Voyager sera un poil plus compliqué cette année pour nous; mon grand est en terminale et on va rester raisonnables : on fera de petites pauses éparpillées au long de l’année. Mais comme les vacances scolaires sont des pics de départs, mieux vaut que je m’en occupe bien à l’avance.

      C’est fou, non ? Aujourd’hui, pour partir en voyage, on n’a besoin que d’un passeport, carte de crédit et téléphone. Tout tient dans une poche !

  10. Chouettes conseils !!!
    Prochaines destinations : un court séjour (ou un long week-end) à Berlin à la Toussaint, puis Sainte Chérie voudrait vraiment découvrir Rome et Pompéi… Peut-être au printemps prochain si la chance nous sourit !

    1. Cool ! Si tu vas à Berlin, je te recommande vivement d’aller faire un tour à la Kulturbrauerei? Ce centre d’art dans Prenzlauerberg est très sympa et possède un musée sur Berlin Est particulièrement bien fait, peu connu et gratuit. Tu es ensuite tout près de cafés sympas et morceaux de murs sur Bernauer Strasse. 😉

      1. Je te remercie de ces bons tuyaux !!!
        Pour une fois, c’est un voyage à l’envers car on nous l’offre donc je n’ai pas commencé par prospecter sur les lieux à visiter et les bonnes adresses !!!

        1. Cool !

  11. Mon plus gros problème : l’anticipation…………. (et les finances, aussi, même avec toutes les astuces très sages que tu nous fais partager. Je suis vraiment nulle avec un budget)
    En 2019, j’aurai 50 ans, mon amoureux et moi nous aurons passé 25 ans ensemble, et nous serons mariés depuis 10 ans. 3 bonnes raisons de se payer un super voyage…
    Tu crois qu’on doit le planifier dès aujourd’hui ? ??????

    1. Avec un lycéen à la maison, on est tenus de respecter le calendrier scolaire – et en période de vacances, les prix des transports et hébergements grimpent vite. Dans notre cas, je crois que la clé est d’anticiper autant que possible !

      Waouh ! Ah oui, il faut fêter ça dignement ! C’est peut-être l’occasion de faire une cagnotte voyage ? J’ai une amie qui a fêté ses 50 ans cette année et on s’est cotisés pour financer un petit voyage souvenir 😉 .

  12. Oh merci vraiment pour cet article plein de très bonnes idées. La seule différence avec nous est que je ne pratique pas l’échange de maison ( un appartement en Seine saint Denis ne fait pas trop rêver ) mais je loue des appartements sur AirBnB ou autre. Cela permet de faire de réels économie de restaurants et c’est plus agréable qu’un hôtel pour se reposer.
    PS : Cracovie c’est très sympa mais ne pas hésiter à dormir à Varsovie .C’est moins cher et les trains ne sont pas chers et surtout Varsovie c’est très sympa…J’avais un appart hôtel la dernière fois. J’y étais pour le travail mais c’était agréable le soir de se poser dans un vrai salon et de prendre mon petit déjeuner en pyjama…
    Les enfants ne voyagent plus avec nous mais ils partent désormais avec leurs compagnes / compagnons et font les listes de visite/idées , listes qui les faisaient hurler de rire quand ils étaient petits ( genre maman prépare 3 mois à l’avance..:-) )
    Merci encore,
    patricia.

    1. Oui Airbnb, homelidays, Wimdu sont de très bonnes pistes pour se loger à petits prix. Bien qu’on peut parfois être surpris. Quand je suis allée avec mes garçons dans le Devon au printemps, je n’ai trouvé ni b&b ni auberge de jeunesse dans mon budget; c’est finalement de banals hôtels de chaîne qui ont fait l’affaire ( pas grave, on n’y faisait que dormir – et pique-niquer ).

      Il faut que je me penche sur Cracovie au printemps – les vols ouvrent en novembre mais je crois que je vais attendre un peu quand même.

      Côté listes, on les fait souvent sur téléphone pour les partager avec la famille et se répartir les tâches ;-).

  13. Merci pour ce super article Daphné! C’est l’anniversaire de ton blog et c’est nous les gâtés!
    J’adore et j’adhère à ta façon de voyager.
    C’est ce qu’on essaye de mettre en pratique ( vive l’échange de maison!) mais de façon beaucoup moins organisée que toi !
    Pour nous, la Norvège, c’était il y a deux ans grâce à un échange de maison/voiture et je vois tout à fait ce que tu veux dire. On avait lu que la nourriture était très chère alors on avait pris un bagage en soute supplémentaire rien que pour ça. La valise de 20 kg était bourrée de crêpes wahou, saucissons et autres fromages. On se sentait un peu ridicules… Mais une fois là bas, on a compris que c’était la meilleure idée qu’on avait eu ! 😉
    Merci encore pour ton super blog et ce bel esprit de partage.

    1. Ah mais il y a d’autres surprises qui arrivent cette semaine Ecoquillette – j’ai hête de savoir si elles vous plairont !

      Je valide la bouffe dans la valise; quand on est allés en Islande, j’ai aussi rempli la place qui restait de trucs faciles à conserver et de bouteilles de vin en cadeau pour nos échangeurs de maison. Peut-être as-tu vu dans mon vlog qu’on a fait pareil à Ko Ngai cet hiver. Sur cette île isolée, tout était affreusement cher; j’étais bien contente d’avoir embarqué de quoi nous faire des pique-niques. Ce qu’on a ainsi économisé nous a permis de nous offrir un hôtel de rêve ( et la plage idéale pour manger nos bols de nouilles ).

  14. Superbe article que j’ai pu lire sans tomber 😉

    1. Merci Wafa ! Je connais très peu l’Alsace, il faudra un jour que je vienne par chez toi; la vallée du Rhin me fait rêver ( c’est hautement exotique vu de ma Provence tu sais )

  15. Je rajouterai qu’il faut aussi accepter de sortir de sa zone de confort. Après tout c’est l’aventure un voyage ! Ne pas être dans un club tout compris c’est accepter les petits aléas du quotidien, les bus en retard, le service un peu lent du resto du coin, le lit qui grince un peu. Parfois c’est frustrant mais si on l’accepte ça devient un souvenir ! Par contre pour les billets d’avion, on a souvent remarqué que 8 semaines avant départ les prix étaient très intéressant sur certaines compagnies comme KLM. Pas vérifié avec d’autres. Je suis abonnée aussi aux newsletter des compagnies comme ça, je reçois les promos dans la boîte mail et quand c’est très tentant hop je peux acheter le billet directement.
    Autre avantage de faire tout ça à l’avance ( billets, logement etc) ça étale les dépenses. Acheter le voyage , partir la semaine suivante ça fait un gris trou sur le compte. Par contre si billets payés il y a 6 mois, logement 3 mois avant, au moment du départ on est plus relax niveau budget je trouve ! Merci pour ce chouette rappel, je vais transférer à des copines qui hésitent à venir nous voir au Rwanda !

    1. Je ne sais pas du tout à quoi peuvent ressembler des vacances en club à vrai dire.

      Oui, s’abonner aux neswletters peut être un excellent moyen de ne rater aucune promo – et il est toujours préférable d’acheter ses billets directement auprès de la compagnie. J’en parle d’ailleurs ici : https://www.befrenchie.fr/conseils-pour-prendre-l-avion-avec-un-enfant/

      KLM est vraiment une excellente compagnie; j’ai eu la chance de prendre un vol pour rentrer de Thaïlande cet hiver et j’ai rarement eu un aussi bon servive. De plus, l’aéroport d’Amsterdam est juste parfait; pas trop grand, personnel très efficace, aires de jeux pour les petits et joli design. ( Et c’est l’occasion d’acheter du chocolat belge <3 ).

      Et encore oui, réserver au fur et à mesure permet d'étaler son budget; on voit la connaisseuse bien habituée !

  16. Merci pour cet article passionnant !
    Je retiens plusieurs astuces dont les comparateurs de prix…
    Comme toi j’anticipe beaucoup ce qui fait halluciner mon entourage ! Là, je commence à me projeter dans les vacances de l’été prochain…. où partir pour avoir du soleil, assez loin pour être dépaysé mais avec un petit budget parce que nous achetons une maison cette année : voilà la question qui se pose à moi ! Si d’ailleurs tu as des suggestions…
    L’échange de maisons me plairait beaucoup mais mon chéri est totalement hermétique à cette idée, grrrrrr !

    Je retiens l’idée de Londres pour un WE prolongé !

    Merci Daphné de nous gâter avec tes astuces et tes bonnes idées!

    1. Oui, les comparateurs de prix sont souvent trompeurs; et les pratiques de certaines agences en ligne qui rajoutent des frais de paiement au tout dernier moment me hérissent. De plus, tes connexions sont parfois traquées pour élever artificiellement les tarifs à chaque connexion. Ici, je donne quelques conseils pour réserver un vol : https://www.befrenchie.fr/conseils-pour-prendre-l-avion-avec-un-enfant/

      Mais oui, c’est le moment idéal pour s’occuper des vacances d’été; as-tu pensé au Portugal, aux Açores ou Madère ? Lisbonne et Porto sont très touristiques mais les Açores me font rêver en été. Easyjet propose des vols à tous petits prix en faisant une escale au Portugal.

  17. So, nos infos (en mode speedy gonzales car j attends mon esthéticienne)

    1. Privilégier l echange de maison, mais ça tu connais

    2. A berlin le transport enfant est gratuit si l adulte a un pass hebdomadaire ou supérieur (je crois 3 enfants gratuits, valade sur les vacances scolaires berlinoise)

    3. On adore la collection lonely planete – interdit aux parents pour preparer nos visites. Et of course qu on le pique au fiston

    1. Oh mais on a pleins de points communs Valy; les lonely planet sont aussi mes incontournables ( avec les geo guides, que j’adore mais disponibles sur peu de destinations ).

      Oui, c’est vrai que les enfants sont gratuits à Berlin aussi – par contre après, aouch, le métro est presque aussi cher qu’à Londres, alors que Berlin garde une image de ville bon marché.

  18. Super article, merci Daphné ! Nous aussi sommes très pique-nique local : cet été par exemple à La Haye, hareng cru devant le parlement en se planquant des mouettes. Il faisait franchement gris et franchement pas chaud, mais on s’est bien amusés. Il en faut peu…

    1. Mais oui, vive les pique-niques !

      Ton anecdote me rappelle un pique-nique en Nouvelle-Zélande. On venait d’arriver et j’étais déterminée à profiter des bbq gratuits sur la plage. Je ne comprenais juste pas pourquoi ils avaient des capots pour les fermer.

      On file acheter des saucisses, les mettons à griller et allons prendre l’apéro. J’espère que les mouettes les ont appréciées, elles, nos saucisses. Il n’y en avait plus aucune quand on est revenus. De vrais bleus !

  19. Merci pour ces bons conseils , c est top!
    Avec un peu de chance, tes enfants auront pris le virus des voyages et de l expatriation.
    Les miens vivent à Londres et Hong Kong et on se retrouve soit à la maison ou à Hk ou comme cette année en Thailande et Cambodge. On n’a pas forcément un budget foufou ,on roule dans des voitures « vintage » ( c’est tendance ça non? ) et on réserve l essentiel pour aller les voir.
    On préfère à la longue des vols directs car moins de valises égarées, et la différence de prix n est pas flagrante. Tu consommes moins aussi en escale !
    J ajouterai ma carte bancaire Revolut, une petite merveille qui me permet d échapper aux frais de change et bancaire. Et de pouvoir transférer, avoir des comptes dans 3 devises , tout ça pour moins de 10 euros les 3 ans ( en tout!)et comme c est une MasterCard , elle marche partout ( et on ne dépense que ce qu on y met, parfait pour gérer son budget)
    Et je confirme, les bords du rhin c’est top !premier echange cet été.
    Et se perdre, sans trop regarder les guides , c est ce que je préfère !

    1. Quelle chance, vous avez trouvé le parfait prétexte pour voyager. Oui, il faut bien prendre en compte l’escale avant de choisir un vol; ça peut vite coûter cher si on reste plusieurs heures.

      Mais certains aéroports, comme HK ou Singapour permettent de faire un tour en ville très simplement.

      Oh mais tu es la première personne à connaitre aussi Revolut ! J’en ai justement parlé dans ce guide : https://www.befrenchie.fr/meilleures-applis-de-voyage/

      C’est extrêmement pratique en voyage et permet d’avoir une seconde carte pour les dépenses courantes ( très pratique quand je voyage seule avec Philéas ).

      On sent que tu es habituée à voyager ! Personne ne me croit quand je parle de cette carte 😉

      1. Je vais lire ton article mais c’est vrai que c’est génial cette carte . En France, ça me permet de maitriser mon budget mensuel. Je crois même que je vais abandonner mes cartes traditionnelles.
        Ah et sinon on est des adeptes de Driiveme à la maison, je ne sais pas si tu connais, ma fille l’a encore utilisée la semaine dernière.
        https://www.driiveme.com

        1. En alternative à Revolut, Philéas m’a aussi parlé de n°26, qui ressemble plus à une vraie banque. De mon côté, je garde aussi ma visa premier. Pas pour me la jouer snob mais simplement pour toutes les assurances et assistance incluses. Comme on loue régulièrement des voitures, elle est immédiatement amortie.

          Ohoh, Driiveme ouvre le champ des possibles ! Je ne m’étais jamais penchée dessus, pensant qu’il n’y aurait aucune offre dans ma garrigue. Et pourtant, même ici il y en a. C’est une excellente solution pour faire un trajet de dernière minute !

  20. Oh lala lalalaaaa tu me fais rêver … 😀
    ça me donne vraiment des envies de voyager , je vais peut-être y penser sérieusement finalement .
    En ce qui concerne le géocaching, chez nous il est aussi adopté et c’est vraiment très gai . Bien qu’il y a une géocache non loin de chez nous que nous n’avons toujours pas trouvée mdrrrr
    Une chose est sûre , ton article nous fait bien voyager aussi et donc très réussi ! 😉

    1. Je trouve que partir en week-end à Nice ou en voyage en Islande, c’est finalement assez peu différent au niveau logistique.

      Oh oui, le geocaching est une merveilleuse façon de mettre un peu de fantaisie dans le quotidien !

  21. merci pour ce pense bête récapitulatif et instructif
    Nous favorisons, pour notre part, les départs en avion en europe ou alentour ; aux vacances d’avril c’est le moins cher pour notre famille de 7 (je comence à préparer maintenant ) . Je fais mes recherches de destinations en fonction de ce que nous aimons comme activités et du temps qu’il fait (il faut qu’il fasse doux quand même ) : Pour avril, nos pistes: crete, croatie, sardaigne… si tu as des idées,
    En été, on part souvent en espagne car on aime bien, on peut y faire de la plonger et randonner entre autre et nos enfants s’entrainent un peu aussi à parler .
    Notre astuce c’est de prévoir si possible plusieurs lieux ou étapes comme ça on a l’impression que les vacances durent plus longtemps

    1. Oui, la voiture n’est pas forcément un mode de déplacement économique; à condition de s’organiser bien à l’avance, prendre une location de voiture sur place + vols n’est souvent pas si cher qu’on l’imagine.

      J’ai très, très envie d’aller aux Açores en ce moment. Et en passant par le Portugal on trouve des vols à tout petit prix.

  22. Super le post, tellement utile!! je le garde pour mon prochain voyage 🙂

    1. Merci, si l’idée vous plait je vais tâcher de continuer cette série d’articles !

  23. Ben voilà, tu as créé ton blog avec quelques années de retard pour moi :-; Des conseils et astuces qui m’auraient bien rendu service à l’epoque, mais je note pour un projet de séjour dont on ne connait ni la date, ni la destination, ni la durée prévu d’ici 2 à 3 ans avec Amélie et Mathilde 🙂 (Dis, tu voudrais pas jouer l’organisatrice de voyage demande celle qui panique déjà à l’idée de se retrouver devant son écran telle une poule devant un couteau #jesuisundinosaure)

  24. Daphné, comme toujours, tu es impressionnante ! Merci pour cet article 🙂
    Mon mari et moi ne sommes pas de grands voyageurs, nous avons simplement été au Québec (2 fois, mais j’ai fait un échange de 4 mois à Montréal lorsque j’étais étudiante et je suis très attachée à cette belle province) et en islande.
    Depuis que nous avons notre fille, âgée de 3 ans aujourd’hui, nous ne partons plus, même si je rêve de voir New-York par exemple.
    Nous pensons qu’elle est trop jeune pour « profiter » d’un voyage aussi loin. Cet été nous étions en Bretagne, mis à part la plage et la piscine, elle n’est pas réceptive aux autres activités, type aquarium ou parc animalier (Branféré)… Donc ça nous bloque pour la suite ! Des conseils peut-être ? Un manque d’ouverture de notre part ? C’est vrai que nous ne sommes pas des baroudeurs dans l’âme et que la demoiselle a une tendance casanière prononcée.
    Merci pour tes articles, riches et intéressants 🙂

Laisser un commentaire