phrae

Thaïlande hors sentiers battus : Phrae , la plus belle ville du pays

A la découverte d’une superbe ville pas touristique en Thaïlande

Phrae est surnommée la Luang Prabang thaïlandaise. Et pour cause; ses nombreux temples et moines, maisons coloniales en teck, vieilles murailles et environs superbes font immédiatement penser à sa cousine laotienne. Mais si Luang Prabang est devenue une étape incontournable de tout voyage au Laos, Phrae est restée à l’écart des circuits touristiques.

Où est Phrae ?

Phrae est située au pied des montagnes qui séparent Thaïlande et Laos. On est ici au nord – est de la Thaïlande, dans une région reculée encore très préservée du tourisme. Malgré tous ses atouts, peu de voyageurs étrangers font la route jusqu’à Phrae.

Pourquoi aller à Phrae ?

Phrae est l’anti-Pattaya. Oubliez discothèques, centres commerciaux, salons de massages très spéciaux et immeubles clinquants. C’est un centre spirituel important en Thaïlande, qui compte 20 000 habitants. Cette ville reculée est aussi connue dans tout le pays pour son hospitalité.

Et sa réputation est justifiée : ici, on ralenti le rythme, porte le sourire en bandoulière et prend le temps de vivre, loin, très loin de la fureur de Bangkok.

Vongburi House

Visiter Phrae

A l’intérieur des remparts qui protègent la vieille ville, on découvre une ville très préservée. Des dizaines de temples parsèment la ville, où on aperçoit aussi de nombreuses maisons coloniales en teck. Au 19ème siècle, Phrae est devenue riche grâce au commerce du teck et les négociants fortunés se sont fait construire de véritables palais de bois.

Chao Luang House

Slow travel en Thaïlande

Phrae est la ville parfaite pour faire du slow travel en Thaïlande. Cette destination plaira à ceux qui ont envie de découvrir une Thaïlande authentique, loin des itinéraires touristiques. Ici, on peut combiner découverte des temples, du patrimoine architectural, gastronomie thai en prenant le temps, loin des foules de touristes qui se pressent par exemple à Chiang Mai ou Chiang Rai. La ville est suffisamment petite pour être parcourue facilement à vélo et on trouve des scooters à louer pour explorer les environs.

Les thaïlandais, de plus en plus adeptes du slow tourism, plébiscitent Phrae et des adresses de charme ont essaimé ces dernières années. Ici, les habitants de Bangkok aiment venir se ressourcer pour échapper au stress de la mégalopole.

Ici, on prend le temps de découvrir le rythme de vie paisible de la Thaïlande rurale. Ne soyez pas surpris, par exemple, si vous croisez un éléphant dans la rue.

En arrivant à Phrae la première fois, on est tombés sur un éléphant et son cornac qui cherchaient leur chemin. On les a suivis, se frayant un chemin dans la ville, manifestement perdus. Puis, on a vu les habitants sortir de leurs maisons pour donner des friandises à l’éléphanteau et même l’asperger pour lui donner une douche. C’est le genre de souvenirs uniques qui rendent un voyage magique.

Je ne suis jamais parti en Thaïlande, dois-je aller à Phrae ?

Si vous aimez les ambiances paisibles et découvrir des lieux authentiques, Phrae sera sans doute la destination parfaite pour vous. Je sais que lorsqu’on visite un pays, on a toujours peur de rater les « incontournables ». Mais je vous recommande vivement de mettre Phrae au programme de votre voyage en Thaïlande. Ici, vous allez découvrir la vie thaïlandaise traditionnelle, et vivre une expérience que peu de touristes expérimenteront.

Très peu de touristes étrangers viennent à Phrae. La ville est restée miraculeusement préservée du tourisme de masse. Et pourtant, c’est un concentré de tout ce qui fait le charme de la Thaïlande : vie spirituelle, visites historiques, nature luxuriante, gastronomie. Comme le tourisme est encore confidentiel ici, les habitants sont enchantés de rencontrer des étrangers et il est très facile de nouer la conversation, fusse avec un sourire.

Phrae est la ville parfaite pour ceux qui veulent vivre une expérience,

plutôt que d’enchaîner les visites « incontournables ».

Je pense que ce peut même être la destination idéale pour commencer un voyage en Thaïlande et découvrir ce pays. Ici, vous pouvez découvrir la culture thai traditionnelle et commencer votre voyage en douceur pour vous acclimater.

Infos pratiques pour visiter Phrae

Que voir à Phrae

On vient surtout à Phrae pour s’imprégner d’une ambiance thaïlandaise authentique, découvrir le charme de la Thaïlande d’antan. Mais il y a aussi de jolies visites à faire :

Temples

Parmi les dizaines de temples de Phrae, je vous recommande ceux-ci :

Wat Luang

C’est le plus ancien temple de la ville. Il est entouré de verdure, toujours animé et de nombreux habitants viennent ici faire des offrandes. Dans la cour, vous découvrirez aussi un petit maison dans une jolie maison ancienne en bois.

Wat Phra Non

Ce temple vieux de 200 ans contient une remarquable statue de Bouddha couché. Son architecture est typique de la région.

Wat Phong Sunan

J’aime particulièrement ce petit temple caché derrière la Vongburi House. C’est ici que nous avons rencontré les moines que nous avons filmé – je vous en reparlerai bientôt. Ses minuscule clochetons dorés et grand bouddha couché lui donnent beaucoup de charme.

Wat Phra That Cho Hae

A quelques km de Phrae, ce temple est connu pour son immense chedi doré qui domine la ville. C’est un lieu de pèlerinage important. De vieux tecks poussent sur les pentes de sa colline.

Maisons coloniales en bois

On voit de nombreuses maisons coloniales en bois dans la vieille ville de Phrae. Deux d’entre elles se visitent :

Vongburi House

Cette impressionnante demeure sur pilotis fut construite pour le Prince de Phrae il y a 130 ans. Entièrement peinte de rose, on dirait une immense maison de poupée. Elle a conservé ses meubles d’époque et est désormais transformée en musée. N’oubliez pas de flâner dans le jardin après la visite.

Chao Luang House

Cette impressionnante demeure, véritable palais construit uniquement de teck, fut la résidence du gouverneur de Phrae. Aujourd’hui, elle abrite un beau musée sur l’histoire de la région et le commerce du teck, qui fit la fortune de la ville.

Comment se déplacer dans Phrae

Comme la ville est compacte, et plate, le vélo est le moyen de transport idéal pour découvrir Phrae. Si vous logez au Mee Bed and Breakfast, l’établissement prête des vélos à ses clients. Pour visiter les environs, ils peuvent aussi vous louer un scooter pour une somme modique ( environ 4 € par jour ).

 

Comment aller à Phrae

De par sa situation géographique, au pied des montagnes qui séparent Thaïlande et Laos, Phrae est relativement isolée. Pour la rejoindre, plusieurs options s’offrent à vous :

Bus

Des bus réguliers partent de Chiang Mai, à 190 km ( 4 h de transport ) ou Bangkok, 560 km et 10 h de trajet.

Train

La gare de Den Chai, à 23 km de Phrae est desservie par des trains en provenance de Chiang Mai et Bangkok. Comptez le même temps de trajet qu’en bus.

Avion

Nok Air, la compagnie low cost thaïlandaise propose 2 vols quotidiens de Bangkok Don Mueang à Phrae.

C’est pour moi la meilleure option pour aller à Phrae si vous ne faites pas de road trip. Nok Air, la compagnie low cost thaïlandaise propose 2 vols quotidiens de Bangkok Don Mueang à Phrae. En réservant à l’avance, le vol vous coûtera moins de 15 €, ce n’est pas plus cher que le bus. J’ai volé a de nombreuses reprises avec Nok Air et vous recommande leurs services, un cran au dessus de Ryanair.

Voiture

A chacun de nos 5 voyages en Thaïlande, j’ai loué une voiture sans chauffeur pour faire un road trip. C’est pour moi le moyen de transport parfait pour découvrir la campagne thai en prenant des itinéraires hors circuits touristiques. Louer une voiture en Thaïlande est très simple et les routes sont en excellent état.

Où manger à Phrae

Phrae est réputée dans tout le pays pour ses spécialités culinaires typiques de la région. Pour vous restaurer, je vous conseille vivement de tester le joli marché de street food au carrefour de la Victoire – Pratu Chai. Si vous croisez ce food truck, foncez ! Leurs bols de nouilles à moins de 1 € sont un vrai délice.

Gingerbread House Gallery

Cette galerie d’art/magasin d’artisanat/café/restaurant/chambre d’hôtes est un lieu absolument charmant, à la déco soignée. Plats, dessert et boissons sont délicieux et c’est un joli endroit pour faire une pause juste à côté de la vieille ville. Je trouve par contre que les chambres sont un peu chères.

Ou boire un café à Phrae

En sortant d’un temple, je suis entrée par hasard dans un des plus incroyables cafés jamais testés. Je n’aurais pas cru vivre ce genre d’expérience dans une petite ville pas touristique au fin fond de la campagne thaïlandaise. Le choix était digne d’un café  branché de Berlin; au moment où on a commandé nos cafés, le propriétaire du Owl School Café n’avait plus qu’une mission : faire le café parfait. Je crois qu’il a bien passé 10 min verser l’eau goutte après goutte jusqu’à atteindre la saveur parfaite. Bref, si vous passez un jour par là, entrez goûter le café parfait.

Mee Bed & Breakfast

Ou séjourner à Phrae

Mee Bed and Breakfast

Budget moyen – 20 € la nuit

C’est notre coup de coeur à Phrae. Si vous avez un budget moyen, je vous recommande vivement Mee Bed and Breakfast. On se sent ici comme à la maison :

  • la déco est juste géniale : chaque chambre est décorée différemment, toujours dans un esprit arty digne d’un hôtel new-yorkais
  • la guesthouse est bien située, à proximité de la vieille ville mais au calme
  • le petit-déjeuner, inclus, est fait à la demande et vraiment excellent
  • les propriétaires parlent bien anglais, sont toujours disponibles pour donner de bons conseils
  • ils prêtent des vélos à leurs hôtes et peuvent arranger la location d’un scooter à petit prix
  • un joli salon est aménagé avec des snacks à volonté toute la journée

Bref, c’est le genre d’adresse qu’on garde précieusement.

Huern Na Na Boutique Hotel

Budget luxe – 40 € la nuit

Si votre budget est un peu plus conséquent, pour 40 € la nuit petit-déjeuner inclus, vous pourrez vous offrir ce boutique hôtel 4 étoiles plein de charme. Ambiance feutrée, déco thaï contemporaine aux détails charmants et piscine tropicale vous attendent au Huern Na Na Hotel .

Voilà encore un des avantages de sortir des circuits touristiques : à Phrae, vous pouvez vous offrir un hôtel de charme pour une fraction du prix habituel en Thaïlande.

Carte de Phrae

Pour simplifier votre visite de Phrae, voici ma carte avec tous les lieux que je vous recommande :

Mon avis sur Phrae

Je sais bien que peu de voyageurs mettent Phrae au programme de leur voyage en Thaïlande. C’est pourtant pour moi la plus belle ville de Thaïlande. Ici, on renoue avec le charme de la Thaïlande traditionnelle et c’est exactement le genre de lieux que j’aime découvrir en voyage. La bonne nouvelle, c’est qu’en plus, vous ne croiserez à Phrae que peu de touristes.

Alors profitez-en pour découvrir cette ville adorable, qui mérite vraiment qu’on s’éloigne des circuits touristiques classiques.

Si vous voulez prolonger votre visite de Phrae, découvrez l’épisode du vlog en thaïlande qu’on y a tourné.

Est-ce le genre de destination qui vous tente ?

25 comments

  1. Un petit voyage, ce matin, en buvant mon café. C’est si bien raconté qu’on a l’impression d’y être.

    1. Phrae, c’est vraiment mon gros, gros coup de coeur en Thaïlande. J’avais envie de faire cet article depuis des mois, cette ville fait partie des destinations secrètes, celles dont en a envie de parler à ses amis tout en craignant qu’un jour, elles ne soient aussi dénaturées.

      PS : j’ai essayé de laisser un commentaire sur ton dernier article, et les nuits agitées de votre jolie Inès. Mais on dirait que je suis fâchée avec ton filtre anti-spam :-/

  2. Tu sais si bien raconter que j’ai envie de partir tout de suite ! Et rien que l’idée de croiser un éléphant au coin d’une rue me met en joie 🙂
    L’éléphant fait partie de mes animaux « exotiques » préférés au même titre que le chameau et maintenant le renne blanc (mes 2 nièces viennent de rentrer de Laponie à 10 jours d’intervalle et moi qui déteste le froid, je rêve maintenant des paysages grandiosement féériques de ce pays et du superbe renne blanc, nouveau meilleur ami d’une de mes nièces !!!)
    M’en vais refaire un tour sur le vlog correspondant à cette ville et rêver un peu alors que mon thermomètre marque une température polaire sur ma terrasse (-1)
    Dis, t’en as encore beaucoup au fond de ton disque dur ?!!!!! Envoie, envoie 🙂

    1. Il faudrait que je recherche ces photos de l’éléphanteau perdu dans les rues de Phrae. C’est vraiment le genre de rencontre improbable que je n’aurais pas imaginée.

      Puis lors de notre passage suivant, on a sympathisé avec un moine au Wat Phong Sunan. Bref, j’ai hâte d’y retourner un joue pour découvrir la prochaine surprise que nous réserve cette ville.

      Le problème, c’est que ce genre d’article est très, très long à faire – mais j’ai préféré moins publier ces derniers jours pour le peaufiner.

      Oh oui, je ressens aussi cet appel du grand nord; la Laponie, ça fait quand même grave rêver, non ? ( Enfin, surtout si tu as les bons vêtements ).

  3. Une des premières choses que je fais en allumant l’ordinateur le matin, c’est d’ouvrir chacun de mes blogs favoris les uns à la suite des autres, un onglet par blog, et je viens y picorer plus tard, quand je peux prendre (ou voler) un peu de temps.
    Ce matin, sur 5 blogs, 3 parlent de la Thaïlande 🙂
    Tes comptes-rendus sont toujours aussi précis que ceux d’un bon guide, si un jour je vais en Thaïlande, je sais par où je commencerai pour m’informer !
    PS : une petite coquille/redite dans le § AVION

    1. C’est pas de gaieté de coeur, tu sais. Pfff, le syndicat des blogueuses qui nous oblige a atteindre notre quota d’articles thais pour contrebalancer toute cette neige.

      Oups, merci; la coquille est partie – as-tu senti que j’ai très envie, là, tout de suite, de prendre un vol pour Phrae ?

  4. oh comme ça donne envie.

    1. Ah la la Marjopette, ce fut une vraie torture de trier ces photos 😉 . Je rêve déjà d’y emmener Virgile à son tour.

  5. Loin du tourisme de masse est un argument à lui tout seul!

    1. Comparé à certains coins de Thaïlande, le contraste est flagrant; les touristes étrangers à Phrae se comptaient sur les doigts d’une main. Pourtant, cette ville est tellement paisible et belle.

  6. Quelle belle lumière émane de ces photos : on dirait qu’il y a de l’or dedans. Magnifique.

    1. Je suis sûre que Phrae te plairait Fanchette; oui, il y a une douceur dans l’air par là-bas. Ce doit être la sérénité bouddhiste qui déteint sur la lumière aussi 😉 .

  7. C’est totalement le genre de destination qui me tente! Je ne suis jamais allée en Asie mais je pourrai effectivement mettre Phrae sur la liste de mes prochaines destinations. Je mettrai aussi sans doute quelques incontournables! Je connais bien cette petite voie qui nous pousse à mettre certains lieux dans notre liste à cocher en voyage. Parfois un mix des deux est possible et c’est là l’idéal je trouve. Lors de notre dernier voyage au Pérou, nous avions fait le choix de ne pas aller au Machu Picchu ce qui nous a permis de découvrir des lieux fantastiques dans le nord du pays. Mais pour être totalement honnête, nous connaissions déjà le Macchu alors forcément dans ce cas, c’est plus facile d’y renoncer. En fait, il faudrait pouvoir se faire la tournée des grands ducs une fois puis y retourner plus cool. Ou pouvoir se payer le luxe de partir plusieurs mois, mon rêve ultime!…

    1. Oui, c’est vrai que lors d’un premier voyage, on est toujours tenté de voir les « incontournables ». C’est tout à fait normal, et j’ai d’ailleurs tendance à réagir comme ça aussi.

      Si j’allais au Pérou, je serais sans doute déçue de ne pas aller au Machu Picchu. Mais d’un autre côté, c’est tellement important aussi de glisser dans son voyage des lieux où on va sortir de ces circuits touristiques trop bien balisés pour découvrir l’âme d’un pays.

      Je suis allée 5 fois en Thaïlande, pour finir par m’éloigner de ces must-see; finalement, ce que j’aime vraiment, ce sont ces moments de vie quotidienne, dans cette Thaïlande pas touristique, qui réservent des surprises extraordinaires. Parce que chaque village, chaque moment partagé, chaque découverte est enrichissante – et qu’on revient avec des souvenirs tellement forts.

  8. Dommage qu’il n’existe pas de vols Bâle/Mulhouse – Phrae, je serais déjà en salle d’embarquement !!
    C’est noté pour le prochain voyage en Thailande …mais cette année ce sera Nouvelle Calédonie histoire de serrer dans mes bras ma voyageuse de fille .
    Bon weekend
    Si qq’un est en overdose de ciel bleu ,de soleil dans l’Est, nous sommes preneurs

    1. Je sauterais dans l’avion avec toi Sylvie ! J’aimerais tellement faire découvrir cette Thaïlande loin des clichés à Virgile – j’espère l’emmener y faire un road trip un jour.

      La Nouvelle-Calédonie, ce doit être fantastique ! J’imagine toi impatience à retrouver ta grande.

      Ici, il fait beau, très beau – mais qu’est-ce que ça souffle !

  9. Oh mais ça me tente carrément même ! Merci pour cet article Nous partons en Thaïlande cet été et je commence à me pencher sur mon itinéraire et je cherche des endroits comme celui-ci… mais est-ce envisageable en été ?!! Je vais étudier la question en tout cas

    1. Ce qui m’étonne à chaque fois en Thaïlande, c’est de voir comme certaines destinations sont complètement oubliées des touristes étrangers – des villes comme Phrae, Nan ou Chiang Khan n’accueillent pratiquement que des touristes thaïs, friands de slow tourisme. Je pense que ces destinations doivent être idéales en été, pour trouver un peu de fraîcheur dans le nord.

      Si tu veux en savoir plus, j’ai fait plusieurs vlogs lors de notre voyage. Bons préparatifs Céline !

      1. J’ai quasi tout vu et lu 😉 bravo pour tous ces vlogs / articles hyper utiles !
        Mais je suis trop triste, je ne pense pas que nous pourrons aller aussi loin dans le Nord en plein été. Nous pousserons jusqu’à Chiang Mai c’est certain (et j’ai même trouvé un coin dans les environs qui semble moins fréquenté au milieu des rizières) mais pour le reste, je pense que nous prenons un gros risque niveau pluie… bref, je pense que je vais mettre du temps à préparer tout ça, heureusement j’adore ça 🙂

        1. Merci Céline; j’espère qu’on pourra quand même finir ce fameux vlog. Il nous manque encore le’épisode final, à Koh Ngai.

          Je ne sais pas si la mousson est si terrible dans le nord en été. Ce que je peux te dire, par contre, c’est que les routes thaïs sont en excellent état.

          Si jamais tu cherches une bonne adresse dans la campagne près de Chiang Mai, je peux te donner celle de mon resort préféré par là-bas, un vrai coin de paradis à mille lieux de l’ambiance trépidante de la ville.

          Bons préparatifs !

  10. Tu vois, la Thaïlande ne me tentait absolument pas à cause des clichés ! Et te lire me fait changer d’avis. J’avais dévoré les récits de votre road trip et les vlogs !
    Bon, pour l’instant, on est plus branchés échange mais en fait, il faut partir pour ces destinations avant d’être trop vieux et de manquer d’énergie ! Je vais y réfléchir et convaincre l’homme aux yeux bleus. On a déjà Londres et la Suède en « je veux ab-so-lu-ment y aller » alors ce ne sera pas pour tout de suite !
    Merci pour ces articles qui me font rêver mais rêver…

    1. Pendant longtemps, j’ai dédaigné cette destination; les clichés façon M6 avaient trouvé leur chemin jusqu’à mon inconscient. Et puis, un jour, j’ai écouté un reportage à la radio qui a bousculé mes certitudes.

      Tu trouves des échanges de maison en Thaïlande, je reçois de temps en temps des offres mais il s’agit toujours de coins touristiques, qui ne m’attirent pas vraiment. Parce qu’en fait, ce que j’aime vraiment, c’est me perdre dans la campagne, rouler un peu au pif et laisser faire le hasard.

      J’imagine que c’est exactement pareil pour un thaï qui débarque chez nous; chaque village est exotique. J’aime aussi traîner dans les librairies pour voir les guides de voyages en thaïlandais : Pays-Bas et Suisse ont grave la cote là-bas. J’aime particulièrement les pages avec des photos de l’équipement nécessaire pour aller voir la neige.

    2. Coucou !
      Alors je reviens vers toi car je suis (enfin !!) plus avancée dans mon itinéraire.
      Nous allons partir pour Sukhothai le lendemain de notre arrivée à Bangkok, nous y resterons 1 nuit et ensuite j’ai prévu d’aller à Chiang Mai. Ceci dit, j’aimerais faire une halte à Phrae sur ce chemin pour 1 ou 2 nuits (tu m’as convaincue 😉 et je cherche vraiment à ajouter des lieux un peu « moins vus » à notre itinéraire).
      Quel est le meilleur moyen pour faire cette route : Sukhothai > Phrae > Chiang Mai ? Sachant qu’à priori nous n’avons pas prévu de location de voiture… Est-ce qu’il y a des bus ? Je ne trouve pas beaucoup d’infos là-dessus ?
      Merci d’avance 🙂

  11. C’est tellement joli, ça donne vraiment envie d’y aller ! Mais tu voyages souvent, comment tu fais ? On dirait que chaque mois t’es à un nouvel endroit du monde 😀

    1. Oh la la, ça me plairait Roberta; mais la vérité, c’est juste que je suis ( grave ) en retard dans mes publications; on est allés en Thaïlande en février, certes, mais 2017 😉 .

      Cette année, c’est plus compliqué de voyager avec un bachelier à la maison; d’ici juin, on va limiter les escapades.

Laisser un commentaire