iles de la baie georgienne

Visiter le parc national des iles de la Baie Georgienne

En arrivant au Canada il y a 10 jours, on a filé direct faire un mini road trip en Ontario avant notre échange de maison à Montréal. L’idée était de rejoindre Toronto par la route puis de rentrer en train jusqu’à Montréal. En route, on s’est arrêtés dans le parc national des iles de la Baie Georgienne .

iles de la baie georgienne

Le plus petit parc national du Canada

En préparant notre road trip , j’étais tombée par hasard sur ce parc, qui n’est pas indiqué dans mes guides de voyages. J’aurais facilement pu passer à côté tant il est petit ; ce confetti est à peine visible sur une carte de l’Ontario. Et pour cause ; le parc des îles de la Baie Georgienne est le plus petit parc national du Canada . Alors certes, il ne mesure que 25 km2 , mais comporte quand même 63 iles .

visiter les iles de la baie georgienneparc national en ontario

La région des 30 000 iles

Ça vous parait énorme ? Attendez un peu ; ces 63 iles ne sont qu’une partie des 30 000 iles que compte la baie georgienne . Plus incroyable encore, on est ici sur le plus grand lac du monde . Le parc des iles de la baie georgienne est à l’est du lac Huron, qui fait partie d’une ensemble de lacs connectés de 117 000 km2 – dans lesquels on pourrait mettre 4 fois la Belgique ( mais mon plat pays est assurément unique, donc ça ne marche pas ).

baie georgienneparc baie georgienneparc national iles de la baie goergienneparc des iles baie georgienne

Ma journée au parc national des iles de la baie georgienne

On en a pris plein les yeux ! Désolée pour cette avalanche de photos, mais j’ai été incapable d’en réduire le nombre, tant ces paysages sont superbes. On a pris le bateau du parc pour rejoindre la partie nord de l’ ile Beausoleil , la plus grande des 30 000 iles . Rien que le trajet en bateau était déjà magique. Notre petite embarcation, d’une quinzaine de passagers, se frayait un passage entre des dizaines d’ilots qui forment une mosaïque vert forêt sur bleu marine.

A notre arrivée sur l’ ile Beausoleil , Jacques, notre ranger nous a accueilli à la canadienne – très chaleureusement quoi – pour nous expliquer faune et flore, répondre à nos questions et nous conseiller les meilleurs coins pour nous baigner. Il nous a aussi mis en garde ; des ours avaient traversé à la nage et étaient présents sur l’ile depuis quelques jours. Un accueil VIP qui te fait immédiatement comprendre que tu es ici dans un lieu unique. On a d’ailleurs appris que c’est non seulement le plus petit parc national du Canada mais aussi celui qui abrite la plus grande biodiversité du pays . Un lieu d’exception réservé aux quelques visiteurs embarqués à bord du day tripper, complètement à l’opposé des hordes touristiques de Niagara Falls.

parc national près de torontoenvirons de torontoque voir près de toronto

Que faire au parc national des iles de la baie georgienne

On a marché autour de l’adorable Fairy Lake pour rejoindre Honeymoon bay , idéale pour la baignade. Si si, tu as un bien lu : il s’agit d’un lac situé sur une ile au milieu d’un lac. Et dans ce lac sur une ile dans un lac, je te laisse deviner : il y a ? Une ile, évidemment !

Pas de traces des ours mais j’ai croisé en route plein de lézards , deux serpents et des rapaces par dizaines. A mi-chemin, on s’est arrêtés pour se baigner dans le lac Huron . Moment de bonheur absolu alors qu’on était dégoulinants de transpiration.

Évidemment, j’ai regretté de ne pas avoir emporté de tente avec moi pour passer la nuit au bord de cette plage, si paisible et belle. Et pour que les nuits soient vraiment paisibles, le parc a installé des cages grillagées pour stocker les provisions à l’abri des ours. Seconde option pour ceux qui préfèrent le confort d’un lit ; le parc loue quelques chalets et yourtes au sud de l’ ile Beausoleil .

Il était déjà temps de reprendre le bateau pour rentrer, avec la promesse qu’on reviendra un jour ici, mais cette fois avec notre tente ( et du répulsif à ours, juste au cas où ).

que voir en ontariopaysage de l'Ontario

Comment y aller

Situé à 2 h de route au nord de Toronto , le parc national des iles de la baie georgienne est une excellente idée d’ excursion depuis Toronto. On peut faire l’aller-retour dans la journée, mais il est encore plus agréable d’y rester dormir pour la nuit.

Composé d’iles, le parc des iles de la baie georgienne n’est accessible qu’en bateau. La plupart des canadiens qu’on a croisés y vont avec le leur, un maillot et un pique-nique. Vous n’avez emporté de bateau dans vos bagages ? Aucun souci ; le parc organise des transferts quotidiens en bateau de mai à octobre. Attention, le day tripper est tout petit et le nombre de passagers est limité ; il est impératif de réserver sa place à l’avance sur le site du parc.

environs de torontoparc national des iles de la baie georgiennepar national baie georgienne

 

Que voir dans le parc national des iles de la baie georgienne ?

Le day tripper vous débarque sur l’ile Beausoleil . Vous pouvez débarquer au choix :

  • au sud de l’ile, plus plat et aménagé, idéal pour faire des balades à vélo
  • au nord de l’ile, au relief plus escarpé et paysages rocheux

Comme l’ ile de Beausoleil mesure 8 km de long, il est difficile de voir les deux secteur en une seule journée. Nous avons choisi d’accoster à Chimney Bay Dock , côté nord. De là, des sentiers de randonnée faciles et bien balisés permettent de rejoindre la côte nord, qui réserve de belles plages sauvages.

Si vous souhaitez séjourner sur l’ ile Beausoleil , mieux vaut réserver votre emplacement de camping ou chalet bien à l’avance ; ce parc national tout près de Toronto est très prisé et le nombre d’hébergements limité. Attention, il faut emporter sa nourriture avec soi : il n’y a aucun café ou supérette sur l’ ile Beausoleil .

visiter le parc national des iles de la baie georgienne

Mon avis sur les iles de la baie georgienne

Facilement accessible, le parc national des iles de la baie georgienne est une très belle excursion depuis Toronto . Malgré la beauté de ses paysages, ce parc est encore miraculeusement épargné par le tourisme de masse. Les paysages, et le calme qui règne ici m’ont rappelé ceux des Marlborough Sounds en Nouvelle-Zélande. Je ne pensais pas voir ce type de paysages ici et ça m’a donné envie de faire un jour un voyage jusqu’aux iles Manitoulin, encore plus au nord dans le lac Huron.

environs de toronto

Est-ce le genre de paysages que vous aimez ?

22 comments

  1. C’est juste magique !! Et comme tu as raison de rêver d’y retourner pour y dormir ! Mille mercis d’avoir partagé ce paradis avec nous, profitez et prenez soin de vous !

    1. Ce n’était pas le genre de paysages que je pensais trouver par ici et j’ai été bluffée. Du coup, maintenant, je rêve de faire un grand tour jusqu’aux îles Manitoulin, encore plus loin dans le lac.

      Arf, le hic c’est que chaque voyage te donne encore un peu plus envie de repartir.

  2. Très joli paysage. Tu nous fais rêver et voyager dès ce lundi matin. Merci pour ce bel articles et ces belles photos de nature.

    1. Ce n’est pas possible Hélène; je viens de vérifier et il est grand temps d’aller se coucher – puisqu’on est dimanche soir. Allez hop, file sous ta couette !

      ( Grand souvenir de notre voyage en Nouvelle-Zélande, quand on avait toujours 12 h d’avance : impossible de faire quoi que ce soit en retard de là-bas. Enfin toujours être en avance sur tout ce que je dois faire – voilà une excellente raison de déménager n’est-ce pas ? ).

      Je te souhaite une douce semaine <3

  3. Vraiment magnifique, en ce lundi matin, cernée par 3 enfants avec varicelle et une 4ème qui doit couver, une seule envie : faire un sac avec répulsif, non pas pour les ours (trop bien un calin avec un Nounours :-; ) mais pour les serpents (phobie ++++++++++++++++++++++) Mère nature pour seule compagne, un bon bouquin, un transat, du calme, avec seul bruit les oiseaux, la brise, l’eau qui clapote sur les rochers ! (Nounouououou, L me prend mon crayon ouiiiiiiiiiin, adieu mon doux rêve d’île au milieu d’un lac qui lui-même a une île qui………. Retour brutal à Sommières :-). )
    Profitez !

    1. Marikat, je compatis – et te comprends d’autant mieux que je suis en plein travail scolaire avec Virgile, pas motivé, mais alors pas motivé du tout.

      J’ai longtemps été phobique des serpents – même une simple illustration dans un livre me terrorisait. Je suis plutôt contente ; j’en ai croisé un qui passait devant moi sur Beausoleil island et j’ai réussi à prendre sur moi pour m’arrêter tranquillement, le laisser passer et prendre quelques photos au passage. Je te souhaite un doux lundi soir pour recharger les batteries.

  4. Grave : j’adore ce genre d’endroit !
    Superbes images.

    1. Ce n’est vraiment pas le genre de paysages que je m’attendais à voir par ici; comme une impression de Finlande ou Nouvelle-Zélande d’un coup.

  5. C’est juste magnifique ! Me voilà en train de repenser à Montreal alors que j’étais presque décidée pour la Finlande cet été (bzzz, Jacques, tais-toi !).
    Les photos sont sublimes !
    Ils ont de la chance, tes kids, d’avoir une maman pareille !
    On se fait un voyage tous ensemble, les filles ?

    1. Bon, ce parc est quand même assez loin de Montréal ( environ 6 h de route me semble-t-il ). Même si les paysages sont assez similaires, l’ambiance est très différente ; Montréal est une ville immense, pleine d’énergie, véritable laboratoire urbain, tandis que qu’Helsinki est posée, tranquille et très proche de la nature ( Montréal semble avoir oubliée qu’en fait, elle est une île au milieu du saint-Laurent ).

  6. Limiter le nombre de visiteurs est sans doute la meilleure façon de préserver cet endroit, c’est très joli!

    1. Oui Anne, je pense que c’est précisément pour cette raison que le parc ne propose qu’un passage par jour, avec un tout petit bateau. Du coup, une fois arrivé sur Beausoleil island, on est quasi seuls.

  7. Tes photos sont magnifiques!
    Mais comment fais-tu pour les trier et faire les albums au retour? Moi je croule sous les images et j’ai 3 voyages de retard (et un mariage!) . D’habitude je les fais imprimer sous forme de livres ( un par voyage, du coup je n’imprime même plus toutes nos photos du quotidien…) mais là j’ai un peu trop procrastiné et je n’arrive plus à m’y mettre!!! Ce serait une idée de post à ton retour tiens! Même si je sais que tu ne manques pas d’idées! Quel est ton secret Daphné pour la gestion des photos ? Mais peut-être as-tu déjà écris là dessus et suis-je passée à côté…. Continue en tout cas à faire briller nos yeux derrière nos moroses écrans…

    1. Coucou Ecoquillette; mais qui a dit que je triais mes photos ? Je suis à la ramasse totale de ce côté-là et dois avouer que je compte pas mal sur le blog pour venir piocher des souvenirs. Par contre, j’ai entamé un gros chantier pour faire du tri dans les dizaines ( centaines ? ) de milliers de photos qui trainent sur mes disques durs. Pas facile d’en supprimer mais cela me parait indispensable pour ne pas finir ensevelie sous une tonne d’images.

      1. Quoique le vrai souci, ce sont toutes ces bribes de vidéos qui attendent d’êtres montées ; c’est pas gagné cette affaire !

        1. Mince alors… on est dans la même panade à ce que je vois… J’ai fait qq recherches sur le net en quête d’un système de classement miracle mais je ne suis pas trop tentée par les picasa et compagnie. Après tu es captif du logiciel en question… plus l’option de changer au risque de perdre ton système de classement. je me suis donc rabattue sur un bête système de dossiers par années puis de sous dossiers par mois avec, parfois, mention de ce qui sort de l’ordinaire ( genre 2018-09-canada) mais pfff… Combien de séries fais-je devoir enfiler cet hiver le laptop sur les genoux pour faire le tri…
          (et oui le blog me sert de grange à souvenirs aussi d’ailleurs je m’y remets doucement en partie pour ça!) Bonne continuation à toi dans ton pays loin là-bas (ba-ba-baah) !

    1. C’était vraiment sublime Cosmic Sam; le genre d’endroits où tu rêves de retourner un jour.

  8. Oh là là Daphné, c’est cruel de nous montrer ces images!! Nous sommes en pleine réflexion sur la destination de nos prochaines vacances et tes photos nous rappellent notre raod-trip au Québec il y a 12 ans. C’est malin ça, maintenant je vais être obligée de réfléchir à nouveau!! En attendant, je vais m’atteler à la préparation de la brioche!! Miam!
    Je te souhaite un magnifique séjour à Montréal! J’espère que quand tu rentreras dans notre garrigue, il fera moins chaud! Tes échangeurs ont un temps au top pour ce mois de septembre…il faisait encore 32degrés hier!
    Des bises
    Chris

    1. J’ai vu ça Chris, je surveille la météo tous les jours, et ce temps est dingue. A Montréal aussi, on atteint les 28° aujourd’hui, mais avec l’humidité on a plutôt l’impression de dépasser les 35. C’est assez déroutant, moi qui avais mis pulls et impers, je ne les ai encore jamais sortis.

      Si tu aimes ce genre de paysages, les îles de la baie géorgienne m’ont rappelé la Finlande, découverte cet été ( et où je rêve aussi de retourner ). Mais alors, à quelle destination pensez-vous pour vos prochaines vacances ?

  9. Cet endroit est totalement merveilleux ! Rien que l’idée d’une île sur un lac sur une île dans un lac sur heu…. je me suis perdue, mais j’adore ! Merci pour le voyage

    1. N’est-ce pas absolument féérique ?

Laisser un commentaire