tutoriel collier pate polymere

Tutoriel : le collier en pâte polymère facile

Comment fabriquer un collier en pâte polymère avec un enfant

DIY pas-à-pas pour créer un joli bijou et sa boîte personnalisée. Une activité idéale avec les enfants pendant les vacances

Ca y est, c’est officiel, nos chères têtes blondes sont en vacances. Virgile se pose beaucoup de questions à propos du Père Noël. Il a d’ailleurs fini par  découvrir que parfois les parents donnent un coup de pouce au Monsieur en manteau rouge. Mais tel le Blaise Pascal de la cour de récré, il a quand même décidé de se coucher tôt et d’aider à débarasser la table pour mettre toutes ses chances de son côté, on ne sait jamais. Bien sûr, si ses doutes étaient confirmés, j’imagine qu’il sauterait sur son lit sans se soucier du lendemain – les parents sont bien connus pour ne pas être trop difficiles à amadouer ( et je sens en écrivant ces derniers mots que je devrais me réjouir que le modèle en question ne sache pas encore lire ).

Bref, plus moyen d’y couper. Les vacances de Noël sont commencées et il va bien falloir occuper la marmaille. Et si on les rentabilisait un peu pour donner un coup de main à Papa Noël ? Allez hop, descendons tous joyeusement à la mine, on a un collier en pâte polymère à fabriquer.

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Atelier créatif en famille :

fabriquer un collier en pâte fimo 

Ce collier graphique n’est-il pas pile-poil dans la tendance ?  Et vous allez voir, il a aussi le bon goût d’être simplissime à faire pour des petites mains rompues à la pâte à modeler – et ne nécessite même pas de pose de fermeture de collier. Cerise sur le cadeau, j’ai aussi conçu pour emballer votre présent une boîte cadeau assortie. Ainsi vous pourrez élégamment déposer votre oeuvre au pied du sapin.

Et de plus, les perles fabriquées avec ces 3 pains de pâte fimo vous permettront de fabriquer 3 colliers. La vie n’est-elle pas parfois juste parfaite ? C’est parti pour les explications :

Matériel :

  • 3 pains de pâte polymère fimo ( ou équivalent ) : bleu foncé, rose poudré et or
  • un cure-dent ou pique à brochettes pour creuser les trous dans les perles
  • du fil de coton enduit
  • le template de boîte cadeau à télécharger ci-dessous
  • une feuille A4 de papier épais ( 250 gr, c’est parfait )
  • et 2 adorables petites mains pour modeler la pâte <3

Tutoriel

Comment faire ce collier en pâte polymère facile ? 

 

Calibrage des perles en pâte fimo

  • coupez les pains de pâte fimo en :
  • 8 pour les grosses perles bleues
  • 16 pour les perles moyennes rose poudré
  • 24 pour les petites perles or

 

Modelage et cuisson des perles

  • malaxez un morceau de pâte polymère dans vos mains pour le réchauffer
  • ainsi, la pâte fimo sera plus facile à travailler
  • formez une boule
  • avec la pique à brochette, percez un trou dans votre perle
  • le trou doit être légèrement plus grand que le diamètre du fil de coton enduit pour l’enfiler facilement
  • si jamais vous déformez votre boule en la perçant, retravaillez-là légèrement pour lui redonner sa forme sphérique, puis lissez-la du bout des doigts
  • n’essayez pas de former des boules parfaitement rondes, ce sont les imperfections de vos perles qui donneront tout son charme à votre collier en pâte polymère
  • procédez de la même manière pour fabriquer toutes les perles
  • placez vos perles en pâte polymère sur un plaque recouverte de papier cuisson
  • cuisez les perles en suivant les instructions du fabricant
  • c’est à la cuisson que la pâte polymère prend sa teinte définitive, ne vous inquiétez pas si vos perles dorées vous paraissent fades avant d’être enfournées

Montage du collier

  • quand les perles sont refroidies, enfilez-les sur un fil de coton enduit
  • prévoyez une longueur de fil environ 35 cm plus longue que la longueur finale de votre collier pour faire les 2 noeuds coulissants
  • placez quelques perles au centre de votre fil
  • si vos perles sont irrégulières, ajustez-les pour qu’elles s’emboîtent bien sans laisser de trous
  • faites un noeud à chaque extrémité des perles pour les placer sur le fil
  • et enfilez un autre groupe de perles de chaque côté du collier de la même manière
  • testez votre collier pour ajuster sa longueur
  • si vous le présentez en sautoir, un simple noeud suffit pour le fermer
  • mais si vous offrez un collier ras-du-cou, créez un système de fermeture ajustable avec deux noeuds coulissants
  • vous trouverez toutes les explications pour faire des noeuds coulissants ici par exemple
  • et voilà, votre collier en pâte polymère est fini, ne reste plus qu’à lui fabriquer son écrin

Fabrication de la boîte cadeau

  • imprimez le template de la boîte cadeau
  • découpez son pourtour et marquez légèrement les plis avec un cutter
  • ceci vous permettra d’avoir des bords bien nets
  • pliez la boîte et assemblez-là en collant ses languettes
  • un pistolet à colle est idéal pour faire cette tâhce ( mais de la colle à papier voire simple scotch peuvent aussi convenir )
  • ajoutez un papier de soie au fond et votre joli collier fait main est prêt à être déposé au pied du sapin !
  • et comme il vous reste plein de perles, vous pouvez illico en faire un deuxième, puis un troisième

Le collier en pâte polymère facile : verdict

D’accord, il n’est pas question de haute-joaillerie. Mais un collier fait avec amour par de si jolies mains ne peut-il pas être tout aussi précieux ? Virgile a adoré travailler la pâte fimo, un matériau qui ressemble beaucoup à la pâte à modeler. Ne cherchez pas à faire des perles parfaitement rondes, c’est justement leurs irrégularités qui donnent tout son charme au collier. Et une fois emballé dans sa boîte sur-mesure, ne trouvez-vous pas que le résultat est canon pour une petite bricole fabriquée maison ? Je trouve qu’il a largement sa place au pied du sapin.

Ce collier en pâte polymère vous plait-il ?

Avez-vous prévu de faire des ateliers créatifs avec vos enfants pendant les vacances de Noël ?

Pssst: je vous donne rendez-vous ce soir pour une newsletter spéciale et son petit jeu qui va réveiller l’Indiana Jones qui sommeille en vous. 

This post was written by Daphné

4
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Morgane
Morgane

OOOOH, je n’ai jamais rien fait avec de la pâte fimo mais ça m’a l’air plutôt simple à manipuler! C’est une idée sympa pour les vacances, c’est sûr, ma fille va adorer. J’espère trouver le temps aujourd’hui pour aller acheter mon tube de laiton, cours Forest, cours!!!

Val Lao sur la Colline

Adorable ! Voilà longtemps que je n’ai pas trituré ma pâte fimo…
Sais-tu qu’elle se conserve longtemps ? Il faut l’enfermer dans du papier cristal (comme celui qui emballe les bouquets de fleur) et non du cellophane comme je le faisais au début (il finit par se décomposer au contact de la pâte !) le tout dans une boîte hermétique. Si malgré tout elle est devenue très sèche et qu’elle s’effrite, on peut la ramollir avec de la pâte fimo liquide et… beaucoup beaucoup de malaxage et de patience…
On peut aussi créer ses propres couleurs en les mélangeant.
A la cuisson, il faut faire très attention ; les émanations sont toxiques ! Donc pas trop chaud, pas trop longtemps et surtout ventiler pendant et après cuisson (laisser refroidir le four ouvert)…
Mais les possibilités de création sont infinies.
Pas d’ateliers prévus pour les vacances mais j’en avais organisé plusieurs quand les enfants étaient plus jeunes, avec les petits copains. Une année on avait fabriqué des boules de Noël en papier 3D, une autre fois des sapins en tricotin, et même des boules à neige avec des figurines en pâte polymere justement !