minute par minute anniversaire

préparatifs de la fête d’anniversaire minute par minute

De l’art de préparer la fête d’anniversaire parfaite

J’ai survécu. Ces 10 petits caractères sont amplement suffisants pour résumer la fête d’anniversaire de Virgile.

Vous croyez que le marathon se résume à 2 malheureuses petites heures en compagnie d’une joyeuse troupe de bambins branchés sur 100 000 volts ? Malheureux, on voit bien que vous n’avez jamais organisé de fête d’anniversaire. Parce que les réjouissances commencent sitôt les cartons d’invitation donnés. 

Et des menues contrariétés qui vinrent s’immiscer

La veille de la fête d’anniversaire de Virgile, rien n’était prêt. Evidemment. Mais à ce moment-là, je fonçais droit vers la catastrophe pleine de confiance en moi. Minute après minute, je sentis que perdais peu à peu le contrôle du navire. L’an prochain, c’est décidé : le thème sera Titanic – au moins on saura dès le départ vers quoi on va. 

Laissez-moi vous raconter les préparatifs de la fête d’anniversaire. L’action commence vendredi en fin de journée. Notre héroïne ne se doute pas encore de ce qui va lui arriver :

minute par minute blog

Chapitre 1 : Le sens du détail

Vendredi 16:30  Sans vouloir m’encenser, je suis la déesse des fêtes d’anniversaire.

 

Printables de la chasse au trésor et photobooth sont finis, j’ai les t-shirts pour l’atelier créatif, chapeaux en carton et cornets de glace à fond plat pour éviter que les gamins ne les renversent. Ouaip, j’ai trouvé ça à Montréal cet été. T’as vu cette organisation de folie ? Reste plus qu’à transférer mes pdf sur une clé USB, aller les imprimer, faire les derniers achats et c’est bon. Ce soir, je me fais un masque de soin pour être au top demain.

 

16:32 Tu vas rentrer dans ta prise, toi ! Regarde-moi dans les yeux : tu crois vraiment que je vais laisser une pauvre clé USB ruiner mes plans ?

16:33 Attends, si je glisse 3 téléramas sous la clé USB puis la pousse doucement dans l’ordi en la tenant bien droite sans varier l’angle d’attaque : elle clignote.

16:34 C’est bon, mes printables sont copiés. Allez zou, je file en voiture au magasin de photocopie.

16:35 Ceinture attachée, podcast programmé, on y va.

16:36  Je me demande si le magasin de photocopies a 3 téléramas à glisser sous ma clé USB. J’aurais peut-être dû prendre mon ordi, juste au cas où ?

16:37 Allez, je fais demi-tour.

16:40 Ben oui, j’aurais pu me douter qu’il y aurait des bouchons un vendredi soir. C’est pas non plus au prochain feu que je passerai. Pas grave, je gère. Au moins c’est l’occasion de fermer les yeux de faire le vide : inspirer, expirer, ne penser à rien.

16:40:05 Tu vois, faut toujours prévoir un plan b : c’est à ça qu’on reconnait la pro de l’organisation.

16:40:10 Illumination. Je ferais une super organisatrice de fêtes d’anniversaire. T’imagine ? On me surnommera « celle qui ne recule devant aucune mission ». Buckingham me suppliera d’organiser la fête de baby George. Mais je serai drôlement embêtée, j’aurai déjà signé un contrat d’exclusivité pour l’anniversaire des jumeaux Clooney.

16:40:20 Une vraie pro ne néglige aucun détail, n’est-ce pas ? Par acquis de conscience, je devrais peut-être vérifier la météo ? Bon, il a pas plu depuis 3 mois, c’est vraiment improbable qu’il pleuve  pile demain après-midi.

16:40:30 Allez, j’ai encore le temps de checker Météo France avant le prochain feu.

Chapitre 2 : L’apocalypse est pour demain

16:41 Nan mais c’est quoi ces météorologues à la graisse de cabestan ? C’est pas vrai ! On est en alerte sécheresse, il fera encore beau pour les 10 jours à venir. Sauf demain, pile entre 14h et 17h.

16:42 Ils se sont gourés. Je vérifie BBC Weather, ils sont fiables, EUX. Faut toujours croiser plusieurs avis. Puis établir une moyenne pluviométrique tenant compte du taux d’hygrométrie et de la vitesse du vent. Inspirer, expirer, tout ça.

16:45 Ok, les 17 sites consultés sont affirmatifs : il y a 93% de risque de pluie à 15h. Ça laisse quand même 7% d’espoir, non ?

16:55 Ne pas céder à la panique. Rester concentrée, faire mes photocopies.

16:59 -« Désolée M’dame, vot’ clé USB veut pas rentrer dans mon ordi ».

16:59:20 -« Mais si, regardez, il suffit de pousser doucement en gardant un angle constant. »

17:01 Je vais récupérer l’ordi dans le coffre.

17:10 Pas mal le coup de l’imprimante laser; s’il pleut, mes printables ne dégueuleront pas. J’assure grave.

17:12 Ok, j’ai plus qu’à acheter la bouffe et je rentre.

17:13 L’homme m’appelle. Vu le mauvais temps, le stage poterie/macramé dans les Cévennes des parents de V. est annulé. Finalement il viendra à l’anniversaire.

Chapitre 3 : En direct du QG

17:14 Gestion de crise : faut que je trouve d’urgence un déguisement supplémentaire, étanche si possible, et file acheter un autre t-shirt pour l’atelier créatif ( atelier aussi appelé : « les 5 min pendant lesquelles tu peux boire un café pendant que les mioches dessinent » ).

17:20 Decathlon. 120 pas en marche norvégienne dans l’allée centrale, tourner dans l’avant-dernier rayon. Après, y’a plus que le rayon chasse. Avancer de 3 m, pivoter à angle droit, saisir le t-shirt d’une flexion. Courir.

17:21 Ok, c’est reparti. Oui, je roule en sens interdit. Mais sur un parking, ça compte pas, n’est-ce pas ?

17:35 En vrai je suis James Bond. Je bondis hors de la Aygo, d’un triple salto axel balance la pièce dans le caddie et sprinte jusqu’au supermarché.

17:35:42 Flûte, j’ai oublié les sacs de courses.

17:37 En fait je suis Sherlock. Dans mon palais mental, je reconstitue les allées du magasin pour concevoir le trajet optimal. Bougies, boissons, sucreries, surtout ne pas oublier la crème chantilly. En marchant à une moyenne de 2 km/h – en tenant compte du temps d’attente en caisse, nombre de clients entrés dans le supermarché depuis mon arrivée corrélé à celui des voitures stationnées, je serai sortie dans 12min37sec.

17:39 C’est dégueulasse toutes ces boissons chimiques, non ? Je ferai du thé glacé glacé à l’aloe vera que les enfants siroteront avec une jolie paille en papier. I’m Gwyneth, I love so much my healthy life.

17:49 Non, je suis Dieu tout puissant. En posant triomphalement mes articles sur le tapis de caisse, je claironne à la caissière : -« vous savez, demain j’organise une ice cream party ».

préparatifs de fête d'anniversaire

Chapitre 4 : Plus haute sera la chute

17:50 J’ai. Oublié. Les. Glaces.

17:50:10 Mon palais mental n’a pas noté où est le rayon glaces. Le con.

17:50:40 Je chope 3 pots au pif et bouscule les clients en hurlant : -« j’ai les glaaaaaaaaces. »

17:50:50 En passant devant le rayon boulangerie, je vois une promo sur les donuts et chouquettes. Ta gueule Gwyneth – ça c’est une bonne idée pour étouffer des gamins surexcités. Je rafle le tout.

17:54 Démarrage en trombe, appel de secours au centre de commandement. Mon plan est simple; l’homme contacte d’urgence tous les parents pour avancer l’heure de la fête. A 13h, le risque de pluie n’est que de 72%. Le timing est serré mais on peut encore sauver la mission.

18:24 Retour au QG : OK, donuts planqués au-dessus du frigo. Me reste plus qu’à couper les printables.

18:25 Tant pis pour le thé glacé. Z’auront qu’à boire du Coca.

19:12 Si j’encolle les glaces géantes avant le repas, elles sécheront pendant qu’on mange et je pourrai les découper directement après. Optimiser son temps, voilà la clé. Je le note dans mon palais mental pour l’article sur les préparatifs de fête d’anniversaire.

Sur le front, aucune erreur ne pardonne. Winston Churchill, voilà un exemple à suivre. Il aurait pu faire de grandes choses pour les fêtes d’anniversaire. Quel dommage qu’il soit passé à côté de sa vocation.

19:13 Philéas a raison, faut mettre des encyclopédies dessus pour que ça gondole pas.

19:14 L’histoire du socialisme au 20ème siècle, ça devrait suffire.

Chapitre 5 : Pendant ce temps-là, dans mon lit 

19:15 « -A table, on maaaaange ». Mais où est passé Virgile ? Planqué sous ma couette. AVEC les donuts. Ben quoi, faut bien tester le goûter, non ?

19:16 Bizarrement, Virgile n’a plus faim.

21:32 Ok, maintenant que Virgile dort, je peux finir mes découpages.

21:54 Je ferais mieux d’écrire une feuille de route pour noter timing et points de passage de la chasse au trésor.

21:55 En message codé ? Ça craint l’enfant qui apprend à lire ; il essaie de tout déchiffrer. Suffit de retrouver mon livre sur la machine Enigma ; 36 millions de combinaisons, ça devrait suffire. Bien que l’enfant est retord.

22:24 Mise en place du photobooth.

22:25 Mon photobooth ice cream truck semble passé sous un camion. Complètement cabossé, il ne tient pas debout.

22:26 Pour une fête zombie, ce serait pas mal. Il n’est pas trop tard pour changer de thème, non ?

22:27 Je vais renforcer les coins et élargir sa base. Si je coupe en diagonale un morceau de carton carré de 32 cm de côté puis replie chaque partie, scotche le tout avec conviction, ça devrait faire contrepoids pour l’empêcher de basculer en avant.

Chapitre 6 : Faire le poids

22:41 Je rajouterai quand même un parpaing de chaque côté pour être tranquille

22:53 J’ai oublié le déguisement supplémentaire pour V.

22:54 Pas de souci, j’ai un coffre à déguisements, c’est mon côté Montessori.

22:55 Pas sûre que le déguisement requin soit étanche. Mais au moins, si V. est mouillé demain, ce sera raccord avec son personnage.

22:56 Reste plus qu’à trouver un nom de Super-Héros à ce costume. Super Dents-de-la-Mer, voilà qui matche avec mon thème zombie.

22:57 Ok, va pour Super-Protector

23:15 Dernière vérification du matériel. Merde, je n’arrive plus à décoder ma feuille de route.

anniversaire minute par minute

Chapitre 7 : Visite nocturne

23:20 J’entends des pas dans l’escalier.

23:21 Virgile passe devant moi, marche en mode zombie jusqu’à mon lit.

23:21:20 Il s’arrête devant et vomit.

23:21:25 Je hurle à l’homme endormi : -« fait attention à ne pas marcher dans »

23:21:27 Il a marché dedans.

23:24 Le vomi de donuts a un aspect bizarre. Mais ça ferait un bel accessoire pour mon thème zombie.

23:34 Vomi nettoyé, je couche l’enfant entre nous la tête sur relevée sur deux oreillers.

23:36 Lui explique que les Rois dorment toujours ainsi.

23:36:30 Me demande si c’est parce que les Rois mangent trop des donuts.

23:42 Allongée dans l’obscurité, je cherche discrètement sur google : enfant+6 ans+donut+malade+vomi+anniversaire

23:42:20 Google n’a rien compris à ma recherche.

23:43 Me dis qu’il vaut mieux en rester là pour aujourd’hui. Qui sait ce qui nous attend demain ?

Mais quel suspens !

NDLR : il est possible que certains détails aient réellement existé. Eh non, tout n’est malheureusement pas que fiction. 

 

 

 

 

 

 

44 comments

  1. pauvre Daphné!!!! tu as du en baver!!! mais je ris tellement que je vais passer une journée toute en légèreté grâce à toi!!!! vivement la suite!!!!

    1. Il ne faut pas toujours croire ce qu’on raconte Isacoolpix.

      En vrai, je rampais vers mon lit à 1:30 du matin quand Virgile m’a devancée en mode zombie. 😉

  2. Oh lala mais comme tu m’as bien fait rire !!! Je me suis assez retrouvée par moments à courir au dernier moment et ces petits imprévus qui arrivent toujours … J’espère que la journée s’est bien passée et ton loustic était mieux le lendemain 😉 Bonne semaine !

    1. Oh, de toute façon, depuis la minute où on est devenus parents, notre vie n’est plus, au mieux, qu’une série d’imprévus. Et tend plutôt vers le chaos général. Je crois qu’on n’est plus à ça près.

      Merci quand même à Philéas qui s’est sacrifié pour finir les donuts le lendemain, on apprend de nos erreurs, tu vois 😉 .

  3. Et dire que j ai deux anniversaire à venir! Un fin octobre et un fin novembre. Je vais peut être réfléchir avant de lancer les invitations!!!!

    1. Ah Charlotte, quel bonheur en perspective !

      J’en rigole mais finalement j’étais aussi excitée que Virgile – c’est aussi une façon de créer des souvenirs magiques que je n’ai pas connus petite. Mais purée, c’est crevant toute cette magie 😉 .

    1. Moi aussi, je suis morte Debohra. Mais pas forcément de rire. 🙂

  4. Ah ah ! Mais c’est tellement ça ! J’attends la suite du récit avec impatience… même si le suspens a disparu… On sait que tu as survécu !

    Virginie

    1. Virgine, peut-être n’est-ce que mon fantôme qui évoque de lointains souvenirs ? Qui sait si je n’ai opté pour la fête zombie finalement ? 😉

  5. J’ai pensé à toi samedi après-midi en regardant par la fenêtre…

    1. T’as vu ça ! Les Dieux étaient vraiment avec nous sur ce coup-là.

      Mais les gamins furent tellement inquiets à l’idée de ne pas avoir de glaces qu’ils ont couru plus vite que les gouttes !

    1. Je sais Val Lao, je casse un mythe. Mais tu remarqueras quand même que je case mes séances de jogging directement à la source, dans les rayons de Decathlon.

  6. Tu me pardonnes mais j’ai bien ri !
    J’ai pensé à toi samedi, parce que, ici aussi, il pleuvait ! Mais on s’est contenté d’un chouette restau avec les twins et le grand frère ! Pas de chasse au trésor cette année !
    Par contre, après le repas, plutôt pantagruélique, où ils ont mangé leur part plus les trois quarts de mes frites et tant mieux pour mes hanches, quand j’ai sorti de mon sac un bonbon égaré, ils avaient encore assez faim pour se le disputer !
    Ché bon le donuts, il en rechte ? Promis, je ne vomirai pas !
    La suite, on veut la suite !

    1. Je devrais créer une catégorie d’archives spéciales pour ce genre de trésors familiaux. Tu sais Yanne, Philéas potassait ce week-end sur la construction de la mémoire collective et le rôle des historiens pour recoller ces fragments à partir de tous les points de vue. Voilà Virgile, ce sera ma contribution à tes souvenirs d’enfance.

      Tu sais, j’ai planqué les derniers schokobons dans ma boîte à gants. Je me suis dit qu’en cas de situation critique ils feront l’affaire. Qu’on ait 6 ou 106 ans, un bonbon peut faire bien des choses.

      Philéas s’est dévoué pour les donuts – il a fini le dernier ce matin au p’tit-déj. Faut dire que l’huile, ça conserve bien le moelleux.

  7. Et après tout ça, tu as encore le temps d’écrire un billet ‘minute par minute’. La dernière fois que j’ai fait ça, il m’a fallu 2 soirées pour équilibrer le texte.
    Quand nos filles étaient petites (il y a longtemps), je rêvais de leur créer un monde merveilleux pour leur anniversaire, mais ça se résumait parfois à un gâteau cramé ou pas bon du tout, vu que je testais toujours une nouvelle recette. Mais qu’importe, elles en gardent de jolis souvenirs.
    En tout cas, si mes filles sont un jour en panne d’inspiration pour les anniversaires, je sais que je peux compter sur toi pour leur en donner.
    Et le papa, il reste à la maison, au milieu des gamins ? Le mien trouvait toujours un truc à faire à l’extérieur, ce jour là ….

    1. Ce fut mon exutoire samedi soir Jo. Toute gestion du stress post-traumatique commence toujours par le récit des événements pour les mettre à distance.

      J’ai carrément laissé tomber le gâteau cette année; le bar à glaces a fait fureur. Heureusement que je suis retournée prendre quelques pots.

      On était 3 pour 5 enfants, plutôt un bon ratio. Mais il faut avouer que c’est Philéas qui courrait le plus vite derrières nos troupes déterminées à sauver leur goûter. Il a assuré grave !

  8. Tellement tellement drôle, Daphné dans ton malheur tu sais mettre du bonheur dans ma journée pluvieuse! (100% selon la météo et mon propre constat!)

    1. Faut croiser les données Fanny – as-tu vérifié BBC weather ? Ils donnent le pourcentage de pluie heure par heure ( perso je fais confiance à leur expertise en ce domaine ). Mais suivant inclinaison, taille et rapprochement des gouttes, il y a toujours des stratégies pour passer entre.

  9. OMG quelle aventure!
    tu ne m’en veux pas si je te dis que j’étais morte de rire en te lisant?
    J’ai déjà donné pour les anniversaires des moins de 10 ans et je me dis que c’est chacun son tour!?
    Non, sérieusement, j’ai adoré ta plume, ta prose, ton ton, la qualité des photos, ton détachement face aux évènements! tu trouves encore le temps d’écrire un article qui m’a rendue hilare au boulot, quel bien fou!
    Merci!
    Tu as mérité du repos ( mais je me demande si tu sais t’arrêter, tu dois toujours avoir envie de faire quelque chose…)
    Bravo pour tout,

    1. Envie de faire quelque chose, oui Séverine. Mais peut-être pas un nouvel anniversaire tout de suite ! Je devrais peut-être réfléchir un peu avant de lancer ma nouvelle carrière d’animatrice finalement.

  10. Qu’est ce que j’ai ri en te lisant !!!! J’adooooooore !!!!
    Mon Augustin aura 4 ans en Novembre, faut que j’assure ça sera sa 1e fête avec les copains

    1. Quoi qu’on prévoie, ça partira toujours un live à un moment. Mais j’avais justement envie de faire un petit article pour partager mes astuces pour organiser une chasse au trésor – ça fait 14 ans que je m’y mets presque chaque année maintenant 😉

  11. Tu m’étonnes que les anniv de Virgile sont l’événement mondain de la cour de récré : ça doit se battre pour faire partie des happy fews !
    Quant à la clef USB qui rentre pas – c’est mon cauchemars des dossiers à faire imprimer 10 mn avant l’heure de la levée à la poste… Anticiper ? Moi ? Jamais !

    1. Mais oui Fanchette : clés USB, stylos et chaussettes, même combat. Y’a jamais que les esseulés, vidés, troués qui restent sur la ligne de front. Tu penses bien que tous ceux qui sont valides se sont barrés depuis longtemps.

      J’ai entendu quelquefois Virgile lancer des tractations sur le cadeau potentiel en arrivant dans la cour. J’adore épier cette stratégie de haut vol : y’a du Napoléon qui sommeille en tout enfant rêvant d’une toupie Beyblade ( 3 copains en ont apporté, les négociations semblent avoir été concluantes ).

  12. Mais c’est tellement vrai !!!! Surtout la partie course dans les rayons de supermarché, météo, et laminage de fin d’après-midi ! Chez nous, l’Homme trouve toujours autre chose à faire ce jour-là. Ailleurs.

    1. Tiens, je pourrais tenter de faire mes courses les yeux bandés – je pense qu’à force, je connais la direction du rayon papier toilette du supermarché par cœur.

      Quand on échange notre maison dans une grande ville, quel bonheur de me faire livrer les courses.

  13. Parce que les rois mangent trop des donuts… Ce Virgile, même malade… Je l’adore. Et il me semble que le grand frère est une perle… Tu as Raison Daphné, la panique passée, il reste les rires, la complicité. Mon grand est revenu pour le we, on n’a pas fait grand chose, juste raconter nos dernières semaines, se donner des nouvelles des amis, échanger des titres de livres, de séries…

    1. Voilà Françoise ; en te lisant, je comprends enfin mon erreur.

      Plutôt que de courir à organiser sa teuf, je pourrais louer Virgile et ses donuts pour vos fêtes d’anniversaire. Je sentais bien que ma formule restait améliorable.

      Oui, Philéas est d’une patience à toute épreuve et en échange son petit frère n’est qu’admiration. C’est chouette de les voir si complices. Avec le temps, nos petits deviennent des adultes qu’on est heureux de fréquenter, et Philéas nous fait aussi découvrir tellement de choses.

  14. Je n’en peux plus de rire…. Merci pour ce bon moment et vivement la suite!!

    1. Je crois que la seule chose dont on peut être sûrs avec des enfants, c’est qu’à un moment ça finira forcément par déborder !

  15. Encore une fois ton imagination et ton énergie m’épatent.
    Philéas est un grand frère génial. C’est chouette quand le grand s’éclate avec le petit. Ici aussi, cela donne lieu à des scènes surréalistes.
    Nous avons fêté les 8 ans de S. au musée . Ils ont passé une am fantastique à mimer les masques du monde et à les deviner,à dessiner des oeuvres d’art, à courir dans la cour du château, le clou du spectacle étant quand même la momie égyptienne merveilleusement conservée; je retiens l’idée des glaces et donuts qui sont quand même super pratiques et qui font l’unanimité.
    Je n’en reviens pas de ces gouttes de pluie. c’était pour dire que ce jour là devait être exceptionnel je crois. Et alors la scène du vomi, le pompom comme on dit chez moi!

    1. Ce devait être un merveilleux anniversaire; quel dommage que par chez moi ce ne soit pas le genre d’animations proposées. Quand j’étais petite, frissonnais devant les momies, et encore plus celles d’animaux. Au British Museum est même exposée un bout de viande de canard séché pour accompagner ce voyage outre-tombe brrr.

      Oh, il n’a plu que le samedi après-midi, pile pour la chasse au trésor. Depuis c’est à nouveau complètement sec; les plantes sont vraiment en souffrance.

      Je te confirme; le buffet de glaces a eu un succès fou et c’est tellement simple à préparer. C’est la meilleure idée de goûter d’anniversaire que j’ai pu avoir !

  16. Ouf, tout lu ! Il est 23 h, je lirai les commentaires demain !

    1. Ah Fredix, je me suis depuis lancée dans un minute par minute de la fête elle-même. Je crains que ce ne soit encore plus long. Désolée !

  17. Je compatis.
    Samedi nous étions 2 ( dont mon mari qui s’était fait une entorse dans la nuit) pour gérer 11 loupiots 3 heures pour l’anniversaire de mon 6 ans… jardin trempé inaccessible… le samedi soir on les a couché à 20h 30 et nous au lit à 21 h … on étaient morts

    1. 11 enfants ! Respect total Clairoun; ici on était 3 pour encadrer 5 enfants. A priori, un nombre en notre faveur. Mais l’enfant excité est VRAIMENT plein d’énergie !

      D’ailleurs, histoire d’en rire un peu, j’ai commencé à écrire la suite de ce billet.

  18. Ahahah ! J’avais lu ton post hier et je n’avais pas eu le tps de poster un comm, mais ce post m’a tellement fait rire qu’il fallait que je te remercie pour ces qq minutes de bonne humeur :o) MERCI Daphné !! J’attends moi aussi la suite avec impatience !!

    1. Julia, je laisserai cet article ici à l’attention de Virgile; dans quelques années, il comprendra ce que c’est d’être parent.

      Je crains que la suite soit un peu moins drôle : en fait, les gamins ont tout simplement été adorables. Mais je prépare le minute par minute de l’anniversaire, et le printable de l’invitation arrive ici dès demain – au cas où quelqu’un ait encore envie de faire une ice cream party 😉 .

  19. Aahahahahah!!! Je me suis trop marrée! Quelle épopée!!

  20. j’adore !

Laisser un commentaire