créer un blog

Pourquoi bloguer ?

Au fait, pourquoi créer un blog ?

Et vous, qu’est-ce qui vous donne envie d’en lire ? 

Et si on appuyait sur pause le temps de réfléchir à cette question ? Il y a 15 ans, les premiers blogs apparaissaient, participant à l’arrivée d’internet dans nos vies. Aujourd’hui, il y a plus de 200 millions de blog dans le monde et 3 millions de nouveaux blogs sont créés chaque mois. N’est-ce pas vertigineux ? Alors, quand il y a déjà tant de blogs, pourquoi bloguer et en rajouter encore un de plus ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qui fait la spécificité d’un blog ?

Alors, pourquoi bloguer ? La réponse sera différente pour chacun d’entre nous et la mienne sera forcément très personnelle. Voici mes raisons de bloguer sous forme de liste :

pourquoi-bloguer

10 raisons de créer un blog

pour se faire plaisir

Moi qui adore lire des blogs, pendant plusieurs années j’ai traîné l’envie d’en créer un. Mais je me demandais si j’en serais vraiment capable . Je veux dire – oui, bien sûr; choisir un nom, un hébergement et un modèle de mise en page, me paraissait de l’ordre du possible. Mais allais-je vraiment m’y tenir et publier régulièrement, moi qui laisse mourir toutes mes plantes noyées ou déssechées ?

Et puis, un jour, je me suis dit que je ne le saurais jamais si je n’essayais pas. Et tant pis si je me plantais ou si personne ne me lisait, puisque j’avais envie de me lancer dans ce projet. Et le plaisir de faire quelque chose est le meilleur moteur que je connaisse.

communiquer autrement

Dans ce monde où tout va de plus en plus vite, je trouve que savourer le temps d’écrire, de se poser pour souffler et prendre la mesure du temps qui passe fait du bien. On zappe de plus en plus, l’instantané prime souvent, à l’image de certains réseaux sociaux en vogue, comme Snapchat. D’accord, Snapchat à l’air très sympa et drôle mais je vais peut être commencer par essayer de comprendre Facebook avant de me lancer sur un nouveau réseau. D’ici la retraite, si tout va bien, je maîtriserai le filtre “couronne de fleurs” . En attendant, il me parait plus sage de m’en fabriquer une vraie – en plus, ça sent bon.

Sur un blog, au contraire, on maîtrise tempo et durée. Idéalement, Be Frenchie serait un outil créé sur mesure pour écrire à mon rythme, sans contrainte. Même si dans la réalité, je suis loin de maîtriser tous les aspects techniques et le blog part régulièrement en vrille. Que veux-tu, le slow blogging est à la mode et Be Frenchie semble vouloir me faire adhérer à mon corps défendant à cette tendance en se mettant épisodiquement en position latérale de sécurité. Non, à la question “pourquoi bloguer ?”, je ne répondrai pas : “pour tester mes capacités en code php”, bien que…

sortir de sa zone de confort

Je ne travaille pas dans le web et n’étais pas habituée à écrire régulièrement. D’ailleurs, je ne suis pas sûre d’avoir un réel style d’écriture, mais, au moins, je m’entraîne. Autant dire que si j’avais un style d’écriture, je ne m’avancerais pas à vous laisser imaginer que vous pourriez me servir de cobaye en lisant ce texte. Pour créer Be Frenchie, il a bien fallu apprendre les bases de WordPress ( et un peu de php et html, histoire de rigoler ), essayer de faire de jolies photos, tâtonner avec le montage vidéo par exemple. Un peu à la manière dont je me suis imposée un travail associatif régulier de comptabilité, qui est bien loin d’être ma tasse de thé. Nécessitant de sortir de ma zone de confort, mon blog est aussi l’occasion d’apprendre de nouvelles compétences. Ou au moins, d’essayer, si je veux être honnête. Mais ne serait-ce pas déjà une bonne raison de bloguer ?

a-quoi-sert-un-blog

expérimenter

Pourquoi bloguer si c’est pour montrer des choses déjà vues ? Je ne prétends pas être toujours originale, loin de là, mais j’aime considérer mon blog comme un terrain d’expérimentation où tout est ouvert. Sans aller jusqu’à la recette du space cake ou fusée pour explorer Mars, quoique ?

Même si l’inspiration circule beaucoup à travers le web et peut parfois donner l’impression que certaines idées se copient de blog en blog, et j’en suis loin d’être exempte, j’essaie de trouver de temps en temps des idées fraîches, comme les quiz, idées DIY, ou autres projets sous le coude – souvenez-vous, on vient d’évoquer la possibilité que vous soyez des cobayes, ne commencez-vous pas à prendre peur en lisant ces détails supplémentaires ?

Mais après tout, nos vies quotidiennes ne sont pas toujours semées de paillettes, alors autant s’amuser un peu ici.

se motiver

Comme l’échange de maison me motive à ranger chez moi, ( home sweet home peut-être, mais avant tout grand bordel ambiant ), Be Frenchie me motive à lancer de nouveaux projets ( et surtout, les FINIR ). Un blog peut être un excellent moteur pour se motiver à faire de nouvelles expériences, créer des projets, où même aller se balader pour faire découvrir un coin pas loin de chez soi. Mais attention, l’écueil serait de ne plus faire de choses que dans le but de les présenter sur son blog  ( voire même de se croire inspirant ).

profiter de l’instant

Si le blog est le moteur pour amorcer un projet, l’essentiel reste pour moi est de prendre du plaisir à le faire. Que ce soit une recette de cuisine, un DIY, du bricolage ou un résumé de voyage, la seule chose qui compte vraiment est de savourer la joie de le faire et de profiter de l’instant. Je vais me répéter ce mantra en boucle dimanche quand les invités à la fête d’anniversaire de Virgile débouleront, décibels à fond. 

garder des souvenirs

Pourquoi bloguer si ce n’est pour partager et conserver une trace du temps qui passe ? A la manière d’un carnet de bord, je pense que je serai heureuse, dans quelques années, de retrouver ces articles publiés ici. J’hésite souvent à publier des photos de mes enfants et puis me dis que mes garçons seront aussi heureux de retrouver ici une part de leur enfance, comme on feuilleterait un album. Attention Philéas et Virgile, ma dernière volonté sera peut-être que vous renouveliez l’abonnement du blog ? 

commencer-un-blog

partager

Mais à la différence d’un journal intime, un blog est bien un outil destiné à être partagé. Que ce soit des idées, coups de coeur ou un simple DIY, j’aimerais vous surprendre quand vous arrivez ici. En fait, je ne sais pas exactement comment vous voyez Be Frenchie mais, si possible, j’aimerais juste faire de sa lecture un instant heureux pour vous. Ce serait déjà pas mal, non ?

réagir

Comme on ouvrirait un Kinder, je me demande toujours en publiant un article quelle va être votre réaction ( et d’ailleurs, si vous aurez envie de réagir ? ). Donc, arrivée à cet instant précis de l’article me vient l’idée qu’il serait possible que personne ne le lise et que je finisse ma vie seule dévorée par mon chien. Je vais garder un chat et renouveller l’abonnement du blog automatiquement, ça me parait plus prudent.

Si, au départ, le blog pouvait être un moteur pour se lancer dans des projets, petit à petit, ce sont vos commentaires et réactions qui sont devenus ma motivation pour venir écrire ici. Savoir que rien n’est acquis et que vous avez la liberté ( et pourquoi pas le devoir ? ) de me critiquer quand je me plante me plait assez. Mais n’oubliez pas; comme devise du blog, on avait préféré bienveillance et partage à trolls et sabordage.

dialoguer

Et ce dialogue qu’on établi, alors qu’on ne se connait pas physiquement, ce lien qui se crée à travers nos échanges est très précieux pour moi. Aïe, j’ai soudain l’impression que cet article prend une tournure presque évangélique. Alors, à la question; pourquoi bloguer ? Je répondrais tout simplement : pour vous rencontrer ! Merci pour votre bienveillance, vos encouragements, votre esprit critique et vos coups de gueule.

pourquoi-creer-un-blog

photos issues de StockSnap

en bonus : échanger

Attention, à cet instant précis, je ne cherche qu’à m’assurer que vous lisez bien chaque article jusqu’au bout. Vous souvenez-vous que nous sommes mercredi ? Et qui dit merdredi dit échange de DIY, youpi ! Ce projet un peu spécial est né grâce à une idée de Val Lao. Quand j’ai parlé de créer un tableau collaboratif pour épingler des fruits d’été, elle m’a proposé d’y rajouter ce swap de DIY. Dont revoici le principe :

  • d’ici le 21 septembre, chaque participant crée un petit DIY inspiré de nos fruits d’été
  • ce peut être ce que vous voulez; par exemple un petit objet, accessoire, ou recette de cuisine prête à envoyer
  • la seule règle est de s’amuser, il faut juste que ce ne soit pas long, cher à fabriquer, ou lourd à envoyer – laissez votre créativité s’exprimer
  • et le 21 septembre, Virgile tire au sort qui envoie son cadeau à qui – le suspens est total !
  • bien sûr, je n’enverrai pas vos coordonnées publiquement
  • évidemment, je participe aussi ! ( j’adore cette petite expérience qui donne sens au mot partage )
  • ainsi, chacun recevra un petit cadeau pour fêter la fin de l’été
  • alors, ça vous dit ?

Si vous avez envie d’y participer, envoyez-moi simplement par courriel à daphne@befrenchie.fr votre adresse postale. Virgile, notre spécialiste des tirages au sort laissera faire le hasard pour savoir à qui vous enverrez votre DIY et je vous donnerai par courriel l’adrese du destinataire de votre création ( rassurez-moi, je ne suis pas la seule à dire courriel en 2016 ? ). Bien sûr, je participe aussi. Et si vous avez envie de m’envoyer la photo de votre DIY, je serais ravie de la publier ici. Alors êtes-vous partants pour ce grand swap de DIY ?

Désolée pour cette grande tirade bloguesque, mais j’ai une fâcheuse tendance dans la vie à vouloir faire des bilans pour essayer de comprendre pourquoi je continue à pédaler.

Et vous, avez-vous déjà envisagé de créer un blog, ou peut-être en avez-vous un ? Qu’est-ce qui vous motive au moment d’écrire un article ? Et qu’est-ce qui vous donne envie de lire des blogs ?

Alors, à votre avis, pourquoi bloguer ? 

This post was written by Daphné

 

30
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Val Lao sur la Colline

Avant de répondre à tes questions existentielles, je note deux choses :
– j’adore, mais j’adore la coquille dans le mot bienveillance au paragraphe “dialoguer” que tu as écrit bienvaillance. Car oui, je crois qu’il faut une certaine vaillance pour tenir un blog, mais aussi une certaine vaillance pour rester bienveillant dans ce monde de brutes. La douceur s’entretient ! Bienvaillance est un néologisme de la plus belle espèce !
– courriel est le mot employé par mon boss, né en 1945. Mais je crois que c’est le mot employé aussi par les Canadiens francophones, non ?

Parenthèses fermées. Je tiens (en points de suspension depuis quelques temps) un blog depuis le 19/08/2006 !!!!! 10 ans !
Pourquoi ? Pour partager d’abord, c’était ma motivation première. Mais aujourd’hui, c’est là que je vais rechercher des souvenirs, c’est magique !
Ce blog s’adresse à des personnes que je connais IRL via un mot de passe propre à chacun. Il m’a donc permis d’entretenir, voire de développer un lien avec certaines personnes, notamment une grand-tante âgée aujourd’hui de 92 ans (!!!!!!!!!!!) qui est donc ma plus âgée mais aussi ma plus fervente et active commentatrice (oui oui). Je crois d’ailleurs qu’aujourd’hui, c’est surtout pour elle que je maintiens ce blog à bout de bras (j’avoue qu’il s’essouffle et que certains de mes lecteurs du début n’y ont pas mis les pieds depuis bien longtemps), et je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu dis qu’écrire pour tes lecteurs est l’une de tes motivations. C’est très différent des échanges sur les réseaux sociaux, qui sont bien moins léchés et plus dans l’immédiateté. Je crois que l’effort de présentation et la cohérence des publications sur un blog n’empêchent pas la spontanéité, même si ce n’est pas celle de l’instant. On ressent ça chez toi, cette fraîcheur de l’instant capturé, même s’il est différé, et du plaisir de partager des jolis moments.
Comme tu le dis aussi, et c’est également une motivation pour moi, il est une trace des petites choses qu’on a faites à un moment donné. Dans le mien, je vois mes enfants grandir d’une autre façon que dans des albums photos, parce qu’à côté des photos, on écrit des impressions, des sentiments, des anecdotes, même si bien souvent on n’en garde que le meilleur.
Longtemps mon blog a été, outre un egotrip sans doute, un exutoire d’écriture. C’est un véritable exercice, et je m’y suis longtemps efforcée, tentant l’humour et l’émotion (avec plus ou moins de succès) qu’il me plaisait d’entretenir, écrivant parfois jusqu’à des heures indues de la nuit… évidemment au détriment d’autres choses…
A un moment donné, mon blog a pris trop de place dans ma vie je crois, trop de temps en tout cas. A force de se regarder vivre, on ne vit plus. J’ai levé le pied au bout de 3 ans environ, jusque là je publiais TOUS les jours !!!
Ma toute première motivation à l’ouverture de ce blog était pourtant de montrer à mon entourage mes “bricolages” divers et variés. Disons-le franchement, c’était surtout pour me la péter 🙂
Et puis tout en continuant à publier les photos de mes œuvres, j’ai commencé à parler de mes filles (ah oui, pour me la péter aussi sans doute, il faut dire qu’il y a de quoi, vu qu’elles sont belles et intelligentes comme tout), de nous, de mes interrogations existentielles, de mes passages à vide (mandieu la quarantaine !) et de mes petites victoires… Un journal de bord, voire intime (que je n’avais jamais tenu dans un cahier papier), qui m’a sans doute encouragée à réaliser des choses, voire à prendre des décisions, que j’aurais faites ou prises peut-être autrement, car poser les choses permet de les regarder sous différents angles. Un journal (presque) public dont les interactions avec les lecteurs ont sans doute modifié pas mal de choses dans ma vie.
Dernière chose en réponse à tes réflexions : oui, je suis complètement d’accord, tout comme l’échange de maisons te pousse à entretenir la tienne, tenir un blog t’encourage à aller au bout de certains projets, voire d’en imaginer pour les montrer… Si le blog n’est pas le seul moteur de tes actes, c’est un excellent coup de pouce !

Bref, j’aime ton blog et la fraîcheur qui s’en dégage, ta bienveillance (avec un E), celle de tes lectrices, et ta vaillance oui parce que je sais tout le boulot qu’il y a derrière tes textes et les jolies images, j’aime son esthétique et les échanges qu’on y a.
Parfois, mais seulement parfois, et je te le dis parce que tu évoques ces efforts pour un style d’écriture, je trouve que ton humour, qui est certain, se traduit de façon un peu trop alambiquée. C’est dommage car il y perd de sa sincérité. Mais Daphné, ce n’est que mon avis, un avis même pas qualifié, et ce n’est pas ce qui m’empêchera ni de continuer à te lire, ni d’apprécier tes publications, ni même de sourire à ton humour, sois-en convaincue.

A part ça, à qui j’envoie mon cadeau DIY ??? Hein ? A qui ??????????????????????? MAIS QUE FAIT VIRGILE ?

PS : tu me diras comment procéder pour bénéficier de ton super cadeau TrocMaison ? (encore merci, comme moi, mon homme est ravi !)

Marikat (Selki)
Marikat (Selki)

C’est rigolo, mais je n’ai jamais vu dans ton blog quelque chose de près ou de loin ressemblant à “j’me la pète” (sauf pour les recettes de cuisine réussies !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais là, moi aussi J fais pareil 😉 )
Ok, tous ceux qui me connaissent depuis fort fort longtemps ont définitivement compris que j’étais une indécrottable bisounourse, midinette, fleur bleue etc etc jusqu’à la crétinerie.
Mon comm n’est donc pas une critique constructive du coup parce que j’aime tes récits qui me permettent de voyager gratis, je suis admirative de tes bricolages, j’ai découvert de nouveaux artistes, Jamie Cullum par exemple, Val Làô et ses superbes réalisations (d’ailleurs va falloir qu’on cause Val Làô, m’est venue une idée pour toi !!!!!!!!!), des recettes des unes et des autres, (je viens juste de découvrir Amy par exemple !!!), un humour au 23ème degré qu’enfin je peux comprendre (!) ; je m’arrête là !
Ah, si quand même, ton blog a permis des rencontres virtuelles qui, en bonne dinosaure que je suis 😉 , se transformeront peut être un jour en rencontre réelle autour d’une grande table façon auberge espagnole !!!!!!!
Après ce graaaand passage de pommade, mais totalement sincère,
Je m’en vais retrouver les copines pour arts plastiques des moins de 3 ans (Aiuuuuuuuto !!!!!).
Bizzzzzz les filles

Val Lao sur la Colline

Ah oui ? Quelle idée ? 🙂
Quant aux rencontres virtuelles qui deviennent IRL, j’en ai fait l’expérience, et c’est absolument magique !

Marikat (Selki)
Marikat (Selki)

Mon idée, mais sera-t-elle réalisable ?, c’est ce truc chouette (dont j’ai mangé le nom) qu’on met devant les portes pour couper les courants d’air : l’idéal pour moi (ha ha ha 😉 ) serait qu’il soit double avec une patte qu’on glisse sous la porte demanière à ce qu’il soit accroché tout l’hiver sans avoir besoin de le replacer à chaque fois ; en fait c’est pour ma porte qui isole le couloir (non chauffé) du salon (chauffé !) et qu’on ouvre régulièrement, le pipiroom se trouvant dans le dit couloir (mais quelle idée aussi !).
Alors, ma porte mesure 94 cm (même pas standard en plus ) et une forme rigolote et colorée (et déhoussable) serait appréciée de mes louloutes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

Marikat (Selki)
Marikat (Selki)

Et que oui je participe au DIY mais j’ai encore rien fait, pourtant j’ai tout le matos et me faudra pas longtemps mais entre mes loulous, mes filles (très présentes en ce moment), ma grippette et ma procrastination et mes préparatifs pour samedi, je ne m’y mettrai que dimanche en pensant très fort aux astronautes de la Garrigue 😉 (et vous aurez compris que je suis très forte pour les excuses diverses et (a)variées !)

Reine
Reine

Je ne me souviens plus comment j’ai atterri sur mon premier blog , il y a 8 ou 9 ans , je crois que je cherchais une traduc, et de fil en aiguille , j’ai lu mon premier post, et dans les commentatrice , il y avait une certaine Caroline et je suis allée sur son blog “Pensées de Ronde” et depuis , je suis une fidèle de chez fidèle…au début nous étions une dizaine de lectrices et aujourd’hui !!!!..j’ai connu les blogs de la Blonde et le tien, en lisant vos commentaires que je trouvais sympas. Voilà , maintenant , cela fait partie de ma vie, et je suis profondément admirative des blogueuses comme vous, car je sais que je n’aurais ni la ténacité, ni le savoir faire …

Yanne
Yanne

Question existentielle en effet ! Alors, j’avoue : j’ai un blog et il est privé ! Me lisent mes amis et quelques une que je ne connais pas forcément “en vrai” mais dont j’ai fait la connaissance grâce… à leurs blogs ! Je reconnais la contradiction qui fait que j’aime rencontrer des gens grâce à leurs blogs mais que je protège le mien. Parce que je parle de mes enfants, qui le prendraient très mal, et de mon boulot, qui me tient au devoir de réserve ! J’ai un blog pour la mémoire, j’aime relire ce que j’ai pu écrire il y a trois ans, j’ai un blog parce que j’aime écrire mais ne sais pas le faire sans lecteurs, j’ai un blog parce que ça m’évite de raconter cinq fois la même histoire ! Mais je suis nulle en DIY alors je ne joue pas ! Merci de tes mots quotidiens, Daphné, j’ai beaucoup de plaisir à te lire.

Marikat (Selki)
Marikat (Selki)

Yanne, moi aussi je suis super-archi-mega nulle en DIY mais j’ai choisi un bezingogne tout tout simple à faire, le résultat sera à hauteur d’une honte internationale par rapport aux autres, mais tu sais quoi ? M’en fiche comme de ma 1ère culotte parce que j’ai trouvé le principe rigolo. Je réitère d’ailleurs mes excuses à celle qui va écoper de mon “œuvre” !!!!!!
Et bravo pour ton blog, j’aurais adoré écrire mais j’ai souvent du mal à ordonner mes pensées par écrit et c’est difficile le choix des mots pour traduire cette pensée et surtout qu’elle soit “bien” comprise par ceux qui te lisent.
Bref, admiration aux blogueuses 🙂

Morgane
Morgane

Alors vous ne serez pas étonnées, j’ai découvert les blogs avec celui de PuresGourmandises en essayant de faire des macarons, ça remonte bien à plus de 10 ans. Je ne sais même pas si ce blog existe encore… (J’irai voir dès que j’aurai fini d’écrire mon com’)
Il y a quelques années, en surfant sur le net (en glandant quoi), j’ai découvert celui de Caro. Une vraie découverte! Depuis j’y vais presque tous les jours. J’ai aussi craqué sur celui de Violette quelques temps plus tard. J’l’adore…
J’ai atterri sur le tien en lisant un de tes com’ chez Caro, j’ai vu que tu faisais des trucs de ouf comme le HO HO HO du Père Noel, j’ai mis un com et tu m’as répondu. C’était sympa, et tu respires la gentillesse. J’aime bcq tes articles, tu m’as fait découvrir des trucs et ça je suis fan! Je trouve ton blog convivial et bon esprit.
Je pense aussi que les blogs, naturellement, rassemblent des personnes qui ont pas mal de points communs. J’ai l’impression d’avoir des “copines de blog”:-)

Anne

Mince, j’arrive après la bataille… tant pis, une prochaine fois!
Oui, le plaisir de lire, d’échanger, c’est précieux!
Ah, j’ai ri sur la vraie couronne de fleurs ;-)!