quelle couleur choisir pour ma deco ?

Comment j’utilise la couleur dans ma déco

 Mettre de la couleur dans ma déco

Je suis particulièrement heureuse de vous proposer cet article aujourd’hui – parce qu’il existe en deux versions. Laissez-moi vous expliquer : depuis des années ( oui, l’équivalent de toujours dans la blogosphère ), je lis le blog de Debohra, Debobrico. Je me reconnais dans ses articles toujours si joyeux et jolis projets. Comme moi, Debohra vit dans la nature, a deux enfants et une vie simple, loin des flonflons. Mais la comparaison s’arrête là parce qu’elle est aussi une excellente photographe, roule en voiture électrique et a construit un palais pour ses poules. 

Il y a quelques semaines, on s’est lancé un défi : écrire chacune un article sur le même thème que nous publions le même jour. Vous me suivez ? Voici ma partie de cet article en diptyque : comment utilisons-nous la couleur dans notre déco ? 

Je suis ravie de partager ce projet avec Debohra; je sais que nos façons d’aborder ce sujet sont complémentaires et pourrons vous apporter des pistes différentes.

Alors, je vous montre comment j’utilise la couleur dans ma déco ? 

changer robinet

Le choix des matériaux pour construire ma maison

Quand j’ai construit ma maison, je me suis retrouvée devant une toile vierge. Libre à moi d’imaginer ce que je voulais, du sol au plafond. Que de possibilités vertigineuses côté déco ( côté porte-monnaie aussi, ahem ) !

Avant, je vivais dans une maison ancienne façon mix & match de matériaux; pierre, marbre, tomettes, radiateurs en fonte, fer forgé, fenêtres à petits carreaux. Un ensemble charmant mais assez hétéroclite. Puisque cette fois je pouvais faire mes propres choix, j’ai décidé de simplifier les matériaux au maximum. Des choix sobres, que je puisse mettre en oeuvre moi-même si possible. C’est par exemple ce qui a guidé mon choix du bois pour les plans de travail de ma cuisine. 

 

comment rénover une terrasse en bois

Les bases de ma déco

Blanc, résine façon béton ciré, bois, métal et inox, voilà les bases de ma déco que j’ai déclinées un peu partout dans ma maison.

Côté matériaux, mes choix sont simples :

  • murs presque tous blancs ( saufs quand des mains pleines de chocolat se baladent )
  • résine façon béton ciré qui habille sols des pièces de vie et escalier central ( une maison sur 6 demi-niveaux, ça en fait des volées d’escalier )
  • dans les chambres, j’ai installé un parquet en chêne ( oui, je confirme, ça craque un peu avec le temps )
  • grandes poutres en lamellé-collé qui soutiennent le toit ( c’est mon côté gymnase )
  • tous les garde-corps sont en métal et inox ( aaah, ces rambardes – que d’heures j’ai passées à les imaginer ) 

 

rambarde design

La nature : élément essentiel pour mettre de la couleur dans ma déco

Ma maison est plutôt simple; son vrai luxe est d’être située en pleine nature. Pour en profiter au maximum, chaque pièce offre des vues plongeantes sur la garrigue. J’ai opté partout pour de grandes fenêtres qui permettent de sortir directement dans le jardin. Ce cadre naturel qui surgit dans la maison, c’est pour moi la plus belle décoration qui soit.

Pour mettre la nature en valeur, j’ai choisi des menuiseries gris foncé. Elles font ressortir le paysage comme s’il sortait d’un tableau. A l’époque, ce n’était pas un choix courant dans ma région et mon menuisier était plutôt sceptique. Je me souviens encore de mon premier coup d’œil au nuancier ; ce gris sombre teinté d’ocre, ce fut un coup de cœur immédiat. C’est un gris assez chaud, comme s’il tirait vers le vert de gris, une nuance que j’adore et qui capte si bien la lumière. Bon, son nom – gris tente ( pas tante, hein ) – ne fait pas franchement rêver. Mais 10 ans après je suis toujours aussi contente de mon choix.

fenêtre gris fonce

Comment j’utilise la couleur dans ma déco ?

Une base simple

Blanc, gris, noir, ocre, bois, voilà les bases de la couleur dans ma déco. Rien de folichon, certes. Mais je trouve c’est un point de départ parfait pour mettre en valeur ma maison et son environnement. Reste plus qu’à apporter une touche de folie.

 

Pourquoi choisir une base neutre ? 

  • Décliner les mêmes teintes dans toutes les pièces agrandit visuellement l’espace.
  • Il n’y a pas de ruptures, on a la sensation de passer d’une pièce à l’autre de manière fluide.
  • Le blanc sur la plupart des murs rend les pièces lumineuses et fait ressortir les volumes.
  • Cette simplicité met en valeur la nature tout autour de la maison.
  • Cette base ne se démode pas, vieillit bien.
  • Voilà un support idéal pour apporter de la couleur dans ma déco par petites touches.

quelle couleur dans ma déco ?

J’ai toujours de la peine à voir les fleurs des bouquets se faner.

Par contre, j’adore mettre de la couleur dans ma cuisine avec pleins de fruits prêts à consommer. 

Apporter une touche de couleur

Une base neutre, c’est bien. Mais pour éviter que cela ne devienne trop ennuyeux, je rajoute de la couleur. Je trouve même que la distiller par petites touches est une merveilleuse façon de mettre en valeur la couleur dans ma déco.

Je vous montre comment je mets de la couleur dans ma déco ?

 

Peindre un mur de couleur

Voici deux exemples qui montrent comment un choix de couleur pour peindre un mur peut radicalement changer l’ambiance d’une pièce :

peindre un mur de couleur vive

Un mur de couleur vive

Pour réveiller ma déco, je préfère peindre un seul pan de mur d’une teinte franche. Le bureau est installé dans le passage vers les chambres des enfants. Ce coin un peu sombre a vraiment besoin de lumière pour le réveiller. Ici, j’ai choisi une teinte jaune façon mousse qui illumine l’espace.

cuisine mur gris

Un mur sombre

A l’inverse, dans ma cuisine, j’ai peint cet immense mur en gris foncé. Tous les autres murs sont blancs, donc ce mur attire immédiatement l’attention. Mon but en peignant ce mur en gris ? Créer un espace de décoration éphémère.

 

Décos éphémères

Vous souvenez-vous ? En décembre dernier, j’y ai fait une déco de Noël sans sapin. Puis j’y ai suspendu en février un dreamcatcher géant et enfin installé des rosaces en papier-peint façon guinguette cet été. Cette base neutre rompt avec les murs blancs autour, et mon mur gris est le parfait écrin pour mettre en valeur cette déco qui change au fil des saisons.

quel papier-peint choisir pour une déco graphique ?

Papier-peint graphique et panneau rapporté de Thaïlande dans mon entrée.

Un papier-peint graphique

J’adore ce papier-peint graphique de la créatrice irlandaise Orla Kiely. Il s’appelle « giant stem » : la tige géante. Ce motif de feuille très simple aux accents sixties est devenu un grand classique de la marque. Je l’ai utilisé en rappel dans plusieurs pièces de ma maison :

  • dans ma chambre pour souligner la hauteur du mur et créer un effet cocon au-dessus de mon lit
  • dans la chambre de Virgile pour créer une déco graphique qui dynamise la pièce et marque le coin nuit
  • dans ma bibliothèque Besta hackée, pour personnaliser un meuble standardisé

Faire passer ce papier-peint d’une pièce à l’autre donne une unité à ma déco. J’aime l’idée d’un motif récurrent comme un petit gimmick qui signale immédiatement qu’on est bien chez moi. Des maisons blanches et grises, il y en a, mais ma maison à tiges géantes est bien unique.

Si j’en avais les moyens, je mettrais d’ailleurs bien quelques chutes au fond des placards de ma cuisine. Mais vu le prix du rouleau, je reste sage. Pour l’instant. 

Des touches de couleur dans ma déco

Ok, on a maintenant peint quelques murs et posé 2-3 lés de papier-peint. Mais dans la vie, ce sont toujours les petits détails qui font toute la différence, n’est-ce pas ? Alors pour apporter un peu de couleur dans ma déco, je mise sur :

couleur dans la décoration

un tableau home made

Il est lourd, mais lourd ! Pourtant, j’adore notre tableau-tasseaux bricolé à 4 mains avec Philéas. Quel dommage que je n’ai pas eu de blog à l’époque, c’est un super tuto. ( Non, même pour vos beaux yeux, je n’en ferai pas d’autre. Mes murs n’y résisteraient pas ) . Quand je le regarde, j’ai l’impression de voir un impro en jazz. Ça part dans tous les sens et pourtant il y a une structure qui relie le tout ( et de bonnes chevilles, donc ).

salon coloré

plaid, coussins et tapis colorés

Dans mon salon, les canapés sont blanc cassé, les murs blancs et sol ocre clair. Du coup, on remarque illico ce grand tapis à carreaux colorés ( oui, on peut improviser un twister géant dessus ). Et côté coussins aussi, j’ai misé sur des teintes vives et motifs graphiques. Du coup, mon salon au départ minimaliste ne l’est plus tellement. Mais si un jour je veux changer d’ambiance, il suffit de changer tapis, housses de coussins et le tour est joué !

mettre de la couleur dans ma déco

des rayonnages de livres

Il faudra un jour que je vous montre ma bibliothèque en entier. Elle court tout le long de l’escalier au centre de la maison. Sur 4 volées de marches, donc. Mon cher et tendre est féru de livres, ils font donc partie prenante de ma déco et lui donnent une touche de couleur. Certains ont de très belles couvertures qui méritent d’être mises en valeur. Et pour les autres, j’ai fabriqué des placards qui ferment !


salon multicolore

Ma suspension home made

Ces couleurs vous rappellent-elles quelque chose ? Bingo, j’ai utilisé les mêmes échantillons de peinture que pour faire mon tableau-tasseau. La hauteur sous plafond dans mon salon appelait du luminaire à la hauteur. Vu le prix de la lampe de mes rêves, j’ai décidé de la fabriquer moi-même. Et je suis ravie du résultat ! Avec quelques boules de polystyrène et tasseaux, voilà un nuage graphique et coloré qui flotte dans mon salon.

Déco murale en masking tape

Voilà le genre de déco éphémère que j’adore bricoler. Un seul rouleau de masking tape suffit à faire une déco murale géante à tout petit prix. Voici comment faire s’envoler une grue origami sur votre mur.

Comment mettez-vous de la couleur dans votre maison ? 

Certes, ma déco n’est pas à la pointe de la tendance; la plupart de mes objets, comme mon tapis, ont déjà pas mal d’années. Mais cela m’est égal que ce soit à la mode, ou pas. Les modes sont faites pour se démoder mais l’essentiel est de se créer un cocon dans lequel on se sent bien. Les années ont beau passer, je ne me lasse pas de la déco que je me suis bricolée. Chez moi, il n’y a rien de coûteux ou tendance, mais je suis infiniment plus heureuse d’avoir une déco unique, qui me ressemble vraiment. 

Si vous avez envie de lire un autre point de vue sur l’utilisation de la couleur en déco, je vous invite à lire l’article de Debohra pour prolonger ce sujet. Je vous laisse, je file le découvrir !

PS : j’ai oublié de vous en parler ici. Avez-vous envie de tester l’échange de maison ? Si vous avez raté le concours trocmaison sur le blog, il y a un second concours sur mon compte instagram pour gagner un abonnement d’un an sur le site et conclure votre premier échange. Mais dépêchez-vous, le concours se termine samedi 21 octobre !

 

47 comments

    1. Merci Laurie <3

  1. Ah mais j’adore! 6 demi niveaux? Elle est etonnante ta maison.
    J’adore l’idée du « fil conducteur » avec le papier peint qui se retrouve dans plusieurs pièces.
    Après on se retrouve sur le textile, coussins, plaids, tapis et les déco éphémères en papier!
    C’était chouette de préparer ça avec toi! J’espère qu’on le refera

    1. Ah, tu as tout lu alors ? Ce détail-là, je l’ai placé pour m’assurer que quelqu’un lirait l’article jusqu’au bout 😉 . En fait, j’aurais même pu dire 7, avec le car park à l’entrée ( mais 7, ça fait quand même beaucoup, non ? ). Elle est construite à flanc de colline suivant la pente du terrain ; mieux vaut ne pas se casser la jambe !

      Merci d’avoir partagé ce projet avec moi Debohra, quel plaisir de sortir un peu de la routine. Ce fut super stimulant et j’ai été épatée en lisant ton article. Tu sais, je super timide pour proposer ce genre de trucs mais oui, je serais ravie de nous lancer un autre défi à l’avenir – on a tant de trucs en commun !

  2. Ah j’aurais aimé avoir tes explications quand j’ai emménagé dans notre petite maison, il y a 14 ans donc…
    Accaparés par mille autres choses, l’homme et moi nous sommes perdus dans les méandres des décos, papiers peints, revêtements divers pendant des années. NOus avons fait de sacrées erreurs, aussi bien en bricolage qu’en déco.
    Depuis deux ans, nous essayons d’instiller cette unité que tu as si bien réussi chez toi. j’adore tes matériaux de base, c’est clairement ceux que je choisirais si j’avais une maison à faire construire.
    Ma maison date des années 80, les matériaux étaient hétéroclites : fenêtres en bois avec petits carreaux, tomettes vieillottes, carrelages rose du sol au plafond dans la salle de bain (je pouvais plus voir le rose en peinture).Petit à petit, nous parvenons à créer une harmonie. Changer les porte-fenêtres et les fenêtres du bas fut le premier grand avancement. Et peindre tout le bas en blanc, y compris la cheminée que je rêve de remplacer par un poêle. Même notre escalier en bois y est passé. Tu as raison , cela agrandit et éclaire l’espace, nous aurions dû le faire bien avant.
    Dans les chambres, c’est le vert qui domine. Et c’est vrai cela donne une unité. J’aimerais mettre du parquet dans les trois chambres. Pour l’instant seul mon grand a cette chance. J’aime la chaleur que cela procure et l’entretien est tellement simple.
    Je suis fan de ton tapis. Ici, la Mine de 17 ans a une fâcheuse tendance à croire que les tapis sont des griffoirs destinés à son usage personnel donc je n’investis plus dans de jolis tapis de laine.
    Ta maison est magnifique Daphné, elle est unique. Je file voir l’article de Déborah.

    1. Oui, je trouve que c’est compliqué d’arriver à créer une unité dans une maison; surtout quand on récupère des années d’expérimentation déco hasardeuse d’anciens propriétaires.

      Ca fait de la peine quand on se dit qu’ils auraient pu opter pour une cuisine simple en formica, tomettes, carrelage métro et qu’à la place ils se sont lâchés sur la cuisine rustique aux petits carreaux biches dans la forêt, salle de bain rose et noir, et fête à la moquette.

      Construire est aussi une sacrée responsabilité; mes choix d’aujourd’hui seront-ils ceux de demain ? Repeindre un mur ou poser du papier-peint, c’est facile. Mais changer un carrelage de salle de bain, des meubles de cuisine, parquet ou enduit, c’est tout de suite beaucoup plus compliqué. Il y a bien 2-3 trucs que je ferais autrement aujourd’hui, comme choisir un enduit un poil plus foncé pour ma maison, mais c’est chouette de voir que cette simplicité volontaire fonctionne toujours des années après.

  3. J’ai découvert ton blog hier (tous ces voyages, wahou !), et aujourd’hui, tu écris un article en commun avec DéboBrico que je suis depuis un moment déjà… c’est marrant les coïncidences !
    Bref, en pleine rénovation de maison, ces deux articles tombent vraiment à pic pour moi. De bonnes idées à prendre de chaque côté, avec des lignes directrices que je partage complètement : murs blancs principalement, touches de couleurs apportées par les accessoires déco et des matières brutes et sobres. Merci !

    1. Décidément, le timing est parfait alors ! Oh oui, rénover – ou construire – une maison demande une énergie folle; je trouve que c’est compliqué d’arriver à garder le cap tout en faisant les compromis inévitables. Parce qu’à moins d’avoir un budget no limit, ça finit toujours par coincer à un moment.

      Oui, je trouve que des murs blancs et un sol uniforme de pièce en pièce apportent de la lumière et agrandissent l’espace. Après, à nous de trouver la petite touche de folie qui fait que notre maison est unique !

  4. Génial ! Excellent article ! Je viens de lire celui de Déborah et je lui disais que je serai preneuse de conseils sur les matières à choisir en plus de leur couleur…. et hop, je file lire ton article et tu y réponds ! Ce n’est pas pour rien que vous les deux blogs survivants de mon gros vide de cet été !
    Merci pour tous tes conseils qui tombent à pic puisque nous emménageons la semaine prochaine dans une nouvelle maison qui a besoin d’être chouchoutée ! Je vais m’inspirer de vos conseils et relire vos articles sur vos cuisines (tu en as fait un non ?)

    1. L’article de Debohra est top, n’est-ce pas ?

      Fantastique, j’imagine que tu dois être impatiente. Je me souviens très précisément de la première fois où je me suis endormie dans notre nouvelle maison; c’est là qu’on réalise que c’est pour de bon chez nous ( et on dort bien, après tous les cartons et le stress qui va avec ).

      J’ai juste fait un article déco sur ma cuisine mais je pense depuis longtemps faire un article sur ma cuisine elle-même ( bien qu’elle a 9 ans maintenant – c’est un peu daté, non ? ).

      1. Oui j’ai hâte !
        Malheureusement j’ai eu un accident début septembre : je suis immobilisée pendant plusieurs mois…. je vais être plus spectatrice qu’actrice de ce déménagement !
        Mais j’essaye de voir les choses positivement : je vais avoir du temps pour sentir l’ambiance de la maison, l’observer de tous les cotés et pouvoir l’imaginer….

        Je suis vraiment ultra intéressée par ton article sur ta cuisine. Le fait qu elle date un peu est un atout au contraire : tu as un vrai recul sur son utilisation, sur ce que tu referais ou pas…. bref, je dis oui oui oui pour l’article !

        1. Oh flûte, je pensais que ton plâtre était enlevé depuis. J’espère que ce n’est pas trop douloureux.

          Ah, cet article cuisine traîne depuis des mois, comme celui sur ma bibliothèque en fait. C’est le genre de photos que je devrais prendre quand on rentre d’un échange de maison; quelques heures après, la maison rangée n’est déjà plus qu’un souvenir.

  5. Oooh mais comme c’est beau !!! Chez nous, le budget était devenu trop serré au moment du choix des sols des chambres, donc c’est un faux plancher que nous avons. J’aime son aspect visuel, pas du tout son toucher et le fait qu’il ne grince et ne grincera jamais…
    Ici aussi, c’est un mur de couleur vive par pièce (dont un que je voudrais remplacer par un joli papier peint……………. toujours pas au programme, avec deux filles universitaires, le budget passe ailleurs…)
    Bravo pour cette déco inventive et bien pensée, je suis fan.
    Et quelle bonne idée que ces billets miroirs ! Je file chez Deborah 🙂

    1. Ah, le budget : c’est toujours le principal problèmes des travaux, non ? Quelques mois avant d’emménager, j’étais tombée sur une belle promo pour du parquet flottant contrecollé en chêne massif à lames larges ( sans les petites bandes, tu vois ? ). J’ai stocké mes lames pendant des mois et des mois mais ça valait le coup – bien que j’en ai bavé pour les poser. Qui a bien pu inventer le parquet où tu doit clipser TOUTE la longueur d’une pièce d’un seul coup ? Seule, bien sûr.

      Debohra propose justement une jolie idée dans la chambre de Mona en ne posant qu’un seul lé de papier-peint. Le résultat est adorable !

      Oui, j’étais ravie de faire cet article en tandem avec elle; c’est vraiment une chouette fille.

  6. Bonsoir Daphné, j’aurais bien aimé savoir comment tu fixes tes décorations temporaires au plafond ? J’adore tes grues et j’aimerais faire pareil mais j’ai peur d’abimer la peinture ?

    1. Au dessus de la table de la cuisine ? Je crois que j’en parle dans l’article sur mon mur gris – ou Noël dernier. J’ai fixé avec des crochets de chaque côté de la poutre des tiges filetées auxquelles je peut suspendre mes décos éphémères. Ainsi je n’ai que 4 trous pour de petits crochets au lieu de faire plein de trous de punaises à chaque fois.

  7. Je suis , moi aussi,en pleine rénovation et j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton post ! Je vais lire le post miroir très rapidement ! Toute ta maison est superbe et comme d’habitude tu maîtrises très bien ton sujet ! Tu es une vraie artiste, Daphné, tu sais tout faire avec tes dix doigts ! Et y mettre tellement de poésie ! Bon j’arrête la brosse à reluire, je ne veux pas te faire rougir !

    1. Oui, l’article de Debohra est très intéressant et plein d’astuces pratiques – il devrait te plaire.

      Arrête Fredix, on va croire que je t’ai soudoyée, ou pire, menacée. 😉 Merci, c’est vraiment adorable – mais tu sais, en vrai, on ne voit généralement pas trop la déco, noyée sous des montagnes de chaussettes à plier, papiers à trier et jouets qui traînent.

      1. N’empêche !

  8. Pour mettre de la couleur dans ma cuisine qui est grise, noire, blanche avec des touches d’inox, à part des plantes sur le rebord de la fenêtre, j’utilise des pots d’apothicaires en verre fin transparent achetés dans les vide-greniers.
    Dans l’un il y a des grains de café, dans un autre des bâtons géants de cannelle, des graines de courge vertes, du sucre blanc et roux assemblés façon sable et aussi dans un grand pot cylindrique des bouchons en liège. Dans un autre encore j’y range des oignons rouges, blancs, jaunes et l’ail.
    Dans une carafe à la ligne ventrue, j’y ai mis une guirlande à leds chapeautée par une boule de thuya artificiel. Enfin bref, comme vous le voyez, je suis dingo de ces contenants transparents sous toutes ses tailles et formes aves des couvercles parfois étonnants.
    Autre point de couleur évident dans la cuisine c’est la grande corbeille de fruits qui ont l’avantage de bien nous indiquer la saison.

    1. Oui, c’est une excellente idée d’utiliser ce qui de toute façon est là : fruits, légumes, épices,. Chez moi, ce n’était pas trop possible; la cuisine n’est pratiquement appuyée sur aucun mur et je prévoyais de vivre avec un jeune enfant.

      Peut-on dire que ma poubelle apparente sous l’évier apporte une touche de couleur ? Mais comme toi je mise sur une belle corbeille de fruits et des bouquins à foison en arrière-plan. De quoi inviter à lire en croquant une pomme ( mais on n’est pas obligé de choisir une biographie de Chirac, hein 😉 ).

  9. Très jolie maison, Daphné et en plus, tu peux dire – C’est moi qui l’ai fait !
    Nous aussi, nous avons de grandes baies vitrées qui font entrer la lumière. Il y a des fenêtres dans tous les sens. A la construction, mon mari disait – Encore une fenêtre ! Tu es sûre ?
    Il avait accepté en mettant une condition : la corvée du lavage serait pour moi.
    Avec enfant et chien, elles sont souvent sales mais laissent entrer la lumière et je me sens mal à l’aise chez les personnes qui ont de petits carreaux, des rideaux et un pot de fleur devant les fenêtres,
    je découvre aussi le blog debobrico. Le mot ‘brico’ pouvait me faire fuir, mais on y parle aussi cuisine et voyages. C’est sympa.
    Nous nous préparons à recevoir le bébé Inès, C’est fou ce que ça prend comme place un bébé. J’ai installé son lit dans la chambre d’amis. Avec le petit bureau de Mathilde et ses jouets, c’est un joyeux fouillis.

    1. Oh oui Jo; et j’ai perdu un peu d’audition au passage – si je pouvais voyager dans le temps j’irais m’enguirlander pour ne pas porter systématiquement gants, masque et casque de chantier. Oui, une maison grande ouverte est un vrai luxe; dans mon grand sud, je me réjouis de mon immense baie vitrée plein nord. En été, ce serait intenable si elle était au sud.

      Oui, le blog de Debohra aborde les mêmes thèmes qu’ici; et ses articles voyages sont tops.

      Oh c’est génial ! Quelle chance de vivre si près de ta famille pour profiter de Mathilde et Inès au quotidien.

  10. Bravo pour ce double article. Vos maisons sont belles, joyeuses, vivantes.

    1. Oui, c’était un vrai plaisir de concocter ce petit projet à 4 mains – d’autant que je ne savais pas ce que Debohra avait écrit de son côté et que j’ai découvert son article en même temps que vous.

  11. Et j’adore la vidéo où tu nages : quelle chance ! Bonne soirée.

    1. Le souci, c’est qu’on n’a toujours pas vu la pluie arriver depuis près de 5 mois maintenant. C’est d’habitude ce qui refroidit la piscine mais les plantes souffrent vraiment et j’espère qu’on va – enfin – voir l’automne s’installer.

  12. Superbe déco, une bricoleuse hors pair, des objets (dont certains me plairaient bien 😉 ), une maison à votre ressemblance dans laquelle il doit faire bon être, vivre, la garrigue comme écrin, bref c’est la maison du bonheur 🙂
    L’idée d’un seul mur à la couleur franche, c’est bien ce que j’avais suggéré à mes filles, mais non elles ont préféré un mélange de 2 couleurs ce qui fait que chez l’une tu as l’impression de plonger dans une piscine à laquelle on a généreusement rajouté du canard WC et l’autre un mélange de bleu et de violet pas vraiment violet mais quand même violet me donne à chaque fois l’impression de rentrer chez un archevêque !!!!!!! Le projet et de recouvrir tout ça bientôt (ha ha ha )
    Quant à tes fonds de placards…….. J’ai eu une maman dont c’était le graaaaand truc de faire ça plus les tiroirs des commodes et autres buffets ! Donc je te comprends 😉
    Je suis bien évidemment allée voir la copine de blog, et oh surprise, j’ai redécouvert certains endroits où j’ai vécu et parfois travaillé pendant 15 ans 🙂
    Mon seul regret : je n’ai pas trouvé le palais de mesdames les poulettes, si tu as le lien, je suis preneuse, j’adorerais avoir des poules !
    Ah, derniere chose, si un jour tu te débarrasses de ton tapis, pense à moi, j’adoooooooore !
    Bonne semaine avec le retour de la petite laine !!!

    1. Même si ça m’a valu des années de chantier et que pleins de trucs ne sont pas encore terminés, je n’ai jamais regretté de m’être lancée dans ce projet. Vivre en pleine nature, c’est un vrai luxe.

      Je pense qu’en tapant Debobrico + poules tu dois tomber sur sa série d’articles à ce sujet 😉 . Tu sais, mon tapis est juste un vieux modèle Ikea, je suis sûre qu’on doit en trouver un ou deux exemplaires de seconde main sur le bon coin.

  13. vous avez une très jolie décoration!

    1. Merci Chaoxo – pas mal de choses restent à finir ici mais c’est un plaisir d’avoir une maison qui me ressemble. 😉

  14. Ça a l’air très joli chez toi dis donc ! !!
    Alors mon souci du moment c’est le choix d’un papier peint que je veux poser sur un mur de la pièce à vivre face aux fenêtres ….Au départ ça me semblait simple : je voulais des ramages , du vert, de la nature sur ce mur (qui est la première chose que l’on voit en entrant. ..Et puis, pas de coup de coeur parmi la centaine (oui,oui ) de modèles vus sur mon écran. …Il faut peut être que j’aille voir en vrai dans un magasin. …l’idée c’est ensuite de décliner des couleurs dans la maison à partir des couleurs de ce papier peint. …faut pas que je me plante. ..

    1. Aaaah, le choix du papier-peint. Que j’ai résolu en me limitant – dans toute ma maison – à un seul modèle, gris anthracite. Accompagné de murs gris anthracites, histoire de rajouter un peu de gaieté au tout.

      As-tu regardé chez Wallpaperdirect ? C’est une société anglaise spécialisée dans le papier-peint, le nombre de références est hallucinant – ils livrent aussi en France et les prix sont généralement moins chers qu’ailleurs.

  15. Ho la la, magnifiques articles ici et chez Debobrico.
    Que d’inspiration.
    La couleur c’est franchement le plus dur dans les travaux.
    Ici on hésite encore… et on va trèèèèèèèèès doucement…
    J’adore l’idée du lé de papier peint unique. Comme les beaux papiers coûtent cher c’est un bon compromis je trouve.
    Par contre on est pas adepte des mûrs blancs. Ici c’est boiseries ou chaux/pierre. Mais ça peut vite virer au campagnard cul-cul-chic… alors on essaye de trouver des solutions colorées pour pomper tout ça…

    1. Bon je viens de voir le post de Debohra …et je me dis qu’un mur peint uniquement dans sa partie inférieure + des cadres (à la place de mon papier peint ) …c’est pas mal …pfffff ça y est c’est reparti….

    2. Son mur rose est charmant, n’est-ce pas ?

    3. Oui, un beau papier-peint est une vraie ruine – ici j’achète mes lés au compte-goutte et calcule mes projets en fonction des chutes ( de l’avantage d’utiliser le même motif partout ).

      Ici aussi, nombre de projets restent en suspens; je préfère ne rien faire que de me lancer sans être sûre de mon choix.

  16. Nous aurais-tu caché tes pouvoirs de sorcière (Mais la gentille du nord, pas celle de l’ouest !!!!) ? En regardant à nouveau tes photos, celle du mur sombre de la cuisine avec son miroir et toi en reflet comme en apesanteur, tu sembles réellement en suspension 🙂 🙂 🙂

    1. Parfois j’utilise un escabeau pour léviter – mais j’ai aussi échelle et échafaudage s’il faut sortir les grands moyens. 😉

  17. C’est une super idée que ces articles croisés. Je vous suis toutes les deux depuis un bon moment maintenant et j’espère que nous ferez d’autres posts déco à quatre mains. Je vous ai trouvé très complémentaires finalement. C’était un chouette moment lecture.

    1. J’ai aussi lu avec beaucoup de plaisir l’article de Debohra, que j’ai découvert en même temps que toi. C’était un très chouette projet, que je referais volontiers ;-).

  18. C’est possible de demander encore plein d’articles communs? Je trouve que vous avez une approche similaire quoique différente de gérer vos voyages… qu’en pensez vous? (ben oui vu que j’ai envie de vous lire je lance un sujet ^^).
    Merci pour ces deux beaux articles qui ont ensoleillés ma pause dej au bureau et cette journée trop pleine de boulot !

    1. Il faudrait que tu poses la question à Debohra – moi je suis partante ! C’est vrai, nos blogs parlent souvent des mêmes choses et je crois qu’on voyage un peu de la même façon, loin des paillettes et lieux branchés.

      Merci pour ton adorable message <3

  19. Ta décoration est formidable ! Je trouve ça génial que tu expliques comment tu fais, et même si tu es douée d’un talent particulier, ça me donne envie de réflechir à mon tour et d’essayer. J’apprécie tout particulièrement que tu mettes la nature en valeur ! 🙂

    Bravo pour ton travail !

    XOXO LOVE

    1. Ce cadre sauvage, c’est ce qui m’a poussée à construire mon nid ici; profiter de la nature au quotidien est pour moi un vrai luxe. A la fin des travaux, on n’avait plus beaucoup de finances pour la déco. Finalement, je trouve que c’est encore plus intéressant de jongler avec les contraintes; ça pousse à chercher des solutions originales et créer un truc qui nous ressemble vraiment.

  20. Je plussoie c’est très joli chez toi, original sans le côté pseudo industriel ou scandinave vu et revu et j’adore les éléments faits main comme la bibliothèque en éléments IK… là on touche au grand art!
    J’habite une maison radicalement différente puisque c’est une ancienne grange en Ile de France, avec porte pour laisser passer les charrettes et ouvertures qu’il a fallu créer (ainsi que tout le reste puisqu’il n’y avait strictement pas d’intérieur) ainsi que pas d’eau, d’électricité, d’évacuation… bref on a fini par y arriver au bout de quelques années quand même.
    Pour la déco on laissé quelques murs en pierres rejointoyées, sinon du blanc cassé sur les murs et bas de murs et montée d’escalier en « taupe » pour éviter les traces de mains des enfants.
    Le grand salon est meublé avec des canapés rouges, des fauteuils récupérés deci-delà et retapissés sur la base de carreaux tous différents mais assortis vert/blanc/rouge et un grand tapis Kilim acheté sur Lebonc…
    C’est mon endroit préféré de la maison et à Noël, devant la cheminée, tout ce rouge, les petites lumières, nos enfants tous réunis (4) plus les partenaires et notre nouvelle petite fille ça va être super.
    Un dernier truc moi j’adorais encadrer les peintures des enfants, surtout les grands formats, avec des couleurs vives, cela rend très bien et ça coûte pinuts.
    Bravo pour l’article commun, ton « acolyte » était aussi fort inspirée.

    1. J’ai toujours un peu peur des modes – parce qu’elles sont tout de même appelées à se démoder. Alors que le choix d’une table pour sa cuisine, ou carrelage, n’est pas anodin et qu’on risque de les garder des années.

      Une rénovation complète ! Quelle incroyable aventure, je n’ose même pas imaginer les travaux que cela représente. J’aurais adoré me lancer dans un projet similaire et j’ai longtemps cherché une grange mais n’ai pas trouvé l’environnement idéal pour notre projet. Finalement, l’idée à mûrit et nous avons opté pour une construction en pleine garrigue.

      Oui, vive les dessins d’enfant et achats sur le bon coin – j’ai plein de trucs achetés de seconde main en fait !

Laisser un commentaire