dreamcatcher geant

La folie des grandeurs : fabriquer un dreamcatcher géant

Tutoriel : le dreamcatcher géant

Mais quel est donc le secret de mon dreamcatcher géant au motif croissant de lune ? Il s’agit tout simplement d’un cerceau de gym pour faire du hula hop ! Vous allez voir, il est simple à fabriquer malgré sa taille imposante ( pssst : et ce DIY sera aussi doux à votre porte-monnaie ). 

Vous souvenez-vous du grand mur gris de ma cuisine ? Maintenant qu’il est enfin repeint, j’ai envie de m’en servir pour changer la déco de ma maison régulièrement. Pour Noël, je l’avais orné d’une déco géante sur fond de montagnes en masking tape. Et puis, janvier est arrivé,  il a bien fallu ranger boules de Noël et guirlandes dans leur carton. Montagnes et flocons sont réquisitionnés jusqu’à la fin de l’hiver mais je ne voulais pas laisser ce mur tout nu. Et si j’en profitais pour insuffler un peu de magie dans ma cuisine ?

Passer au grand format

Depuis que Virgile a son attrape-rêve, les nuits sont bien plus paisibles à la maison. Mais je dois reconnaître qu’entre piles de linge à trier, articles à finir et road trip à préparer, j’ai une fâcheuse tendance à me coucher bien trop tard en ce moment. Et si je me faisais mon propre dreamcatcher pour me rappeler que les nuits sont belles aussi ?

Excellente idée, je vais faire un dreamcatcher géant ! Seul petit souci, où vais-je trouver un cercle assez grand ?

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Au détour d’un rayon

C’est en allant zieuter les masques de plongée pour notre prochain départ en Thaïlande que la solution m’est apparue. Impossible de faire une virée chez Decathlon sans que Virgile ne teste vélos et trampolines. Et que trouve-t-on à essayer aussi au rayon gym ? Gagné ! Des cerceaux de toutes tailles. Mais oui, voilà la solution parfaite pour faire mon dreamcatcher géant ! Ne restait ( plus ) qu’à le fabriquer.


comment faire un dreamcatcher geant

diy : le dreamcatcher géant 

Matériel :

  • cerceau de gymnastique – le mien fait 85 cm de diamètre
  • branche
  • laine épaisse
  • perles en bois
  • template des plumes prêt à télécharger ci-dessous
  • feuilles de papier épais
  • aiguille à broder
  • règle et crayon

fabriquer attrape reve geanttutoriel dreamcatcher geanttutoriel attrape reve geantattrape reve geant tutoriel

Comment faire ce dreamcatcher géant ?

Fabriquer le croissant de lune :

  • sur votre cerceau de gym, marquer un trait tous les 8 cm sur environ les 3/5ème du diamètre de votre cercle
  • ces traits vous permettront d’espacer régulièrement les noeuds de laine qui serviront de base à votre croissant de lune
  • coupez une grande longueur de laine
  • nouez-là sur votre premier trait
  • si nécessaire, fixez-là avec un point de colle déposé au pistolet à colle
  • tendez la laine et nouez-là sur le second trait
  • n’hésitez pas à tendre fort votre laine pour obtenir un maillage bien régulier
  • et ainsi de suite jusqu’au dernier trait
  • couper une longueur de laine et repartez du milieu de la première longeur entre deux traits
  • nouez la laine sur le milieu de la première longueur de 8 cm
  • et ainsi de suite jusqu’à arriver au milieu de la dernière longueur
  • n’oubliez pas de tendre la laine : c’est la tension exercée par chaques rangs successifs qui va créer le maillage du croissant de lune
  • puis procédez de la même manière pour les rangs suivants en décalant pour partir du milieu de la deuxième longeur
  • la longueur de chaque rang diminue jusqu’à devenir nulle quand votre croissant de lune est fini
  • recoupez les brins de laine qui dépassent

capteur de reve geantdreamcatcher geant tutorieldiy dreamcatcher geantgrand dreamcatcher

Finir le dreamcatcher :

  • avec la laine, attachez la branche sur le cerceau
  • enfilez des perles en bois sur 5 longueurs de laine
  • suspendez votre dreamcatcher pour faire les finitions
  • fixez les perles à la branche
  • imprimez le printable des plumes sur du papier épais
  • découpez chaque plume en papier
  • à l’aide de l’aiguille à broder, percez les plumes pour les suspendre au cerceau
  • et voilà, votre dreamcatcher géant est fini ! 

attrape reve geantdreamcatcher brancheplume en papier

L’effet whaou

J’adore ce DIY; effet whaou assuré pour un objet plutôt facile à fabriquer et des matériaux bon marché. Au final, ce dreamcatcher géant m’a coûté moins de 10 €. Est-ce que je dors mieux depuis que je l’ai accroché dans la cuisine ? Pas sûre. Par contre, il me rappelle que mon corps à besoin de son quota d’heures de sommeil et que se laisser bercer par ses rêves est doux aussi. D’ailleurs, Philéas et Virgile m’ont proposé de fabriquer des dreamcatchers à suspendre dans notre garrigue cet été. Qu’en pensez-vous ?

faire dreamcatcher geant

gare à vous, Virgile est armé !

Ce dreamcatcher vous plait-il ?

Avez-vous déjà fabriqué un dreamcatcher ?

This post was written by Daphné

 

20 comments

  1. Il est très impressionnant et sur ce mur gris, il est parfait. Ma Suzanne rêve d’un dreamcatcher pour attraper ses mauvais rêves. Une fois que la grippe m’aura définitivement laissée tranquille, j’irai voir celui de Virgile!

    1. Oui, il est immense Bobette; de quoi attraper les plus gros cauchemars en goguette dans notre garrigue. J’ai fabriqué depuis un nouveau petit dreamcatcher en cuir et coton pour accrocher des étoiles dans le ciel – il arrive par ici dès qu’on rentre de Thaïlande. Peut-être plaira-t-il à Suzanne ?

      J’espère que cette grippe ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir – vivement que la bande de microbes hivernaux tire sa révérence !

  2. A mon avis, les gros cauchemars ne vont plus s’approcher de ta garrigue! Je ne me rendais pas bien compte de la taille de la bête sur la première photo, c’est en voyant Virgile à côté que j’ai réalisé! Sympa ce tissage en croissant de lune. Mon premier dreamcatcher devrait attraper ses premiers cauchemars cette semaine, hop hop hop!

    1. Oui, je ne sais pas si on comprend en photo qu’il fait plus de 2 mètres de haut – vu d’ici, on comprend immédiatement; le mur gris de la cuisine est à peine assez grand pour lui. Cool, j’adorerais voir ta réalistion Morgane si tu as envie de nous poster une photo. J’en ai fait un plus petit depuis, je vous le montrerai en rentrant de Thaïlande 😉 .

  3. Oh, un filet qui me rappelle mes années scoutes ! Type paraboloïde hyperbolique, même (la girlscout cause bien !). Il est… impressionnant, le dreamcatcher, je pense que tu es tranquille, là !
    Manque plus qu’un tuto pour réparer les pantalons troués (ok, je sors…). 😉

    1. Mais oui Yanne, en faisant ce dreamcatcher, je réfléchissais justement au fait que la tension s’exerce tangentiellement à la corde. Celle-ci doit donc être recourbée vers le haut à ses extrémités. Et donc plus la tension dans la corde sera grande, moins la courbure de celle-ci sera importante, CQFD. C’est un excellent exercice pour vérifier le principe de constance de raideur.

      Sais-tu que Philéas a longtemps été éclé ? Il sait donc te faire une table avec trois rondins de bois et une corde ( tendue, donc ) – et des pêtes carbonara à mettre dessus. Pour les pantalons, c’est simple : les shorts font très bien l’affaire en été.

  4. Je ne savais pas que ça s’appelait comme ça. En tous les cas c’est une belle réussite et, ce que j’aime bien c’est que c’est aussi économique.

    1. D’accord Lavienerouge, je m’la pète un peu 😉 : en français, on l’appelle attrape-rêve, ce qui est très joli aussi.

      Oui, même en achetant le cerceau, il ne m’a pas coûté plus de 10 euros à fabriquer, plutôt pas mal vu la taille de la bête, non ?

  5. Je passe en coup de vent, pas beaucoup de temps en ce moment… mais je laisse un petit message parce que vraiment c’est trop trop beau !!!!…

    1. Merci MarieL, tu es adorable ! J’espère que le week-end qui s’approche te laissera un peu de répit pour profiter des tiens. <3

  6. Haaan ! Encore une fois, c’est MAGNIFIQUE !
    J’ai absolument TOUT le nécessaire chez moi, même des vraies plumes blanches (et de plein d’autres couleurs), que j’avais utilisées une année dans ma déco de Noël. Peut-être ne seront-elles pas assez grosses, cependant…
    Seul problème : mon cerceau de Hula Hoop est… ROSE pétard !!!! Oui OK, on a un mur du même rose dans le salon et le cerceau pourrait en faire un rappel, si je le mettais sur notre immense mur gris à nous, mais je ne le sens pas, un salon n’est pas une chambre de fillette…
    Cela dit, je ne suis pas tout à fait certaine que mon homme apprécierait cette déco-là… Je peux toujours tenter le coup, je sais déjà que ma Clarisse adorera pour sa chambre…
    Je pense qu’avec une ou deux couches de peinture acrylique, je peux faire disparaître ce rose…

    PS : tu as vu ma copie de montagnes sur mon mur. Catastrophe quand j’ai retiré le masking tape : toute la colle est restée sur le mur… C’est de la peinture mate, hyper salissante (je ne referai plus jamais ce choix de peinture, malheureusement c’est celle qu’on a le plus utilisé dans la maison…) Je lessive le mur depuis chaque week-end avec de l’eau très très chaude… ça commence à moins se voir, mais c’est pas gagné !
    Je pense que le problème vient de ce masking tape à paillettes, car j’ai collé maintes fois d’autres masking tapes plus ordinaire sur cette peinture sans problèmes… Je fais même tenir une plante grimpante comme ça, et je déplace les petits bouts au fur et à mesure de la croissance sans souci !

    1. Merci Val Lao !

      au départ, je voulais récupérer mon bon vieux hula hop pour faire le dreamcatcher de Gulliver. Mais dans un dernier moment de lucidité, le bougre à disparu. Je le soupçonne d’avoir dévalé toute ma colline mistral en plein dos pour se tailler. Seul hic, en bas, il n’y a qu’un bassin de rétention – et des sangliers. Je préfère ne même pas imaginer son funeste destin.

      Du coup, j’ai cherché son pendant blanc – bien sûr, le Decathlon de ma garrigue n’avait plus que des modèles vert ou rose fluo. J’ai donc profité d’un passage à Big City pour ramener l’objet du délit.

      Aïe flûte ! Il semble que mon mur soit épargné par le masking tape – Virgile a commencé à déneiger les montagnes et il n’en reste aucune trace. Par contre, certaines jeunes personnes en ont profité pour dessiner dessus et je soupçonne le cher et tendre d’avoir passé de la cire sur celui de notre chambre. Allez hop, dès que je rentre de Thaïlande je m’attaque aux retouches ! ( Maniaque, moi ? Si peu ).

  7. Très poétique!
    Je suis très curieuse et me demande ce que vous pouvez bien cacher derrière cette petite porte… A moins que Virgile ne soit géant??? lol

    1. Merci Soleil ! Virgile est très, très grand, certes, mais cette porte façon Alice au pays des merveilles n’est que celle de notre vide sanitaire. La maison est construite à flanc de colline; sur chaque niveau, des portes permettent d’accéder aux vides sanitaires. Désolée, aucun nain clandestin à planquer, à peine quelques bonnes bouteilles et matériel de bricolage.

  8. Salut Daphné,
    J’ai connu ton blog via SBEP et Pensées by Caro, où je te vois régulièrement dans les commentaires. Du coup je viens trainer mes guêtres chez toi de temps en temps, j’aime bien ton goût pour la déco !
    Au départ je ne suis pas trop dreamcatcher, déjà de par mon rejet de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un attrape-poussière (la déco est light chez moi, donc !), et puis en général je ne trouve pas cet objet spécialement beau (même si j’aime son sens)….
    Mais alors là (oui, l’intro était longue), ton dreamcatcher est juste magnifique, mazette ! Aérien, sobre, élégant… A mon sens tu as littéralement enlevé le côté parfois un peu beauf’ du truc, et tu l’as super bien mis en valeur sur ton mur, bravo !

    1. Oh zut Carole, je suis complètement passée à côté de ton message; et pourtant, que c’est doux de te lire.

      J’ai mis un peu de temps à me laisser convertir au dreamcatcher. Mais Virgile faisait des cauchemards récurrents alors j’ai eu l’idée d’en fabriquer un premier avec lui. On avait collecté des objets lors de notre voyage en Nouvelle-Zélande pour faire le sien à notre retour et j’aime l’idée que ce voyage l’accompagne la nuit aussi, comme un grigri.

      J’ai fini par démonter ce dreamcatcher géant, trop imposant pour être stocké. Mais j’aime cette idée de déco éphémère, qui change au fil des saisons ( et suis carrément à la bourre pour installer la déco estivale ).

    1. Merci Aline, je suis très touchée !

Laisser un commentaire