Naturellement

DIY : Fabriquer une suspension de plante avec des sous-plats en liège Heat IKEA

Pour faire rentrer un peu de nature dans la maison quand on manque de place et mettre ses plantes en valeur, une bonne solution est de les suspendre.

Vous souvenez-vous de l’attrape-rêve que j’ai fabriqué le mois dernier avec Virgile ? Je m’en suis inspiré pour créer ma suspension de plante. Des matériaux naturels, simples et bon marché pour un élément décoratif à part entière. Mixant bois, liège, coton et laine dans des douces teintes, cette suspension est venue habiller un coin de ma cuisine. Les rayons de soleil passent dans la toile du dreamcatcher tandis que le mobile tourne à la moindre brise.

Attention quand même, ma suspension de plante mesure 150 cm de haut mais le projet peut très facilement être décliné en version réduite. On peut aussi remplacer le trapilho par de la corde pour un effet différent.

 

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Comment faire sa suspension de plante ?

Matériel

  • laine
  • trapilho de jersey
  • cercle en bois ( j’ai utilisé un cercle à broder de 26 cm de diamètre )
  • grosses perles en bois ( le diamètre du trou doit être suffisant pour les enfiler sur du trapilho )
  • lot de 3 sous-plat en liège Heat IKEA – 2€99
  • cache-pot 10.5 cm Socker IKEA – 1€99
  • ruban adhésif de masquage de peintre

 

Outils

  • crayon
  • règle, compas
  • ciseaux
  • scalpel ou cutter
  • perceuse avec un forêt de 8 mm

 

suspension plante diy ikea dessous de plat heatdiy ikea heatikea hack heat trivetsuspension plante diy trapilho hooked zpagettiplant hanger ikea heat sockerikea heat hack

 

Explications en détail

Les dimensions correspondent à la suspension que j’ai fabriquée mais peuvent être modifiées sans problème

  • fabriquer le dreamcatcher avec le cercle en bois, la laine et une perle en bois. Dans cet article, vous trouverez toutes les explications pas-à-pas pour fabriquer votre attrape-rêve
  • recouvrir vos 3 sous-plats IKEA Heat d’adhésif de masquage sur la face supérieure pour tracer vos cercles sans laisser de marque
  • avec votre compas, tracer sur :
  • le sous-plat qui sera en haut et servira de support au cache-pot, un cercle de 10.4 cm de diamètre
  • le sous-plat du milieu, un cercle 1.5 cm à l’intérieur du bord
  • le sous-plat du bas, un cercle 3 cm à l’intérieur du bord
  • marquer les 3 trous de suspension à équidistance sur chaque sous-plat comme indiqué par une croix sur les photos
  • dans le sous-plat bas, marquer en plus un trou au centre
  • les chutes de liège des sous-plats hauts et bas serviront à faire le mobile en partie basse. Les réserver et marquer les trous de suspension à 1.5 cm du bord
  • découper les sous-plat au cutter ou scalpel
  • percer les trous de suspension

 

plant hanger tutorialdreamcatcher plant hangerikea hack plant hanger

 

  • couper 3 longueurs de trapilho de 46 cm de long
  • nouer chaque longueur dans un trou du sous-plat du haut qui servira de support au cache-pot avec un nœud bien serré pour sécuriser
  • couper 3 longueurs de trapilho de 22 cm de long
  • agrémenter chaque longueur de trapilho d’une perle tenue par un nœud puis nouer chaque longueur dans le sous-plat du haut et du milieu pour les relier. Vérifier que les longueurs sont identiques une fois nouées pour que la suspension soit équilibrée
  • couper 3 longueurs de trapilho de 16 cm de long et procéder de la même façon pour suspendre le sous-plat du bas
  • faire le mobile en partie basse : avec du trapilho, fixer le petit cercle dans le grand
  • agrémenter le bas du mobile de quelques perles et/ou d’une plume
  • fixer la suspension au bas du dreamcatcher
  • nouer une longueur de trapilho en haut du dreamcatcher pour suspendre le tout
  • insérer le porte-plante Socker IKEA
  • mettre en place votre suspension pour plante et vérifier qu’elle est équilibrée
  • vous pouvez aussi sécuriser les nœuds avec des points de pistolet à colle

 

suspension plante tuto

 

Et voilà, votre suspension est prête à accueillir une plante pour faire rentrer un peu de nature dans votre vie !

Les explications peuvent sembler un peu longues mais je vous rassure, c’est un DIY très agréable à faire et pas si compliqué qu’il n’y parait à la lecture. Aucune étape n’est longue ou compliquée, ce sera vite réalisé.

Alors, que pensez-vous de ce DIY ? Auriez-vous des idées pour l’améliorer?

Avez-vous des plantes dans votre maison ?  Et comment les avez-vous installées ?

Je sais, je suis curieuse de nature.

Je retourne contempler ma suspension et je me remets au tri des photos. Attachez vos ceintures, on risque de repartir en Nouvelle-Zélande bientôt.

This post was written by Daphne

11
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Val Làô sur la Colline
Val Làô sur la Colline

Très chouette et futée réalisation ! J’imagine les entorses du cerveau avant d’arriver à un résultat réalisable et esthétique…
Moi aussi je suis une adepte du scotch de masquage, j’en consomme beaucoup, pour des projets très variés, y compris dans la couture ! Pour marquer, espacer régulièrement, masquer (ah ah), délimiter, annoter, joindre provisoirement… J’en ai même de deux largeurs différentes ! Quand je vois certains blogs de DIY dans lesquels le fameux “masking tape” tout joli et décoré est utilisé comme ça, au prix du rouleau, ça me fait mal !
Nous n’avons plus beaucoup de plantes à la maison, en fait on a une grande maison mais assez peu de place pour ça : beaucoup d’ouvertures, peu de murs, qui sont du coup occupés par les meubles, et les plantes devant les baies vitrées souffriraient de trop de chaleur, ici… On en a 4 en tout (pièce principale, sdb, bureau) et parfois des plantes fleuries qui vont et viennent. Les suspensions sont une bonne idée par rapport à l’utilisation de l’espace, mais je n’ai pas envie de percer mes plafonds, et j’ai besoin que visuellement il y ait de grandes aires libres…

Lise

Wahou, tu m’épates!
Je rêverais de pouvoir faire des choses comme ça, mais je crois bien en être incapable … pas la patience, pas l’imagination, pas la fibre …
Pourtant, je suis une dingue des plantes suspendu, j’en ai trois chez moi, ça donne des allures de forêt vierge et c’est hyper dépaysant 🙂

Bon, je garde quand même ce tuto sous le coude pour un dimanche pluvieux, j’aime vraiment beaucoup le rendu

Des bises Daphné !

Val Làô sur la Colline
Val Làô sur la Colline

Non, pas de béton cette fois. C’est plus classique avec cerclage d’abat-jour et tout, mais minimaliste. Entre-temps j’ai réalisé une baladeuse avec abat-jour en origami, grand succès !
Pour le béton, j’ai tenté des vases à base de bouteille (cf. HomeMadeModern) : plantage ! Mauvais choix de bouteilles, mauvais mélange de couleurs de béton… moche moche moche. Je retente bientôt !

Morgane
Morgane

Coucou Daphné, mais quel talent et quelle imagination, chapeau. Est-ce qu’un jour tu nous diras ce qu’est ta déco murale en papier qu’on voit régulièrement sur les photos? J’adore!