Chronique d’une vie à réinventer

Je n’ai pas l’habitude de parler de ma vie privée ici. Mais cette semaine fut assurément de celles dont on se souvient de chaque détail 20 ans après et je ressens le besoin de poser ça ici. Ces derniers jours, le grand 8 de la vie m’a embarquée dans des ascenseurs émotionnels qui m’ont laissée KO.

En une semaine exactement, il y a eu, dans l’ordre :

  • le coup de fil du gentil monsieur qui a retrouvé mon portefeuille sur un sentier de randonnée du Vercors.
  • Un départ en catastrophe à Paris pour aller aider Philéas a trouver l’appartement de ses rêves. En moins de 72h, Philéas, son coloc’ et moi avons fait plus de 80 km à vélo dans Paris, passé des centaines de coups de téléphone & signé un bail pour un ( mico ) loft sous les toits digne d’un film de Woody Allen ( quoique je doute que Philéas soit d’accord pour se balader baguette sous le bras avant de danser sur les quais de Seine avec Goldie Hawn * ).
  • Mon objectif photo chéri cassé dans mon sac sans le moindre choc. Et les larmes qui pointent place de la Concorde en découvrant mon appareil photo en 2 morceaux.
  • A mon retour à la maison un sauvetage de bébé chauve-souris tombé de son nid. Mon adorable voisine, Virgile et moi avons tout donné jusqu’au milieu de la nuit pour l’aider à retrouver sa famille.
  • La découverte de vers luisants dans mon jardin. Je n’en reviens toujours pas ! C’est décidé : hors de question de tondre l’herbe là où je les ai trouvés.
  • 3.5 kg en moins sur ma balance en me pesant ce matin. Oublie la méthode Montignac et adopte le Daphne’s diet : pédale beaucoup, ne mange presque rien, perd le sommeil, pleure beaucoup et tu verras immédiatement les résultats côté poids. Alors, certes, tu seras une épave humaine, tremblera, titubera de fatigue et t’effondrera en pleurs chez un médecin – mais les résultats minceur seront là. C’est l’essentiel n’est-ce pas ?

Daphne’s diet et ses résultats bluffants : oublie la joie de vivre en même temps que les kg

Ah oui, parce que j’ai oublié de te dire qu’à mon retour de Paris m’attendait la lettre de l’avocate du papa de Virgile m’annonçant qu’il a lancé une procédure de divorce. Passer en moins de 3h – le temps d’un trajet en TGV – de l’euphorie Stéphane Plaza-esque à un remake de Kramer contre Kramer, ça fait beaucoup. J’ai beau être le vaillant petit soldat qui tient la maison seule à bout de bras en répondant toujours présent, je me suis effondrée en rentrant. Mercredi soir je tutoyais les sommets immobiliers de Paris ( et ce n’est pas une métaphore : l’appartement de Philéas est au 8ème étage ), jeudi matin j’étais devenue une mère célibataire seule avec son gamin.

Je suis encore dans la phase de sidération et je ne sais toujours pas comment je vais réussir à recoller ce qui reste des morceaux de ma vie pour en faire quelque chose de nouveau. Le brouillard est trop épais-là, difficile de savoir où j’en suis à ce moment de ma vie. Mais j’ai déjà deux certitudes :

  • je ne peux plus tirer sur la corde pour faire passer les autres devant. Je dois absolument prendre soin de moi et devenir ma propre priorité. M’occuper de Virgile, manger, faire du sport, dormir : voilà mon seul programme pour les jours à venir. Ah, et écouter des chansons de Véronique Sanson, c’est essentiel aussi.
  • Je ne veux pas perdre cet espace et ce lien qui nous lie. Je ferme mon ordinateur, laisse mes projets d’article à l’état de brouillon pour l’instant, le temps de me requinquer. Mais ce blog et la relation qu’on a nouée ici font partie des choses qui me tiennent vraiment à cœur. Pour continuer à le faire vivre, je dois d’abord appuyer sur pause. Mais je reviens bientôt. Je ne parlerai pas forcément de nouveau de ce que je vis en ce moment, parce que je ne sais pas si c’est le bon endroit pour ça. Mais je parlerai de choses qui me font du bien, de projets qui me portent et me donnent envie de me projeter dans cette nouvelle vie que je n’ai pas choisie, mais vers laquelle je vais aller. Parce que ce que tu ne peux pas changer, il faut l’embrasser. Alors je vais réapprendre à rouler des galoches à la vie.

Trouve les 7 différences entre moi et Stéphane Plaza

Prenez soin de vous, je prends soin de moi et reviens bientôt,

Daphné

*Désolée, seuls ceux qui ont vu Tout le monde dit I love you comprendront

S’abonner
Notifier de
guest
105 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Charlotte
Charlotte
21 juin 2020 17 h 56 min

Bonjour Daphné, toutes mes pensées vous accompagnent. Mon mari est parti du jour au lendemain il y a 9 mois, me laissant seule avec ma fille de 8 ans. Une séparation c’est comme un deuil, et ça prend du temps de se réinventer une vie. Je pense bien à vous et à votre petit garçon, et je vous souhaite plein de courage. Charlotte

Laure (chez_alphonse_felicie)
Laure (chez_alphonse_felicie)
21 juin 2020 17 h 57 min

Beaucoup de courage !! Il faut tomber pour se relever, pour renaître en mieux !! Je ne te connais que virtuellement mais je suis certaine que tu vas surmonter toutes ses épreuves ! Comme je te l’ai dit sur Insta je t’envoie beaucoup d’amour et n’hésite pas si jamais je peux t’aider !
A très bientôt
Laure

Cristina Rascona
Cristina Rascona
21 juin 2020 18 h 23 min

Prends bien soin de toi. Tu dois être ta priorité. Nous on t’attendra. Et si on peut on t’aidera. Gros bisous de Belgique.

Rosine greyfell
Rosine greyfell
21 juin 2020 18 h 28 min

Je veux seulement te dire que je pense bien à toi, prends du temps pour toi, pour assurer ton futur et supporter ce présent.
Je pensais à toi cet après midi en regardant sur la carte de France ou se trouvaient les deux villages où l on séjournera cet été et en regardant les photos, la végétation m a rappelée tes photos, ça ne doit pas être loin de ton chez toi.
Je t’embrasse

Lamandragire
Lamandragire
21 juin 2020 18 h 32 min

Je sais que tu adores qu’on te laisse des messages sur ton blog … je pense bien à toi et surtout à cet événement qui est une tornade!
Courage et surtout n’oublies pas que tu n’es pas seule … si je peux faire quelque chose n’hésites pas !
Laurence

GingerLemon92
GingerLemon92
21 juin 2020 18 h 43 min

Daphné,
Je t’envoie tout mon soutien et ma tendresse. Ça faisait un moment que je décelais que tu portais l’organisation familiale à bout de bras. C’est très difficile de vivre cette épreuve au sortir d’un confinement qui a bien puisé dans nos ressources intérieures. Prends bien soin de toi. Je n’ose pas te demander si tu vas devoir renoncer à cette maison dans laquelle tu t’es tant investie. Tu trouveras une autre manière de continuer. Je t’embrasse bien affectueusement

Bsimian
Bsimian
21 juin 2020 19 h 08 min

Douces pensées à toi Daphné. Courage après la pluie vient le beau temps.

Virginie Irène
Virginie Irène
21 juin 2020 19 h 16 min

Daphné je suis désolée. Moi aussi, si je peux t’aider je le ferai. Vraiment. J’élève seule des jumeaux de six ans. Nés après trois ans de Fiv et d’opérations. Leur père nous a rapidement quittés après leur naissance. Ce sont tes posts qui m’ont reconnectée à ma créativité et à mon envie de réembrasser ma vie. Je t’en remercie. En te lisant, je me suis souvenue que j’aime la photo, le bricolage, les voyages… J’habite en Normandie près de la côte. Soit la bienvenue pour un thé et une “teurgoule” , c’est le joli nom de notre dessert local… Je te souhaite plein de force !

Virginie Irène
Virginie Irène
Reply to  Daphné
21 juin 2020 20 h 52 min

Oh merci Daphné pour cette réponse. Mais c’est ton histoire que nous souhaitons soutenir en ce moment. N’oublie pas l’invitation au thé-teurgoule ! Et prends bien soin de toi…

Dominique
Dominique
21 juin 2020 19 h 21 min

Prenez soin de vous et des vos enfants et retrouvez très vite votre si attachante enerhie

Elodie
Elodie
21 juin 2020 19 h 22 min

Si un petit mot peux t’apporter du réconfort alors en voici un laissé ici !
Courage ! Prends soin de toi !

Val
Val
21 juin 2020 19 h 44 min

Très chère Daphné, je vous lis depuis longtemps et ce n’est que la première fois que je vous écris. Je comprends votre chagrin et votre désarroi actuel, j’ai vécu cette sidération il y a bientôt 2 ans. Prenez soin de vous, grand soin , ne luttez pas contre ce qui s’impose. Vous et Virgile et Phileas allez reconstruire le cercle familial. J’espère que vous pourrez rester dans cette si belle maison à votre image, sauvage, pleine de surprises et gaie ! Je vous embrasse et vous serre très fort dans mes bras.

Sophie
Sophie
21 juin 2020 19 h 53 min

Bonjour Daphné
C’est si dérisoire un commentaire sur un blog… en espérant que ça t’aide un tout petit peu ! Prends surtout bien soin de toi et appuie toi sur tes amis pour t’entourer dans cette épreuve. Nous aussi sommes là même si c’est virtuel. Dans les meilleurs moments mais aussi les plus difficiles; n’hésite pas à envoyer un petit message si besoin !
Sophie

AurelieJ
AurelieJ
21 juin 2020 19 h 54 min

Je vous envoie mes meilleures pensées et ondes positives. Prenez soin de vous Daphné.

helena
helena
21 juin 2020 19 h 56 min

periode compliquée et durs épreuves dans les prochains mois, c’est sûr, mais je suis sûre que Tout sera pour le mieux et un jour tu te leveras ayant tourné la Page et hereusse.

Tandis, on est ici. tú partagés tellement de bonheur…tu seras accompagnée aaussi si t’as besoin de partager tes mauvais moments…

Juliette
Juliette
21 juin 2020 20 h 23 min

J’avoue être également sidérée en lisant ce retour violent chez toi…. C’est une sacrée claque prise de plein fouet. Mais un jour mon médecin de famille m’a dit: Juliette quand on se prend une plaque in se frotte la joue et c’est reparti, on continue sa route. Je me rappelle m’etre mise intérieurement en colère. Pestant dans ma tête “Nan mais il se prend pour qui lui? Une baffe ça fait mal, c’est pas facile”. Et justement il ne m’a jamais dit que c’était facile. Mais à quoi bon lutter contre le vent? Le papa te Virgile te plante là devant un grand portail fermé. Mais toi Daphné au fond de tes poches t’as la clef. Un petit tour dans la serrure et te voilà libre de découvrir ce qui se cache derrière ce pour portail austère. Petit pas par petit pas tu vas découvrir d’autres choses. Une autre toi même. Celle que tu peux être quand tu passes en premier. Et cette Daphné là, comme la Daphné qui est ici ou sur insta elle est formidable. Elle a mal, elle est blessée mais elle ça panser ses plaies. Elle va frotter sa joue et continuer sa route.

CéciliAcidulée
21 juin 2020 20 h 27 min

Je t’envoie une brassée de courage et surtout, prends bien soin de toi : tu es ta plus grande priorité !
A bientôt,
Cécilia

steff
steff
21 juin 2020 20 h 34 min

Bonjour Daphné,
Je suis tellement désolée pour toi! Finalement, le confinement a des répercussions inattendues…

Mine de rien, le burn-out (parental ou non) guette beaucoup de mamans car on a tendance à s’oublier. On cherche à faire du mieux possible pour nos enfants, en se disant que ces moments avec eux ne dureront pas toute notre vie, mais ça reste une période longue et éprouvante! C’est important de prendre du temps pour toi, de ralentir, et pour le blog, ce n’est pas grave, on t’attendra !

Quand à votre séparation, c’est une épreuve douloureuse, mais dont tu sortiras plus forte et différente. Ma grand-mère me répète toujours “chance ou malchance, qui peut le dire ?” , nous ne savons jamais ce que la vie nous réserve.

Je te souhaite plein de courage et t’envoie plein de pensées positives.

Arm
Arm
21 juin 2020 20 h 45 min

Je ne peux vous apporter que mes pensées et tout le réconfort qu’on peut envoyer par un message. Prenez soin de vous ! Je vous embrasse

Flavie
Flavie
21 juin 2020 20 h 47 min

Plein de courage pour ces prochaines semaines/mois… et bravo pour tout ce que tu accomplis au quotidien ! You’re the best
❤️

Sandrine
Sandrine
21 juin 2020 20 h 54 min

Prends bien.de toi Daphné, je te souhaite le meilleur pour l’avenir. Prends le temps de digérer tout ça, de l’accepter. Et je suis certaine que tu rebondiras. Tu es quelqu’un de bien et tu mérites d’être heureuse.
Plein de bisous de courage et de soutien.
Sandrine

Lafilledelouest72
Lafilledelouest72
21 juin 2020 20 h 57 min

Chère Daphné,
Prends bien soin de toi en cette période difficile,je suis sûre que l’après sera très beau aussi j ‘en suis convaincue.Je fais confiance à ta joie de vivre et à ta persévérance pour surmonter tout cela.Allez tiens je trinque à toi !
Bises de la Sarthe

Sylvie
Sylvie
21 juin 2020 21 h 05 min

Un petit mail de soutien pour t accompagner dans cette période compliquée. Step by step tu avanceras en essayant de surmonter ton chagrin et tous les bouleversements de ta vie .Et puis un jour ,tout ira mieux, Ton énergie, ta gentillesse qui transparaît dans tes écrits t t’aideront à prendre une nouvelle route,à dénicher des merveilles comme tu sais si bien le faire.Je t embrasse virtuellement

doubleR
21 juin 2020 21 h 06 min

Daphné, je suis sous le choc, tu as l’air tellement investi pour ta vie de famille, votre maison, tu fais tout pour tout le monde, Avec tous tes projets de folie. Je pense bien à toi. Du fond du cœur.

Lilicanette
Lilicanette
21 juin 2020 21 h 12 min

Prends bien soin de toi et de Virgile, c’est le plus important. Je t’embrasse Emilie

Agnès
Agnès
21 juin 2020 21 h 24 min

Chère Daphné, quelles émotions en lisant cet article. Tout le courage d’un homme pour affronter la situation : la lettre de son avocate !!
Je te souhaite du repos, de sport, d’être bien épaulée par ton/ta avocat/avocate, des amis/amies, d’accueillir le chagrin de tes garçons, de te construire un nouveau cocon, rempli de douceurs.
Je te sers dans mes bras et mes pensées t’accompagnent chaleureusement.

Valérie
Valérie
21 juin 2020 21 h 25 min

La situation se dégradait clairement, même à mots couverts…alors ce n’est pas she’s leaving home mais he’s leaving home… alors quoi…let it be? Probablement…help!…sûrement…with a little help from your friends, je vous le souhaite…En attendant, I’m down, vous en avez bien le droit…mais un jour le ticket to ride reprendra le dessus, the inner light, vous l’avez déjà, et when you’re sixty four, vous verrez avec gratitude le chemin parcouru et le super boulot que vous avez fait avec vos adorables garçons. En attendant, twist and shout à fond, et peut-être un peu de cry baby cry . Je ne suis absolument pas une voyageuse, ni une bricoleuse, mais j’aimerais bien avoir une amie qui serait vous.

Valérie
Valérie
21 juin 2020 21 h 41 min

Bonsoir Daphné
Je t envoies pleins de bisous virtuels pour cette épreuve pénible de la vie.Accordes toi du temps et des petits plaisirs pour pouvoir retrouver une belle énergie.Pour ma part , après ma séparation ,le réseau Instagram m a énormément aidé à ne plus me sentir seule et permis de découvrir tellement de jolis comptes qui m ont inspiré pour décorer, pâtisserie, jardiner ,voyagé virtuellement. Un jour j oserai a mon tour poster…
Tu es déjà une super maman pour tes garçons, une super femme inspirante pour tout ce que tu nous partages ici.Prends du temps pour te ressourcer .Tu seras toujours Daphné mais encore plus forte qu ‘avant .

Candice
21 juin 2020 21 h 43 min

Bonsoir Daphné,
Je te laisse ce petit commentaire pour te souhaiter beaucoup de courage pour les prochains jour/mois.
Je ne sais pas trop quoi te dire d’autre mais je t’apporte tout mon soutien.
Tu es une personne si inspirante, j’adore te suivre, tu es si inventive et douce.
Prends bien soin de toi.
Et reviens nous quand tu seras prête.

@laviedezaa
@laviedezaa
21 juin 2020 21 h 46 min

Daphné, à cette instant je souhaite te prendre dans mes bras et te faire un gros calin.
“Après la difficulté vient la facilité” (une parole qui a des siècles et des siècles).
Que cette épreuve finisse vite et qu’elle te rende plus forte.
Je t’embrasse fort

Barbara
Barbara
21 juin 2020 22 h 07 min

Tu es en bas….mais tu vas prendre ton temps..renaître..réinventer une nouvelle vie ….des nouvelles aventures…à ton rythme.Prends ton temps….ça va le faire….

Sylvie ing
Sylvie ing
21 juin 2020 22 h 08 min

Courage Daphné! Tu es une incroyable femme, mère et je suis sûre que tu vas ressortir plus forte de cette épreuve, parfois la vie nous joue de sales tours mais nous donne aussi la possibilité de chercher au fond de nous, toutes nos ressources et tu as souvent démontré que tu en avais un paquet, il faut juste que tu te remettes au centre de tes priorités et le chemin s’ouvrira devant toi

bobette
bobette
21 juin 2020 22 h 09 min

Voilà, je prends le temps de passer par ici pour te dire de prendre soin de toi, c’est essentiel et tu le mérites pleinement. La vie est tellement étrange parfois…
j’ai rêvé sur Amoureuse, pleuré sur Le maudit, dansé sur drôle de vie…
la musique m’accompagne toujours. J’aime aussi cette chanteuse : Jeanne Cherhal et cette chanson qui représente ce que je veux donner à mes enfants et ce que tu donnes à Virgile chaque jour, à Philéas, qui prend son envol:

https://www.youtube.com/watch?v=17RXcluZhss

Et j’essaye de me les donner aussi, il n’est jamais trop tard.
des bécots de mon nord.

EmiSan
EmiSan
21 juin 2020 22 h 11 min

Chère Daphné, je suis vraiment désolée de te lire ce soir. Je suis passée par là aussi il y a 2 ans et je sais à quel point il est difficile d’être le bon petit soldat qui porte la maisonnée à bout de bras, et à quel point il est violent de voir sa vie rêvée ou du moins ses plans de vie être annihilés en quelques instants suite à une décision unilatérale qui n’est pas la tienne. Chaque personne est différente et surmonte ce type d’épreuve à sa manière, mais une chose est certaine, il est important que tu te retrouves toi, que tu acceptes que tu as beaucoup (énormément) donné pour cette vie de famille, que cela t’a coûté beaucoup d’énergie et que tu as maintenant besoin de te recentrer sur toi et de te reconstruire. Tu as le droit de craquer. Cela va être dur pour tes garçons aussi, mais ta santé et ton bien être/bonheur sont aussi essentiels pour leur reconstruction. Ne t’oublies pas en route. Toutes les ressources sont en toi, tu es une personne formidable et forte, même si pour le moment tu te sens probablement vulnérable. Je pense bien à toi en cette période difficile et t’envoie toute mon amitié. Gros bisous de Vienne, Emi

Hélène
Hélène
21 juin 2020 22 h 14 min

Bonsoir Daphné, je suis si triste que tu te sentes aussi mal. Effectivement, tu as eu une semaine éprouvante, avec énormément d’émotions. Ca doit vraiment être dur. Tu réussiras à aller de l’avant car tu es une femme pleine d’énergie et tu le feras pour Phileas, même s’il est loin, et Virgile, car il aura vraiment besoin de toi. Tu le feras aussi pour toi, c’est essentiel. Le temps fera les choses, tu réussiras à tourner la page et te recréer une vie, Tu es une personne, que suis-je, une femme, une maman formidable, prends le temps de prendre soin de toi pour pouvoir à nouveau prendre soin des autres. Je t’embrasse très fort et te souhaite beaucoup de courage. Je pense bien à toi et tes enfants.

Lili calisson
Lili calisson
21 juin 2020 22 h 22 min

Je t’envoie plein de courage Daphné et je pense bien à toi même si je ne te connais qu’à travers instagram où tu dégages une telle aura solaire et énergisante. Je ne doute pas que des jours meilleurs arriveront en attendant j’espère que la nature t’apportera un peu de réconfort…Prends soin de toi et de tes fils

Coco.ks.77
Coco.ks.77
21 juin 2020 22 h 47 min

Hello Daphné !
Je comprends ta dôuleur, ta détresse et ta peine pour l’avoir vécu il y a 30 ans alors que je venais de mettre au monde mon 1er bb…
Je voudrais juste te dire que la vie, parfois cruelle, nous ouvre en fait la route pour des jours meilleurs. Ne baisse pas les bras, bats toi et ne te laisse pas couler. Ta vie prend un virage inattendu mais au bout de la route, tu seras la seule gagnante, accompagnée de tes enfants, soutenue par tes amis. Je ne suis qu’une amie virtuelle mais si je peux t’aider, je serai présente pour que tu remontes la pente, que tu remanges, que tu dormes comme un bébé et que tu puisses prendre soin de toi et de tes loulous.
Pleins de gros bisous et d’énergie positive !

Céline
Céline
21 juin 2020 23 h 02 min

Juste envie de te serrer virtuellement dans mes bras en fermant les yeux et en me balançant d’un pied sur l’autre… Mille câlins volants pour faire sécher tes larmes et te refaire prendre pieds <3
Céline

Françoise
Françoise
21 juin 2020 23 h 08 min

Bonsoir Daphné,
Je ne sais quoi dire …prends du temps pour toi, il faut apprendre à s’écouter (pas facile …) . Beaucoup de force et de courage, on a parfois des ressources insoupçonnées ! Je ne te connais que par le blog et insta mais si, dans quelques temps, tu veux partager un thé / café ou une salade en terrasse à Nîmes, juste se vider l’esprit en papotant expo, concerts, voyages … n’hésite pas . Je me permets de t’embrasser

FamilleBarcelone
21 juin 2020 23 h 12 min

Oh le choc effectivement !
Courage Daphné, pense à toi c’est la priorité pour toi et pour Virgile. Au passage quand même bravo pour l’appart de Phileas. Après une période qui ne sera pas facile s’ouvrira une nouvelle page de ta vie qui je n’en doute pas sera belle . Aux belles personnes il arrive toujours de belles choses mêmes si le chemin est semé d’embûches . Je t’embrasse fort . PS : les frontières ont réouvert aujourd’hui si une escapade à Barcelone te tente …

Ellen
Ellen
21 juin 2020 23 h 12 min

Chère Daphné, je suis désolée de ce qui t’arrive. Rien ne laissait présager une telle issue. Tu menais tambour battant tout ce que tu entreprenais, tu partageais avec nous tes projets et tout semblait rouler. C’est vrai que tu as dû mettre ta famille au premier plan, toujours, et t’oublier. Tu es extrêmement généreuse. Sur la toile déjà, avec nous, ton lectorat, tu donnes tellement ! Pense à toi désormais. Tu as de vraies valeurs et de belles qualités. Je te souhaite de rebondir et de retrouver une vie heureuse et sereine. Tes garçons ont de la chance d’avoir une super maman comme toi. Ton énergie et l’amour que tu leur portes les aideront à grandir et à devenir de belles personnes. Je t’envoie de l’energie et plein de chaudoudoux et j’espère que ta peine ira s’amenuisant et que tu retrouveras le sourire.
Prends soin de toi.

Floconnette
Floconnette
21 juin 2020 23 h 32 min

Bonsoir Daphné
Je suis vraiment désolée de lire ces tristes nouvelles.
Javais lu avec bcp d’émotions ton post Instagram sur ton retour de Paris et j’avais le cœur serré que tu aies tant donné et que tu n’aies rien eu en retour.
J’avais bcp aimé les propos de la psy pma qui m’avait dit que même superwoman avait le droit de poser sa cape de temps en temps et que dans certaines situations il était normal de craquer.
Je t’envoie une cargaison de courage et de gros câlins. Prends bien soin de toi, dans les avions c’est le parent qui met le masque à oxygène en 1er donc pense à toi. Tes posts et tes mots reflètent une très belle personne …. je te souhaite de tracer une nouvelle très belle route à ton image.

Laurence
Laurence
21 juin 2020 23 h 51 min

Voila un baiser virtuel et un calin pour partager un peu ton chagrin. Tu ne merites pas ça, tu es belle et solaire, je t’admire depuis des annees….le choc est rude, mais comme disait Brel on n’oublie rien on s’habitue…un jour on se réveille et on s’aperçoit qu’on n’y a pas pensé pendant une heure, ce jour là on se dit qu’on va guérir, plus forte et plus aguerrie. En attendant sois douce avec toi…

Lesly
Lesly
22 juin 2020 0 h 37 min

10kg c est le tarif pour une séparation en général..une mue,une métamorphose, toi en plus grand , en plus aguerrie..tout peut arriver…et ça c est extrêmement vibrant!
Mais la il y a la sidération comme tu dis , la douleur viscérale…ça va passer ,mais même.si Je ne te connais pas , je t envoie beaucoup beaucoup de tendresse pour adoucir tout ça . ♥️

Claire Rêves de fripouilles
22 juin 2020 7 h 44 min

Daphné, prends soin de toi ! Prends du temps juste pour toi. Je t’envoie plein de courage.
Tu es forte et merveilleuse ainsi qu’une maman géniale. Tu sauras trouver le courage de te reconstruire dans cette nouvelle étape de la vie.
Je pense fort à toi

mim_
22 juin 2020 9 h 00 min

Bonjour Daphné, voici un moment que je n’ai pas laissé de mot ici, aujourd’hui cela s’ impose, tes partages de voyages et de créations m’ont si souvent mis du baume au coeur et des étoiles dans les yeux !
Je n’ai pas eu à vivre de séparation (en tout cas pas depuis que j’ai des enfants ), mais la plupart de mes amies, dont ma soeur de coeur, ont vécu des ruptures un peu avant et autour de la quarantaine (j’ai aujourd’hui 46 ans).
Passés la sidération, la souffrance, la blessure narcissique, le sentiment de gâchis, les changements matériels et la nouvelle organisation, je crois pouvoir affirmer avec quelques années de recul que toutes, TOUTES, ont reconstruit quelquechose de plus vrai, en refusant de subir plus longtemps un manque de respect (à mon sens au coeur de toutes les problématiques, quelle que soit la forme qu’il prend).
Qu’elles aient choisi ou subi, elles ont découvert qu’elles avaient le droit de se donner la priorité, qu’elles pouvaient prendre en compte leurs désirs ( je pense à la jubilation d’une amie qui, s’installant dans un F3, a flingué le bord de son meuble tout neuf en le montant, et elle était tellement heureuse de ne pas avoir de compte à rendre à son ex pour cette “faute” !!). Certaines se sont mêmes trouvé des amoureux bienveillants et doux (elles ne savaient pas forcément que ça existait ! )…
Depuis quelques temps, il me semble que l’on sentait dans tes écrits ta solitude au sein du couple, ta lassitude, ta fatigue extrême, au point que j’imaginais que tu finirais par faire le choix de partir (j’ai une amie qui m’a confié après sa séparation que non, ce n’était pas difficile de se retrouver seule avec ses enfants, parce qu’elle l’était déjà avant sans en avoir l’air, et que là au moins les choses étaient claires), même si souvent les femmes font l’effort de rester en s’imaginant épargner leurs enfants… Phileas et Virgile ont avant tout besoin d’une maman qui va bien et à qui l’on ne manque pas de respect.
Avec la force que tu as as (même si elle a besoin une pause…), ta générosité et ta créativité sans fond, je suis sûre que tu sauras suivre le ver luisant…
Je t’envoie toute mon affection ❤

Lurdes
Lurdes
22 juin 2020 9 h 10 min

Prends ce temps que la vie te force à prendre pour réparer ton cœur, pour souffler , tu as les ressources pour transformer ces morceaux cassés en un chefs-d’œuvre kinsugi ! tu nous l’as montrer temps de fois Souffle. Nous serons là pour lire tes coups de gueules, tes élans de joies, tes coups de cœurs, et tout ça avec ton nouveau rythme celui qui se calera sur ce qui te fait du bien.

Banane
Banane
22 juin 2020 9 h 25 min

Toutes mes pensées pour vous 2, c’est violent cette nouvelle après les épreuves déjà traversées cette année.
Je ne doute pas une seconde de ta capacité à réinventer de belles choses pour Virgile, Philéas et toi. Prends le temps de souffler, effectivement.
Si on peut aider, à distance, ça sera avec plaisir. Prenez soin de vous.

Christine de maguelone
Christine de maguelone
22 juin 2020 9 h 38 min

Chère Daphné, tu as réussi à retourner le cœur de tellement de femmes depuis hier ! Que de messages sensibles et intelligents qui te montrent à quel point tu comptes pour nous, tes lectrices. Je me joins à toutes pour te dire ma tristesse pour toi mais aussi qu’après ce sentiment de perte immédiat, ta capacité de résilience te fera recréer une très jolie vie, dans le respect de la belle personne que tu es. N’hésite pas à te faire aider, un deuil n’est pas une maladie mais peut faire resurgir d’autres épreuves anciennes que l’on croyait bien enfouies. Je t’embrasse.

Gwendoo
Gwendoo
22 juin 2020 9 h 50 min

Courage daphnée…. Tu es une personne bienveillante, forte et généreuse !!! Je doute que l’univers te laisse tomber !!! Tu vas rebondir et côtoyer le nirvana !!!
Le bonheur reviendra… Promis… Je t’embrasse… Et prends soin de tOi !!! Tu es une super woman !!!!
Bises GwwendooOoo…

Solenne
22 juin 2020 10 h 30 min

Bonjour Daphné, Il n’y a pas de bonne façon d’apprendre une demande de divorce, mais je crois que tu as vécu une des pires…Je suis infiniment désolée pour toi.
Dans la vie, on ne peut donner que ce qu’on a; et je suis contente de voir que tu as réagi immédiatement par le meilleur des moyens: prendre soin de toi, pour pouvoir prendre soin de Virgile et de Philéas, même s’il est loin et qu’il est adulte.
Tu as déjà traversé beaucoup d’épreuves; celle-ci est de taille, mais nul doute que tu parviendras à la surmonter, avec le temps.
Je t’envoie plein de courage, prends bien soin de toi.