Guide de voyage pour visiter les Cévennes : mes 15 coups de coeur & bons plans

Guide de voyage : un grand week-end dans Les Cévennes sud & Causses

Quand j’ai envie d’un grand bol d’air  sans partir loin de chez moi , je file vers les Cévennes sud & Causses . Cette région sauvage à cheval entre Hérault , Gard & Aveyron offre des paysages à couper le souffle en étant facilement accessible et sans faire beaucoup de route d’un site à l’autre.

Les Cévennes sud & Causses sont restées très préservées : ici on ralentit le rythme , pour prendre le temps de savourer ce territoire authentique aux paysages changeants .

Au creux de canyons coulent de fraîches cascades nourries par l’eau qui jaillit de la montagne . La route enchaîne les lacets pour grimper sur les steppes d’un plateau qui recèle menhirs & cercles de pierres dressées durant la préhistoire . Puis on entre dans vallées cévenoles alternant entre garrigue & denses forêts de châtaigniers . Ces territoires contrastés surprennent : en quelques km , on change complètement d’ambiance . Mais le lien entre ces paysages si différent , c’est l’homme , qui s’est merveilleusement adapté à son environnement .

Classée au patrimoine mondial de l’ UNESCO depuis 2011 , les Causses & Cévennes offrent un paysage marqué depuis des millénaires par l’ agropastoralisme . Ici , on pratique toujours la transhumance en empruntant les drailles , ces sentiers creusés par les sabots des animaux marchant vers leur estive .

Abbayes , châteaux & villages fortifiés témoignent de la richesse de cette région habitée depuis la préhistoire . Entre découvertes patrimoniales , randos spectaculaires & baignades rafraichissantes , les Cévennes sud & Causses sont une destination idéale pour mixer des activités nature qui plairont à tous .

Venez avec moi : je vous embarque à la découverte de cette région que j’adore . Je vous ai préparé un guide de voyage avec mes 15 coups de cœur dans les Cévennes sud & Causses :

Comment aller dans les Cévennes sud & causses

La région des Cévennes sud & causses est facile à rejoindre depuis Montpellier & Nîmes, situées à 1h30 de route . Les transports en commun étant peu développés , mieux vaut disposer de votre véhicule . Si besoin , les gares TGV de ces 2 villes , bien desservies , disposent toutes 2 d’agences de location de voiture .

Depuis le nord de la France , l’ autoroute A75 vous permet d’arrivant en empruntant le sublime viaduc de Millau ( une expérience à ne pas rater – la traversée est impressionnante ).

Ganges & Le Vigan sont les deux villes principales de la région – ce sont de bonnes bases pour explorer les Cévennes sud & causses .

Mes 15 coups de cœur dans les Cévennes sud & causses

Voici 15 choses à ne pas rater dans la région . J’ai sélectionné des sites à découvrir & activités variées pour plaire à tous – toujours testé & approuvé en famille .

A la fin de mon guide , vous trouverez une carte recensant tous les sites dont je vous parle ainsi que 2 bonnes adresses où dormir .

Rester bouche bée devant l’immensité du cirque de Navacelles

Forçant le passage , les torrents de la Vis ont creusé une faille qui entaille les hauts plateaux des causses . Ce canyon s’étire sur 1.4 km de long , si grand qu’on peine à en distinguer les contours depuis les causses . Le contraste est saisissant :

  • sur le plateau , des steppes où paissent chèvres & brebis
  • dans la gorge , un vert profond qui bruisse de piaillement d’oiseaux et du torrent qui se déverse

300 m de dénivelé séparent ces 2 biotopes que tout oppose , aux extrémités d’une faille karstique . Avant de descendre , prenez le temps d’admirer ce panorama à couper le souffle depuis l’un des 2 belvédères posés de chaque côté du cirque . 2 minuscules routes en lacets partent à l’assaut des falaises . Il faut avoir le cœur bien accroché pour rouler vers le fond du cirque de Navacelles : les virages s’enchainent sans répit .

Arrivé en bas, la récompense est à la hauteur : la gorge de la Vis résonne du glouglou torrentiel de l’eau – quel bonheur en été , quand les températures deviennent étouffantes sur les plateaux !

Une pause hors du temps à St-Maurice-Navacelles

Niché au creux du cirque éponyme , ce hameau n’est relié au plateau qui le domine que par deux étroites routes en lacets .

St-Maurice-Navacelles est un hameau caussenard typique – à un détail près : après l’austère paysage des plateaux arides des causses , on a l’impression d’arriver dans une oasis en découvrant ces rafraichissantes taches de vert abreuvée par les torrents de la Vis .

Au-dessus du village , empruntez le sentier de la Coquille pour grimper au sommet du rocher sculpté par les tumultes de cette rivière . Dominant le cirque , une statue de la vierge se tient hiératique face à la Vis , protégeant les habitants de St-Maurice de ses flots qui furent plusieurs fois dévastateurs .

Ambiance tropicale dans la cascade de Navacelles

Puis , descendez vous rafraichir dans la cascade qui lèche les habitations . Un petit sentier permet d’accéder à la rivière en contrebas , où la roche creuse des piscines naturelles dans lesquelles il fait bon se baigner les jours de canicule  .

Une rando facile jusqu’aux moulins de la Foux

Pourquoi ne pas profiter de ce panorama extraordinaire pour faire une randonnée ? Plusieurs options s’offrent à vou s. Je vous recommande particulièrement le sentier qui mène aux moulins de la Foux . Ici la rivière qui coulait en souterrain depuis les Cévennes sud rejaillit des entrailles de la terre en flots tumultueux . Des moulins profitaient de leur énergie abondante pour moudre le blé en quantité . Plusieurs fois , les moulins furent détruits par des inondations dantesques qui montèrent jusqu’aux toits .

Aujourd’hui restaurés , les moulins de la Foux sont un but de randonnée parfait . Plusieurs anciens sentiers muletiers permettent de les rejoindre depuis St-Maurice-Navacelles ou les causses voisins . Le plus court est de vous garer dans un virage en tête d’épingle à cheveux 2 km sous le belvédère de Blandas . Le sentier de 1.6 km bien balisé présente peu de dénivelé. Attention en traversant les rochers qui font office de pont au niveau des moulins : le passage glissant n’est pas sécurisé et le débit est impressionnant , notamment en début de printemps .

A noter : plusieurs chèvreries sont installées sur les causses autour du cirque de Navacelles. A la Chèvrerie d’Altou , Chèvrerie des Demoiselles ou Ferme des Garrigues, vous pourrez acheter vos fromages directement auprès des producteurs en visitant leur exploitation agricole . L’occasion de découvrir cette activité agropastorale traditionnelles des Cévennes sud & Causses .

Un air de Mongolie sur le Causse de Blandas

Situé au nord du cirque de Navacelles , le causse de Blandas est un plateau karstique aux paysages de steppes . Ici paissent brebis et chevaux , dans ces vastes étendues arides parsemées de rochers & dolines . Ces dépressions créées par l’érosion se sont lentement remplies de terre arable , profitant de la gravité pour être mieux irriguées . Ces creux sont autant de taches vertes qui ponctuent le paysage , contrastant en été avec la paille de l’herbe desséchée .

Des mégalithes au milieu des steppes

Blandas est depuis toujours habité par l’homme : ce causse abrite un nombre impressionnant de mégalithes . On y découvre plus de 50 menhirs , 20 dolmens & 3 cromlechs – cercles de pierres dressées comme à Stonehenge . Le cromlech de La Can de la Rigalderie mesure 90 m de diamètre, celui de La Can de Peyrarines comporte 46 pierres dressées autour d’un menhir central .

Aujourd’hui encore , la signification des cromlechs reste une énigme . On trouve ce type de constructions préhistoriques partout à travers le monde . Sans se connaître , nos ancêtres ont ressenti ce même besoin de dresser en cercle des pierres vers le ciel , dans un élan spirituel commun .

Pourquoi ne pas explorer le causse de Blandas à cheval ? En fin d’article , je partage avec vous mon adresse secrète : une roulotte perdue en pleine nature où vous pourrez également faire de l’équitation .

Profitez de la route qui mène de Ganges au Causse de Blandas pour faire une pause accrobranche aux Accros d’Anjeau , à l’entrée du village de Montdardier . A l’ombre d’un sous-bois , ce parcours aventure propose sur un vaste domaine différents parcours adaptés à tous les niveaux . Les plus intrépides pourront s’élancer sur une maxi tyrolienne de 150 m de long .

La Couvertoirade : une cité médiévale fortifiée sur un plateau isolé

Blotti à l’abri de hautes murailles ,  La Couvertoirade  fut construit au 12ème siècle par les chevaliers de l’ordre de Malte pour protéger les habitants des attaques de mercenaires qui pillaient le Larzac .

Perdu au milieu du causse du Larzac, son isolement a permis de préserver ce village fortifié qui semble droit sorti du Moyen-Âge . En passant l’un des deux portals , seules voies d’accès au village, on a l’impression de changer d’époque . Quel bonheur d’arpenter les ruelles fraîches , grimper sur les rochers qui mènent au château templier ou observer le travail des artisans qui continuent à faire vivre ce village en perpétuant un savoir-faire ancestral .

Je vous conseille aussi d’emprunter le court sentier qui mène à travers prés jusqu’au moulin du Rédounel , d’où vous aurez une jolie vue sur le village .

Une incursion en Aveyron pour découvrir une autre facette des Cévennes sud & Causses, où on marche sur les traces de nos ancêtres .

La beauté intemporelle de Saint-Guilhem-le-Désert

Cette cité médiévale est une importante étape sur le chemin de St-Jacques de Compostelle . Saint-Guilhem occupe l’entrée d’une étroite vallée dans les gorges de l’Hérault . Un ruisseau coule au cœur du village , alimentant 15 fontaines avant de se jeter dans l’Hérault en cascade qui accueille les visiteurs de sa fraîche brume.

Ruelles pittoresques , hôtels particuliers , jardins cachés témoignent de la richesse passée de ce village , autrefois connu dans toute l’Europe pour son abbaye . Construite au 11ème siècle, l’ Abbaye de Gellone est un exemple remarquable d’ architecture romane .

En poussant la porte de l’abbaye , on est saisi par le contraste entre l’animation des cafés installés à l’ombre du platane de la place du village & le silence de l’église , à la nef aussi vertigineuse que minimaliste . Nombreux sont ceux qui ressentent un élan mystique en pénétrant dans cette église – et je comprends pourquoi !

 

Que faire autour de Saint-Guilhem-le-Désert

La plupart des visiteurs ne font qu’une halte à Saint-Guilhem-le-Désert . Et pourtant , il y a tant à faire autour de ce village :

Randonnée au bout du monde dans le Val de Gellone

Plusieurs sentiers permettent d’explorer le Val de Gellone , dans lequel est situé Saint-Guilhem-le-Désert . Le plus connu est le circuit des Fenestrelles ( lien vers le topo dans la carte ).

Cette boucle bien balisée de 10km vous emmène à travers un paysage de garrigue au-dessus du cirque de l’ Infernet , d’où vous avez une vue dominante sur la vallée . Il est possible de raccourcir la boucle au passage des Fenestrelles pour en faire une balade familiale facile .

Explorer les entrailles de la terre dans la grotte de Clamouse

Située à 3 km de Saint-Guilhem-le-Désert, la  grotte de Clamouse  révèle une série de salles mises en valeur par un subtil éclairage LED qui joue avec les parois . Découverte en 1945 par le spéléo-club de Montpellier , Clamouse étonne par sa variété de concrétions . Cristaux d’aragonite, immense « buffet d’orgue » ou méduse minérale : Clamouse invite ses visiteurs à un voyage onirique qui semble droit sorti d’un roman de Jules Verne. La visite se conclut par un spectacle son & lumière sur une création musicale originale . Les amateurs de sensations fortes pourront aussi tester le spéléopark , un parcours acrobatique en hauteur .

© Grotte de Clamouse

Les gorges de l’Hérault et le Pont du Diable

Quelques km plus bas , n’oubliez pas de vous arrêter au Pont du Diable . Depuis près de 1000 ans , ce pont roman permet de franchir les falaises des gorges de l’Hérault en leur point le plus étroit . Construit par les abbayes de Gellone & Aniane , situées sur chacune des rives , c’est un des plus vieux ponts médiévaux français .

En contrebas , une jolie plage permet de passer sous le pont à la nage, voire même de sauter des rochers dans l’eau . En montant vers Saint-Guilhem-le-Désert , la route longe les gorges de l’Hérault .

Plusieurs cascades se jettent dans la rivière . Au niveau de la cascade du moulin , un parking permet de se garer pour accéder à un autre site de baignade à fleur de rochers .

Randonnée rafraichissante jusqu’à la source de Gorniès

Cette randonnée familiale part du joli village de Ferrières les Verreries ( topo en lien dans ma carte ). On descend par un sentier muletier jusqu’à un ruisseau égayé d’une adorable cascade bleu lagon . On remonte ensuite au fil de l’eau jusqu’à atteindre la source , d’où l’eau jaillit de la roche avant de remonter sur le plateau . Prévoyez pique-nique et maillots !

Comptez 7.5 km et 2h30 de marche . Attention : le stationnement dans le village étant réservé aux riverains , garez-vous au parking de l’ancienne verrerie située en contrebas ( point indiqué sur la carte ) .

Exploration souterraine dans la grotte des Demoiselles

Située quelques km en-dessous de Ganges , la grotte des Demoiselles est une véritable bibliothèque géologique naturelle . Les Demoiselles en question , ce sont ces immenses stalagmites aux draperies translucides , dont la plus impressionnante est celle donnant l’illusion d’une vierge à l’enfant .

Pédaler sur l’ancienne voie ferrée de Ganges à Sumène

Avec son dédale de rues typiquement méditerranéennes , la petite ville de Ganges est une excellente base pour explorer le sud des Cévennes .

L’ancienne voie ferrée qui mène à Sumène a été transformée en une superbe voie verte . Sur 5 km , viaducs et tunnels s’enchainent pour passer à flanc de montagne dans une vallée encaissée .

Cette piste cyclable ininterrompue est la seule manière d’accéder à ce site préservé . A mi-chemin, un sentier botanique permet de poser les vélos pour découvrir la flore locale . Au bout de la piste , Sumène est une charmante bourgade cévenole nichée dans une vallée entourée de cultures en restanques typiques de la région . Cette voie verte constitue une excellente balade à vélo en famille dans les Cévennes sud .

Pour louer des vélos , je vous conseille de vous arrêter chez Gem Bikes à Ganges , où la sympathique équipe propose un vaste choix de vélos de toutes tailles , y compris des carrioles pour les plus petits . Juste à côté, ne manquez pas les fabuleux burgers locavores 100% fait maison – jusqu’aux sauces – du restaurant Le Cévenol . Mention spéciale pour les burgers pélardon / miel ou sanglier / compote de pommes . Une chouette récompense en fin de balade !

Sumène

Cacade de la Vis , la plus belle cascade des Cévennes . Un des sites à retrouver dans mon guide de voyage des Cévennes sud & Causses

Cascade de la Vis

Située à l’entrée du village de Saint-Laurent-le-Minier , à proximité de Ganges , c’est assurément la plus belle cascade des Cévennes .

 

Après avoir creusé le canyon du cirque de Navacelles , la Vis poursuit son chemin par cette cascade qui forme un rideau d’eau en arc de cercle parfait .

 

Mais ne vous fiez pas à son allure tropicale : l’eau dépasse rarement les 13°, même en été ! Les familles préféreront s’installer de l’autre côté du pont , où le courant est moins fort .

Attention : cette cascade est prisée des habitants et le petit parking est vite pris d’assaut aux beaux jours .

Venez plutôt en fin de journée pour profiter d’une lumière douce et d’un environnement paisible quand tombe la nuit .

Que faire dans les Cévennes ?

Cascades sur la Vis en contrebas du village de Saint-Maurice-Navacelles

Ma carte des cévennes sud & Causses

Sur cette carte, j’ai regroupé tous les lieux dont je parle dans mon guide de voyage ainsi que des sites bonus à découvrir :

Hébergement insolite : une roulotte dans les Cévennes

Où dormir dans les Cévennes sud & causses

Voici mes 2 hébergements coups de cœur dans la région :

Séjour insolite dans les Cévennes

Une roulotte en pleine nature

Pour notre escapade à Pâques , j’avais réservé cette  adorable roulotte  perdue en pleine nature. Installée sur le causse de Blandas , elle profite d’un panorama superbe à quelques km seulement du cirque de Navacelles . Seulement 2 roulottes se partagent 1 hectare de terrain, autant dire qu’on n’est pas gênés par les voisins !

Où faire un séjour nature dans les Cévennes

L’intérieur tout neuf est cosy à souhait et chaque roulotte dispose de sa terrasse aménagée pour profiter de la nature . En plus , les adorables propriétaires vous proposent aussi des randos à cheval sur le Causse pour vous faire découvrir leur coin de paradis .

Bref , un hébergement insolite idéal pour combiner confort & séjour nature. J’ai tellement aimé cette adresse que j’ai hésité à la partager : c’est le genre de pépite que j’aimerais garder secrète pour retourner en profiter .

Un mas de charme aux multiples activités

Si vous êtes à la recherche d’un mas authentique , vous allez adorer le  Domaine de Ceyrac . Installé dans un immense parc , cet ancien hameau cévenol a été reconverti en hébergement de charme . Vous avez le choix entre  gîtes  & chambres d’hôtes à la décoration raffinée . Mais c’est aussi un choix idéal en famille : entre piscines , tennis , salle de jeux , pétanque & sentiers de rando sur le domaine , impossible de s’ennuyer !

Une adresse de charme dans un écrin de nature au charme préservé.

Guide de voyage pour visiter Saint-Guilhem-le-Désert

Au détour d’une ruelle de Saint-Guilhem-le-Désert

Vous m’avez posé plein de questions sur nos escapades dans les Cévennes sud & Causses . Je suis très heureuse de partager avec vous mes lieux favoris & bons plans dans ce coin que j’adore .

Si vous cherchez une escapade authentique dans une région aux paysages variés, je pense que vous partagerez mon coup de cœur pour cette région .

J’ épingle cet article pour le partager :

 

Connais-tu les Cévennes sud & Causses ?

Est-ce le genre de destination qui te tente ?

S’abonner
Notifier de
guest
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ellen
Ellen
13 avril 2021 13 h 54 min

Cela donne envie … Merci Daphné pour tous ces bons plans que tu partages.

Ellen
Ellen
Reply to  Daphné
15 avril 2021 11 h 33 min

Avec toi, je me dis que tout est possible ! Je ne sais pas où tu trouves le temps de tout mener à bien quand moi, je me traîne péniblement d’une mission à l’autre. Merci en tout cas pour tous tes généreux partages, Daphné !

Valérie
Valérie
13 avril 2021 14 h 47 min

Ton guide est une pépite !
Merci pour ce nouveau partage , tu nous éclaires si bien et nous fais gagner beaucoup de temps dans nos recherches. Toujours envie de découvrir tout ce que tu nous présente tellement c est beau et bien expliqué.

Sarah
Sarah
13 avril 2021 20 h 28 min

Merci c’est vraiment un travail très riche.

cec_trqn
cec_trqn
13 avril 2021 21 h 07 min

Très chouette guide encore une fois ! Merci d’y passer autant de temps à chaque fois pour nous en faire profiter….

Elli
Elli
13 avril 2021 21 h 24 min

Merci ! on a encore rien décidé pour cet été mais cela donne de belles idées

catherine
14 avril 2021 10 h 38 min

merci Daphné, un guide sur une région absolument fabuleuse! tes superbes photos montrent cette beauté..je connais Saint-Guilhem-le-Désert et les grottes des Demoiselles (un tout petit WE dans la région il y a des années), et j’avais beaucoup aimé..je note précieusement tout ton billet! à bientôt pour d’autres pépites..

Emma
Emma
14 avril 2021 12 h 15 min

Merci Daphné pour cet impressionnant travail ! J’adore tes guides mais je n’avais jamais pris la peine de te remercier de nous offrir tous tes bons plans de manière si détaillée avec toujours des photos sublimes. Je connais certains coins que tu mentionnes, notamment St Guilhem le Désert qui est magnifique.
Encore un grand merci à toi

MarieG
MarieG
15 avril 2021 2 h 39 min

Séquence nostalgie : une partie de ma famille a vécu à Lodève pendant un quart de siècle, et j’allais les voir de temps à autre. Evidemment j’ai découvert St-Guilhem pratiquement désert, partiellement en ruine, à une époque où le chemin de St-Jacques n’était pas encore aussi à la mode; pas certain que j’y retournerais maintenant. La piste ferroviaire ne devait pas encore exister. J’ai toujours aimé aller à La Couvertoirade – j’adore le causse du Larzac, aussi pour son histoire d’antimilitarisme :-)).
Le lac de Salagou est bien adapté pour les loisirs nautiques, et c’est aussi une bonne base (camping aménagé dispo) pour visiter toute cette région avec un petit budget.
Penser à pousser jusqu’à Roquefort, même si c’est très touristique : la légende vaut le détour et les différents fromages y sont bien meilleurs qu’en magasin (si on aime les moississures).
Merci pour ce guide

Fanchette
Fanchette
15 avril 2021 17 h 23 min

Je ne connais pas du tout ce coin : ça donne envie !
Merci pour toutes ces bonnes infos.
Tes photos sont sublimes.
Nous avons la chance de vivre dans un si beau pays…

Blandine
Blandine
16 avril 2021 13 h 37 min

Ces photos font rever! J’habites a l’etranger mais mes parents sont pres de Nimes (a Uzes) donc je mets ton article de cote pour quand je retournes les voir. Tres bon week end

Anne
17 avril 2021 17 h 55 min

Tes photos sont magnifiques, bravo!

L&T
18 avril 2021 22 h 00 min

J’ai passé de nombreuses vacances dans l’Hérault, mais je me rends compte que je suis passée à côté de très belles découvertes notamment la cascade sur la Vis et le cirque de Navacelles (lequel est souvent pris d’assaut par les touristes). J’espère avoir l’occasion de découvrir ces beaux paysages…

Cecile Marie
Cecile Marie
30 avril 2021 13 h 45 min

Merci pour tous ces conseils!. C est notre destination de cet été et je ne manquerai pas de retourner lire le article une fois sur place ! Très hâte d’y être en tous les cas !

Clo
Clo
24 août 2021 10 h 17 min

Après la lecture de ce super guide j’ai décidé d’emmener ma tribu au bord de l’Herault cet été (nous sommes de Lille 😉
Ce guide nous a été bien utile!
Je souhaite apporter quelques précisions après utilisation:
Je m’attendais à peu de monde et en fait en été c’est très chargé et les infrastructures ne sont pas taillées pour. Nous avions la chance de camper au bord de l’herault ce qui nous a évité de devoir nous garer comme tous les autres vacanciers au bord des routes étroites… Il y a finalement peu de petits villages pittoresques et ceux ci sont du coup vraiment pris d’assaut en été.
Attention aussi, contrairement à ce que laisse entendre la lecture du guide, les temps de route sont vite importants. Il faut vite compter 30 à 45 min de route. C’est à prendre en compte dans votre planning (nous logions vers Ganges ce qui nous rendais les coins de St Guilhem très accessibles et ceux de Navacelles beaucoup plus loin)
Le site viso rando regorge de randos tres bien expliquées et nous nous sommes basés là dessus pour organiser nos virées.
Dernier point la source de Gornes est à sec en été. La balade est néanmoins mignonne et on peut découvrir un ancien moulin. Mais vous pouvez oublier les maillots dans la voiture car il n’y a pas de quoi se baigner 😉
C’est vraiment une région magnifique que nous avons apprécié découvrir grâce à Daphnée!! Merci!!