illico pesto

Une recette de pizza light : la pizza carpaccio – roquette

Goûtée à Porto, aussi tôt adoptée ! Dès notre retour, j’ai reproduit cette pizza carpaccio – roquette et fait une seconde fournée ce soir. Je vous confirme, c’est un vrai délice; je sens venir le grand classique de l’été. Plutôt légère, elle a en plus le bon goût d’être simplissime à préparer. Alors, amis de la cuisine facile mais carnée, seriez vous tentés par la recette détaillée ?

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Comment préparer une pizza roquette – carpaccio ? 

A acheter, à piocher dans vos placards

pour 1 grande pizza à partager

  • 400 gr de pâte à pizza
  • 200 gr de carpaccio de boeuf
  • 100 gr de pesto
  • 40 gr de copeaux de parmesan
  • 40 gr de roquette
  • quelques feuilles de basilic
  • un peu d’huile d’olive

Avec une pâte à pizza et du pesto fait maison, elle sera encore meilleure. Mais comme vous savez que je ne suis qu’une grosse feignasse ;-), peut-être auriez-vous des idées à partager pour les faire ?

pizza légèrerocket pizza recipepizza au carpacciocarpaccio pizza recipe

temps de préparation : 10 minutes, y compris le temps d’aller cueillir quelques feuilles de basilic

temps de cuisson : 10 minutes

niveau : « quand le soleil brille, je me simplifie la vie »

  • préchauffer votre four à 220°C
  • étaler très finement la pâte, verser un filet d’huile d’olive dessus
  • la faire cuire au four sur une grande plaque
  • quand la pâte est joliment dorée, la sortir du four
  • la laisser refroidir un peu
  • puis étaler sur la pâte 80 gr de pesto, le reste servira à garnir le carpaccio
  • disposer les tranches de carpaccio
  • rajouter quelques touches de pesto
  • ainsi que roquette, feuilles basilic et copeaux de parmesan
  • et servir tiède

beef carpaccio pizza

 

Simple, mais parfaite ! Et si vous voulez comparez cette version à l’originale, la généreuse pizza carpaccio – roquette cuite au feu de bois est un classique au menu de N’O Mercado, à l’étage supérieur du Mercado Ferreira Borges à Porto. Cette pizza risque d’ailleurs de se retrouver dans mon guide de Porto, qui arrive bientôt !

Pour continuer sur ma lancée; des recettes toujours plus faciles à préparer, seriez-vous tentés par ma salade star de l’été ? Avez-vous des recettes fétiches de pizzas à tester en famille ?

This post was written by Daphné

Partager:

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "illico pesto"

avatar
Nathalie
Invité

Le pesto est super simple à faire et à customiser et vous ne l’achèterez plus jamais : 1/2 botte de basilic frais (ça marche avec de la roquette, des fanes de radis, de la mâche…) + une gousse d’ail + du parmesan rapé (au moins comme ça) + des pignons de pins (ça marche aussi avec des noisettes il faut tester diverses associations) et de l’huile d’olive. Le tout dans le mixer. Vroum. C’est fait.
Je ne connais pas les proportions, j’y vais au pif, et c’est toujours un régal!

Daphné
Invité

Quelles bonnes idées, un pesto roquette – noisettes fait maison me tenterait bien ! Donc il faudrait juste rajouter 5 minutes de préparation ? Même moi, je dois pouvoir y arriver, merci beaucoup Nathalie !

Val Lao sur la Colline
Invité

Oui, je rejoins Nathalie, c’est aussi comme ça que je fais le pesto, mais n’ai jamais tenté autre chose qu’avec le basilic et les pignons de pin (moi qui suis pourtant la reine du remplacement d’un ingrédient par un autre, je vais être vexée). Ta version noisettes doit être sublime, bonne idée !

Daphné
Invité

Bon, j’avoue, je n’ai encore jamais fait de pesto – mais je vais embaucher Virgile pour tester ça ce week-end. S’il faut juste appuyer sur le bouton du blender, on devrait y arriver.

Nathalie
Invité

Et après terminé! Vous n’en achèterez plus jamais!

Nathalie
Invité

La version noisettes/roquette est sublime sur un millefeuille betteraves/ricotta (seule façon pour faire manger des betteraves à mes enfants)

Daphné
Invité
Daphné

Nathalie, mais est-ce bien raisonnable de glisser négligemment au milieu d’une conversation ce millefeuille betterave-ricotta au pesto de noisettes & roquettes ? Ça a l’air divin…si un jour tu as envie de partager la recette, je serais ravie de la publier ici.

Val Lao sur la Colline
Invité

C’est typiquement le genre de choses qui pourraient plaire à la maison. Je crois que je vais tenter le coup avant nos vacances, puis les emmener « par hasard » chez N’O Mercado pour faire mine d’avoir été copiée !
Cela dit, la roquette n’a pas un grand succès auprès de nos filles qui, dans le genre « petites feuilles », lui préfèrent la mâche et surtout surtout les pousses d’épinard. Je pense d’ailleurs qu’avec des pousses d’épinard et la version pesto aux noisettes de Nathalie, ça peut remporter un grand succès, qu’en dis-tu ?
Merci pour ces bonnes idées !

Daphné
Invité

Mais les recettes sont faites pour être détournées !

Tu sais, tu es internationalement copiée, Val Lao – en cherchant pizza au carpaccio sur le web, je suis tombée sur la version Andine de Cuzco au carpaccio d’alpaga. Une pizza au carpaccio d’alpaga et pesto de noisettes & jeunes pousses d’épinard, pourquoi pas ?

Val Lao sur la Colline
Invité

Hahahahaha !

Pétunia
Invité
Pétunia

Pesto fânes de radis – amandes – pecorino romano ça marche aussi (je ne mets pas d’ail)

Daphné
Invité

Miam, merci beaucoup Pétunia. Et je n’aurais pas besoin de rajouter d’huile dans cette version-là ?
Je ne connaissais les fanes de radis qu’en soupe mais ce pourrait être très sympa en apéro – pour accompagner, au hasard, des radis !
Et pourquoi ne pas faire un article récapitulatif avec vos recettes de pesto ? Ça vous tenterait ?

Nathalie
Invité

avec joie!

Pétunia
Invité
Pétunia

Si il faut de l’huile d’olives, désolée je n’ai pas précisé.
En gros pour une sauce façon pesto il faut :
du vert : fânes, mâche, roquette, du basilic…
du fromage : parmesan, pecorino romano…
des oléagineux : pignons, noisettes, amandes, pistaches… (les noix sont un peu fortes)
de l’huile (d’olives de préférence)
un trait de jus de citron
1 gousse d’ail (que je ne mets pas, car je trouve le pesto trop fort après)
Hâcher, remuer, hâcher, ajouter de l’huile.

Avec les fânes on peut faire une tarte. Au préalable abaisser les feuilles à la poêle, ou les couper grossièrement et le mettre sur le fond de tarte (tartiné de pesto).

Daphné
Invité
Daphné

Merci beaucoup Pétunia, que de tentations et de possibilités ! Je vais tester en tarte aussi alors…et un article sur les pestos s’impose sur Be Frenchie.

Christine
Invité
Christine

Oh! Merci Pétunia. Je note tout. Il ne m’était jamais venu à l’idée de faire du pesto autrement qu’avec du basilic. Voilà qui m’offre de superbes perspectives de changement.

Nathalie
Invité

Ah oui épinards amandes ça marche aussi… oui j’en ai testé beaucoup!

Christine
Invité
Christine

Oh merci ! Cette pizza a l’air bien sympa, mais sans carpaccio pour moi (je suis une viandarde, mais le côté « viande pas vraiment cuite » me débecte totalement) du coup, je cherche par quoi remplacer cet ingrédient… un super jambon de Parme, peut-être ? (là j’ai vaguement l’impression d’être la casse-pompons du lot, celle qui testerait bien une super recette de fraisier, mais qui n’aime pas les fraises, quoi… Alors qu’en fait non. J’adore positivement tous les autres ingrédients de ta recette. Et je raffole des fraises aussi).
A part ça, je suis intriguée par l’étiquette de ta bouteille de vin : dans mon coin, la «Malaïgue» est une maladie qui pourrit les étangs (principalement l’étang de Thau, près de Sète) et qui les fait tourner et refouler comme le chaudron de l’enfer. Toutes celles qui, comme moi, ont le bonheur d’héberger un vieux chien tourmenté du boyau (autrement dit un mignon toutou pétomane, oui. Je vous demande bien pardon… et j’ajoute « bon appétit ! ») auront une idée très précise de l’odeur dégagée par une eau atteinte de « malaïgue »… Bouhhh ! Tiens, rien que d’écrire ça, je me sens un peu barbouillée.
Sinon, pour la recette du pesto, pas mieux que Nathalie. Et, comme elle, je procède au pif donc je ne saurais donner plus de précisions <= du coup j’ai bien fait de commenter ! Mais je retiens le coup des noisettes pour remplacer les pignons.
Et je voudrais bien tester ta salade star de l’été : je suis toujours en quête de recettes qui changent un peu des miennes.
Et j’ai essayé le pain doux bigouden de Tata Suzanne. Il est extra et je le referai souvent. Merci mille fois pour le partage.

Daphné
Invité
Daphné

Je me demandais justement si ça fonctionnerait avec un bon jambon sec…à tester ! Ou avec de la burrata et des tomates juteuse pour mes copains végétariens. Je garde le souvenir d’un repas divin à Sorrente: foccacia au romarin, burrata gargantuesque, huile d’olive et basta !

Tous vos conseils me donnent envie de faire chauffer le blender ce week-end pour tenter mon premier pesto – mais avant, un peu de maçonnerie 😉 . Les recettes de Morgane sont divines ( et elle détient aussi celle du scone parfait ).

En fait, cette bouteille est un cadeau laissé par nos derniers échangeurs de maison, qui ont visité le domaine près d’Uzès après cet article : http://goo.gl/wnKIaC Dire que Virgile va dans une école en occitan et que je ne savais même pas que ça veut dire « mauvaises eaux ». Mais du bon vin dans ce cas précis.

Christine
Invité
Christine

Bon, je vais encore faire ma tarée, mais j’assume : où est la recette du scone parfait de Morgane, s’il te plait? Je ne trouve pas. Or, des scones, j’en mangerais sur la tête d’un pouilleux.

Daphné
Invité
Daphné

Tu trouveras la fabuleuse recette de scones de Morgane chez Caro : http://goo.gl/O8qAYm . Après des mois de tentatives ratées – même la recette de BBC Food y est passée – après des fournées de scones à la consistance de caillou, ce fut une délivrance. Reste juste à régler le problème de la clotted cream. J’étais surprise de découvrir que les portuans maîtrisent l’art du scone.

Christine
Invité
Christine

Voici une recette de pâte à pizza maison.
Pour une grande pizza
– 500 g de farine T45 enrichie de 1-2 cs de gluten (en magasins bio)
– 25 g de levure fraîche de boulanger (ou 8-9 g de levure sèche active)
– 27 à 30 cl d’eau (en fonction de la qualité de la farine)
– 2 cs d’huile d’olive
– 2 cc de sel fin
– 1 cc de sucre semoule
Dans un verre, mélanger la levure avec 10 cl d’eau et la moitié du sucre. Laisser fermenter pendant environ 15 mn jusqu’à ce qu’une sorte d’écume se forme en superficie.
Dans un saladier, mettre la farine, former un trou au centre et verser la levure. Mettre le sel sur le côté (de manière à ce qu’il n’entre pas en contact direct avec la levure) ainsi que le reste du sucre. Ajouter 2 cs d’huile d’olive et le reste de l’eau. Incorporer la levure à la farine et travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et homogène. Former une boule, couvrir le saladier d’un linge humide ou de papier film. Laisser lever pendant 1 à 2 heures dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce que la boule double de volume.Voilà. Il n’y a plus qu’à garnir la pâte (après l’avoir étalée, hein).

Daphné
Invité
Daphné

Oh, merci Christine; vous êtes fantastiques !
Peut-être auras-tu l’occasion de faire un pizza pour le retour du fils prodigue ce week-end ?

Christine
Invité
Christine

Oui, tu as bien deviné ! Je vais tester ta recette : je suis la seule à ne pas aimer le carpaccio, je me ferai donc une petite pizza à part -je crois que je vais tenter ta suggestion de burrata/tomates juteuses qui me parle bien (il ne me reste plus qu’à aller dénicher la burrata chez mon épicier italien préféré -que j’ai baptisé « Alberto le voleur », parce qu’il est cher, le chéri… mais bon, ça reste entre nous). Pour les autres, je sais qu’ils vont adorer ta roquette/carpaccio/pesto. Je reviendrai te dire ça. Et, puisqu’il est question de pesto, je pense que les amatrices devraient aimer cette recette de tatin courgettes chèvre et pesto. http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/307254-tatin-de-courgettes-au-chevre-et-au-pesto

Daphné
Invité
Daphné

Oh, très prometteur pour les dîners d’été, merci pour cette idée. Burrata, tomates du jardin, basilic et huile d’olive, on touche au divin.

Morgane
Invité
Morgane

Hellooooo:-)
je valide pour le pesto, au pif ça fonctionne parfaitement. Je crois qu’on peut y mettre des anchois aussi mais je n’ai pas essayé. Et le pesto aux fanes de radis c’est très bon! Paf une tartine à la Daphné avec les radis et paf du pesto avec les fanes!!
Je n’ai pas de recette de pâte à pizza, c’est mon homme qui gère, je crois qu’il n’est tjrs pas complètement satisfait de sa pâte (moi si) Par contre nous avons une pierre à pizza pour cuire la fameuse pizza, que l’on met dans le four et qui accumule la chaleur, nous ne pourrions plus nous en passer.
Sinon pour le carpaccio, est ce que tu demandes à ton boucher de couper la viande?

Morgane
Invité
Morgane

Encore un truc, avec le pesto on peut faire des palmiers pour l’apéro en l’étalant sur une pâte feuilletée, on plie d’une certaine façon, on coupe, on cuit, miam (voir le blog de « c’est ma fournée », THE blog de pâtisserie)

Daphné
Invité
Daphné

Je suis un feignasse Morgane, ne le savais-tu pas 😉 ?

C’est décidé, on va mixer du pesto par ici avec toutes vos délicieuses idées. Je vous prépare bientôt un article dédié ( enfin, si mon blender accepte de bosser pour moi ).

ma petite tribu
Invité

Elle a l’air délicieuse!

Daphné
Invité

Oh, elle l’est !

Christine
Invité
Christine

Elle l’est vraiment : chez moi elle a eu un énooooooooorme succès !

trackback

[…] au moins, de tenter une version perso de cette généreuse salade de pastèque. Accompagnée de ma pizza au carpaccio, voilà ce dont je pourrais me nourrir jusqu’à ce que les cigales soient épuisées de […]

emerentine
Invité
emerentine

Miam miam merci pour l’idée de garnir de « froid » la pate croustillante.
Chez nous, c’est pizza le jeudi!!! Une pate feuilletée toute prête (oui c’est étrange mais nous on aime comme ça) et un bocal de sauce tomates maison (je fais 70litres en août avec les cagettes offertes par mon voisin-ami maraicher) pour la base. J’ajoute un gros poivron (non précuit-non épluché juste tranché) ou les reste de légumes + une grosse boîte de thon ou un demi chorizo ou les restes d’un steack haché-saucisses + restes de fromage qui traîne + une boule de mozza en tranchette et/ou du gruyère rapé. Quand on a le temps, on ajoute des champignons de paris juste rincé et tranché – précuit au MO.

Morgane
Invité
Morgane

Diantre! C’est à se taper le cul par terre!!

wpDiscuz