Pays sauvage

De Titirangi à Karekare, balade dans les Waitakere Ranges, Nouvelle-Zélande

A l’ouest d’Auckland s’étendent les Waitakere Ranges, un parc régional complètement sauvage. On quitte les faubourgs d’Auckland pour monter vers Titirangi, un gros village à l’atmosphère artiste hippie perdu dans le bush. C’est l’occasion de faire le plein d’essence, ou d’acheter votre pique-nique.

Si vous avez la chance d’y passer le dernier dimanche du mois, ne manquez surtout pas le Titirangi Village Market, un merveilleux marché où vous trouverez alimentation, artisanat et produits locaux, pour la plupart bios, bien sûr ! C’est là que nous avons craqué pour la gravure d’un renard, qui surveille maintenant notre chambre. Quand il fait beau, de nombreux groupes se produisent et vous pourrez soutenir l’école Steiner de Titirangi, à l’origine de ce marché, en dégustant leurs délicieux nems.

Notre renard sous le bras, heureux de notre trouvaille, on reprend la route.

Bien qu’à moins de 20 km à vol d’oiseau du centre d’Auckland, les Waitakere Ranges sont longtemps restés isolés. Ces collines boisés et ces plages sauvages se découvraient uniquement à pied jusqu’à ce qu’on construise la spectaculaire Scenic Drive pendant la dépression des années 1930.

 

Titirangi Village Marketaratiki visitor centrearatakihiking aucklandwaitakere visitor centre

 

Aujourd’hui le Arataki Visitor Centre accueille le public. Avant partir de découvrir les 160km2 du parc, ne ratez pas cet arrêt. Le centre est très intéressant et les guides du parc sont de bon conseil pour choisir une randonnée adaptée sur les 250 km de sentier. A noter, il y a un espace dédié aux enfants où ils pourront jouer pendant la visite et un sentier de découverte permet de se familiariser avec la flore locale. La terrasse en bois au-dessus de la canopée offre une vue à 360° sur la région, des gratte-ciels du centre d’Auckland aux rouleaux de la mer de Tasman.

 

kitekite waterfallhillary trailwaitakereagapanthus new zealand

 

Vous souvenez-vous de Piha, la plage de sable noir élue des surfeurs ? Juste au-dessus, un tronçon du Hillary Trail, un sentier de randonnée long de 75 km, permet de rejoindre Kitekite Falls, une jolie chute d’eau au milieu de la nature où on peut se baigner. Je vous rassure, le Kitekite track ne faite que 1.8 km aller, c’est une balade idéale en famille dans les Waitakere Ranges. Et comme toujours en Nouvelle-Zélande, tout est clairement indiqué – toilettes, fontaine à eau et parking sont à votre disposition.

Karekare waterfall walkKarekare waterfall aucklandKarekare waterfallkarekare falls waitakereKarekare Falls

 

On repart vers une seconde chute d’eau, Karekare Falls, à quelques minutes à pied de la plage. Puis on fait la courte Mercer Bay Loop Track, un sentier qui domine l’océan du haut des falaises et offre des vues splendides sur le littoral sauvage des Waitakere Ranges et Piha. Là encore, cette courte balade de 1.4 km est parfaitement adaptée aux enfants.

mercer bay waitakere

Pique-nique avec vue

Retour à la plage pour la fin de journée. C’est à Karekare que Jane Campion a tourné de nombreuses scènes du film « La leçon de piano », pour lequel est reçu la Palme d’Or en 1993. Cette immense plage sauvage de sable noir est complètement déserte malgré les vacances d’été.

 

Karekare beachsurf beach aucklandplage la leçon de pianoplage waitakerefamily waitakerethe piano beach location

 

J’espère que vous n’êtes pas encore lassés par ces paysages austraux. Même après avoir trié, il me reste encore tant de photos que j’aimerais partager pour prolonger encore un peu ce voyage qui continue à me faire rêver. Mais promis, la prochaine fois qu’on repart en Nouvelle-Zélande sur Be Frenchie, on va de l’autre côté de l’isthme pour découvrir la baie d’Hauraki.

 

PS: trouverez-vous la référence musicale qui se cache derrière le titre de l’article ? Petit indice: cette chanteuse a posé ses bagages non loin de chez moi, dans les Cévennes.

 

This post was written by Daphne

 

8
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Val Làô sur la Colline
Val Làô sur la Colline

Incapable de trouver la référence musicale, mais pour le reste, c’est revigorant ! Merci pour le partage

verolilas

Je ne me lasse pas de tes photos, j’ai tellement envie de re- voyager!!!!
J’attends qu’ils grandissent! et le temps me semble si long!!!!