visiter la Casa Batlló

Visiter la Casa Batlló de nuit

L’Art Nouveau et moi, c’est une histoire a commencé dès le berceau . En bonne bruxelloise , j’y ai été biberonnée . Cette richesse architecturale me manque d’ailleurs dans le grand sud où je vis aujourd’hui . Du coup , à chaque fois que je prépare un voyage , je cherche les bâtiments Art Nouveau à voir .

L’ Art Nouveau à Barcelone

Au même titre que Bruxelles , Amsterdam , Prague , Glasgow ou Vienne , Barcelone est une des mecques européennes de l’Art Nouveau – qu’on appelle ici Modernisme . Les architectes catalans Lluís Domènech i Montaner ou Josep Puig i Cadafalches ont magnifiquement accompagné le développement de Barcelone en créant des bâtiments qui marient audace & féérie à un indiscutable sens pratique .

L’ oeuvre de Gaudi

Mais le maître du Modernisme est sans conteste Antoni Gaudi . Ses bâtiments apportent tant de vie et de magie aux strictes rues de Barcelone . Gaudi est devenu indissociable de l’identité de Barcelone . Il a consacré sa vie entière à Barcelone , travaillant sans relâche les moindres détails de ses projets pour donner corps à ses rêves les plus fous .

Ses 7 réalisations Barcelonaises sont désormais classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco . Elles comprennent :

  • le parc Güell
  • le palais Güell
  • la crypte de la Colonia Güell
  • la Casa Milà
  • la Sagrada Família
  • et la Casa Batlló

Ma visite de la Casa Batlló

Je n’étais pas retournée voir la Casa Batlló depuis des années . Notre week-end à Barcelone début janvier était l’occasion parfaite de revenir l’explorer . En voyant que la Casa Batlló organisait une série de visites de nuit pour la nouvelle année , j’ai immédiatement réservé mon billet .

J’étais impatiente de redécouvrir ce bâtiment autrement . Et j’ai été éblouie par cette visite ( pourtant éclairée de seulement quelques bougies ). En arrivant devant la Casa Batlló plongée dans l’obscurité , on m’a remis une lampe frontale , ma seule source de lumière pour l’ explorer .

Pourquoi y aller la nuit

L’ambiance était complètement différente de ma première visite : déambuler dans cette pénombre incite à ralentir le pas , baisser la voix . A peine éclairées de quelques bougies , lustres faiblement éclairés et lumière provenant de l’extérieur , la Casa Batlló semblait droit sortie d’un rêve . Barcelone moderne s’éclipsait pour laisser la fantaisie de Gaudi prendre vie .

Ne pas tout percevoir d’un coup , marcher dans l’obscurité incite à s’attacher aux détails . En découvrant une poignée de porte , volutes de bois , écailles des murs à la faible lumière de sa lampe frontale , on les voit finalement mieux qu’en plein jour . Ce rai de lumière vient souligner les volumes , plongeant le reste dans le noir . Notre regard plonge dans chaque détail , qui devient hypnotique . Cette lampe frontale était comme une baguette magique , qui donnerait vie à ce qu’on regarde , plongeant tout le reste dans l’oubli . Ce qui oblige à se concentrer uniquement sur l’instant présent.

Une expérience unique

J’ai passé près de 3 heures à explorer chaque recoin, dans cet état contemplatif du soir si propice à la rêverie. Je sentais l’urgence de vivre pleinement cette soirée , avec la conscience aiguë de vivre un moment de grâce absolue . J’étais comme une gamine en découvrant la ( fausse ) neige qui tombait dans le patio , le sapin moderniste tout en verre et salon d’époque rempli de souvenirs .

J’aime l’idée que l’art nous lie à travers les époques , cultures , religions . L’art est une rencontre entre un créateur et celui qui observe son œuvre . Œuvre qui n’existe pleinement que dans le regard de l’autre . En éteignant les lumières , c’est finalement un autre regard que l’équipe de la Casa Batlló nous a offert sur elle . Cette soirée , c’était l’ opportunité de redécouvrir un lieu que je pensais connaître par cœur .

Je trouve que c’est non seulement un merveilleux cadeau qu’ils font aux visiteurs , mais aussi un magnifique hommage au travail de Gaudi . En redescendant l’escalier de la Casa Batlló , je me disais que ce serait génial que cette idée essaime dans d’autres lieux . Ne serait-ce pas merveilleux de pouvoir explorer d’autres bâtiments dans une atmosphère aussi magique ?

 

As-tu déjà visité la Casa Batlló ?

Aimerais-tu faire une visite nocturne de ce genre ?

8
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Julie
Julie

J’avais pu observer un bon nombre de recoins avec ma fille, âgée de 2 ans, qui s’allongeait sur le sol et se faufilait partout
Tu me donnes envie du retourner !!

Floconnette
Floconnette

Ah tu me donnes envie de retourner à Barcelone ! On s était offert une semaine pour notre voyage de noce et on s’était réservé non la casa Batlo mais la casa mila/pedrera de nuit avec spectacle sons et lumière sur les toits et découverte des combles (qui ont pour modèle l’ossature d’une baleine !). Quelque chose de magique ! L’intérieur ne se visitant pas l’immeuble étant toujours habité….
Ta visite a l’air fantastique aussi !
Ce n’était pas proposé à l’époque, dommage mais bon de toute façon il faut aussi faire des choix niveau budget !
On avait aussi fait le palau de la musica (visite guidée de jour et spectacle la nuit) et l’intérieur de la Sagrada qui reste une de plus mes plus belles “claques” artistiques tant ça ne ressemble à rien d’autre de ce que je connaissais…

Et tant qu’on est en janvier, bonne année et meilleure santé (suite aux déboires grippaux que tu annonçait ! )

Anne

C’est vraiment génial avec ces lumières! Il y a presque 10 ans que je n’y suis pas retournée, il y a trop de monde à Barcelone maintenant, ça me fait fuir!

Fanchette
Fanchette

Je ne connaissais pas. J’ai juste vu en passant l’immeuble avec les cheminées qu’on dirait sortie de Star-Wars.
Tes photos sont superbes. Cette lumière violette est totalement dingue. Je veux le même sapin de noël, je suis sure qu’en recyclant des culs de bouteille en plastique ça doit marcher !! Je compte sur toi pour un beau tuto !!

Rosine greyfell
Rosine greyfell

Ton article est bien tentant, je ne connais pas Barcelone, j ai souvent été très près mais la foule touristique de Barcelone m a toujours découragee d y aller. Je suis impatiente de lire ton article sur la préparation des voyages.