visiter cambridge

mon guide de voyage pour visiter Cambridge

Que voir / que faire /quand partir / où manger / où se loger / comment y aller

Je suis très heureuse de vous proposer mon guide sur Cambridge – j’espère que vous y trouverez toutes les détails utiles pour préparer votre séjour. Dans cet article, retrouvez toutes les infos pour visiter Cambridge. Au sommaire :

  • Pourquoi visiter Cambridge
  • Quand y aller
  • Cambridge en 1 jour
  • Que voir : Colleges, backs, punt, musées
  • Incontournables
  • Cambridge avec un enfant
  • Environs de Cambridge
  • Comment y aller
  • Où manger
  • Où se loger
  • Carte de Cambridge
  • Mon avis sur Cambridge

toutes les infos pratiques pour visiter Cambridge

Après la visite de Bletchley Park , j’ai conclu mon escapade dans la campagne anglaise en duo avec Virgile par une journée à Cambridge. Ça faisait des années que je n’y étais pas retournée; notre dernier séjour à Cambridge remontait à un précédent échange de maison à Londres .

Visiter Cambridge me semblait idéal pour ce premier voyage seule avec mon petit gars. La ville combine plein d’atouts qui en font une destination idéale avec un enfant en Angleterre :

Pourquoi visiter Cambridge ?

  • Cambridge est une petite ville, on peut tout visiter à pied sans se fatiguer
  • il n’y a presque pas de voitures dans les rues : la majeure partie du centre est piéton
  • TOUT est beau – Cambridge a été conservée dans son jus, on a envie de prendre chaque bâtiment en photo
  • en se promenant dans les rues, on l’impression de marcher dans un livre de Harry Potter
  • à chaque coin de rue, on tombe sur un de ces fameux College qui ont inspiré J.K. Rowling
  • 31 Colleges qu’on peut visiter, donnant l’impression de rentrer dans Poudlard
  • il suffit de traverser la rivière Cam pour se retrouver dans les Backs en pleine nature
  • malgré sa petite taille, Cambridge a tout d’une grande : elle possède des musées exceptionnels et la liste de concerts et évènements est inépuisable
  • bref, visiter Cambridge avec un enfant, c’est l’assurance de leur offrir une escapade mémorable, sans la fatigue des grandes villes

quand visiter Cambridge ?

Quelle est la meilleure saison pour visiter Cambridge ? Si possible, je vous conseillerais d’éviter de visiter Cambridge en été, quand la ville se vide de ses étudiants. La période d’examen n’est pas non plus indiquée : les Colleges sont fermés aux visiteurs en fin d’année scolaire. Pour éviter le froid hivernal, l’idéal est donc d’y aller en septembre, octobre ou mars, avril, mai. Ainsi, vous découvrirez une ville animée tout en évitant les foules touristiques estivales.

Est-il possible de visiter Cambridge en 1 jour ?

On rejoint facilement Cambridge depuis Londres : plusieurs trains par heure relient la capitale à Cambridge en 50 min. La ville est suffisamment petite pour tout découvrir à pied. Même si Cambridge mérite amplement une nuit sur place, que la ville offre de nombreuses activités pour y rester 2 ou 3 jours, c’est donc une chouette excursion facile à organiser depuis Londres. Oui, il est possible de visiter Cambridge en 1 jour , sans tout voir.

Que voir à Cambridge ?

Cambridge est une très belle ville, relativement compacte et qui regorge de bâtiments remarquables. S’y promener est un vrai plaisir mais une visite ne serait pas complète sans voir ses Colleges, et découvrir la rivière depuis les Backs. Voici toutes les infos pratiques pour visiter Cambridge :

des fleurs en hommage à Stephen Hawking devant son College

Comment fonctionnent les Colleges de Cambridge ?

Ce sont avant tout ses Colleges qui ont fait la réputation de Cambridge dans le monde entier. L’université de Cambridge est une des plus anciennes du monde : elle fut fondée en 1209, peu après Oxford. Les 31 Colleges de Cambridge font tous partie de l’université; plus ou moins réputés dans différents domaines, ils enseignent toutes les matières, y compris la théologie. 4 choses à noter sur l’université de Cambridge :

  • Cambridge est une des 10 meilleures universités du monde
  • Les étudiants sont suivis en petits groupes de 6 à 10 par un seul enseignant pendant toute la durée de leurs études.
  • Cambridge Press University est la plus vieille maison d’édition du monde
  • l’université a aussi 8 musées répartis à travers la ville ( dont le Fitzwilliam et Kettle’s Yard, que je vous recommande ), et un jardin botanique. Tous sont remarquables

Quel College visiter à Cambridge ?

Visiter Cambridge sans voir ses Colleges, ce serait comme aller à Paris sans jeter un coup d’oeil à la tour Eiffel. La majeure partie des Colleges de Cambridge accueillent des visiteurs dans leurs parties communes, sauf en période d’examens. Pensez donc à vérifier les dates à l’avance pour ne pas repartir déçu.

Voici les deux principaux Colleges à visiter :

King’s College

La somptueuse chapelle du King’s College est le bâtiment le plus remarquable de Cambridge. Impossible de rater ce chef d’œuvre de l’architecture gothique posé au milieu d’une pelouse impeccable le long de la rivière Cam. Avec ses 80 m de long, elle abrite la plus grande voûte en éventail du monde. C’est une visite incontournable à Cambridge : chaque détail est si minutieusement pensé que c’est en étourdissant. Si possible, venez y assister à un concert; le chœur de King’s Chapel est réputé dans le monde entier.

Attention, le reste des bâtiments de King’s College ne se visite pas ( mais vous aurez accès aux pelouses ). L’entrée coûte 9 £ pour les adultes , 6 £ pour les enfants – gratuit pour les moins de 12 ans. PS : c’est ici qu’Alan Turing fit ses études.

Trinity College

Il s’agit du plus grand College de Cambridge. Ce College est non seulement remarquable par son extraordinaire architecture Tudor, qui dévoile toutes ses splendeurs dans l’immense cour principale, mais aussi par le nombre de prix Nobel formés. Pas moins de 32 Prix Nobel sont passés par Trinity College. Attention, ici aussi, on n’accède qu’aux cours et chapelle. L’entrée coûte 3 £ pour les adultes , 2 £ pour les enfants, gratuit pour les moins de 12 ans.

S’il vous reste du temps, pourquoi ne pas rajouter le joli Peterhouse College , plus vieux College de Cambridge, et St John’s College , qui offre également la possibilité de traverser son fameux pont des soupirs pour découvrir ses backs, de l’autre côté de la rivière Cam.

Wren Library

La Wren Library est une des plus belles bibliothèques du monde. Elle fait partie du Trinity College mais se visite séparément ( et gratuitement ). Elle contient 55000 ouvrages remarquables, dont la canne et des manuscrits d’Isaac Newton et celui de Winnie l’Ourson, de Milne. Tous deux furent élèves ici. La Wren Library est gratuitement ouverte aux visiteurs depuis 1695 , mais uniquement de 12:00 à 14:00, pendant la pause déjeuner des étudiants – qui travaillent chaque jour dans ce lieu d’exception. Attention, la bibliothèque n’accueille jamais plus de 15 visiteurs en même temps, donc venez tôt pour ne pas être déçu. Les photographies sont interdites.Vous pouvez en profiter ensuite pour pique-niquer le long de la rivière Cam, face à la bibliothèque.

Découvrir les backs

De l’autre côté de la rivière Cam, qui donna son nom à Cambridge ( qu’on peut littéralement traduire par : le pont de la rivière Cam ), se trouvent de grandes étendues naturelles qui offrent de superbes vues sur les Colleges. Une partie des backs est privée, comme le parc du St John’s College, qui rejoint en traversant le pont des soupirs. D’autres sont publiques. Comment visiter Cambridge sans s’aventurer dans ses backs, qui donnent un charme fou à la ville ?

Ici, les étudiants s’installent en pleine nature pour réviser, faire du sport, pique-niquer et discuter. Pourquoi ne pas faire comme eux et couper votre visite de Cambridge par une pause en pleine nature ?

Faire du punt

Seuls les punts, ces bateaux semblables aux gondoles de Venise, sont autorisés à Cambridge. S’offrir un tour en punt, c’est l’occasion de découvrir un point de vue unique sur Cambridge. Depuis la rivière Cam, on voit bien la séparation entre les deux rives : d’un côté, les façades historiques des Colleges, nombreux à être installés le long de la rive, de l’autre, les vertes étendues des backs.

Pour embarquer sur un punt, 3 solutions s’offrent à vous :

  • Louer un punt et le piloter soi-même. Hum, je ne recommande pas vraiment cette option si vous n’avez pas un bon sens de l’équilibre. J’ai fait des ronds dans l’eau et mon homme a fini à l’eau, littéralement.
  • Rejoindre un tour organisé. Une solution très agréable et accessible à tous, les bateaux sont suffisamment petits pour ne pas se sentir entassés. La croisière dure une heure et permet de voir l’ensemble de Cambridge. Selon la météo, on vous met à disposition parapluie, plaid, ou parasol.
  • Louer un punt avec chauffeur. L’idéal, si votre budget le permet.

Musées de Cambridge

Parmi les 9 musées que gère l’Université de Cambridge, je vous recommande particulièrement ceux-ci :

Fitzwilliam Museum

Ce colossal bâtiment de style néoclassique abrite un des plus importants musées d’Angleterre avec plus de 500 000 oeuvres. On peut admirer dans le Fitwilliam Museum des peintures de Veneziano, Titien, Véronèse, Palma l’Ancien, Guido Reni ainsi qu’une impressionnante collection de peintures anglaises du 19ème siècle et des tableaux impressionnistes. Mais il y a aussi des antiquités égyptiennes, grecques et romaines ainsi qu’une remarquable collection de partitions manuscrites.

Bref, c’est une visite à laquelle on peut aisément consacrer une demi-journée. L’entrée au Fitzwilliam Museum est gratuite, il est ouvert tous les jours sauf lundi et jours fériés de 10h à 17h.

Kettle’s Yard

Cette maison est assurément mon musée préféré à Cambridge. Je lui dédierai un article entier mais voici en bref de quoi il s’agit : Kettle’s Yard est l’ancienne maison de Helen et Jim Ede, un couple de collectionneurs d’art qui ont transformé un ensemble de 4 cottages en lieu de vie et de célébration de l’art sous toutes ses formes. Ici, rien n’est formel; la beauté est autant dans un dessin de Picasso, sculpture de Henry Moore que dans un bouquet de fleurs ou assemblage de galets. Le visiteur est libre de s’installer dans les fauteuils, toucher les objets pour s’imprégner du lieu et prendre le temps de réfléchir à sa relation à l’art. C’est une visite à part, bien loin de l’ambiance habituelle des musées. Kettle’s Yard a récemment été rénovée pour inclure un superbe centre des visiteurs.

Attention, l’entrée – gratuite – se fait par petits groupes, à heures fixes, réservables le jour même en arrivant sur place. C’est pour moi une visite incontournable à Cambridge . Kettle’s Yard est ouvert tous les jours sauf lundi et jours fériés de 11h à 17h.

 

Polar Museum

Ce petit musée dédié aux explorations arctiques retrace notamment l’expédition de Scott dont les 5 membres périrent en rejoignant le pôle sud en 1912. On y découvre les derniers écrits bouleversants que ces hommes ont laissé à leurs proches. L’entrée est gratuite, le Polar Musuem est ouvert tous les jours sauf lundi et jours fériés de 10h à 16h.

Jardin botanique de Cambridge

On peut voir plus de 3000 espèces de plantes dans ce jardin de 16 hectares. Créé en 1831 par l’Université de Cambridge, c’est un des plus importants jardins botaniques du Royaume-Uni. Il a notamment de très belles serres et mixed borders. Le Cambridge University Botanic Garden organise régulièrement des évènements pédagogiques, dont la célèbre Apple Day. L’entrée coûte 6£ pour les adultes, gratuit pour les moins de 16 ans, et il est ouvert quotidiennement de 10h à 18h.

Visiter Cambridge en 1 journée : les icontournables

Si vous n’avez qu’une poignée d’heures à consacrer à Cambridge, je vous recommande vivement de :

  • Découvrir la ville à pied, en jetant un coup d’œil aux cours des Colleges à travers leurs portes
  • Visiter la chapelle de King’s College, un véritable joyau
  • Embarquer sur un punt pour une visite guidée à fleur d’eau
  • Découvrir les backs, ces étendues sauvages de l’autre côté de la rive
  • Enfin, s’il vous reste du temps, pourquoi ne pas découvrir l’adorable musée de Kettle’s Yard ?

Que faire à Cambridge avec un enfant ?

Vos enfants vont adorer l’ambiance à la Harry Potter qui flotte sur Cambridge. On est ici au cœur même des institutions qui ont inspirée J.K. Rowling pour créer Poudlard. Passer la tête à travers la porte d’un College, marcher dans les étroites ruelles médiévales, lever la tête et apercevoir un emblème de dragon, filer silencieusement en punt sur la rivière Cam, c’est l’assurance de s’offrir un voyage dans le temps.

Une simple balade dans Cambridge émerveillera petits et grands mais je vous conseille vivement d’y rajouter un tour dans les Backs pour apprécier pleinement le contraste entre ville et nature, si particulier à Cambridge.

Visiter les Environs de Cambridge

Wimpole Estate

Cet immense domaine à 15 km de Cambridge est une superbe excursion depuis Cambridge. On découvre l’intérieur de Wimpole House, la plus grande demeure du Cambridgeshire, son parc et sa ferme toujours en activité.

Le domaine est géré par le National Trust, qui organise nombre d’activités tout au long de l’année.

Duxford Imperial War Museum

Cet immense musée, installé dans les hangars d’une ancienne base de la RAF, présente plus de 200 avions, dont de rares Spitfire, Tiger Moth ou Lancaster. Vous pourrez aussi voir sur place les ateliers où des bénévoles entretiennent ces avions et échanger avec eux. C’est aussi l’occasion de vous offrir un tour en avion historique au dessus de la campagne; chaque week-end, quelques vols sont proposés, à partir de 90 £ par personne.

La cathédrale d’Ely

A 24 km au nord de Cambridge, la jolie ville d’Ely vit dans l’ombre de sa célébrissime voisine. Pourtant, cette jolie ville historique abrite une des plus belles cathédrales d’Angleterre.

Visible à des km à la ronde, la cathédrale d’Ely, de style roman, comporte une impressionnante nef et une immense tour qui domine la région toute entière.

Comment aller à Cambridge ?

En train

2 trains par heure en moyenne partent de King’s Cross à Londres pour  rejoindre Cambridge en moins de 50 min. Les billets A/R dans la journée ou tarif famille sont généralement plus avantageux. Compter 25 A/R par adulte.

En bus

C’est une solution plus économique pour rejoindre Cambridge depuis Londres : on trouve des billets avec National Express à partir de 4 € en réservant à l’avance. Par contre, le trajet est plus long; comptez 1h40 environ depuis le centre de Londres.

En avion

L’aéroport le plus proche de Cambridge est celui de Stansted, bien desservi par les compagnies low cost, dont Ryanair . De Stansted, vous pouvez louer une voiture ou prendre un train direct pour Cambridge. Le trajet dure moins de 30 min et la gare se trouve à l’intérieur même de l’aéroport, ce qui en fait une excursion facile à organiser.

En voiture

Cambridge est à 80 km au nord de Londres. La ville est facilement accessible par l’autoroute et peut être incluse avec Oxford et les Cotswolds dans un road trip dans la campagne anglaise. Attention toutefois, il est quasi impossible de se garer dans Cambridge. Mieux vaut donc laisser sa voiture dans un des parking Park & Ride.

Cambridge Park & Ride

Si vous venez en voiture à Cambridge, je vous conseille vivement de la garer dans un des 5 parkings Park & Ride aux abords de la ville. Pour un prix modique, vous garez votre voiture en sécurité et empruntez un bus pour vous rendre en centre-ville. Votre voiture ne vous sera d’aucune utilité dans Cambridge; le centre est presque entièrement piéton et la ville est suffisamment petite pour tout faire à pied. Petite astuce : le bus du Park & Ride de Trumpington dessert plusieurs arrêts, dont le jardin botanique et le Fitzwilliam Museum en permettant de remonter à bord gratuitement. Pratique si vous souhaitez les visiter.

Le Park & Ride est très économique :

  • 3£ pour la journée pour une voiture, son conducteur et jusqu’à 3 enfants
  • 8£50 pour 5 personnes et leur véhicule

Où manger à Cambridge ?

S’il fait beau, la meilleure option consiste bien sûr à traverser la Cam pour pique-niquer dans les Backs. Vous trouverez dans le centre un Prêt à Manger, Itsu ( super plats sains ) ou Marks & Spencer Foodhall pour acheter de quoi vous faire un pique-nique gastronomique.

Michaelhouse Café

Trinity Street, ouvert du lundi au samedi de 8h à 17h

Mon gros coup de coeur pour déjeuner ou prendre un goûter à Cambridge, c’est le Michaelhouse Café. Installé dans l’incroyable cadre d’une église du centre, ce café sert de délicieux petits-déjeuners, repas de midi, sandwichs, gâteaux et cafés à tout petit prix. De plus, à partir de 15h, les plats de midi sont soldés à moité prix. Un excellent endroit pour joindre les habitants de Cambridge qui en ont fait un de leurs spots favoris.

Où se loger à Cambridge

Se loger à Cambridge revient cher, alors mieux vaut ruser pour éviter d’y laisser tout son budget. Voici 3 options pour se loger à petit prix à Cambridge :

YHA Cambridge

L’auberge de jeunesse YHA de Cambridge combine beaucoup d’atouts : située juste à côté de la gare, elle est installée dans une belle demeure ancienne, avec un extérieur, et ses parties communes sont décorées avec goût, façon boutique hôtel. Comme dans toutes les YHA ( auberges de jeunesses du Royaume-Uni ), vous profiterez de la cuisine pour vous préparer vos repas et faire ainsi de belles économies sur votre budget voyage ( sa belle cour permet aussi de prendre ses repas en extérieur ).

Les auberges de jeunesse ne sont pas réservées qu’aux célibataires; outres des dortoirs, vous y trouverez aussi des chambres doubles et chambres familiales, jusqu’à 6 personnes. Autre avantage des auberges de jeunesse en famille : on profite de l’espace des parties communes pour retrouver l’intimité dont on manque souvent dans une chambre d’hôtel et on peut y rencontrer d’autres voyageurs.

Loger dans un College

Saviez-vous qu’en dehors des périodes scolaires vous pouvez séjourner dans le superbe Christ College ? Ce College emblématique, un des plus vieux de la ville est situé en plein cœur de Cambridge. Il propose quelques chambres aux visiteurs, vous permettant de vivre une expérience unique, en immersion totale – petit-déjeuner typique à base de produits locaux compris. Attention, mieux vaut réserver le plus tôt possible, les chambres partent vite !

Travelodge, Premier Inn

Si vous voyagez en famille avec un petit budget, Travelodge et Premier Inn peuvent vous sauver. Ces deux chaînes d’hôtels à petit prix offrent souvent les hébergements les plus économiques en Angleterre. Les enfants sont généralement logés gratuitement et peuvent aussi avoir un petit-déjeuner gratuit, si les parents payent le leur. Attention, on ne peut réserver les hôtels Travelodge et Premier Inn que depuis leurs propres sites web, les tarifs les moins chers ne sont pas remboursables et les hôtels situés en périphérie. Mais si vous avez un véhicule pour les rejoindre, vous pouvez trouver une chambre familiale à partir de 30 € en réservant bien à l’avance.

Carte de Cambridge

Pour vous orienter facilement, voici une carte avec tous les lieux indiqués dans cet article :

Visiter Cambridge avec un enfant : le bilan

Comme la ville est toute petite, on peut facilement visiter Cambridge à pied. Chaque rue regorge de merveilles, donnant l’impression de remonter dans le temps.

Cambridge est à la fois un musée vivant de tout ce qui fait le charme de la culture anglaise, perpétuant des traditions héritées de son passé – et en même temps un bouillonnant laboratoire où les meilleurs chercheurs du monde entier planchent sur notre futur. On sent une effervescence culturelle dans la ville, petite par sa taille mais oh combien importante pour notre monde.

visite de Cambridge

Visiter Cambridge avec un enfant est une merveilleuse idée : la ville est suffisamment compacte pour tout faire à pied, sans se fatiguer. Pourtant elle offre énormément de choses à découvrir et plongera vos enfants dans un univers à la Harry Potter qui les enchantera. Vous allez voir, vos petits vont adorer Cambridge !

Et toi, connais-tu cette ville ? Aimerais-tu visiter Cambridge ?

Cet article t’as plu ? Alors partage-le !

 

19 comments

  1. Merci Daphné, maintenant il faut absolument que je visite Cambridge 😉

    1. Coucou Dominique, c’est une très belle ville – et tellement agréable à visiter. Cambridge est très compacte, on peut tout faire à pied – pourtant elle a tout d’une grande.

  2. J’adore cette ville, c’est beau, propre, calme, et il y a plein de librairies et autres bookshop partout!

    1. J’imagine Anne que c’est le genre de destination que tu aimes – connais-tu Hay-on-Wye, le village de bouquinistes au fond d’une adorable vallée dans le Pays de Galles ? Je suis sûre que tu adorerais <3

  3. super article, je ne connaissais pas cette destination

    1. Oui Justine, cette ville est un vrai bijou ; chaque bâtiment est tellement beau, et il y a une atmosphère tellement paisible. On est là dans la quintessence du charme anglais, comme si on marchait dans un livre de Harry Potter.

  4. Ton article donne vraiment envie d’y aller 🙂

    1. C’est vraiment une chouette destination Ludivine ; si tu aimes l’ambiance des livres de Harry Potter, tu vas avoir l’impression de rentrer littéralement à l’intérieur des livres. Cette ville a un charme fou, et elle est suffisamment petite pour la découvrir sans se fatiguer.

  5. Beaucoup de souvenirs dans cette visite de Cambridge pour moi.
    Nous on avait dormi au camping, genre municipal : très central, très fréquenté par des Anglais saouls et des Anglaises gloussantes : bref très typique !! C’était en juin je pense et il y avait encore des étudiants.
    On a fait du punt et on s’est bien marré avec la longue perche.
    On avait aussi assisté à un entraînement d’aviron : impressionnant !
    Et on s’était arrêté à Ely sur la route.
    Par contre cette foultitude de musées m’avait échappé… Mais je me souviens qu’il faisait très chaud et qu’on naviguait entre l’ombre des parcs, les bords de rivière et… les pubs (pour se rafraîchir : obligé !).
    Oui Cambridge est une belle idée de visite.
    Merci pour ce guide plein d’infos.
    Et bravo pour le boulot !

    PS : moi j’ai découvert le dartmoor il y a quelques semaines : quel choc. J’y retourne dans quelques semaines pour vérifier que ce n’était pas un rêve… On en parle de ces petits chevaux trop mignons sur la lande en liberté dans la brume légère…

    1. Oh la la Fanchette, je vois d’ici l’ambiance du camping – ne me dis pas que les anglaises étaient habillées en soubrettes !

      Le punt, j’ai tenté une fois et on a juste fait des ronds dans l’eau – très fun, mais on n’a jamais réussi à passer le premier pont. Oui, j’adorerais voir un jour en vrai la course d’aviron entre Cambridge et Oxford – ça c’est le genre de compète qui me plait !

      Mais oui; tout le monde rêve d’Ecosse alors que presque aucun frenchie ne connait le Dartmoor; c’est pourtant une destination incroyable. Quand on monte vers les plateaux, on a l’impression de partir vers un autre monde. Je me demande même si les anglais ne cherchent pas à nous cacher ce trésor-là ? Si tu en as le temps, puis-je te recommander de descendre jusqu’à l’embouchure de la rivière Dart et de visiter la maison d’Agatha Christie ? Cet endroit est un pur délice !

      1. Ouiiiii ! J’ai 2 séjours programmés dans les environs (lucky me !) : alors tu penses bien que la maison d’Agatha est sur ma liste. J’espère juste que ce ne sera pas trop loin de là où je loge… A suivre. Hâte de revoir les petits chevaux libres du Dartmoor et les moutons grognons au milieu de la route. J’espère juste qu’en aoôt il n’y a pas trop de touristes ? ( Non, à mon avis ils sont tous aux Canaries les English !)

        Les Anglaises n’étaient pas en soubrette quand même, plutôt habillées pour le samedi soir, si tu vois ce que je veux dire : talons hauts, décolleté vertigineux et jupette très très courte – et ce quelle que soit la physionomie, maigrelettes et dodues, même combat – les Anglaises quand même elles assurent niveau décomplexion ! – Du coup la french élégance avait beaucoup de succès… hum hum… ! La session de maquillage dans le sanitaire commun du camping valait son pesant de peanuts !! et le retour du pub, 5 h plus tard n’est pas passé inaperçu… remarque nous on dormait dans notre voiture… alors bien sûr tout ça s’est terminé par une after avec regroupement fraternel Anglais-Français(e)s !!

        La course d’aviron, ça doit être impressionnant. Mais déjà l’entraînement était vraiment génial à voir. Je ne sais plus comment on avait atterri dans ce club de sport local. Faut dire qu’à l’époque, on hésitait pas à pousser les portes : avec nos accents français-allemand (ma comparse était allemande ; les Blondes ont aussi bcp de succès là-bas !! ) tout nous était permis… ou presque…

  6. Magnifique !! Je voyage très peu, alors quel régal de pouvoir découvrir Cambridge à travers cet article, tout en apprenant beaucoup de choses !!! Merci mille fois pour ce joli travail

    1. Oh merci Cécile, c’est le plus adorable compliment qu’on puisse me faire ; je voulais tellement trouver le juste équilibre entre le fait de créer un guide qui soit réellement pratique, mais aussi agréable à lire. Alors si tu es arrivée jusqu’en bas sans même avoir besoin de toutes ces infos, c’est que mon pari est réussi !

  7. Tu as un don pour décrire, expliquer et raconter qui me donne envie, là, tout de suite, de plonger dans l’atmosphère si particulière de Cambridge. Dire qu’ « à cause de toi », je m’étais déjà dit que je ne pouvais pas passer à côté de Madère !
    Merci de me faire voyager ici et là, juste par la magie de ta plume !

    1. Oh la la Ellen, Madère c’est un rêve éveillé – si tu as l’occasion d’y aller un jour, fonce ! ( Enfin, façon de parler, hein – mets quand même le frein moteur, les routes sont vertigineuses ). J’espère y retourner un jour, et aller aux Açores aussi !

      1. Que choisir ? Que faire ? Pour ma grande fille de presque 8 ans complètement fan de Harry Potter, il faudra quand même que l’on fasse un saut prochainement à Cambridge. Vive les voyages, les découvertes et les jolis souvenirs que l’on se crée !

  8. Ah ben voilà, c’est malin, hein, déjà que je rêvais de Londres… Mon souci c’est que, tenue aux vacances scolaires, la Toussaint, c’est trop froid, février et Pâques (on est la première zone cette année), aussi, ne reste que l’été. Deux semaines à Londres ? Oui mais je veux aller en Suède aussi…
    C’est insoluble, ce truc !
    Je n’ai pas assez de congés, c’est ça le hic !

  9. Pas le choix de la période pour nous hélas, ça sera donc cet été mais je me réjouis déjà! Merciiiii 😉

Laisser un commentaire