table basse diy

Une table basse DIY de style japandi

Si ce titre ne vous évoque rien – pas de panique, c’est tout à fait normal !

Fabriquer une table basse DIY, je crois que c’est plutôt clair.

Qu’est-ce que le style japandi ? 

Mais japandi, quésaco, dis Daphné ? Le japandi, c’est tout simplement la rencontre entre style scandinave et japonais. Avez-vous déjà remarqué comme ces deux tendances déco se ressemblent ? Même amour des matériaux simples, lignes nettes. De quoi faire une déco épurée, qui va vers l’essentiel. 

Créer une table basse originale

J’ai créé cette table basse DIY pour 18h39, avec qui je collabore ponctuellement. Cette fois, j’avais envie de leur proposer un meuble sobre et original qui mixe ces deux styles. Mais si, regardez bien : le plateau à claire voie fait écho aux saunas scandinaves – et les 3 pieds façon origami donnent une touche japonaise.

C’est un exercice qui m’a amusée : je m’étais donné comme seule contrainte de départ de faire un meuble japandi. Mais comment concevoir un meuble qui soit à la fois simple à fabriquer, original et pile dans cette tendance ?

table basse tutoriel

Un meuble façon origami

J’ai tout de suite pensé au plateau; ça faisait longtemps que j’avais envie de bricoler un DIY inspiré de ces banquettes de sauna. Côté pieds, par contre, je cherchais comment m’éloigner des modèles classiques, tout en utilisant des matériaux simples à mettre en oeuvre. Je griffonnais mes feuilles sans trouver la bonne solution.

Alors j’ai dessiné un origami pour me changer les idées. Mais oui, pourquoi ne pas mettre des pieds façon pliage à ma table basse DIY ?

Hop, c’était réglé : ma table aurait 3 pieds origami. J’adore le résultat, qui donne un twist original à la table et change son aspect en fonction de la perspective. Certes, ces pieds sont déroutants. Mais je peux répondre un grand oui à la question que vous vous posez forcément : oui, ma table basse DIY est stable. Bien, sûr, mieux vaut éviter de poser une grosse pile de magazines sur le bord, mais j’ai plusieurs fois mis ma théière fumante dessus sans problème.

Alors, je vous montre le tuto de ma table basse japandi ?

diy table basse

Comment faire cette table basse DIY

Rayon outils, vous n’aurez besoin que d’une scie sauteuse et perceuse. Et côté matériaux, on est aussi dans un petit budget : comptez environ 30 € pour fabriquer votre table basse DIY. J’ai simplement utilisé des tasseaux rabotés, découpe de mdf et peinture noire.

table basse origamicomment fabriquer une table bassediy japanditutoriel pour faire une table basse

Tutoriel de la table basse origami

Voici un aperçu du tutoriel en photos. Pour faire votre table basse DIY, le tuto complet est à retrouver sur 18h39. Ce projet est accessible aux bricoleurs débutants. Ce n’est pas très long à faire et chaque étape est expliquée en détails.

table basse tuto

Cette table basse DIY, est-ce le genre de projet dans lequel vous vous lanceriez ?

Le style japandi vous plait-il ? 

14 comments

  1. Waouh ! J’admire ! Franchement, je regrette d’avoir deux mains gauches et aucun matériel ! Je suis toujours épatée (le mot est faible) par ce que tu sais faire ! J’avoue que fabriquer mes rideaux a déjà été une grande aventure pour moi ! Cette table basse est adorable, je te salue bien bas !
    Allez, zou, je retourne chercher un vol pour Philadelphie. Horriblement cher. Et long. Et pas pratique. Je regrette déjà mon choix ! 🙁

    1. Mais non Yanne, ce n’est vraiment pas compliqué à faire. Ce qui m’a vraiment plu, c’est de concevoir le projet de A à Z, en cherchant les bonnes solutions pour faire un objet qui fonctionne.

      Par contre, côté couture, je suis nulle de nulle – je n’ai strictement aucune patience ne fusse que pour tendre le fil.

      Moi j’adorerais aller à Philadelphie – côté arts, on doit être servis ! Et puis, ce peut être l’occasion de s’offrir une virée à Washington, cette ville est vraiment étonnante ( il y a plein de festivals et et on peut s’y faire une orgie de musées gratuits ).

      As-tu envisagé d’atterrir à New-York puis de continuer en train ? Ou de combiner avec un vol intérieur low cost ?

  2. J’aime beaucoup son côté bancal-stable… Elle est très réussie. Bravo
    Et le style Japandi : c’est une invention Be-Frenchie ou ça existe vraiment ?

    1. Je n’ai pas fumé la moquette; d’autres l’ont fait pour moi, ça existe vraiment 😉 . Ce néologisme est d’ailleurs plutôt mignon, non ?

      ( OK, j’admets, j’ai fait cette table basse en partie pour pouvoir glisser japandi par ici, j’en avais trop envie. )

  3. Bonjour Daphné,
    Japandi : j’adore le mot ! Et j’aime beaucoup lire tes explications de bricolage qui me font croire que si je voulais… Bonne journée !

    1. Japandi : c’est mignon comme tout, non ?

      Mais si, c’est vraiment facile à faire, je t’assure Françoise. Moi, c’est quand je lis des tutos crochet que je suis perdue par exemple. 😉

  4. Cette table est superbe, j’aime beaucoup.
    Comme Françoise, tes explications de ce bricolage, qui semble simplissime, me ferait presque croire que………. Puis je me rappelle que j’ai réussi à monter À L’ENVERS un tabouret Ikéa en 2 parties :-;
    Le style Japandi, je ne connaissais pas et j’ai découvert que c’était également un groupe de musique 🙂
    Bref, entre tes DIY et la pub de Lidl qui propose des RV bricolage (comprendre, met en vente des outils pour faire toi-même), je fais le rêve qu’un jour peut-être j’oserai me lancer !

    1. Je te rassure Marikat; j’ai à la maison un meuble ( Habitat, certes ) dont j’ai monté les côtés à l’envers. Et comme j’avais bien encollé le tout pour que ce soit solide, c’était déjà indémontable le temps que je m’en rende compte. Comme quoi, nul n’est à l’abri d’une boulette.

  5. J’adore, c’est vraiment une chouette idée à détourner peut-être chez moi en table de nuit. Je vais y cogiter et montrer ça au bricolo de service de la maison.
    Et le retour du post diy, moi je surkiffe 😉

    1. Oui, je pense que ses dimensions peuvent parfaitement convenir pour une table de nuit aussi : elle fait 60 cm de large par 31 cm de profondeur. Mais on peut facilement modifier les dimensions pour l’adapter à sa déco – c’est l’avantage de faire soi-même ses meubles 😉 .

      J’ai plusieurs projets DIY qui attendent, j’espère avoir le temps de les concrétiser bientôt. Ah la la, si seulement les journées étaient plus longues.

  6. Une fois de plus, je suis espantée par ton inventivité. Le résultat est super original et esthétique !
    Je n’arrive plus à me dégager du temps pour ce genre de projets désormais, rien que de penser perceuse, je suis déjà fatiguée, pourtant j’adorais ça…

    1. C’est un vrai défi d’imaginer un DIY facile à reproduire par tous. La démarche est assez différente d’un bricolage qu’on fait uniquement pour soi; il faut tout prévoir d’avance et trouver les bonnes solutions pour que le projet fonctionne.

      J’ai pris beaucoup de plaisir ces derniers mois à prévoir des projets pour 18h39 – c’est assez différent de ce que je fait sur le blog et ça me permet de sortir de ma zone de confort.

      Par contre, il serait temps que je m’occupe de certains bricolages qui traînent ici aussi ( on en parle, des plinthes ? ).

Laisser un commentaire