Guide pour prendre les transports en commun à Londres avec plein d' infos pratiques et les meilleurs prix .

Mes conseils pour prendre les transports en commun à Londres

Ils n’auront plus de secrets pour vous !

Si vous partez bientôt en voyage à Londres , je vous conseille de bien vous renseigner sur ses transports en commun avant votre départ. Pour plusieurs raisons :

D’abord, Londres est immense . En effet, la capitale britannique est 15 fois plus étendue que Paris ! ( Mais ce chiffre tient compte de Londres avec sa banlieue ) . Ce qui veut dire qu’on risque de passer un temps fou dans les transports en commun à Londres . Alors mieux vaut s’organiser !

Ensuite , les transports en commun à Londres sont chers , et les tarifs complexes . Pour éviter de dépenser une fortune en transports , je vous conseille de noter mes infos avant votre départ .

Dans cet article, je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les transports en commun londoniens : métro , bus , bateau , vélo , astuces pour gagner du temps et de l’argent , quelle carte de transport de transport choisir , comment se déplacer avec un enfant . Vous aurez ainsi toutes les cartes en mains pour prendre les transports en commun à Londres sans vous prendre la tête .

 

Mon guide des transports en commun à Londres

Voici le sommaire de ce guide – il suffit de cliquer sur chaque chapitre pour y accéder directement :

Circuler en voiture dans Londres : est-ce une bonne idée ?

Soyons clairs , ici les voitures ne sont pas bienvenues : elles doivent non seulement s’acquitter de la congestion charge ( une taxe journalière aux voitures qui rentrent en centre-ville ) mais en plus il est quasi-impossible de se garer dans Londres sans dépenser une fortune . Les limites de vitesse très basses, multiples radars et nombreuses rues en sens unique auront fini de vous convaincre que rouler en voiture dans Londres est une très mauvaise idée ! ( Sauf le dimanche, quand la ville se vide et qu’on peut se garer gratuitement dans la plupart des rues ).

 

Bref, je vous conseille d’oublier la voiture et de miser sur les transports en commun à Londres .

Pourquoi prendre les transports en commun à Londres ?

Londres est indissociable de ses transports en commun . Ils sont de véritables symboles de la ville : qui ne connait pas ses célébrissimes bus rouges et plan du métro ? Les londoniens sont très attachés à leurs transports en commun , qui ont modelé le développement de la capitale britannique .

Le réseau de transports en commun à Londres est le plus étendu d’Europe . Imaginez un peu : il y a 700 lignes de bus et la plus longue ligne de métro fait 55 km de long !

Du coup, la manière la plus rapide de traverser Londres est de prendre les transports en commun . Mais attention , les transports en commun à Londres ne sont pas conçus comme ceux de Paris : ici, métro , bus et marche à pied sont complémentaires et vous devrez généralement les combiner pour vous déplacer efficacement . Voici comment fonctionnent les différents types de transports en commun à Londres :

Métro de Londres

Histoire du métro de Londres

Saviez-vous le plus ancien métro du monde est celui de Londres ? La première ligne du métro de Londres fut créée en 1863 . Londres comptait déjà 8 lignes de métro quand la première fut inaugurée à Paris en 1900 . Aujourd’hui , Londres compte 270 stations de métro sur 420 km de réseau . Et le métro londonien est très, très fréquenté : 1.4 milliard de trajets sont effectués chaque année en métro !

Autre info intéressante : c’est Henry Beck , un employé de la TFL ( équivalent londonien de la RATP ) qui inventa en 1933 la carte schématique du métro londonien . Elle est devenue un emblème de la ville et a depuis été reprise partout dans le monde . Vous pouvez voir sa toute première carte dans l’excellent musée des transports à Covent Garden ( une très chouette visite en famille au passage ).

 

Pourquoi prendre le métro ?

Je vous l’ai expliqué plus haut : Londres est une ville extrêmement étendue . Et oui, entre ses 40% d’espaces verts et maisons victoriennes qui forment toujours l’habitation de base des familles londoniennes, la ville s’est étalée. Son périphérique, la M25, fait d’ailleurs 188 km de long. Oui, vous avez bien lu ! Alors autant vous prévenir : ça va être compliqué de traverser Londres à pied .

Le métro est le meilleur moyen de traverser Londres d’un bout à l’autre . Ici on a clairement posé des bâtons dans les roues des autos ( désolée, je n’ai pas résisté au jeu de mot ) pour privilégier le métro comme moyen de transport principal . Et ça marche : toutes les classes sociales s’y mélangent ( à part la famille royale et les princesses arabes venues faire les emplettes chez Harrod’s , tout le monde prend le métro ).

Prendre le métro, c’est aussi prendre le pouls de la ville . On observe le ballet incessant des voyageurs à la chorégraphie millimétrée . Impossible de connaître vraiment Londres sans avoir emprunté son métro . On passe des stations flambants neuves du centre au charme désuet des stations des banlieues chics . Au détour d’un trajet vers Kew Gardens ou Highgate on tombe même sur de vieilles horloges en bois, vitraux, panneaux d’un autre âge. Levez les yeux, ça vaut le coup !

Pourquoi ne pas prendre le métro ?

Il faut l’avouer : les installations sont vieillissantes et plus vraiment adaptées au nombre croissant de passagers qui empruntent le métro . Résultat : aux heures de pointe le métro est saturé , et voyager peut devenir un vrai cauchemar. De plus, le métro londonien est très cher : 5€60 minimum le billet acheté à l’unité en cash . Aïe ! ( Mais ça tombe à 2£40 si on paie par carte bancaire sans contact et je vous explique plus bas comment réduire le prix des transports en commun à Londres – vous allez voir, ça vaut le coup de BIEN se renseigner avant de partir ).

Enfin, vous ne verrez pas grand-chose de Londres en traversant la ville en métro.

Mon avis sur le métro de Londres

Lors d’un séjour à Londres, vous serez inévitablement amené à prendre le métro. C’est le moyen de transport le plus efficace pour couvrir de longues distances . Mais attention : le métro londonien est très différent de son homologue parisien . A part en plein centre-ville , vous devrez compléter votre trajet en métro par le bus et/ou de la marche à pied . En effet, les stations de métro sont bien plus espacées qu’à Paris et le réseau de transports a été conçu pour que métro et bus soient complémentaires .

Prendre le métro aux heures de pointe peut devenir une vraie galère tant il est bondé . Alors si possible, planifiez vos trajets pour éviter de vous retrouver en plein rush . Et surtout, n’oubliez pas de prendre le temps d’admirer ses merveilles : certaines stations sont de vrais bijoux architecturaux.

Enfin ,ne pensez même pas à resquiller . Ici on ne rigole pas avec ça et il y a des caméras de surveillance partout .

Prendre le bus à Londres

Aaah, ces fameux bus rouges à double étage sont de vraies icônes de la ville . Comment résister à l’envie de monter s’installer à l’avant en haut pour regarder Londres défiler derrière sa vitre ? A mon avis , un voyage à Londres serait incomplet sans ( au moins ) un trajet en bus . Quel bonheur se s’y asseoir quand on a les pieds en compote après avoir longtemps marché et d’admirer Londres le temps d’un trajet .

Pourquoi prendre le bus à Londres ?

Il existe plus de 700 lignes et 19000 arrêts desservis par 8600 bus à Londres . Autant dire que vous allez en voir passer durant votre séjour ! Le bus est conçu comme un moyen de transport complémentaire au métro . Hors de l’extrême centre , les stations de métro sont éloignées les unes des autres et le réseau de bus a été conçu pour venir en complément .

Il est inévitable de prendre le bus mais pour moi ça fait aussi partie intégrante d’un séjour à Londres . C’est une excellente manière de découvrir la ville . D’ailleurs certaines lignes sont connues pour offrir des itinéraires particulièrement pittoresques qui passent devant des monuments majeurs . Et quel bonheur de s’asseoir dans un bus quand il pleut et d’éviter ainsi d’arriver trempé à destination !

Les bus sont généralement très ponctuels et le temps d’attente estimé en station est calculé en temps réel . Un vrai plus pour calculer son temps de trajet ! Enfin, c’est un moyen de transport particulièrement adapté aux familles qui voyagent avec une poussette . Des espaces leurs sont réservés .

Petit point intéressant à noter : le prix d’un ticket de bus ne change pas en fonction de la zone ( le prix fixe est de 1£50 ). Ce qui veut dire que si vous souhaitez vous éloigner du centre sans payer de supplément et avez du temps devant vous , le bus peut être une option intéressante pour les petits budgets .

Il existe aussi un pass journalier spécial bus moins cher que le pass normal . Je vous explique tout ça en détails ci-dessous .

Pourquoi ne pas prendre le bus à Londres ?

Les bus n’ont pas toujours de voie distincte et sur certains axes très fréquentés – comme Oxford Street par exemple – prendre le bus peut s’avérer plus lent que de marcher .

Les bus sont très utilisés : à eux seuls, ils transportent plus de 6.5 millions de passagers par jour !

Autant vous prévenir : aux heures de pointe les bus peuvent être lents ET bondés .

Mais comme la plupart on un double-niveau , il reste rare de ne pas trouver de place assise.

Attention : on ne peut pas acheter de ticket de bus seul et chaque montée dans le bus est contrôlée par le chauffeur.

Il faut utiliser soit une oyster card ( carte de transport pré-payée ) soit une carte bancaire sans contact ( mais les cartes étrangères ne sont pas toujours acceptées et votre banque peut facturer des frais à l’étranger ).

Mon avis sur le bus à Londres

Il faut absolument profiter de son séjour à Londres pour s’asseoir à l’avant en haut d’un de ces fameux bus. Traverser le pont de Westminster, voir le London Eye et le parlement confortablement installé dans un bus , c’est juste magique ! Faites comme les londoniens : mixez métro , bus , marche à pied ( et vélo ) pour vous déplacer malin dans Londres . Ainsi vous combinez rapidité et plaisir . Mais attention : n’oubliez pas d’avoir une Oyster Card rechargée avant de monter à bord !

Prendre le DLR

DLR, pour Docklands Light Railway, est une extension du métro qui va de Bank vers Greenwich en passant par Canary Wharf. Ces lignes furent construites pour accompagner le développement des anciens docks du port de Londres transformés en annexe de la City dans les années 1990 .

Un métro aérien automatique futuriste fut construit pour relier directement Canary Wharf à la City . Je vous recommande vraiment de tester ce métro aérien qui file à toute vitesse entre les gratte-ciels de ce nouveau quartier d’affaires puis plonge sous la Tamise pour rejoindre Greenwich . Installez-vous à l’avant et savourez le spectacle , c’est une expérience fascinante ! Au bout du trajet vous arrivez dans le quartier historique royal de Greenwich, son observatoire et célèbre musée naval ( Retrouvez le DLR dans mon guide d’ activités gratuites à Londres avec des enfants ).

Prendre le train – Overground

Il s’agit d’un équivalent des trains de banlieue qui dessert les quartiers non ou mal desservis par le métro . Leur fréquence se rapproche de celle du métro mais ils roulent en général en surface . Dans Londres , leur usage est inclus dans votre pass journalier . Vous serez probablement amené à utiliser l’Overground si vous allez au sud ou nord-est de Londres , des zones qui sont mal desservies par le métro .

Tram de Londres

Peu de gens savent qu’il existe 4 lignes récentes de trams à Londres . Elles circulent uniquement dans la banlieue sud de Londres , vers Croydon et Wimbledon . A moins d’aller dans ces quartiers , vous ne serez pas amené à l’utiliser . Le prix d’un ticket de tram est le même que celui du bus .

 

NB : certaines photos de cet article proviennent de Unsplash

Transport en commun original à Londres

Maintenant qu’on a parlé des transports en commun classiques , si on se faisait plaisir avec des moyens de transport originaux ? La TFL gère aussi des bateaux , vélos et même téléphérique pour traverser la Tamise de manière originale !

Bateau

La société de transports en commun de Londres , la TFL , propose 6 lignes de bateaux sur la Tamise appelées River Bus ( attention, le service est assuré par un prestataire : Thames Clipper ). Les bateaux passent toutes les 20 min , chiens et vélos sont acceptés à bord . Le River Bus va de Putney jusqu’à Greenwich et permet de traverser Londres en découvrant un panorama unique depuis la Tamise .

On peut aussi payer aussi le bateau a un prix plus avantageux avec sa Oyster Card ( carte de transport rechargeable dont je vous parle plus bas ). Attention, on ne peut pas recharger sa carte sur le ponton ; il faut donc penser à se présenter avec une carte suffisamment chargée . A titre indicatif, un billet adulte pour traverser Londres coûte 7 £ . Les enfants de moins de 5 ans voyagent gratuitement , ceux de 5 à 15 ans ont droit à une réduction de 50 % sur le tarif standard .

A noter : la ligne Tate to Tate relie les deux musées toutes les 40 min .

Pourquoi prendre le bateau à Londres ?

C’est un moyen de transport original qui permet de profiter de points de vue uniques . C’est une excellente manière de rejoindre Greenwich en passant sous Tower Bridge par beau temps . On s’offre une croisière sur la Tamise à petit prix et c’est un joli plaisir à s’offrir durant son séjour .

Pourquoi ne pas prendre le bateau à Londres ?

Le bateau n’est pas le moyen de transport le plus rapide et son prix n’est pas inclus dans le coût de votre pass journalier ( vous le payer en supplément avec votre oyster card ). Ce moyen de transport moins fréquent que bus ou métro est essentiellement utilisé par des touristes .

Téléphérique Emirates Air Line

Attention on part-là sur du transport en commun plus insolite que pratique : saviez-vous qu’on peut traverser la Tamise en téléphérique ? Sisi, je vous assure : à l’occasion des jeux olympiques de 2012, la ville s’est lancée dans un projet pharaonique à 24 millions de £ pour créer cette première ligne de 1 km de long qui traverse la Tamise à 90 m de haut au niveau de la salle de concert O2 à Greenwich . Bon, inutile de vous préciser que ce chantier a fait scandale auprès des habitants qui réclament depuis des années un vrai pont pour piétons et vélos .

Infos pratique sur Emirates Air Line

Mais il n’empêche que ça fait partie intégrante des transports en commun à Londres . Traverser la Tamise en téléphérique est une expérience insolite qu’on peut s’offrir pour un coût très raisonnable : un trajet avec la oyster card coûte 3£50 ( 4£50 sans ) – attention, c’est en supplément du forfait journalier .

Les enfants de moins de 5 ans sont gratuits et ceux de 5 à 15 ans paient moitié prix. On peut prendre son vélo à bord . Emirates Air Line fonctionne en continu de 7h à 21 h en semaine , 23 h le week-end .

A partir de 19h, le téléphérique ralentit et de la musique est diffusée pour rendre l’expérience encore plus insolite . On rejoint facilement le téléphérique en DLR, d’un côté ou de l’autre de la Tamise . Une activité insolite qui ravira les gamins et vous offrira un point de vue unique sur l’est de Londres pour un prix modique . A tester si vous êtes dans le coin !

D’ailleurs si vous souhaitez découvrir plus d’idées pour visiter Londres autrement , je vous invite à regarder ma carte de Londres secret .

Londres à vélo

Londres a adopté un système de vélos en libre-service semblable au vélib’ parisien . Il s’appelle officiellement Santander Cycles , mais ici tout le monde le surnomme Boris Bikes ( du nom de Boris Johnson, maire de Londres à l’époque ).

Le réseau est très bien conçu : il y a 839 stations et 11000 vélos, ce qui en fait le plus gros réseau de vélos en libre-service d’Europe .

Combien coûte le service de vélo en libre-service à Londres ?

C’est aussi le transport en commun le moins cher de Londres : le pass de 24 h ne coûte que 2£ pour utiliser gratuitement les vélos pendant 30 min d’affilée . Attention par contre aux suppléments : si vous ne rendez pas le vélo dans les 30 min , vous payez 2£ de plus pour chaque demi-heure supplémentaire . Pour éviter ce surcoût, il suffit de vous arrêter à une station , locker votre vélo puis le relouer . Pensez aussi à bien locker votre vélo quand vous le rendez pour éviter les frais de location supplémentaire . Et attention : n’oubliez pas qu’on roule à gauche ici !

Mon avis sur le vélo à Londres

Londres est une ville très agréable à traverser à vélo . Grâce au congestion charge , il y a de moins en moins de voitures et la ville construit de plus en plus de pistes cyclables et itinéraires adaptés aux cyclistes. De plus , les gens conduisent généralement prudemment en Angleterre , ce qui rend les trajets assez paisibles .

Comme Londres est très étendue , le vélo est un bon moyen de relier différents quartiers tout en faisant des économies sur les transports en commun à Londres . Même si vous n’êtes pas un cycliste averti , vous apprécierez de faire du vélo dans les parcs . Hyde park – qui fait quand même 250 hectares – est tellement grand qu’il est difficile d’en faire le tour à pied . Du coup , c’est un endroit idéal pour tester le vélo à Londres sans stress – d’autant qu’il y a plusieurs stations de Santander Bikes au sein-même du parc .

Quand je séjourne à Londres , je prends systématiquement un abonnement de vélo que je combine avec métro et bus pour me déplacer aussi efficacement que possible . J’utilise le vélo pour couvrir de petites distances , découvrir des quartiers , traverser les parcs ou profiter du paysage urbain . ( Enfin “petites distances” c’est vite dit : la dernière fois j’ai en moyenne pédalé 18 km par jour – comment vous rapporter de supers guides de voyages sans passer des journées bien remplies ? ).

Que est le prix des transports en commun à Londres ?

Si les transports en commun à Londres sont extrêmement efficaces , leur usage peut aussi revenir très cher si on achète ses tickets à l’unité – un simple ticket de métro coûte 5€60 . Pour utiliser les transports en commun à Londres , je vous recommande vivement d’ acheter une carte de transport pré-payée . Il existe 3 cartes adaptées aux visiteurs : Travelcard , Visitor Pass et Oyster Card .

Travelcard

La Travelcard est un ticket papier à usage unique que valable uniquement 1 jour et qui couvre les zones 1 à 4 . Le prix est de 13£10 pour 1 jour ( contre 7£ par jour de cap fee avec une Oyster Card pour les zones 1-2, largement suffisante pour les touristes ). La Travelcard coûte 6£50 par jour pour un jeune de 11 à 15 ans.

Franchement, la Travelcard papier n’est pas avantageuse et ne me semble intéressante que pour quelqu’un qui ne resterait qu’une journée à Londres sans prévoir d’y revenir .

Visitor pass

C’est la seconde option pour acheter un ticket papier . Le visitor pass fonctionne sur le même principe que la Travelcard , mais couvre les zones de 1 à 6 . Petite subtilité qui complique encore les choses : on ne peut l’utiliser qu’à partir de 9h30 en semaine .

Elle est vendue au prix de :

2 jours – adulte : 25£40

2 jours – enfant : 12£60

3 jours – adulte : 38£10

3 jours – enfant : 18£90

Oyster Card

C’est LA carte des londoniens ! Il s’agit d’une carte de transport magnétique individuelle ( mais non nominative ) sur laquelle vous chargez le montant désiré et que vous réutilisez autant de fois que vous le souhaitez .

Le principe de la Oyster Card est simple : vous payez 5£ d’émission ( remboursable quand vous la rendez ). Ensuite , vous chargez votre Oyster Card du montant que vous souhaitez : on peut recharger sa carte dans un magasin agréé ou une station de métro .

Comment fonctionne la Oyster Card ?

Vous payez vos transports en commun à Londres en bipant votre carte : métro , bus , DLR , overground , bateau ou même téléphérique ( seul le vélo n’est pas payable avec ).

Le prix est fixe pour chaque transport mais une fois atteint le montant maximum quotidien ( le fameux cap fee ) , vous ne payez rien de plus . Le cap fee est de 7£ par jour . Donc quel que soit le nombre de trajets que vous faites dans la journée , vous ne payerez jamais plus de 7£ par jour . Attention toutefois : le bateau et téléphérique sont en supplément .

A chaque fois que vous prenez le métro , votre carte vous indique combien d’argent il vous reste dessus . Vous n’avez plus qu’à la recharger quand vous approchez de 0 . A la fin de votre séjour, vous pouvez soit rendre votre carte dans un bureau de la TFL pour obtenir son remboursement , soit la conserver pour un prochain séjour , soit la passer à quelqu’un qui part à Londres ( la Oyster Card n’est pas nominative ).

Prendre un abonnement Travelcard sur sa Oyster Card

Pour les visiteurs qui restent longtemps , il peut être intéressant de souscrire à un abonnement Travecard sur sa Oyster Card . Le prix est de 35£10 pour 7 jours consécutifs . Attention : cet abonnement est uniquement disponible sur Oyster Card , il n’existe pas en version papier .

A noter , ce montant correspond au cap fee hebdomadaire sur une Oyster Card . C’est-à-dire que dès que vous avez atteignez 35£10 entre le lundi et le dimanche, plus aucun transport supplémentaire ne vous est chargé cette semaine-là . Il n’y a rien à faire , c’est automatique .

Tarif du bus à Londres

Petite subtilité des transports en commun à Londres : bus et métro se payent séparément . Si vous prenez le métro puis le bus , il vous faudra payer 1 ticket pour chaque trajet .

Un ticket de bus à l’unité coûte 1£50 et dure 1 h , quel que soit le nombre de bus que vous prenez . Comme je vous l’expliquais dans le chapitre spécial bus , on ne peut pas régler son trajet en montant .

Il faut obligatoirement payer par :

  • Carte bancaire sans contact
  • Travelcard
  • Oyster Card

Si vous ne prenez que le bus à Londres pendant une journée , le cap fee sur votre Oyster Card tombe de 7£ ( prix du bus + métro ) à 4£50 ( uniquement bus ).

Oystercard ou Travelcard : quelle carte prendre pour les transports en commun à Londres ?

Je sais ; les tarifs des transports en commun à Londres sont kafkaïens ! Ce qui est sûr, c’est que si vous voulez acheter vos billets à l’unité, vous devrez les payer avec une carte bancaire sans contact . Ce peut être une solution intéressante pour un court-séjour mais dans ce cas-là je vous conseille de privilégier une carte Revolut qui vous évitera de payer des frais bancaires sur les paiements à l’étranger à chaque transaction ( je vous explique dans mon guide comment économiser pour voyager ce que c’est ).

La capitale britannique est immense , vous allez donc beaucoup utiliser les transports en commun à Londres . Je vous conseille de miser sur une carte de transport . Le prix de la Travelcard à la journée ou du Visitor Pass me semble excessif .

Je vous conseille vivement d’investir dans une Oyster Card , que vous pouvez soit recharger de 7£ par jour ( le montant du cap fee ) soit charger d’un abonnement Travelcard pour une semaine à 35£10 ( ce qui revient à 5£ par jour pour une semaine – formule la plus avantageuse ).

Prix des transports en commun à Londres avec un enfant

Si les transports en commun à Londres sont chers pour les adultes , la TFL est généreuse avec nos bambins en leur offrant plein de réductions, voire la gratuité des transports . Au final , se déplacer en famille à Londres ne revient pas cher du tout .

Se déplacer avec un enfant de moins de 5 ans

Les enfants de moins de 5 ans utilisent tous les transports en commun à Londres gratuitement . Peu de stations de métro possèdent des escaliers , ce qui peut compliquer les trajets avec poussette . Dans ce cas , je vous conseille de miser en priorité sur les bus .

Les transports en commun à Londres avec un enfant de 5 à 10 ans

Les transports en commun à Londres sont gratuits pour les enfants de 5 à 10 ans à condition de voyager avec un adulte. Il existe une Junior Oyster Card spécifique pour leur permettre de prendre métro et bus seuls gratuitement mais j’imagine que vous n’avez pas prévu d’envoyer un gamin de 5 ans seul dans le métro londonien n’est-ce pas ?

Attention : bateau et téléphérique font payer 50 % du tarif standard adulte aux enfants de 5 à 10 ans .

Prix des transports en commun à Londres pour un jeune de 11 à 15 ans

Là ça se complique ! Il existe 2 possibilités pour économiser sur vos transports avec une Oyster Card adapatée pour les jeunes :

Young Visitor discount

Ce système peu connu vous permet de profiter des transports au tarif enfant . Pour en bénéficier , il faut commander avant votre départ une Visitor Oyster Card , qui vous sera envoyée à votre domicile . Une fois arrivé à Londres , présentez-vous au guichet d’une grande station de métro ou dans un des 8 visitor centres de la TFL ( ils sont situés dans les principales gares ainsi qu’aux aéroports de Heathrow et Gatwick ). Vous devez être accompagné du jeune et muni de sa pièce d’identité . Demandez à faire appliquer à votre Visitor Oyster Card un Young Visitor discount . Celui-ci donnera droit au tarif enfant pendant 14 jours à compter de la date de délivrance . Pensez à mettre une marque sur cette Oyster Card pour la reconnaître .

Bien que nécessitant une peu d’organisation , ce système est relativement souple pour bénéficier de la réduction enfant sur les transports en commun à Londres . Par contre , pensez-bien à commander votre Visitor Oyster Card à l’avance ( ou vous en faire prêter une ). La Visitor Oyster card n’est pas vendue à Londres . Et le site de la TFL mentionne bien que le Young Visitor discount ne peut être appliqué sur une Oster card standard . A noter : contrairement à la Zip Oyster Card , celle-ci ne donne pas droit au bus gratuit mais le cap fee reste à 3£50 .

Zip Oyster Card

Il s’agit d’une carte de réduction nominative destinée aux jeunes de 11 à 15 ans . Elle a été conçue pour les habitants mais tout le monde peut l’acheter quel que soit son lieu de résidence et elle reste valide jusqu’au 16ème anniversaire de votre enfant. Pratique si vous venez régulièrement à Londres !

La Zip Oyster Card comporte une photo d’identité ( elle ne peut donc pas être prêtée ) . Elle permet aux jeunes de 11 à 15 ans inclus d’utiliser les bus gratuitement , de bénéficier du tarif enfant dans le métro ( soit 0£85 par trajet – avec un cap fee à 3£50 ) et de payer moitié prix sur les autres moyens de transport : train , bateau et téléphérique .

Pour obtenir votre Zip Oyster Card , vous devez remplir un formulaire en ligne sur le site de la TFL ( uniquement en anglais ) en scannant une photo d’identité et payant des frais administratifs de 15£ ( contre 5£ pour une Visitor Oyster card standard ). Vous devez faire la demande au moins 4 semaines avant votre arrivée à Londres et récupérer la Zip Oyster Card dans un visitor centre de la TFL au choix – ils sont situés dans les principales stations de métro .

En dernier recours , il est soit possible d’acheter une Travelcard au tarif jeune , soit il faut payer tarif adulte .

Prix des transports en commun à partir de 16 ans

A partir de 16 ans, vous n’avez plus droit à une réduction enfant à moins de souscrire à la Zip Oyster Card 16+ conçue pour les jeunes de 16 à 17 ans . Elle est délivrée de la même manière que la Zip Oyster Card 11-15 mais coûte 20£ de frais administratifs . Elle donne droit aux bus et métro à moitié prix ( ainsi qu’à certains trains ). Un investissement qui n’est intéressant que si vous restez longtemps à Londres ou y venez régulièrement . Sans cette carte , un jeune de 16 à 18 ans paie le tarif adulte dans les transports en commun à Londres .

Mes conseils pour prendre les transports en commun à Londres avec un enfant

Les transports en commun à Londres sont gratuits jusqu’à 10 ans . Mais d’expérience , je vous conseille d’avoir avec vous la pièce d’identité de votre enfant s’il est particulièrement grand pour son âge . On pourrait vous demander de vérifier qu’il a bien moins de 11 ans . Quand vous arrivez devant les portillons du métro , il faut vous placer devant le portillon spécial famille ( avec un pictogramme de poussette ) et faire signe pour qu’on vous ouvre le portillon . N’oubliez pas de bipper votre Oyster Card .

Si vous voyagez avec un jeune de 11 à 18 ans , cela vaut le coup de commander à l’avance une Zip Oyster Card . Cela vous permettra non seulement de faire de belles économies mais de plus votre enfant pourra l’utiliser jusqu’à ses 18 ans .

Citymapper : une appli qui simplifie les transports en commun à Londres

Voilà une astuce qui va vous faire gagner un temps fou ! Je vous parlais d’ailleurs de cette appli géniale dans mon guide des meilleures applis de voyage . Cette appli calcule en temps réel le meilleur trajet en comparant transports en commun , marche à pied , vélo , taxis et Uber . L’appli vous propose aussi une option pour faire votre trajet au sec – malin quand on connait la météo de Londres  ( je vous explique d’ailleurs quelle est la meilleure période pour aller à Londres ).

Elle vous présente les différentes options possibles et vous précise même le temps de marche à l’intérieur d’une station de métro , le meilleur côté de la rame . Citymapper peut aussi combiner plusieurs moyens de transports

en vous proposant par exemple de prendre métro + vélo ou bus + taxi et calcule le prix de chaque solution . Une fois votre itinéraire validé , Citymapper l’enregistre pour le conserver hors-ligne . Ainsi , vous continuez de recevoir des notifications de guidage même quand vous n’avez plus de réseau .

Je ne me sers plus que de Citymapper pour me guider dans Londres . Cette appli est entièrement gratuite mais attention : il faut accéder à internet pour l’utiliser .

Vérifiez donc que votre abonnement vous permet d’utiliser internet à l’étranger sans frais supplémentaires avant de partir .

Mes conseils pour utiliser les transports en commun à Londres

Voici en résumé mes meilleurs conseils pour utiliser les transports en commun à Londres :

  • Prenez une Oyster Card pour vous simplifier les déplacements et éviter que cela ne vous revienne cher .
  • Combinez les différents moyens de transport pour vous déplacer intelligemment .
  • Misez sur Citymapper pour calculer le meilleur mode de transport dans Londres . Cette appli vous fera gagner beaucoup de temps .
  • Londres étant très étendue , essayer de regrouper vos visites par quartier pour éviter de passer trop de temps dans les transports .
  • N’ hésitez pas à faire du vélo , surtout aux heures de pointe quand bus et métro sont bondés .
  • Levez les yeux pour profiter des détails de charme des stations de métro excentrées .
  • Profitez de la pluie pour vous accorder une pause dans un bus .

Avec ces astuces , les transports en commun à Londres n’ont maintenant plus de secrets pour vous !

Penses-tu que cet article peut aider d’autres personnes ? Partagez-le !

62
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
E.mi.lit
E.mi.lit

Merci, merci, merci Daphné!
Ton article est une mine d’or : il est très complet et très clair. Et ce que j’adore c’est la petite touche Daphné : des bons plans qui sortent de l’ordinaire et que l’on ne trouve pas toujours ailleurs !
Merci encore pour tout ce travail Daphné : bravo !

marieno
marieno

Génial ton article ! Je ne comprenais rien aux différents tarifs pour les transports, c’est hyper bien expliqué, merci !! Bon, je passe à côté de la zip card car nous partons lundi :-(, du coup on va devoir payer plein pot pour nos 2 enfants de 12 et 15 ans, à moins que je leur prenne une travelcard, il faut que je relise tranquillement cette partie. J’ai hâte ! Et j’ai commencé à noter les endroits secrets 🙂

marieno
marieno

Nous allons loger à Ealing (sur west Broadway), Est-ce que tu sais si la Oyster card sera valable là-bas ?

Adeline
Adeline

Un grand merci pour cette mine d’information! nous partons dans 15 jours et cela tombe à point nommé. Votre article est très clair, très précis et les éléments de comparaison vont nous permettre d’aborder les différents transports sereinement.

Sebath
Sebath

Quel article! Complet, précis, adapté à tous! Cela me donne envie de retourner à Londres. Il y a 8 ans nous avions voyagé en famille avec une Oyster card, très pratique et économique. Nous prenions le bus tous les matins depuis Battersea, les enfants à l’avant en haut, il y avait tellement à voir qu’on en oubliait les bouchons! Merci!

minoval67
minoval67

Hats off Daphné, you’ve done an amazing job as usual 😉 On a la Oyster depuis la 1èrer fois qu’on est allés à Londres et c’est vrai que c’est vraiment génial! On a fait le Emirates cable car la dernière fois ainsi que le bateau jusqu’à Greenwich, on s’est régalés! Cette fois ça sera le DLR vu l’emplacement de notre hotel et comme toi, j’adore prendre métro et bus… Y’ ajuste un truc dont je ne suis pas sure ms peut-être le sais-tu: quelle est la différence entre la Oyster Card et la Oyster Visitor Card? On avait rendu notre Oyster la dernière fois et donc des copains nous ont prêté leur Visitor en nous parlant de ce cap fee dont on n’avait pas entendu parler avec la Oyster simple… Il me semble que la Oyster tu peux la rendre et tu récupères ce qui reste dessus y comprix le prix d’achat alors qu’avec la Visitor tu ne peux rien récupérer si tu décides de la rendre…

Hélène
Hélène

Ce boulot Daphné!! Je ne connais pas Londres, mais je note la richesse de ton dossier. C’est juste Waouh et j’imagine le temps que ça a dû te prendre.

Loraine

Merci pour cet article incroyablement complet ! Je suis une grande fan de Londres, je m’y aventure donc 1 à 2 fois par année. J’utilise tout le temps la Oyster Card, mais je ne savais jamais vraiment combien mettre, je ne connaissais pas du tout le Cap Fee de 7.- ! C’est génial, merci pour toutes ces informations 🙂

Cece
Cece

Merci pour cet article très complet et utile! Chapeau bas pour ce travail!!!!!!

Fanchette
Fanchette

Han : quel boulot !! Je vais lire tout ça avec attention ça me donnera peut-être des pistes pour d’autres villes.
Je rentre de Plymouth.
J’ai passé 3 j à trimballer mes pins de 10 ans de double decker en mini-ferry,
D’ailleurs : Plymouth est une destination idéale avec des enfants les gars : y’a du chateau fort, de l’aquarium de compet’, des ferry qui traversent la rade, des rando de l’autre côté de la rade avec un parc à cerfs…

Le dernier voyage en bus qui nous ramène vers le port, je suis enfin un peu décontractée (tout s’est bien passé, personne n’est tombé à l’eau, personne ne s’est perdu au marché, personne n’a vomi dans le ferry… – je précise que ces pins m’ont été confiées pour l’occasion, mieux vaut les rendre en l’état) je m’assois et je me mets à rêvasser…

et là … là … là : je la vois l’affiche qui me signale que les enfants voyagent toute la journée pour 1,5 £ !!!!!!!!
what !!!!!!
what!!!!
Let me collapse…
J’ai payé 1,2 £ chaque voyage pour chaque schtroumph…
Fail.

Aurélie

Je vais régulièrement à Londres pour le travail, mais je n’y ai encore pas mis les pieds en famille, alors je garde ton article sous le coude car j’ai vraiment envie de la faire découvrir à mon fils aussi à travers ses transports – nous habitons à la campagne, il n’a encore jamais pris le métro <3
Je plussoie pour City Mapper qui me donne toujours l'impression d'etre une locale qui sait où elle va ahah. Par contre, outre le fait de devoir accéder à internet, il faut aussi prévoir question batterie car je la trouve assez gourmande en énergie, donc chargeur ou batterie extra si on est en vadrouille toute la journée!
Enfin je voulais te remercier d'avoir pris le temps de préparer ce guide, il est super complet et très agréable à lire.
A bientot! Aurélie

Anne

Oui, c’est vrai que c’est cher, sauf en groupe. J’ai voyagé avec des élèves, et le tarif groupe scolaire était étonnant. Bon, j’ai juste perdu des ados en route, mais il n’y a pas de lien…

catherine

OMG, quel article complet et fouillé! je vais l’apprendre par coeur 😛 parce que je vais passer un grand WE à Londres en juin!
ma fille et mon gendre anglais (ils habitent près d’Oxford) nous rejoindront, j’ai hâte! j’étais au pair à Londres un été pendant mes études, et j’avais adoré, mais cette grande ville a du bien changer..
merci! un beau cadeau pour nous..
bonne journée et à bientôt,
bises

Fanny
Fanny

Merci beaucoup pour cet article très complet qui m’a permis de bien préparer mon séjour à Londres !!!

Nathalie_Atelier292

Quel travail cet article! Merci pour le temps que tu y as consacré! C’est un travail complètement dingue!

Pour la petite anectode, aller à Londres me stressait pas mal: j’avais ce que je pensais être une phobie des escalators et là-bas, c’est une catastrophe!
J’ai finalement découvert que c’est un problème visuel mais ça ne change pas mon souci: impossible pour moi de prendre un escalator qui descend à Londres.
J’ai finalement trouvé un plan complètement détaillé qui indique s’il y a des escaliers, escalators et ascenseurs dans les stations de métro et je peux maintenant partir plus rassurée.
http://content.tfl.gov.uk/avoiding-stairs-tube-guide.pdf

Je suis une grande adepte de Citymapper qui m’a permis lors de mon voyage la semaine dernière de me déplacer uniquement en bus et à pied, me voilà réconciliée avec cette ville que j’aime tant!

Romuald
Romuald

Bonjour,
Merci pour votre article. C’est l’un des plus complets et des plus clairs que j’ai lu (et depuis 15jours, j’en ai lu un paquet !! 😉 )
J’aurai voulu votre avis : je pars en famille du 19 au 25 avril à Londres. Nous sommes 2 adultes et 3 enfants (6, 9, et 11 ans).
Je pensais commander 2 Travelcard adulte de 7 jours, et 1 zip oyster card pour l’enfant de 11 ans (il faut que je m’affole, nous partons dans un mois).
Nous arrivons à Heathrow. Pour le transport aller-retour jusqu’à Londres, je pensais prendre des tickets à l’unité.
Qu’en dites-vous ?
Merci d’avance.

Mana216971
Mana216971

Bonjour Daphnée,
Merci pour tous vos articles sur Londres qui sont une vraie mine d’or !!
Nous partons en Juillet avec mon C.E sur 3 Jours (du Mercredi au Samedi), nous parlons un anglais collégien.. Nous connaissons déjà Londres avec mon mari mais nous avions tout fait à pied pour nous imprégner de cette magnifique ville. Hors là nous serons avec nos enfants de 10 & 13 ans, le métro et bus s’imposent.
Petite question nous avons prévu de prendre une Oyster Card, devons nous en prendre pour chaque personne ou une seule suffit pour nous 3 (mon mari, ma fille de 13 ans & moi) ?
Merci pour vos conseils

BOUTHILLIER / LE DEN
BOUTHILLIER / LE DEN

Bonjour, nous partons à Londres du 9 au 16 juillet inclus. Nous serons trois, deux adultes et une enfant de bientôt 6 ans. Nous pensions prendre une travelcard 7 days version papier pour les 7 premiers jours consécutifs ainsi qu’une oyster card avec l’option pay as you go pour la 8ème journée. Est-ce bien là ce qu’il faut faire. Pourrons-nous profiter ainsi des offres 2for1? Ou bien la travelcard est uniquement chargeable sur une oyster et il nous faudra acheter des billets de train en parallèle? A noter que nous irons 2 fois en zone 3 (kew gardens avec retour par bateau et Greenwich via le téléphérique). Qu’en pensez-vous? merci de votre aide. Amandine

ludivine coudu
ludivine coudu

wouhaaaa! ça c’est un article du tonnerre!!!

c’est vrai que les transports à Londres c’est juste un casse tête chinois!

nous y sommes allés en famille il y a 3 ans je me rappelle avoir vraiment galéré pour faire au moins cher.
j’avoue être de nouveau perdu !!! Pouvez vous m’aider Daphnée?
D’après votre expérience qu’est ce qui serait moins coûteux pour nous?

Situation : 2 adultes, une fille de 18 ans et demi et une fille de 14 ans, sur place du 30/12/19 au 03/01/2020 soit 5 jours, arrivée à Luton (déjà la je sais pas encore comment rejoindre le centre ville au moins coûteux!!!) et logés a l’hôtel à STRATFORT
j’étais partie pour le métro car nous sommes loin mais du coup je ne sais plus quel forfait prendre !! à mini budget !

HELP ME PLEASE