qui suis je ?

Qui suis-je ?

Qui suis-je ? Avez-vous remarqué comme la réponse à cette question varie en fonction de celui à qui on la pose  ?

Qui suis-je à la maison ?

A la maison, je me tape une réputation de dictateur survolté ; mes hommes craignent à chaque fois le moment où je vais débouler avec un nouveau projet pour la famille. Qu’il s’agisse de peindre un mur , construire un escalier en béton, faire un énième échange de maison, ou améliorer l’apparence de sa peau avec mon jus d’aloe vera bi-hedbomadaire, ils vivent dans la crainte de chaque nouvelle idée. Les pauvres, je crois qu’ils fatiguent parfois. (suite…)

choses étonnantes en France

7 choses étonnantes en France que je n’ai toujours pas comprises

Tu le sais, je suis une pièce rapportée : la garrigue n’est pas mon biotope naturel. Je vis en France depuis une éternité mais suis une belge passée par ailleurs avant d’atterrir dans le sud de la France. Je me sens bien ici; je suis très heureuse d’avoir posé mes valises en France. C’est mon second pays, et celui de mes enfants.

Pourtant, la France reste encore une énigme pour moi sur certains points. (suite…)

partage des tâches ménagères

Le partage des tâches ménagères – un détail quotidien révélateur ?

Vers un partage équitables des tâches ménagères à la maison

Chaque dimanche, on fait un grand ménage à la maison. Ainsi, on est prêts à attaquer une nouvelle semaine avec un cocon bien rangé, qui sent bon poussière envolée et draps propres. On s’y met tous ensemble – le travail d’équipe y’a pas mieux pour se motiver. Dans notre famille, l’égalité prime ; on partage les tâches ménagères équitablement avant de savourer un repos bien mérité dans notre maison pimpante.

Enfin, ça c’est la théorie.

(suite…)

donner des objets

Le cadeau que je me suis fait

Pourquoi donner des objets m’a fait du bien

Ce week-end, j’ai donné des choses auxquelles j’étais pourtant attachée. J’avais pris cette décision il y a plusieurs mois déjà : donner ces objets devenus trop encombrants. Ils prenaient trop de place dans ma tête – et dans cette pièce. J’avais besoin de m’alléger un peu pour aller de l’avant. Faire le vide, littéralement.

(suite…)

Alors il y aura des couleurs et du chocolat

Dimanche, j’aurai 39 ans. Pourtant ni ma mère, ni ma sœur ne me souhaiteront un joyeux anniversaire. Mes parents se sont séparés quand j’étais enfant. Depuis, je ne les ai pratiquement jamais revues. Je suis partie avec mon père, ma sœur avec ma mère. Je ne sais pas comment ils ont choisi – ni s’ils l’ont vraiment décidé – de prendre chacun une fille, et ne le saurai sans doute jamais.  (suite…)