qui suis-je ?

Je suis celle qui

Qu’est-ce qui nous définit ? 

Pour la société, dans quelles cases entrez-vous ? Âge, lieu de naissance, taille, couleur des yeux, profession. Voilà qui nous résume à quelques stéréotypes. Nous sommes ça, certes. Mais nous réduire à ces clichés-là, c’est passer à côté de ce que nous sommes vraiment.

Vous êtes-vous déjà demandé comment vos enfants, compagne/compagnon, famille, amis, collègues, boulangère vous définiraient-ils ? J’ai l’impression que nos identités sont fragmentées en milliers d’éclats. Et que chaque personne qu’on croise en reflète un fragment. Parfois avec d’infimes nuances, mais il arrive que ce reflet soit très éloigné de ce qu’on est. (suite…)

faire du velo a londres

La vie est trop courte : puis-je manger le dessert d’abord ?

Coupe playmobil et épinards

Quand j’étais petite, régulièrement, ma mère préparait des épinards pour le dîner. Je détestais ça. Avec du recul, je me dis que ce devait être des épinards surgelés de la marque Beurk. Sans doute un copain de Captain Iglo ? Si tu n’es pas belge, voici l’objet du crime. Et pour te prouver que j’ai beaucoup morflé enfant, il faut que tu saches que j’avais la même coupe de cheveux que la gamine condamnée à manger les bâtonnets dans la pub.

Alors je vous vois venir ; oui, les épinards peuvent être bons. Mais là, franchement, ils ne l’étaient pas. (suite…)

accepter de vieillir

Comment accepter de vieillir ? Et si on cultivait le goût du bonheur ?

Le temps qui passe 

La semaine dernière, j’entendais quelqu’un dire, à propos de son anniversaire : « ça me déprime de rajouter un chiffre à mon état-civil. Chaque année qui passe nous rapproche quand même un peu plus de la fin ».

Ces mots ont résonné en moi – d’accord, vue ainsi, cette perspective est carrément sinistre. En plus d’être inéluctable. Et si on essayait de prendre les choses autrement ?

(suite…)

prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi

Quelles sont nos priorité dans la vie ?

Je n’ai pas le temps. Voilà une phrase que j’entends de plus en plus souvent. Et pourtant, ces mots me semblent à chaque fois inappropriés. Parce que ce temps existe; c’est nous choisissons la façon dont on le remplit. Il me semble toujours plus juste de dire que je ne prends pas le temps. (suite…)