Où faire du ski autour de Chambéry

4 stations de ski autour de Chambéry tops en famille

Ça faisait des années que je n’étais pas partie en vacances à la neige . Je n’ai pas skié depuis longtemps & ne suis pas très friande des grosses stations dans lesquelles mon père – skieur chevronné – m’emmenait enfant .

Mais cette année j’ai eu très envie d’embarquer Virgile découvrir la montagne en hiver . A cause des restrictions sanitaires , les remontées mécaniques sont restées fermées . Ce ne changeait rien pour nous , puisque nous n’avions de toute façon prévu que des descentes en luge .

Après pas mal de recherches , j’ai finalement décidé de loger à Chambéry , qui offre les avantages d’une ville tout en ayant plusieurs stations à proximité . Chambéry est une excellente base pour explorer la région : la vieille ville est charmante , bien desservie par l’ autoroute & il est simple de rayonner vers les massifs situés à proximité .

En cas de mauvais temps , on peut en profiter pour explorer Chambéry ou Aix-les-Bains , située à 20 min de route . De plus , les logements y sont moins chers qu’ en station – comme les courses , petit plus non négligeable .

Les stations de ski autour de Chambéry sont facilement accessibles en moins de 45 min de route et toutes idéales en famille . Durant notre séjour , on a testé 4 stations différentes . Voici un petit compte-rendu :

Vue depuis le Grand Revard

Mon avis sur 4 stations de ski autour de Chambéry

La Féclaz : une station authentique

21 km depuis Chambéry

Située dans le massif des Bauges , La Féclaz est la station de ski la plus proche de Chambéry . Son grand plateau , nombreux résineux & relief doux lui ont valu le surnom de « Petit Canada ».

Cette station très authentique est le paradis des amateurs de ski nordique . On trouve ici le plus grand domaine de ski nordique de France avec plus de 150 km de pistes . Par contre , il n’y a que 3 remontées mécaniques .

L’ambiance est bon enfant & le public familial se régale sur les pistes de luge tracées entre les épaisses forêts .

Le Grand Revard : un panorama à couper le souffle

26 km depuis Chambéry

Quelques km plus loin se trouve Le Grand Revard . Le Mont Revard domine le lac du Bourget en contrebas , offrant un point de vue dégagé sur les Alpes . Le jour où on y est montés , la vallée était noyée sous une mer de nuage , les montagnes en émergeant telles des îles . Magique !

Départ de la piste de luge du Grand Revard

Le Revard fut la toute première station de sports d’hiver créée en France . Les premiers skieurs dévalèrent ses pentes en 1909 grâce au train à crémaillère qui montait à l’époque depuis Aix-les-Bains . Ce n’est qu’après que la route vers Chambéry fut construite , pour répondre à l’engouement des habitants de la région .

Quelques pistes de ski alpin relient le Grand Revard à La Féclaz . Mais ce panorama grandiose est aussi idéal pour faire des raquettes ou de la luge . Enfin , deux grandes passerelles permettent de marcher au-dessus du vide face au panorama . A couper le souffle !

Luge à La Féclaz

Aillons – Margeriaz : idéale pour faire du ski alpin en famille

2 sites distincts : 26 & 36 km depuis Chambéry

La station est séparée en deux sites : le village d’Aillons , situé à 1000 m d’altitude , typiquement savoyard . Sous réserve d’enneigement , la partie basse est propice au ski nordique , raquettes & luge .

A noter : on peut aussi y visiter la Chartreuse d’Aillon , un monastère du XIIème siècle qui propose un parcours de visite ludique pour les familles afin de découvrir l’histoire du massif des Bauges .

Plus haut , la station Aillons – Margériaz 1400 propose 39 pistes de ski alpin . Parmi les stations de ski autour de Chambéry , c’est donc un excellent choix pour les amateurs de ski alpin .  L’espace ludique est parfait pour les débutants et les pistes sont de niveaux variés . On a pu profiter des pistes de ski fermées pour y faire de la luge . On voyait aussi plein de randonneurs partir raquettes ou ski de rando aux pieds .

Le col des Prés , en route de Chambéry à Aillons

De notre côté , on a opté pour la chouette balade qui mène à la tanne du Névé , une grotte glacée qui forme l’entrée d’un réseau de galeries souterraines explorables en spéléo . Si vous souhaitez aller à la rencontre des chiens de traineau , une ferme de chiens de traineaux propose des visites & balades .

Par contre , la station d’Aillons – Margériaz 1400 ayant été construite récemment , elle manque de charme . Tout a été pensé pour être pratique : un immense parking au milieu duquel trône les WC publics permet de se garer facilement au pied des pistes .

Mais en contrepartie la station n’est pas bétonnée : elle compte qu’une poignée de restaurants & ESF : les hébergements sont situés en bas au village .

Le Désert d’Entremont

25 km depuis Chambéry

Que cette station porte bien son nom ! Ici , les équipements sont réduits au strict minimum : 3 téléskis , un joli domaine nordique , 1 piste de luge & 1 loueur de raquettes dont l’écriteau est peint à la main . Amateurs de soirées Macumba , passez votre chemin ! Par contre , si vous cherchez une station authentique & paisible , vous allez craquer pour cette station hors du temps . D’ailleurs je n’avais même pas de réseau là-haut . Par contre , le panorama sur le massif de la Chartreuse est splendide et on skie au rythme des cloches des vaches dans l’étable en contrebas .

J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette station roots pleine de charme .

Cabane de l’ ESF au Désert d’ Entremont

Quelle station choisir autour de Chambéry ?

Je trouve que ces 4 stations de ski autour de Chambéry se complètent à merveille . En choisissant Chambéry comme camp de base , on a – malgré le couvre-feu – pu profiter de 4 ambiances très différentes en faisant peu de km . Cerise sur le gâteau , on a trouvé de super fromageries en route . On est rentrés à la maison les bagages plein de fromages histoire de prolonger le voyage dans l’assiette .

Le seul hic finalement , c’est qu’on a manqué de temps pour explorer Aix-les-Bains & Chambéry , pourtant toutes 2 adorables . Après les chutes de neige de la première nuit , un grand soleil nous a accompagnés jusqu’à la fin du voyage , nous poussant à profiter jusqu’à l’heure fatidique du couvre-feu de cette neige crissante sous nos pas .

On a crié en dévalant les pentes sur nos luges , éclaté de rire en découvrant la tronche de Pierrot – notre bonhomme de neige , savouré le soir nos crozets au fromage de Savoie … Bref, on a kiffé ce séjour autour de Chambéry .

Même sans skier , on a adoré ce séjour autour de Chambéry .

Cette parenthèse nature nous a fait un bien fou !

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
marieno
marieno
17 mars 2021 8 h 56 min

Les Aillons (le vieux) est dans mes stations de cœur quand je rentre à la maison ; j’y ai testé la spéléo, et passé des heures à admirer la vue. Merci pour ces jolies photos et le partage ; belle et douce journée

Floconnette
Floconnette
17 mars 2021 15 h 43 min

Ton post rappelle de beaux souvenirs et me fait penser à quel point Aix-les-Bains et notre appart traversant (Revard d’un côté, vue panoramique sur lac de l’autre) me manquent !
Il faudra qu’on retourne aux Aillons un hiver, je ne connais que l’été et le printemps avec le sentier des tannes et glacières où se trouve la grotte que tu évoques (à l’époque une appli permettait de découvrir les formes karstiques de cette balade, on en trouve une partie sur le site géo-rando des Bauges). C’est magnifique aussi juste après la fonte des neiges, il y a plein de crocus et l’été c’est une balade au frais !

Floconnette
Floconnette
Reply to  Daphné
18 mars 2021 0 h 12 min

Oui le cadre était exceptionnel, même pas besoin de tableau ou de déco, la vue de la baie vitrée suffisait (on habitait au 12e étage) !
Je n’ai jamais fait la spélo-rando (mon mari est plutôt claustrophobe et les casques sont recommandés) mais la géo rando du sentier des tannes et glacières permet déjà la découverte de beaucoup de formes karstiques.
Ah ce fichu couvre-feu, il gâche un peu les fins de journée !

Staif
Staif
21 mars 2021 20 h 08 min

Tu peux y retourner…. il y a encore plein de choses que tu n’as pas vu 😉
Le lac de la tuile est super
La vue depuis le mont du chat sur les 2 lacs aix les bains et aiguebelette te plairait par exemple
Sinon j’ai appris à skier aux deserts. Mon père apportait une chaise de camping et prenait le soleil pendant que je montais et descendais la piste. Je devais 7 ou 8 ans
Super souvenir !