Visiter Sao Miguel : un guide de voyage détaillé pour visiter la plus grand île des Açores .

Visiter Sao Miguel : mon guide voyage pour découvrir la plus grande île des Açores

Pourquoi y aller ?

Perdues en plein océan Atlantique , les Açores sont des îles portugaises coupées du monde. Leur climat subtropical en fait un véritable jardin d’ Eden , où les amoureux de la nature en version XXL seront au paradis .

Sao Miguel est l’ île principale des Açores : c’est la plus grande , la plus variée & la plus facile à visiter . Des vols quotidiens relient Sao Miguel à Lisbonne ou Porto : en 2H30 , vous passez d’une capitale européenne trépidante à une île sauvage en plein océan . La plupart des visiteurs commencent leur voyage aux Açores par Sao Miguel : quasiment tous les vols pour les Açores passent par ici .

Malgré leur beauté, les Açores sont restées préservées du tourisme de masse : ces îles volcaniques authentiques vivent principalement de l’agriculture & de la pêche . Les produits des Açores sont réputés dans tout le Portugal…d’ailleurs saviez-vous qu’à Sao Miguel on cultive bananes , ananas & les seules plantations de thé d’Europe ?

Sao Miguel ne mesure que 65 km de long sur 8 à 15 km de large : pourtant ses paysages sont d’une variété étonnante . En moins de 3 km , on passe d’un lac en pleine forêt si finlandais à une plage de sable noir où on se croirait en Islande . Autre particularité : des sources géothermales permettent de se baigner dans les piscines naturelles .

Enfin , vous trouverez à Sao Miguel nombre de sentiers de randonnée bien aménagés : les açoriens prennent grand soin de leur patrimoine naturel . Les randos sont adaptées à tous les niveaux & toujours parfaitement indiquées .

Si vous cherchez une destination nature dans une ambiance subtropicale , vous adorerez ces îles du bout du monde . Il suffit d’ailleurs de demander aux voyageurs : tous ceux qui reviennent des  Açores  en parlent avec des étoiles plein les yeux .

Au sommaire de ce guide de voyage

J’ai rassemblé dans cet article toutes les infos pratiques dont vous aurez besoin pour aller à Sao Miguel . Il suffit de cliquer sur un chapitre pour y accéder :

Quand aller à Sao Miguel 

Le climat des Açores est océanique & subtropical . Même en hiver les températures descendent rarement en dessous de 12° . En plein été , n’espérez pas plus de 28° .

Par contre , il pleut régulièrement toute l’année : quel que soit le mois où vous vous y rendez , n’oubliez pas votre imper ! La meilleure période pour se rendre à Sao Miguel est mai – juin . L’île entière est en fleurs , les précipitations sont faibles & vous évitez les prix de haute saison . Attention : les infrastructures touristiques sont peu développées aux Açores : vols, hébergements & surtout location de voiture sont vite pris d’assaut en été .

Si vous prévoyez d’aller aux Açores en juillet – qui est le meilleur mois côté météo – prévoyez de faire vos réservations minimum 4 mois à l’avance .

Surtout ne débarquez pas à l’improviste sans réservations en été : les histoires de voyageurs n’ayant pas réussi à louer de véhicule sur place ou trouver un hébergement sont légion. N’oubliez pas que ce sont des îles isolées en plein océan : une fois toutes les voitures louées, aucune autre solution ne pourra être proposée au voyageur insouciant.

A noter : j’ai visité Sao Miguel hors saison , début mars . C’est une période réputée pluvieuse & froide , pourtant nous avons largement profité de notre séjour , pu randonner & étions souvent seuls dans les sites les plus connus .

Combien de temps faut-il pour visiter Sao Miguel

Comptez au minimum une semaine pour visiter Sao Miguel . L’île n’est pas immense mais il serait dommage de ne découvrir que les sites touristiques principaux . En 7 jours , vous aurez le temps de faire de belles randos et d’aller jusque dans le Nordeste , pour faire un tour complet de Sao Miguel .

Si vous disposez de plus de temps , pourquoi ne pas envisager de découvrir également une autre île des Açores ?

La plupart des visiteurs ne viennent qu’à Sao Miguel . Cette île est magnifique & variée , mais c’est aussi la plus touristique et la plus peuplée des Açores .

Enfin , n’oubliez pas qu’il vous faudra probablement prévoir des escales d’une nuit à Lisbonne ou Porto . Pourquoi ne pas en profiter pour visiter ces villes ? A mon avis , l’idéal est de partir 2 semaines afin de visiter 2 ou 3 îles et faire un stop à Lisbonne .

Lors de mon voyage, je suis aussi allée sur l’ île voisine de  Terceira , un joyau méconnu hors sentiers battus .

Quel budget prévoir

Les Açores sont une destination idéale avec un petit budget . Pour ce voyage à 4 , nous avons dépensé en moyenne 42€ par jour et par personne , tout compris . Voici mon  budget  détaillé .

Infos pratiques pour aller à Sao Miguel

  • Les Açores sont une région autonome du Portugal . Si vous venez d’un des pays membres de l’UE , votre carte d’ identité suffira . Pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie avant votre départ afin d’être couvert ( les infrastructures médicales ont excellentes, comme partout au Portugal ).
  • Pas de change à prévoir non plus : ici on paie en € .
  • L’électricité fonctionne en 220V , les prises de courant sont les même qu’en France .
  • Le décalage horaire avec Paris est de moins 2 h : quand il est 10h à Paris , il est 8h à Sao Miguel . Toutes les îles sont dans le même fuseau horaire .
  • Si les prix pratiqués aux Açores vous semblent très raisonnables , n’oubliez pas que le SMIC au Portugal est de 740 € par mois & que les Açores vivent principalement de l’agriculture . Nombre d’habitants subsistent grâce à leurs cultures , le faible nombre d’emplois qualifiés pousse les jeunes étudiants à partir vivre sur le continent .
  • Un tourisme responsable permet de développer l’économie locale en offrant des emplois qualifiés qui permettent de pallier à cet exode rural .
  • Les Açores sont réputées dans tout le Portugal pour leurs produits alimentaires d’excellente qualité . C’est l’occasion des produits de saison frais . Attention : les acheminements de marchandise se font par bateau . Il n’est pas rare que des produits importés manquent dans les magasins en attendant une livraison venue du continent .
  • Soyez respectueux en visitant les Açores : n’oubliez pas que vous êtes sur des îles isolées situées à 1500 km de l’Europe . Pensez à l’impact écologique de vos gestes : ces îles vivent en quasi autarcie , notamment au niveau énergétique .

Comment aller à Sao Miguel

1500 km séparent Sao Miguel de Lisbonne : vu la distance , seul le fret est acheminé ici par bateau . La meilleure manière d’aller à Sao Miguel est de prendre l’ avion . Cette île étant la principale des Açores , c’est la mieux desservie .

Ces compagnies proposent des vols quotidiens depuis Lisbonne ou Porto vers Ponta Delgada :

  • TAP – la compagnie nationale portugaise .
  • Azores Airlines – la compagnie locale . A noter : si vous comptez visiter plusieurs îles des Açores , Azores Airlines propose des pass intéressants à condition de faire le vol initial depuis le Portugal avec eux . Renseignez-vous avant de partir . Azores Airlines dessert toutes les îles des Açores , les vols intérieurs partant généralement de Sao Miguel .
  • Ryanair propose également des vols depuis Lisbonne ou Porto . A savoir : la compagnie low cost vole aussi vers l’île de Terceira , ce qui vous permet de visiter ces deux îles avec un budget réduit .

Votre voyage impliquera probablement de passer au moins une nuit en escale à Lisbonne ou Porto . L’occasion de visiter une de ces deux villes portugaises en même temps . Sur le blog , j’ai écrit plusieurs guides de voyages sur ces villes .

Comment se déplacer à Sao Miguel

Bien qu’étant la plus grande île des Açores , les dimensions de Sao Miguel restent plutôt modestes : 65 km de long sur 8 à 15 km de large . Mais il n’y a que 113 000 habitants , majoritairement installés dans la capitale , Ponta Delgada . Des autocars relient l’ensemble des villes & villages , jusque dans le Nordeste . Ils sont fiables mais restent lents et peu fréquents .

  • Je vous conseille vivement de louer une voiture : vu la météo changeante , vous serez heureux de faire vos déplacements au sec & d’avoir une solution de repli en cas d’ averse soudaine .
  • Les loueurs sont installés dans l’aéroport de Ponta Delgada . Suivant la saison , vous trouverez une voiture à partir de 25€ par jour . Les routes sont en excellent état jusque dans les coins les plus isolés : une petite voiture suffit .

Attention : réservez votre véhicule le plus longtemps possible à l’avance , surtout si vous venez en haute saison . Je vous conseille de vous en occuper en même temps que vos billets d’avion .

Que faire à Sao Miguel

Je vous ai préparé un véritable guide de voyage , dans lequel j’ai noté tous les sites à voir à Sao Miguel . Vous y trouverez les incontournables mais aussi des endroits secrets . Je partage avec vous mes coups de cœur & randonnées préférées .

Pour vous repérer plus facilement , vous trouverez en fin d’article une carte avec tous les sites dont je vous parle .

J’ai séparé la visite en 3 parties : Ouest , Centre et Est de Sao Miguel .

Que voir côté Ouest

Les sites sont notés en remontant du Sud vers le Nord .

Ponta Delgada

Avec 68000 habitants , Ponta Delgada est de loin la plus grande ville des Açores . Ses façades blanchies à la chaux , pavés aux motifs géométriques , nombreux couvents & églises font immédiatement penser à l’ architecture coloniale d’ Amérique du Sud .

Son marché couvert ( Mercado da Graça ) offre une excellente introduction aux produits alimentaires des Açores – réputés dans tout le Portugal .

Ponta Delgada est une importante ville portuaire : c’est d’ici que transite le trafic maritime vers les Açores . Elle a toutefois moins de charme qu’ Angra do Heroismo , sur l’île « voisine » de Terceira .

C’est une excellente base pour rayonner dans la partie Est de Sao Miguel . Mais vu les beautés naturelles qui vous attendent , vous préférez probablement ne pas vous attarder en ville .

 

Visiter une plantation d’ ananas

C’est à l’abri de vénérables serres blanches sur les hauteurs de la ville qu’on cultive ici depuis plus de 100 ans des ananas.

Rapportés d’Amérique centrale par les marins qui faisaient escale aux Açores, les ananas purent être cultivés grâce à ces serres plein sud qui recréent les conditions climatiques idéales à leur développement.

Il faut 18 à 24 mois pour faire mûrir un ananas ici, suivant un procédé de culture complexe bien expliqué sur place. La visite de la plantation Arruda est gratuite, une petite boutique permet d’acheter leurs ananas et produits dérivés.

Non loin de là, en cherchant un coin pour pique-niquer, on est tombés par hasard sur une chapelle en ruine qui abrite une fresque de Vhils, célèbre street artist portugais – je vous indique son emplacement sur ma carte de Sao Miguel en fin d’article .

Ambiance Harry Potter sur un aqueduc moussu

En montant vers Sete Cidades , au Nord-Ouest de Sao Miguel , je vous conseille de vous arrêter à l’ aqueduc de Corvao. Construit de pierre volcanique , il a été colonisé par la mousse qui le recouvre quasi-intégralement . Un site qu’on dirait droit sorti d’ Harry Potter .

Juste avant , le Miradouro do Pico do Carvao offre un point de vue en hauteur qui embrasse toute l’île de Sao Miguel . Par temps clair , le regard porte à plusieurs km . Les randonneurs aguerris pourront partir d’ici faire le sentier Mata do Canário ( PR 04 SMI ) qui rejoint Sete Cidades en 11 km . A noter : tous les sentiers de rando ont une nomenclature permettant de les trouver facilement – je vous explique tout ça en fin d’ article .

Lacs comme en Scandinavie

Plusieurs petits lacs se succèdent en remontant vers Sete Cidades . Avec leurs forêts se reflétant dans l’eau , on se croirait presque en Scandinavie ! Idéal pour faire une balade & pique-nique . Tous s’y prêtent – le sentier bien aménagé autour du lac des Canaris ( Lagoa do Canario ) est parfait en famille . De là , vous pouvez aussi rejoindre en 15 min à pied le Miradouro da Grota do Inferno qui offre une vue époustouflante sur Sete Cidades .

Faire de l’urbex dans un hôtel abandonné

Difficile aujourd’hui de croire que le Monte Palace fut considéré comme le plus bel hôtel du Portugal . Construit dans les années 1980 , sa position dominante assurait aux clients une vue exceptionnelle sur Sete Cidades depuis ses 88 chambres . A l’abandon après seulement 18 mois d’exploitation , le bâtiment est petit à petit envahi par la végétation . Encore en bon état & facilement accessible par l’arrière , il constitue un excellent spot d’ urbex même pour les néophytes – mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’un lieu abandonné non sécurisé . N’hésitez pas à monter jusqu’au toit pour profiter de ce panorama à couper le souffle .

Vista do Rei

Ce point de vue domine la caldeira de Sete Cidades . D’ici , on comprend mieux les dimensions de ce volcan dont le cratère est devenu un lac . Sete Cidades est considéré comme une des merveilles naturelles du Portugal . Pour profiter de ce site spectaculaire , empruntez le sentier de 7 km qui descend de Vista do Rei à Sete Cidades en longeant la crête ( PR03 SMI ).

Sete Cidades

Au cœur de la caldeira se niche le petit village de Sete Cidades , isolé du reste de Sao Miguel par les falaises née de l’éruption du volcan .

Sete Cidades est une excellente base pour randonner dans les environs .

Je vous conseille d’y dormir au moins une nuit pour profiter de ce cadre spectaculaire . Je partage mes bonnes adresses en fin d’ article .

La plus belle plage de Sao Miguel

A 3 km à vol d’oiseau , changement complet d’ambiance sur l’immense plage de sable noir de Mosteiros , face à laquelle se dressent des rochers émergeant des flots . En route , arrêtez-vous au Miradouro da Ponta do Escalvado ( excellent spot au coucher de soleil ) pour découvrir les falaises à pic et ilots volcaniques au large .

Attention : les vagues de l’Atlantique sont dantesques ! Si cette plage ravira les surfeurs, les familles préfèreront se baigner dans les petites piscines naturelles creusées dans les coulées de lave. Celles de Caneiros sont charmantes. Ce paysage de lave noire face au bleu de l’océan semble sortir d’une autre planète.

En continuant à longer la côte vers l’Est , vous arrivez dans le village de Capelas . Une étonnante falaise en forme d’ éléphant plonge dans la mer – une courte marche permet d’atteindre le point de vue pour découvrir cette curiosité géologique .

En traversant le village , vous découvrez une vaste piscine naturelle aménagée dans les rochers . De l’ autre côté de la route , une grande cheminée est le dernier reste d’une station baleinière qui sert aujourd’hui de pâturage aux vaches . Au sol , on aperçoit encore le treuil qui servait à tracter les baleines .

Ici vous revenez dans une partie plus peuplée de Sao Miguel, qui forme la banlieue de Ponta Delgada. Prolongeons l’exploration de l’île vers son centre .

Visiter le Centre de Sao Miguel

Reprenons la route dans la partie centrale de Sao Miguel . Dans ce chapitre , j’ ai noté les sites du nord au sud :

Miradouro de Santa Iria

De ce point de vue , vous embrassez la côte nord au relief déchiqueté . Le contraste entre prés vert fluo & bleu profond de l’océan est saisissant .

Découvrir la culture du thé dans les seules plantations d’ Europe

Saviez-vous que Sao Miguel abrite les seules plantations de thé d’Europe ? En 1878 , des cultivateurs chinois furent engagés pour enseigner l’art de la récolte & fabrication du thé afin de créer ces plantations uniques . Ces rangées de théiers  plongeant vers l’océan sont spectaculaires. Porto Formoso & Gorreana offrent toutes deux des visites gratuites où vous découvrez les cultures avant de voir le procédé de fabrication , suivi d’une dégustation .

Non loin, vous pourrez aussi vous initier à la culture du tabac au Musée de Maia . Depuis sa fermeture , cette ancienne usine de cigares permet de découvrir le mode de culture & fabrication traditionnel grâce aux outils laissés sur place .

La partie centrale de Sao Miguel est escarpée . Des sites naturels intéressants vous attendent le long de la route EN5-4 qui traverse l’île du Nord au Sud . Vous trouverez sur ma carte des sources thermales , cascades, points de vue et lac couleur émeraude à découvrir grâce au sentier de rando de Lagoa do Fogo . Je n’ai pas eu le temps de tester la réserve naturelle thermale de Caldeira Velha mais j’aurais adoré me baigner dans ces lagons et cascades d’eau chaude ( entrée payante ).

Photo de Ferdinand Stöhr sur Unsplash

Une ile volcanique émergeant de l’ océan

Arrivé sur la côte sud , Caloura vous dévoile une adorable piscine naturelle nichée entre les rochers ainsi qu’une jolie plage de sable blond – Praia da Pedreira . Face à vous , l’étonnante île Vila Franca do Campo , un cratère situé à 1 km de la côte . En saison , des bateaux vous y emmènent sur réservation .

Randonner dans une vallée encaissée jusqu’à une centrale abandonnée

J’ai adoré la rando PR39 SMI : ce sentier de 4 km A/R descend au cœur d’une vallée luxuriante au fond de laquelle coule une rivière tumulteuse . Juste après une cascade , on découvre la Fabrica da Cidade , une ancienne centrale hydroélectrique abandonnée .

Tout est resté sur place & la végétation dense recouvre petit à petit ces vestiges , donnant l’impression d’entrer dans un Angkor moderne . C’est une balade aussi facile que surprenante , où on a l’impression d’être hors du temps .

Un ermitage à couper le souffle

Une petite route sinueuse grimpe pour rejoindre l’ Ermida de Nossa Senhora da Paz . Cette chapelle domine la côte sud , offrant une vue spectaculaire sur l’océan . Pour la rejoindre , on emprunte un double escalier orné d’ azulejos , ces faïences typiquement portugaises . Un lieu merveilleusement photogénique , surtout au printemps quand les hortensias sont en fleurs .

En contrebas , des escaliers permettent d’accéder à la jolie plage sauvage Ribeira das Tainhas . Les plus courageux tenteront de sauter du rocher en face . Plus loin à l’ Est Fogo Beach est également charmante .

Explorer l’Est de Sao Miguel

C’est la partie la plus sauvage de l’île . Peu de visiteurs s’aventurent au-delà de Furnas , cette vallée célèbre pour son activité géothermique 

Et pourtant, ici vous découvrirez une région authentique & préservée , aux paysages grandioses . Les sites sont classés du sud vers le nord .

Une cascade thermale secrète

On a bien failli la rater : le sentier qui mène à la cascade de Ribeira est caché dans une étroite vallée entre deux tunnels routiers fréquentés . Il faut passer les tunnels , se garer , puis revenir à pied dans cet étroit tunnel ( prévoir une lumière pour être visible , c’est vraiment dangereux ).

Après quelques minutes de marche dans cette vallée encaissée , on arrive à une cascade de 25 m de haut où l’eau est tiède toute l’année grâce à l’activité géothermale de la région . N’oubliez pas votre maillot !

Furnas : une vallée géothermale idyllique

Furnas est depuis longtemps un lieu de villégiature grâce à ses 22 sources chaudes qui témoignent de son importante activité géothermale . Un parfum caractéristique de soufre flotte dans l’air . Cette vallée enchanteresse n’est accessible que par des routes tortueuses : aller à Furnas est déjà un voyage en soi ! Je vous conseille vivement de dormir au moins une nuit ici pour profiter des activités thermales et nombreuses randos dans le coin  – rendez-vous en fin d’ article pour mes bonnes adresses .

La boucle de 6 km à pied qui part de Pico do Ferro permet de rejoindre le lac en passant par une foret moussue . Au sud du lac , ne ratez pas la jolie chapelle néogothique Capela de Nossa Senhora das Vitórias . Au-dessus de Furnas , le Miradouro do Salto do Cavalo offre un excellent point de vue sur la vallée .

Caldeiras

Mais le site phare ici , ce sont les caldeiras : une passerelle en bois serpente entre les sources chaudes qui jaillissent du sol , nappant le site d’un voile vaporeux particulièrement odorant . C’est ici qu’on cuit le fameux cozido de Furnas .

Goûter au cozido , un ragoût cuit dans la terre

Furnas est réputée dans tout le Portugal pour son cozido : ce ragoût préparé avec des produits locaux est cuit dans d’immenses marmites placées dans des trous creusés à même le sol . Le cozido y cuit 6 h avant d’être ramené à Furnas . Juste avant l’heure de midi , vous pourrez observer le ballet des cusiniers qui viennent chercher leurs marmites dans les caldeiras au bord du lac . Plusieurs restaurants proposent du cozido pour le déjeuner . Mais compte tenu du temps de cuisson , il faut le réserver la veille .

Thermes Poça da Dona Beija

A la sortie de Furnas , on trouve ici 5 piscines en pierres naturelles au cœur d’un jardin luxuriant , alimentées par une source géothermale . Le site est paradisiaque & le prix d’entrée très raisonnable ( 6 € pour les adultes ).

Mais attention : le site est aussi réputé que petit , du coup il est vite bondé en journée . Venez plutôt à l’ouverture ou après 18h pour en profiter pleinement .

Parque Terra Nostra : jardin féérique & thermes spectaculaires

J’ ai eu un immense coup de cœur pour ce jardin botanique . Son histoire remonte à 1775 quand un riche marchand américain s’ y fit construire une maison de vacances & commença à aménager le jardin avec des espèces apportées de son pays natal . Au 19ème siècle , son nouveau propriétaire embaucha un jardinier anglais pour y créer un jardin botanique aux différentes zones thématiques . Le jardin s’est étoffé au fil des années , jusqu’à avoir une collection de 3000 espèces de plantes venues du monde entier .

On peut aisément y passer la journée entière : ses 12 hectares méticuleusement entretenus sont un émerveillement . Au milieu de ce parc luxuriant , on découvre des thermes où l’eau a cette teinte orange due à une forte concentration en fer . Un immense bassin à 38° invite à la baignade . L’expérience est très surprenante : impossible de voir le fond , la chaleur et les minéraux ont un effet émollient immédiat .

Attention tout de même : comme à Poça da Dona Beija , enfilez de préférence un vieux maillot puisqu’il finira probablement taché . Le bassin principal est profond pour de jeunes enfants : en famille , vous vous sentirez plus à l’aise dans les petits thermes dissimulés dans la végétation à gauche du grand bassin . Ils sont tellement bien cachés que peu de gens les remarquent , du coup vous y serez tranquilles .

Je regrette de ne pas avoir prévu de passer une nuit dans le sublime Hôtel Art Deco du parc : ce doit être magique de profiter de ce lieu jusqu’à la tombée de la nuit , y dormir et déguster un cozido ( ceux du restaurant adjacent sont particulièrement réputés ). De plus , les clients de l’hôtel ont accès gratuitement au parc , un bonus appréciable . Je partage l’adresse en fin d’article .

Le nordeste

Peu de touristes s’aventurent au-delà de Furnas . Et pourtant : la région sauvage du Nordeste est splendide . Amateurs de nature XXL , je vous conseille vivement d’y prévoir au moins une nuit . L’unique route qui y mène entre montagnes & océan est tortueuse , mieux vaut prévoir un hébergement en route pour en profiter pleinement .

Si vous allez dans le Nordeste par le sud , prévoyez de multiples arrêts pour profiter du paysage . Voici des idées de stop le long de la route EN1-1A depuis Furnas :

Entouré d’hortensias & azalées , le Miradouro do Pôr-do-Sol offre une jolie vue sur la côte sud de Sao Miguel .

Randonnée vers un village abandonné

De là , vous pouvez faire une boucle pour rejoindre le village de Faial de Terra . Depuis le parking au fond du village , 50 min de marche sur un sentier bien balisé suffisent pour rejoindre la jolie cascade Salto do Prego ( les plus courageux pourront continuer le sentier jusqu’à une seconde cascade encore plus impressionnante : Salto do Cagarrao ). Vous pouvez redescendre en faisant une boucle par Sanguinho , un village abandonné – ce qui porte l’ensemble à 6 km . Une rando magnifique !

Route vers le Nordeste depuis le sud

Après Agua Retorta , la route se fait de plus en plus sinueuse , passant dans une forêt dense à pic au-dessus de l’océan . Offrez-vous une pause au Miradouro da Ponta da Madrugada pour admirer ce bleu infini . Il n’y a aucune terre entre vous et Lisbonne , 1500 km à l’Est . Un escalier descend à pic entre les falaises jusqu’à Praia do Lombo Gordo , une plage de sable noir où vous serez seul au monde .

Dans ma sélection d’hébergements , vous trouverez une adorable maison de vacances à Aldeia do Priolo , un charmant village du Nordeste . C’est une base idéale pour explorer la région .

Phare Arnel , à la pointe ouest de Sao Miguel

Ce phare photogénique à souhait est situé sur un éperon rocheux qui domine l’océan . Il fut le 1er phare construit aux Açores en 1876 . Aujourd’hui encore , c’est un repère indispensable pour les marins . Des visites gratuites sont proposées chaque mercredi après-midi – l’occasion d’en apprendre plus sur la vie d’un gardien de phare .

En contrebas , vous découvrirez quelques bateaux & maisons de pêcheurs ainsi qu’une jolie cascade . Attention : la route qui mène au phare est excessivement pentue et sinueuse . Sans l’aide d’un habitant , je n’aurais pas réussi à remonter en voiture . Je vous conseille vivement de vous garer sur la route principale & descendre à pied .

Parfum d’ Amérique Latine à Nordeste

Vous voici arrivé à Nordeste , la bourgade qui donne son nom à la région . On ne s’attend pas à trouver une architecture aussi raffinée dans un coin si isolé . Avec ses rues pavées , maisons blanches , pierres noires , balcons en fer forgé & palmiers , Nordeste donne l’impression d’être arrivé en Amérique Latine .  Sa place principale , dominée par l’ Eglise Matriz de São Jorge a un charme fou . Malgré sa beauté , cette ville est complètement oubliée des touristes . Prenez le temps d’admirer le très photogénique Ponte dos Sete Arcos qui enjambe un vallon pour mener à la place principale .

En quittant Nordeste, faites un stop au charmant jardin botanique Ribeira do Guilherme . S’il fait chaud , la piscine naturelle Boca de Ribeira sera parfaite pour une baignade sécurisée .

A partir d’ici , une nouvelle autoroute permet de rejoindre Ponta Delgada beaucoup plus rapidement . Je vous conseille toutefois de faire quelques détours pour profiter des panoramas de la côte Nord . De nombreux points de vue se succèdent – je vous conseille le Miradouro da Vigia das Baleias où vous trouverez une ancienne vigie d’où les baleiniers observaient l’approche des cétacés . Avec un peu de chance , peut-être verrez-vous passer une baleine ?

Ambiance subtropicale dans le Parc Ribeira dos Caldeirões

Ce parc aménagé autour d’une rivière parsemée de 5 moulins mène jusqu’à une cascade moussue . Méticuleusement entretenu , le parc est planté d’espèces typique de la Macaronésie .

Balade vers des bains & cascade isolés

J’ai adoré cette balade Wes Andersonienne à souhait . Garez votre voiture au Miradouro do Salto da Farinha pour continuer la route à pied . De l’autre côté d’une plage sauvage se trouve des bains vintage installés entre rivière & océan . De là , un sentier part vers le fond du vallon où coule la superbe cascade Queda de Água do Salto da Farinha . Si vous souhaitez faire une rando plus longue , je vous conseille le sentier PR21 SMI de 5 km le long duquel cascades et vues mer s’enchainent .

Ma Carte de Sao Miguel

J’ai inclus 80 lieux , dont tous ceux dont je parle dans ce guide de voyage sur cette carte . Les sites sont classés par catégorie : il suffit de cliquer sur une icone pour accéder à sa description .

Infos pratiques pour visiter Sao Miguel

Faire de la randonnée à Sao Miguel

Vous l’ aurez compris , la randonnée est l’activité phare de l’île . Et c’est un plaisir de marcher ici :

  • les sentiers sont nombreux
  • parfaitement entretenus
  • bien balisés
  • et adaptés à tous les niveaux

Pour préparer vos randos , je vous conseille de télécharger l’ appli Walkme ou de télécharger les topos de rando sur  VisitAzores  qui recense une trentaine de randos sur Sao Miguel .

Pour chaque rando , je vous indique son code ( par exemple : PRC07 TER ) qui vous permet d’accéder facilement à sa fiche détaillée & carte .

Où dormir à Sao Miguel

Afin d’éviter de multiplier les km , je vous conseille de prévoir minimum deux hébergements pour votre séjour à Sao Miguel . Voici mes hébergements coups de cœur , soigneusement sélectionnés pour un séjour inoubliable :

Un Ecolodge dans une plantation d’ananas

Ponta Delgada

Ici on cultive des ananas depuis 1958 . Installée sur les hauteurs de Ponta Delgada – la capitale de Sao Miguel – cette maison de maître a été transformée en chambres d’ hôtes en 2018 en préservant les détails de charme du bâtiment .

Le personnel se fait un plaisir de vous faire visiter la plantation d’ ananas & les cultures du jardin , qui sont au menu du petit-déjeuner gourmand . Des vélos sont aussi à votre disposition pour découvrir les environs .

 Herdade do Ananás  est une adresse de charme , parfaite pour profiter des commodités de Ponta Delgada tout en séjournant dans un cadre apaisant .

Un moulin avec une vue panoramique sur l’océan

Côte Est entre Ponta Delgada & Sete Cidades

Ce lieu est unique : imaginez vous réveiller dans un lit king size installé au sommet d’un moulin . Face à vous , l’immensité bleu de l’ Atlantique , sans aucune terre jusqu’à l’Amérique .

 Moinho das Feteiras  est le genre d’ adresse d’exception qu’on hésite à partager . Ce moulin à vent au milieu d’un jardin surplombant l’ océan été rénové pour en faire un gite de charme cosy à souhait .

Mais attention : réservez aussi tôt que possible si vous souhaitez y séjourner !

Chalet nature au bord du lac

Sete Cidades

Sete Cidades est une excellente base pour explorer l’ Ouest de l’île : cette charmante bourgade nichée au cœur d’un cratère propose de multiples services & est le point de départ d’ excellentes randonnées . De plus , les plages de la côte Ouest ne sont qu’à quelques minutes en voiture .

3 chalets en bois contemporains aux lignes épurées se partagent un grand jardin face au lac . La déco tout en matériaux naturels met en valeur l’environnement autour , des poêles à bois permettent de se faire une flambée pour se réchauffer après une randonnée .

Sete Cidades Lake Lodge  est un lieu cosy à l’élégance feutrée .

Appartement d’un excellent rapport qualité-prix sur la côte sud

Caloura

Ces appartements situés face à la mer à Caloura , un village animé de la côte sud sont parfaits pour les familles .

Modernes , bien équipés , avec un personnel aux petits soins , les appartements du  ANC Experience Resort  offrent un rapport qualité-prix imbattable .

Gros plus aux beaux jours : la piscine surplombant l’océan.

Hôtel Art Deco au cœur d’un des plus beaux parcs du monde

Furnas

Que dire ? Cet hôtel est celui de tous les superlatifs : installé dans une sublime demeure Art Deco , cet hôtel a été rénové pour rendre hommage à son histoire dans un luxe feutré . L’ hôtel en lui-même est déjà sublime , de sa piscine intérieure à son restaurant qui revisite les spécialités locales , comme le cozido , avec raffinement .

Mais ce qui rend le séjour absolument magique , c’est son jardin , un des plus beaux du monde. Les clients de l’hôtel accèdent gratuitement au parc et thermes du Parc Terra Nostra , ce qui permet de profiter au maximum de ce véritable jardin d’ Eden .

Si vous le pouvez, offrez-vous ne fusse qu’une nuit au  Terra Nostra Garden Hotel , le plus beau cadeau que vous puissiez vous offrir aux Açores .

Une maison de vacances face à l’océan

Nordeste

Quelques maisons de vacances au-dessus d’un village dominant la côte Ouest ont été méticuleusement rénovées dans un style balinais . J’ai adoré notre séjour à  Aldeia do Priolo  avec plein de petites attentions pour qu’on se sente comme chez nous . Par exemple , chaque matin , on nous livrait du pain traditionnel frais .

Cette maison typique a un charme fou avec ses pierres volcaniques rehaussée par des meubles chinés . Quel bonheur de retrouver notre havre de paix après une journée de rando dans cette région sauvage du Nordeste .

Mon avis sur Sao Miguel

Les Açores sont une destination à part . Ces îles aux paysages sublimes ont conservé leur authenticité : ici on ralentit le rythme , pour adopter cette slow life insulaire du bout du monde . On est en plein Atlantique : les premières terres sont à 1500 km .

Sao Miguel est l’île la plus grande & la plus facilement accessible des Açores . C’est donc une étape incontournable , l’ île qu’on découvre généralement en premier . La diversité des paysages est surprenante : en quelques km on passe de plantations d’ananas subtropicales à des plages de sable noir où on se croirait en Islande .

C’est un paradis pour les randonneurs , qui trouveront des sentiers adaptés à tous les niveaux .

Mais le plus grand trésor de Sao Miguel n’est peut-être pas ces paysages de carte postale : je réalise que j’ai oublié dans ce guide de vous parler des açoriens . Les gens sont d’une gentillesse bouleversante : ici la bienveillance n’est pas un concept , c’est un art de vivre au quotidien .

Bref, les Açores sont exceptionnelles à tous point de vue . Je repense chaque jour à ce voyage & rêve depuis d’y repartir .

J’épingle ce guide de voyage pour le retrouver :

Et toi , connais-tu Sao Miguel ?

Est-ce une destination qui te fait rêver ?

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mayette
Mayette
6 mai 2021 12 h 59 min

C’est magnifique ! Tu m’as vraiment donné envie de découvrir Sao Miguel. (J’ai lu ton article depuis un mobile, mais promis, je me reconnecte depuis mon ordinateur ce soir pour approfondir l’exploration et contempler ta mise en page!)

Au potager des rêves
Au potager des rêves
7 mai 2021 13 h 59 min

Tes photos m’ont fait replonger direct dans mes vacances aux Açores, il y a quelques années, quand on pouvait voyager…

catherine
8 mai 2021 8 h 48 min

ça ressembler au paradis, non? j’ai tout lu, je me suis imprégnée de toute ton émotion (qui transparait dans tes écrits, si si!), et j’espère bien faire un jour ce voyage vers ces iles portugaises.
En ce moment, on ne peut rien prévoir, c’est bien dommage, mais j’espère qu’en 2022, on pourra repartir le coeur léger…
Merci pour ce très beau guide, que je garde précieusement
à bientôt Daphné, bises
PS jer rêve toujours de la Nouvelle Zélande..plus loin, mais comme c’est un pays que tu connais, je partage mon rêve avec toi..

L&T
9 mai 2021 22 h 29 min

Tes articles sur les Açores me font voyager à chaque fois ! Ces iles ont l’air surprenantes et me font rêver avec leur nature luxuriante et leur architecture si particulière!

Claire
Claire
11 mai 2021 11 h 33 min

Superbe guide!
En plus, il comble vraiment un manque : je me souviens, en 2013, on n’avait trouvé qu’un minuscule guide en espagnol…
Vivement qu’on puisse y retourner!

Cécile
11 mai 2021 12 h 24 min

Je suis vos traces en fait 😉
Je viens de commenter votre article sur Madère et je découvre par la même occasion votre travail.
J’adore la présentation de votre blog et vos photos sont magnifiques. En plus de ça vos articles sont très complets et nous donnent un tas d’information en toute simplicité.
On se retrouve sur Instagram !
Madère ou Açores… mon cœur balance…

Anne
4 juin 2021 18 h 02 min

Je n’arrive pas encore à me projeter dans un quelconque voyage mais ces images font du bien!