blog be frenchie

Vos questions sur be frenchie : je vous emmène dans les coulisses du blog

Aujourd’hui, je fête les 4 ans de be frenchie. A cette occasion, je vous ai proposé de répondre à vos questions sur le blog. Je ne pensais pas que ma proposition intéresse grand monde mais vous m’avez envoyé une avalanche de questions. Du coup, je vais faire deux salves : aujourd’hui je vous emmène dans les coulisses du blog et la semaine prochaine je répondrai à toutes vos questions axées famille / voyage .

C’est le moment de vous préparer un café avant de commencer la lecture ; je vous préviens, c’est un article-fleuve !

Vos questions sur be frenchie , c’est parti !

Daphné du blog be frenchie

Comment l’idée de te lancer dans un blog t’es venue ?

Quel est l’élément déclencheur qui a fait que tu t’es lancée dans le blogging ?

Je me souviens très précisément du moment où j’ai enfin décidé de me lancer. C’était en août 2015.  Je faisais un échange de maison dans le nord des Cornouailles, un coin merveilleusement préservé. J’avais noté plein de chouettes adresses, lieux à découvrir. Chaque jour je me disais que c’était dommage que cette région ne soit pas mieux connue des touristes étrangers.

Parallèlement, je préparais des guides aussi complets que possible sur ma région pour mes échangeurs.

Ça faisait des années que j’avais envie d’ouvrir un blog et ce soir-là je me suis couchée en me disant que c’était le bon moment pour le faire. C’est comme ça que j’ai décidé de lier les deux en lançant un blog bilingue :

  • une partie en anglais pour faire découvrir ma région aux anglophones
  • l’autre en français pour parler de destinations peu connues

Te sens-tu vraiment frenchie ? D’où vient le nom de ton blog ?

Du coup, j’ai cherché un nom qui évoque la France en anglais. Logique pour un blog bilingue. J’ai bloqué plusieurs jours là-dessus : évidemment tous les noms cools étaient déjà pris. Il faut savoir un truc : si tu lances un site aujourd’hui, ça devient un vrai casse-tête de trouver un nom simple, original et qui fasse sens.

Je tournais autour du terme frenchie en cherchant la bonne déclinaison. Comme je suis une belge qui a acquis la double-nationalité, befrenchie était logique pour moi. C’était facile à retenir, ça collait à mon projet de blog bilingue et faisait un clin d’œil à mon histoire personnelle. J’ai immédiatement cherché mon nom dans une base de données en me disant qu’il devait évidemment être pris. Je crois que j’ai sauté au plafond en découvrant que non. Et je l’ai immédiatement réservé.

Depuis mon blog a carrément changé d’orientation : au bout d’un an j’ai réalisé que je n’avais pas le temps de gérer un blog bilingue et j’ai dû abandonner la partie anglophone. J’ai rapidement élargi les thématiques. Aujourd’hui le nom de mon blog ne colle plus vraiment à ce que j’écris. Mais il me rappelle toujours que je suis une belge devenue frenchie, et que j’avais envie de créer un blog ouvert sur le monde. C’est plutôt cool n’est-ce pas ?

Combien de temps penses-tu avoir mis pour que cette affaire « roule » ?

Oh la la, je ne le vois pas comme une affaire qui roule, loin de là ( mais ça me fait rudement plaisir de savoir qu’il peut donner cette impression ). Même si mes 500 articles publiés m’assurent un trafic régulier, j’ai l’impression de repartir à zéro à chaque fois. J’ai toujours peur de vous décevoir, de me reposer sur mes acquis ou de ne pas assez être à l’écoute de vos envies.

Rétrospectivement, la première année de blogging fut la plus compliquée. Je n’avais aucune notion technique, l’impression d’écrire dans le vide, des rêves plein la tête mais tellement de mal à trouver comment et dans quelle direction avancer.

La plupart des blogs ferment d’ailleurs dans l’année qui suit leur création : ça parait logique tant c’est ingrat et exigeant.

A partir de la deuxième année, je me suis sentie soutenue par mes premiers lecteurs et nos échanges m’ont vraiment encouragée à continuer

( je ne remercierai jamais assez celles qui m’ont tenu la main dès les premiers mois du blog – sans votre présence, j’aurais jeté l’éponge depuis longtemps ).

Depuis un an environ, je vois le nombre de visites augmenter constamment et notre relation se consolider. Je pense que c’est à la fois dû à :

  • un travail de fond sur le SEO, pour proposer des articles qui durent dans le temps
  • nos échanges très spontanés sur instagram . On dirait qu’on a trouvé une bonne complémentarité entre blog et instagram . Les deux se répondent et cela donne du sens aux choses.

Mais le blog reste un work in progress permanent . Même si j’ai une meilleure vision de ce que je veux en faire à l’avenir , je compte énormément sur vous pour me dire ce que vous avez envie de lire. C’est un projet à construire ensemble – sinon pourquoi bloguer ?

Est-ce que tu planifies tes articles genre :

semaine 8 un article voyage / semaine 9 un sujet famille / semaine 10 mes coups de cœur / etc

Ou est-ce que c’est selon les envies ?

Je sais que la plupart des blogueurs ont un calendrier de publications pour varier leurs articles. Je dois t’avouer que je suis beaucoup trop bordélique pour ça – et je refuse de me coller une pression supplémentaire en me collant toute seule des deadlines. Du coup je navigue au pifomètre absolu, en essayant d’accorder vos demandes et mes envies. Je me dis que zigzaguer sans but précis est finalement la meilleure manière de tenir mon cap dans la durée !

blog de Daphné

Quelles sont les différentes étapes avant de mettre en ligne un article ?

C’est très variable : je distinguerais les articles « légers » des gros dossiers de fond. Il m’arrive de préparer un article le jour-même pour le mettre en ligne instantanément. Il s’agit généralement d’articles humeurs, de moments de mon quotidien. Dans ce cas-là c’est très simple : je rédige mon texte sous word, trie les photos et hop, je publie.

Les gros dossiers demandent beaucoup plus de travail en amont. Quand je prépare un article de fond ( dont je souhaite qu’il reste visible dans les résultats de recherche dans la durée ) j’essaie de construire mon article de manière à ce qu’il réponde aux questions qu’un internaute peut se poser.

Je commence par réfléchir à la structure de l’article : je lis vos commentaires sur instagram , regarde les recherches et résultats de recherche sur Google. Je note les questions qu’on peut se poser, les points récurrents qui reviennent, et essaie de voir ce je pourrais apporter de plus.

Je fais ensuite un plan, avec un résumé des différents chapitres pour structurer la rédaction. Puis je rédige l’article sous word et fais au moins 2 relectures à tête reposée pour corriger, simplifier les choses ( j’ai une sacrée tendance à me répéter, ainsi qu’à me répeter ).

Enfin je passe au tri et édition des photos. J’essaie d’accorder les photos avec le texte, de trouver un équilibre pour que les deux se complètent. Je retouche la luminosité, couleurs, textures des photos pour leur donner une « ambiance » homogène. Parfois c’est aussi long de trier les photos que d’écrire.

Ensuite je nomme chaque photo en fonction du chapitre auquel elle se rapporte , les redimensionne à la bonne taille.

Si elles sont trop grandes elles mettront trop de temps à charger, trop petites elles seront pixelisées.

Enfin je peux m’occuper de la mise en page sur le blog. Je rajoute des petits bouts de code pour créer les titres, faire des colonnes, etc. Comme j’écris des lignes code, je ne vois pas le résultat en temps réel. Du coup je tape mon bout de code, regarde l’article pour m’assurer que c’est correct et passe au suivant. C’est une tâche fastidieuse mais ça rend la lecture beaucoup plus fluide. Suivant la taille de l’article, ça me prend entre 30 min et 4 h.

La dernière étape consiste à m’occuper du SEO . Ce terme barbare désigne la recherche naturelle sur internet. Il s’agit d’optimiser mon article pour qu’il réponde aux questions des internautes. Pour ça, j’ai un outil qui me permet d’ajuster les différents éléments en mettant les bons titres, des mots-clés, des liens intéressants, un résumé de mon article. C’est une petite cuisine à doser, qui ne se voit pas mais est pourtant essentielle si je veux que le travail que j’ai fait en amont ne soit pas perdu sur le web.

Je vous rassure : le contenu prime toujours ! On a beau faire un super travail de SEO, s’il n’y a pas de fond, l’article ne remontera pas dans les résultats de recherche !

Bref, il m’arrive régulièrement de passer plus de 20 h sur un seul article ( ça peut monter jusqu’à 50 pour de gros dossiers ). Mais j’espère que le résultat est à la hauteur de mon investissement et que ces articles de fond vous plaisent !

Est-ce Philéas qui assure la logistique informatique ?

Soyons clairs : sans Philéas mon blog n’existerait pas. Ou du moins pas sous cette forme-là. Dès le départ, il a été hyper ambitieux pour be frenchie et c’est lui qui m’a poussée à faire les bons choix en me proposant les meilleures solutions techniques.

Il est hyper présent au quotidien pour gérer tous les petits bugs, tentatives de piratages, mises à jour. Mais il fait aussi un travail de veille constant pour améliorer le blog en permanence. Que ce soit pour augmenter le temps de chargement, améliorer la qualité des photos, créer le bandeau vidéo. A chaque fois que tu vois un changement technique, ou que le blog roule comme il faut, c’est grâce à Magic Philéas !

Quelle plateforme utilises-tu pour héberger ton blog ?

Dès le départ, Philéas m’a aiguillée vers WordPress, qui est la plateforme la plus complète. Je l’en remercie, parce que changer de plateforme est une vraie galère !

Note de Philéas : Dès le départ de ce projet, avoir un outil de travail ouvert et libre me paraissait important. Comme WordPress est open-source (ce qui signifie que tout le monde peut voir son code et y contribuer), le blog peut évoluer en permanence, et notre seule limite est notre imagination. Par exemple, les podcasts auraient probablement été impossible à mettre en place sans ce dernier.

Enfin, les serveurs de Befrenchie se trouvent à Clermond-Ferrand, chez une petite entreprise de passionnés, spécialisés dans l’hébergement web. Privilégier ces petites structures par rapport aux mastodontes du secteurs nous paraissait très important.

Quelles mésaventures as-tu rencontrées à la création de ton blog ?

Je ne me souviens pas de gros soucis en créant le blog mais il y a deux ans environ il a été piraté par des russes. Dès qu’on tapait l’adresse du blog, on était redirigé vers des sites illégaux. Un gros moment de stress où le seul truc utile que je puisse faire était d’apporter café et gâteau au chocolat à Philéas qui se battait pour sauver be frenchie.

Daphné befrenchie

 

Quel logiciel est-ce que tu utilises pour créer tes visuels ( comme la Fabrique à pizza par exemple ) ?

Là encore, c’est Philéas qui m’a appris les bases d’Illustrator. J’ai aussi utilisé ce logiciel pro pour faire mes guides de Londres par exemple. J’ai encore plein de choses à apprendre, mes calques sont un bazar sans nom mais je suis plutôt fière d’avoir réussi à créer de vrais objets ( presque ) seule. Enfin, disons que j’appelle Philéas à l’aide de moins en moins souvent.

Utilises-tu une tablette graphique pour faire tes dessins ?

Je dois t’avouer que je suis une vraie quiche avec la tablette graphique. Du coup je fais mes dessins sur du papier.

Puis je les scanne ( bon, j’admets : Philéas les scanne ) et rajoute les couleurs sur Photoshop. Ensuite, je continue le travail sur Illustrator si besoin.

Comment tes tutos sont-ils arrivés chez 18h39 ?

Je lisais déjà 18h39 depuis un bon moment quand je les ai contacté pour leur proposer un avant / après de la déco de ma chambre. En échangeant avec la journaliste, j’ai évoqué mon blog et mes tutos bricolage et c’est comme ça que je leur ai proposé un premier tuto conçu pour eux. J’imagine qu’il a du leur plaire puisque j’ai fait plus de 30 tutos pour eux depuis. Ce qui est génial, c’est que j’ai carte blanche pour proposer n’importe quel projet DIY – ce qui me permet de mon imagination partir en roue libre et expérimenter plein de techniques et matériaux.

A quand un nouveau podcast ?

J’ai justement 2 podcasts très différents enregistrés avec des personnes passionnantes qui attendent d’être montés. J’ai hâte de les partager avec vous ( enfin, si je n’ai pas oublié d’appuyer le bouton enregistrer – j’en suis parfaitement capable ). Mais c’est particulièrement long à faire, du coup je préfère ne rien promettre avant mi-octobre !

Combien de temps consacres-tu à be frenchie chaque semaine ?

J’aurais du mal à répondre à cette question, je n’ose pas vraiment compter. J’oscillerais entre trop, ou pas assez. La plupart des jours je répondrais trop, parce que j’ai un penchant pour le perfectionnisme qui me pousse à vouloir lancer des trucs qui me dépassent et prennent un temps fou. Mais certains jours je dirais pas assez parce que j’ai beau turbiner, je n’arrive pas à concrétiser tous mes projets. J’ai plein d’idées, mais incapable de trouver le temps de toutes les réaliser.

Je consacre minimum 20 h par semaine au blog et instagram. Auxquelles je rajoute les tutos pour 18h39, fabrication de kits Gustave Galuchat et préparation de mes guides pour Londres.

Bref, en ce moment j’empiète grave sur mes loisirs. Je dois avouer que je prends beaucoup moins le temps de sortir, voir des films, lire. Ca me manque, mais je me dis que c’est une période de ma vie et que les choses se rééquilibreront à terme. La plupart du temps ce projet me rend suffisamment heureuse pour ne pas avoir l’impression d’un trop grand sacrifice ( évitez quand même de me poser la question à 1h du mat’ quand je termine un article tandis que le reste de la maison dort ).

Est-ce que le blog est ton activité principale ?

Non. Mais il prend de plus en plus de place dans ma vie. Pour que les choses durent dans le temps, je suis plutôt adepte des transitions douces. Du coup j’essaie de construire brique après brique un blog qui me ressemble, en rajoutant petit à petit des choses qui comptent pour moi. Pour que l’aventure dure, il faudra que je trouve le juste équilibre entre le temps que j’y consacre et ce que le blog peut m’apporter, mais je pense que c’est encore trop tôt pour ça.

L’année qui vient sera cruciale. J’espère que mon blog me permettra de développer des projets connexes, comme mes guides de Londres, et pourquoi pas proposer une deuxième aventure festive. Donc je te propose qu’on se donne rendez-vous l’année prochaine pour faire un bilan !

Comment conciles-tu ton blog, tes activités et ta vie de famille ?

Mal ! Comme je ne veux pas empiéter sur le temps que je consacre aux enfants, j’ai tendance à rogner celui consacré à mes loisirs. J’ai l’impression de jongler en permanence pour tout caser. Mais je me dis que c’est une phase, et que je trouverais mon équilibre plus tard.

As-tu parfois l’impression d’être envahie par be frenchie ?

Je le suis ! Victime, mais consentante. Ce que je trouve génial, c’est que le blog me pousse à expérimenter plein de choses que je n’aurais pas faites autrement. En 4 ans, j’ai appris tellement de choses que forcément, une bonne partie de mon énergie est partie dans ce projet-là. En démarrant be frenchie, je n’avais aucune notion de blogging, plein de progrès à faire côté photo, et jamais touché à des logiciels d’image. Quand je regarde rétrospectivement toutes les compétences que j’ai acquises, je réalise à quel point cette aventure a changé ma vie !

Ce blog t’a-t-il permis d’acquérir des compétences (photo, CEO, écriture, etc) que tu peux valoriser professionnellement ?

Pas directement, mais je réalise qu’en 4 ans j’ai appris énormément de choses qui pourraient me servir pour créer des projets connexes. Je suis par exemple très heureuse de l’affaire Gustave Galuchat ou de mes carnets de balade et j’aimerais continuer à explorer cette voie. Qui sait ; cela me permettra peut-être de développer mon blog tout en me réorientant ?

Aimerais-tu être blogueuse à plein temps ?

J’aimerais me donner les moyens de faire grandir le blog pour vous proposer du contenu toujours plus intéressant. Mais je ne sais pas encore par quel équilibre ça passera. Pour pouvoir y consacrer le temps nécessaire, garder ma liberté ET trouver un équilibre de vie, il faudrait que be frenchie me permette au moins partiellement d’en vivre.

Ce qui n’est pas gagné d’avance ! Je réfléchis à plusieurs pistes mais je souhaite surtout diversifier  mes activités liées au blog pour ne pas me lasser. Faire un jour du bricolage, l’autre du tri photo, puis écrire un guide et monter un podcast, ça me permet de garder la motivation au quotidien. Dès que je sens que mon attention baisse, hop, je change de tâche.

J’en profite pour vous dire que pour me donner un coup de pouce dans mes projets, vous pouvez par exemple par mon lien Booking sur ma page d’accueil quand vous faites une réservation chez eux ( je vous explique ici ce qu’est un lien affilié ). C’est un geste simple qui ne vous coûte rien mais qui est très concret pour moi : vos réservations par le biais de mon lien vont me permettre de changer mon appareil photo d’ici la fin de l’année ( et arrêter de piquer celui de Philéas ).

Qui ou qu’est—ce qui t’inspire le mieux dans ton blog et dans ta vie ?

Quand tu as l’impression de tourner en rond, d’avoir tari ton énergie et ton puits d’idées, la meilleure chose à faire est de bouger. Rester assis à essayer de créer dans ces cas-là ne sert à rien. Vas te balader en pleine nature, fais du sport, prends le temps d’aller voir une expo. Souvent c’est quand on laisse son esprit divaguer qu’il est le plus créatif. En plus, en bougeant, on oxygène mieux son cerveau, ça aide à mieux réfléchir !

Penses-tu faire évoluer ta ligne éditoriale ?

Je vois mon blog comme un « work in progress » permanent. J’essaie d’écouter vos suggestions, noter vos idées et remarques. J’écris chaque article pour un lecteur en particulier : c’est plus simple de penser à quelqu’un que d’écrire dans le vague. Du coup oui, j’espère faire évoluer le blog grâce à vous : parlez-moi de vous, dites-moi ce que vous aimeriez lire ( ou ce qui vous gonfle ), quelles sont préoccupations. Ça m’aide énormément : parce que si je voulais juste écrire pour moi, un journal intime serait amplement suffisant !

Comment vois-tu ton blog dans l’avenir ?

Pour être franche, un jour sur deux, j’ai juste envie de bazarder be frenchie . Ce projet particulièrement ingrat pompe beaucoup trop d’énergie ! Mais ensuite, je me dis qu’on a tellement de choses à partager ici que je ne peux pas lâcher l’affaire comme ça.

J’aimerais que be frenchie soit une boîte à outils aussi variée qu’utile. Que vous puissiez y trouver des outils pour vous simplifier ou embellir le quotidien. Que ce blog serve de passerelle pour vous permettre d’échanger entre vous ( je kiffe ces moments où je vois un commentaire répondre à un autre sans que ne m’en sois mêlée ).

Au bout de 4 ans je réalise que je commence à y accumuler un beau morceau de vie aussi. Du coup à titre personnel j’aimerais que ce blog me pousse à faire évoluer mon quotidien pour être plus en accord avec mes aspirations. Ce serait déjà pas mal !

questions sur be frenchie

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans cette aventure ?

Il y a autant de manières de bloguer que de blogueurs, du coup c’est compliqué de faire des généralités. Qu’on ouvre un blog pour tenir un carnet de bord, proposer du contenu spécialisé ou qu’on puisse s’appuyer sur une communauté déjà existante sur les réseaux sociaux, les manières de bloguer seront différentes. Avec du recul, je te conseillerais de bien réfléchir à ton projet pour faire les bons choix dès le départ :

  • Nom, plateforme, thème vont énormément influencer la vie ton blog
  • Il peut aussi être judicieux de commencer par écrire des brouillons d’articles que tu aimerais publier. Ca te permettra de mieux visualiser à quoi ton blog pourrait ressembler.
  • Potasser AVANT de te lancer ! J’aurais pu gagner un temps fou en suivant les conseils de blogueurs expérimentés. J’aime beaucoup lire les articles blogging de Marlène sur No Tuxedo . Elle propose du contenu accessible à tous, toujours pertinent et hyper complet.

J’ai aussi écrit un article pour débuter un blog rempli de conseils pratiques . Enfin, je te recommanderais de te lancer uniquement si tu es capable de consacrer au moins 5 h par semaine à ton blog. C’est un exercice qui nécessite d’avoir du temps, et de pouvoir s’investir dans la durée pour faire vivre ton blog. Mais c’est aussi une aventure géniale qui peut t’embarquer bien plus loin que ce que tu avais prévu au départ !

Wow, moi qui pensais fêter l’anniversaire du blog à la cool avec un petit article improvisé, je me retrouve à vous balancer un énorme pavé ! Mais j’espère que cette plongée dans les coulisses vous a intéressé et que j’ai répondu à toutes vos questions sur be frenchie .

Du coup, on remet ça la semaine prochaine avec un article questions / réponses spécial famille et voyages ?

42
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Debobrico

Super cet article Daphné

bobette
bobette

Magnifique article, hyper détaillé et qui répond à nos questions (enfin aux miennes en tous cas). Il est vrai que ton champs de compétences a dû incroyablement s’élargir, tout ce que tu as appris est assez fou quand même. je suis certaine que cela t’apporte et t’apportera des expériences et opportunités; J’ai le sentiment aussi que c’est source d’échanges avec Philéas et d’expériences peu banales. Dans le même temps, j’entends bien derrière les moments de stress qui doivent être réguliers, Moi,je voulais te remercier en tous cas des ces échanges, partages. J’aime beaucoup te lire, voyager à travers ce blog, avoir quelques idées déco (les lampes ikea en bambou que j’ai découvertes chez toi), l’énergie de poncer et repeindre des meubles, de changer l’assise de mes chaises parce que bon quand même, Daphné elle fait des escaliers, tu peux bien poncer une chaise !). Et puis la musique, ces artistes qu’on aime toutes les deux, sir Paul, Dominique A notamment. Et les réflexions aussi sur l’écologie, l’humanité, mais aussi les fringues, prendre soin de soi sans consommer et dépenser, la douceur qui se dégage d’ici … bref, BON ANNIVERSAIRE!!!!!! Et bravo à toi et à Philéas !

Picou

Gros pavé peut être, mais pavé très intéressant! C’est chouette de découvrir un peu tes coulisses! J’y retrouve certains de mes ressentis quant à mon propre blog, et cette ambivalence perpétuelle entre passion et chronophagie!

Picou

Et juste un truc que tu n’as pas beaucoup mis en avant – tes (vos!) photos sont toujours absolument magnifiques, en plus de la qualité de tes contenus!

Solenne
Solenne

Très bon article, très intéressant…mais un peu effrayant tout de même pour qui souhaite se lancer dans l’aventure du blog quand on n’y connait rien et qu’on n’a pas de Magic Philéas sous la main!
Sans doute peut-on commencer simplement et apprendre au fur et à mesure?
Bravo en tout cas pour tout ce travail; on se doute de toute façon quand on voit la qualité de ton travail que ça ne se fait pas en claquement de doigts et que c’est l’oeuvre de passionné(e)s!

Au potager des rêves
Au potager des rêves

Merci pour ton article qui nous permet de voir un peu l’envers du décor. A vrai dire, je ne pensais pas cette activité aussi chronophage…
Continue à nous enchanter avec tes voyages, tes projets un peu décalés ! Garde cette spontanéité et cette fraîcheur qui sont devenues si rares !
Bonne rentrée à toi, Philéas et Virgile !

Cha
Cha

C’est peut-être indiscret mais Philéas envisagerait-il d’exploiter ses compétences de manière plus “professionnelle” ? Enfin je veux dire, en faire son métier. En tous cas il a beaucoup de talent et je trouve que vous vous complétez à merveille ! Un grand merci pour cet article très intéressant et bravo pour tout ce travail accompli.

Sylviane

Merci pour cet article si complet. J’espère que ce n’est que le début d’une belle aventure qui vous permette de continuer à découvrir, apprendre et vivre vos rêves. Et même si vous n’avez pas posé la question : j’ai découvert votre blog en ayant la curiosité d’aller voir qui était cette Daphné qui postait si souvent des commentaires drôles, intéressants, où tout simplement avec lesquels je me sentais synchrone sur un blog qui est tombé malheureusement en jachère depuis. (Pensées by Caro)…D’où l’importance de commenter comme vous le rappeliez si souvent.

Claire Rêves de fripouilles

Whaou quel bel article !! C’est génial d’en savoir un peu plus sur ton blog, sur tes débuts… on a commencé à peu près en même temps, j’ai débuté courant septembre 2015 ! J’adore ton blog, tes photos….. et j’ai hâte de lire ton prochain article

Minoval67
Minoval67

Un bel article complet et détaillé comme tjs, merci de Ns partager ainsi tes coulisses ! Bravo à Magic Philéas pour son engagement et ses idées , la créativité se transmet visiblement de mère en fils

Sabine, demain un_autrejour
Sabine, demain un_autrejour

Il est génial cet article et ca me permet de faire un peu mieux connaissance même si ca fait longtemps maintenant que je te suis. Je suis pas très assidue pour laisser des commentaires, la faute au téléphone, je trouve pas très pratique d’écrire sur mon portable mais j’ai moins de temps pour te lire sur un pc.

Anne

Mais Daphné, tu sais bien que tu es une petite pipelette ;-)! Et comme on aime bien ça, on vient te lire, à défaut de t’avoir comme voisine avec qui causer! Merci pour cet article!

Prudy
Prudy

Super article! Photos magnifiques: tu y es lumineuse! J’attends de lire la suite avec impatience!

Anne
Anne

Merci pour tes réponses et un grand oui pour l’article questions / réponses de la semaine prochaine

Val
Val

Merci pour cet article complet.
Hâte de lire celui de la semaine prochaine !!!

Très belle journée
Nicole

Marie Alice
Marie Alice

Moi ce que j apprécie le plus sur ce blog ou sur insta, c est la qualité de l information, la précision, la qualité des photos et videos, la recherche et la description.
Et que dire de la discretion familiale mais qui montre pourtant la presence des votres au quotidien. Leur vraie présence.
J apprécie aussi la constance dans les publications qui semble être sans intérêt publicitaire.
En fait j ai de plus en plus de mal avec les blogueuses qui n ont finalement que l envie de montrer leurs enfants, qui portent tous les mêmes vêtements, et “l’amoureux” ideal, leur “vie de rêve” dans une déco copiée à la copine blogueuse aussi. Je crois qu elles ne dupent qu elles et que les marques ont bien raison! Tellement vides.
Donc merci pour la richesse de vos publications , pour votre naturel et votre simplicité. Votre gentillesse aussi.
Je crois que vous pouvez vous lâcher un peu et stresser un peu moins sur tout cela. Vous avez du talent, vous êtes intelligente, vous ecrivez bien, vos proches sont à vos côtés et vous encouragent, vos images sont spendides et donnent envie, vous avez tout pour vous!
Votre maison est une vraie belle maison, et c est la votre, à votre image.
Continuez, profitez et osez!

Anna
Anna

Merci pour cet article tres complet. Je vous admire beaucoup, vous etes une personne formidable! Votre blog nous apporte beaucoup de choses et meme si je ne commente pas souvent, c’est toujours avec grand plaisir que je vous lis depuis 3 ans.

Pleins de belles choses pour l’avenir de votre blog et qu’il vous amene vers la destination dont vous revez!
Anna

Val Lao sur la Colline

Superbe, Daphné (et jolies photos), et je suis RAVIE de lire “vos réservations par le biais de mon lien vont me permettre de changer mon appareil photo d’ici la fin de l’année” !

cartherine

bon anniblog (avec 3 jours de retard, LOL) mais avec coeur!
ton sujet d’aujourd’hui est sacrément complet! en plus, je suis très admirative, super-Daphné..(humour 🙂 )
bonne suite à ton blog et surtout, qu’il te donne toujours du plaisir à le faire perdurer!
bises de Bretagne

Yanne
Yanne

Coucou Daphné !
Moi, j’aime les blogs où il y a des choses à lire alors autant dire que je me régale ! Le côté brico-déco me parle moins mais j’aime beaucoup le lire grâce aux photos et à l’humour. Le jour où l’on me verra changer un mitigeur n’est pas encore arrivé, mais qui sait ? J’aime beaucoup les articles de fond et je sais où trouver des pistes pour visiter Londres quand j’y parviendrai enfin !
Ma vie a été un peu sombre durant l’année qui vient de s’écouler mais, même sans commenter, je suis venue te lire régulièrement, petit rayon de soleil que ton sourire que ces si belles photos.
Merci pour ce joli cadeau que tu nous fais et à bientôt peut-être le plaisir de te croiser à nouveau.

Nadiaetsatribu
Nadiaetsatribu

Ohlala merci infiniment pour tes réponses et le temps que tu nous as consacré!!!
Cet article est une mine d’or et si je me mets à créer mon blog, ce sera entièrement ta faute :)))
D’ailleurs, tu dois être l’un des blogs que je suis le plus souvent. Et merci à Philéas aussi! D’ailleurs, si je me lance aussi, je vais avoir besoin de mon homme qui est plus doué que moi en informatique!!!!