montréal plage de l'horloge

Aller à la plage à Montréal

Aller à la plage à 5 min du centre-ville de Montréal

La plage : voilà encore un des trucs que je n’aurais pas pensé trouver à Montréal. Après tout, la ville est quand même à plus de 500 km du bord de mer. Mais il a vite fallu me rendre à l’évidence : Montréal n’avait pas fini de me surprendre.

Allez hop, tous en maillot : je vous embarque à la plage à Montréal. Et après, si vous êtes sages, on fera du surf dans Saint-Laurent ! Comment ça – vous ne me croyez pas ?

montréal tour de l'horlogeplage à montréalmontréal quai de l'horlogemontréal tour de l'horlogemontreal vieux port quai de l'horlogemontréal tour de l'horlogemontréal plage de l'horloge

Au bout du quai, la plage

Au fait, saviez-vous que Montréal est une île ? Bon d’accord, on n’est pas exactement dans le cliché de l’île tropicale. Mais tout de même, on est bel et bien ici sur une île entre Saint-Laurent et rivière des prairies. Et qui dit île, dit plage – n’est-ce pas ?

Alors êtes-vous prêts à venir à la plage à Montréal avec moi ?

plage à montréalmontréal plage saint laurentmontréal en familleplage à montréal avec un enfant

La plage de l’horloge

La tour de l’horloge marque l’entrée du port de Montréal. Elle fut construite en 1921 pour commémorer le souvenir des marins disparus pendant la première guerre mondiale. Mais aujourd’hui, elle est surtout connue des Montréalais pour sa plage.

Faire un tour à la plage à Montréal

Installée juste en face du pont Jacques Cartier, la plage de l’horloge occupe le bout du quai. Ici, on trouve sable fin, chaises Adirondacks et parasols. Le ticket coûte 2$ par personne pour la journée. Une fois confortablement installé dans votre chaise longue, savourez la vue : d’ici, vous voyez vieille ville et gratte-ciels du centre, pont Jacques Cartier et parc Jean Drapeau, de l’autre côté du fleuve.

Alors même si vous n’avez pas de maillot, offrez-vous le luxe de vous installer les doigts de pied en éventail face à la ville ! On n’est pas bien là ?

surf a montrealmontréal surf dans le saint-laurent

Faire du surf dans le Saint-Laurent

Encore plus fort; on peut faire du surf dans le Saint-Laurent ! Saviez-vous que Montréal est la capitale mondiale du surf de rivière ?Mais il y a une grosse différence avec le surf en mer : ici, la vague est statique et c’est le surfeur qui descend la rejoindre.

Derrière l’immeuble Habitat 67 se trouve le meilleur spot de la ville. Ici, des gravats ont été jetés dans le fleuve pendant les travaux de construction de l’immeuble. Ces gros blocs de bétons ont formé un barrage naturel qui crée une vague statique. Suivant le niveau d’eau, elle peut dépasser les 2 m de haut. Rien à envie à Biarritz, donc.

Il faut quand même une sacrée dose de courage pour descendre à travers les taillis des berges, se jeter dans le courant du Saint-Laurent, puis monter sur sa planche pile au moment où on passe sur la vague. Et une fois la vague lâchée, mieux vaut ne pas rater la sortie avant la pointe de l’île si on ne veut pas finir à Québec !

Surf de rivière sur la vague d’Habitat 67

Dès les beaux jours, les surfeurs se succèdent pour descendre se mettre à l’eau. Ils se laissent porter par le courant, essayent d’attraper la vague puis remontent sur les berges retenter leur chance. Et celui qui se fait porter par la vague laisse ensuite sa place aux suivants.

Même si vous ne surfez pas, c’est vraiment très sympa de venir voir les surfeurs s’entraîner. Pour rejoindre la vague, il suffit de prendre le chemin qui passe derrière Habitat 67. Profitez-en pour aller juste à côté au parc de la Cité-du-Havre. Situé à la pointe de la presqu-île, il offre une vue spectaculaire sur Montréal.

Et si dans le prochain article sur Montréal on s’offrait une balade pour voir les murales ? 

Cet été, j’ai ralenti le rythme de publication; mais dès la semaine prochaine, c’est la entrée du blog. Et début septembre, je vous invite à fêter les 2 ans de Be Frenchie. Je vous prépare quelques surprises, mais chuuuut ! 

6
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Alix - A tire d\'Elle

Eh, c’est complètement fou cette histoire de vague statique !!
on imaginerai pas se baigner en pleine ville, mais finalement, ça n’a pas l’air si bondé de monde que ça 🙂
L’eau est assez propre ? Et le courant, ça doit quand même être quelque chose!
Bref, merci pour cette découverte 😉 J’adore ta série d’articles sur Montréal, tu participes à la création du mythe autour de cette ville dans ma tête 😉 Merci merci !
Alix
http://a-tire-d-elle.blogspot.com

Françoise
Françoise

J’aime les villes, mais surtout la nature dans les villes… ou les villes dans la nature… Montréal semble cocher les deux cases. En tout cas merci de nous la faire découvrir. Et la jolie petite bouille, quel bonheur !

Val Lao sur la Colline

C’est très marrant, ce surf in town !
Ouiiii, j’ai pensé à toi lundi, je me rappelais que l’anniversaire du blog tombait le même jour que celui de ma mère (à 69 ans près…)