Paris secret : mon guide de 10 lieux insolites à découvrir

Paris secret : 10 lieux pour découvrir la capitale autrement

Venez avec moi : je vous embarque à la découverte de ce Paris secret que seuls les initiés connaissent .

Vous avez aimé mon guide de  Paris insolite  avec sa carte de 150 lieux à découvrir ? Alors voici 10 nouveaux endroits à explorer . J’ai sillonné la capitale pour sélectionner 10 coups de cœur qui vous permettront de découvrir Paris autrement , loin des clichés habituels.

paris insolite

Au sommaire de ce guide de Paris secret :

Il suffit de cliquer sur un chapitre pour y accéder

nounours des gobelins

Paris secret : mes coups de cœur hors sentiers battus

Salle Labrouste de l’INHA

Amateurs d’architecture , vous allez vous régaler : la salle Labrouste est assurément l’ une des plus belles bibliothèques du monde .

Ce joyau architectural en plein cœur de Paris est pourtant méconnu : nombreux sont ceux qui passent devant sans imaginer ce que cachent les hauts murs de l’hôtel Tubeuf , juste derrière le Palais Royal .

Depuis que François 1er a instauré le dépôt légal de tous les livres paraissant en France , le volume d’ouvrages à stocker n’a cessé de s’étoffer . C’est ainsi qu’on demande à Henri Labrouste de concevoir une bibliothèque moderne pour répondre à ce besoin de stockage tout en offrant un accès confortable au public .

En 1854 , Henri Labrouste vient de finir la construction de la bibliothèque Sainte-Geneviève , près du Panthéon ( autre merveille de ce Paris secret à découvrir ). Ici , il va mettre en pratique ses idées novatrices pour l’époque :

bibliothèque labrouste - site Richelieu

  • une bibliothèque à l’architecture élégante grâce à sa structure en métal
  • 9 coupoles qui diffusent une lumière uniforme pour une qualité de lecture optimale
  • un système de chauffage central élégamment dissimulé pour le confort des visiteurs
  • à l’arrière, un magasin offrant un accès aisé aux documents stockés, avec un système de pneumatiques permettant de communiquer facilement entre les étages.

plus belle bibliothèque de Paris

bibliothèque de l' inha

L’ancienne bibliothèque nationale

La salle Labrouste joua son rôle de bibliothèque nationale jusqu’en 1998 . Mais les locaux devenant beaucoup trop étroits , la construction de la bibliothèque François Mitterrand fut décidée . La salle Labrouste fut fermée pendant près de 10 ans pour être entièrement rénovée .

Ce n’est qu’en 2017 qu’elle a rouvert , accueillant maintenant le fonds de l’Institut National d’Histoire de l’Art ( INHA ). La salle Labrouste est réservée aux chercheurs , mais la BNF propose une visite hebdomadaire à 3€ chaque samedi à 17h30 – uniquement sur réservation depuis le site de la BNF .

salle Labrouste de l’INHA

2 Rue Vivienne – Paris 2ème – visite à réserver sur le site de la BNF

musée arts forains à paris

Musée des arts forains

Jean-Paul Favand a consacré sa vie à sauver tous ces éléments de fête foraine délaissés par leurs propriétaires . Au fil du temps , il a constitué la plus grande collection de patrimoine forain du monde . En 1996 , il achète d’anciens entrepôts vignerons à Bercy et y installe ses chefs-d’œuvre pour qu’ils soient accessibles à tous .

Mais le musée des arts forains a une particularité . Ici aucun objet n’est mis à l’abri derrière une vitrine : tout est à disposition du public pour qu’on puisse les toucher , chevaucher , jouer avec ces jeux d’un autre temps .

musee des arts forains

Le musée des arts forains : un lieu secret à paris

Des guides passionnés proposent des visites en petits groupes , nous plongeant dans un univers féérique hors du temps . C’est une visite unique au monde , qui vous emmène le temps d’une balade bien loin du Paris contemporain . Et attention , ce n’est pas réservé aux enfants : tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant sont bienvenus ici !

Les Pavillons de Bercy – Musée des Arts Forains

53 Avenue des Terroirs de France – Paris 12ème

Visite sur réservation uniquement

train miniature sous la gare de l'est à paris

Les trains miniatures sous la gare de l’est

Saviez-vous que 600 m de voies miniatures se cachent sous la gare de l’Est ? Installés entre 1946 & 1955 , ces 3 réseaux ferrés sont entretenus par des bénévoles . Qu’ils soient cheminots à la retraite ou passionnés , ils réparent voies , aiguillages & locomotives ou fabriquent de nouveaux décors pour faire briller les yeux de leurs visiteurs .

Des estrades permettent aux plus petits de se hisser en hauteur pour profiter du spectacle : mais nul besoin d’être un enfant pour rester bouche bée devant des petits trains qui filent à toute vitesse . Les bénévoles de l’AFAC sont intarissables : posez-leur une question et ils vous embarqueront dans leur univers !

paris insolite et secret

Pour y accéder, c’est un véritable jeu de piste digne de notre Paris secret : il faut venir un samedi après-midi , entre 14h30 et 19h . Passer à gauche de la gare de l’Est en descendre la rampe du parking d’Alsace , puis tourner à droite. Prendre la porte 9 et suivre les escaliers qui mènent vers l’AFAC . L’entrée est gratuite , ouverte à tous chaque samedi après-midi .

AFAC

Sous la gare de L’Est

Ouvert chaque samedi de 14h30 à 19h

architecture Art Deco à Paris

Saint-Jean-Bosco , l’église Art Deco

Installée sur les hauteurs du 20ème arrondissement , l’église Saint-Jean-Bosco fut construite dans les années 30 dans un pur style Art Deco . C’est assurément une des églises les plus surprenantes de Paris . Son architecture est inspirée de l’église Notre-Dame du Raincy , construite quelques années plus tôt par les frères Perret avec un matériau jamais employé jusque-là pour un monument religieux : du béton .

Le haut clocher , fresques , mosaïques , vitraux sont emblématiques des années 30 et l’ensemble est mis en valeur par la simplicité de la structure en béton armé . L’église Saint-Jean-Bosco est reconnue comme un des plus beaux exemples d’architecture Art Deco – et pourtant cette merveille est restée méconnue du grand public . A vous de découvrir cette pépite du Paris secret !

Eglise Saint-Jean-Bosco

79 Rue Alexandre Dumas

Paris 20ème

église saint jean bosco à paris

insolite à Paris : un temple bouddhiste dans un parking

Un Temple bouddhiste installé dans un parking

Changement d’ambiance avec ce temple bouddhiste du 13ème. Qui pourrait imaginer en traversant le parking souterrain situé sous la dalle des Olympiades qu’un immense temple s’y cache ? L’association des Résidents en France d’Origine Indochinoise ( ARFOI ) a créé ce temps qui est un véritable centre social pour la communauté : cours de langues , parties de mah-jong , repas communautaires , évènements festifs s’enchainent.

A peine rentré dans le temple, on oublie complètement qu’on est dans un parking . Il règne ici une harmonie paisible qui offre un moment de sérénité . Un lieu de Paris secret seulement connu des initiés . Alors la prochaine fois que vous passez dans le 13ème , entrez dans le parking de la rue du disque pour découvrir ce temple .

Autel de Culte de Bouddha

37, rue du Disque

Paris 13ème

temple bouddhiste secret à Paris

kodawari ramenquel est le meilleur restaurant japonais de paris

Kodawari Ramen

S’évader au Japon sans quitter Paris ? C’est l’expérience que vous propose Kodawari Yokocho . Je ne suis généralement pas fan des restaurants à thème , qui sont souvent cheap niveau décor & pas plus intéressants dans l’assiette .

Mais Kodawari m’a bluffée : en entrant dans ce restaurant , on se retrouve propulsé dans un «Yokocho », une de ces ruelles de Tokyo qui abritent des bistrots sans prétention . Transformateur hors d’âge , gouttière pendante , affiches déchirées , caisses de soda empilées : tout y est , dans un bric-à-brac aussi improbable qu’ authentique .

restaurant kodawari ramen à paris

La carte est aussi minimaliste que le décor foisonnant : ici on ne sert que des ramens . Ces nouilles servies dans un bouillon sont emblématiques de la cuisine japonaise . Jean-Baptiste Meusnier , le patron , est passionné par le Japon . Il a traversé le pays en long et en large pour étudier l’art du ramen avant de concevoir sa carte . Il propose une dizaine de déclinaisons de ramen , faits avec des :

  • nouilles fabriquées sur place grâce aux machines importées
  • produits importés directement du Japon
  • viandes et volailles fermiers français de grande qualité
Un restaurant qui propose une expérience unique

Et pourtant , les ramens sont proposés entre 12 et 14 € , plus toppings éventuels . Je vous conseille de rajouter un tamago , un oeuf mollet mariné typiquement japonais à la saveur incomparable .

Un second restaurant Kodawari Tsukuji, installé dans un décor inspiré du marché aux poissons de Tokyo est spécialisé dans les ramens de poissons . Le guide Michelin a classé Kodawari parmi les meilleurs restaurants japonais de Paris . C’est une expérience à part, qui ravira les fans du Japon. Mais attention : venez aussi tôt que possible . La queue de clients déborde sur le trottoir à chaque service !

Kodawari Ramen Yokochō

9 Rue Mazarine – Paris 6ème

Kodawari Ramen Tsukiji

12 Rue de Richelieu – Paris 1er

folies bergere

folies bergere à paris

Les Folies Bergère

Petit bijou Art Deco , la façade des Folies Bergère présente un immense bas-relief d’une danseuse nue illuminé à la feuille d’or . Le ton est donné : c’est ici qu’en 1912 on vit apparaitre pour la première fois sur scène une femme nue . Les revues des Folies Bergère attiraient le tout Paris , s’offrant les services de stars comme Josephine Baker . Manet était aussi un habitué . Il y peignit même un de ses tableaux les plus célèbres : « Le Bar des Folies Bergère » tandis que Maupassant décrit la salle dans « Bel ami ».

L’intérieur est féérique : l’immense galerie baroque où se mêlent plumes , dorures & candélabres aux couleurs chatoyantes donne le tournis . Un décor décadent qu’on dirait droit sorti d’un film de Baz Luhrmann .

Puis on découvre la salle du music-hall , construite à la manière d’un théâtre à l’italienne où s’accordent velours rouge et dorures .

Aujourd’hui , la salle propose surtout des one man shows . Il se murmure qu’elle serait en difficulté financière , mise en vente sans trouver de repreneur pour l’instant . Alors foncez aux Folies Bergère tant que la salle est ouverte !

Folies Bergère

32 Rue Richer

Paris 9ème

lieu secret à Paris

Louer un bateau chez marin d' eau douce à Paris

Marin d’eau douce

Vous cherchez un moyen original de découvrir Paris ? Marin d’eau douce propose des bateaux électriques à la location sur le bassin de la Villette . Plusieurs formules sont proposées , d’une heure à la journée , permettant de traverser la Villette puis remonter le canal de l’Ourcq pour découvrir le street art du nord-est parisien .

J’avais adoré explorer les canaux d’Amsterdam en bateau électrique . Du coup j’avais hâte de tester ceux-ci . On a choisi une journée de canicule parisienne pour tenter l’aventure , en louant un bateau pour 2 h . Ça nous a permis de faire un grand tour jusqu’à Pantin en pique-niquant sur le bateau . Les embarcations sont grandes et propres , les bateaux super faciles à manœuvrer et silencieux .

Une très chouette expérience entre amis ou en famille : vous pourrez même laisser vos petits bouts piloter le bateau puisqu’il y a très peu de circulation sur ce canal .

Au retour , je vous conseille de faire une pause à la péniche / librairie / café L’eau et les rêves , située un peu plus loin sur le canal de l’Ourcq . Un lieu convivial où il fait bon se prélasser sur le pont .

Marin d’eau douce

37 Quai de la Seine – Paris 19ème

cité floralecite florale à Paris

La Cité florale

Retour dans le 13ème pour découvrir un des plus charmants quartiers de ce Paris secret qu’on adore . Ce hameau à côté du parc Montsouris ressemble à un village avec ses rues pavées aux noms de fleurs bordées de maisons noyées dans la verdure . Cette cité construite dans les années ’20 forme un micro-quartier de 6 rues qui s’organisent autour d’une petite place . La nature du sol ne permettant pas de construire d’immeubles , on limita les constructions à des maisons à 2 étages , donnant un air de campagne à la Cité Florale.

Rue des Volubilis, rue des glycines, rue des iris … on a l’impression de remonter le temps en entrant dans la Cité Florale : qu’il doit faire bon vivre ici ! Mais chuuut , gardez ce coin de Paris secret pour qu’il reste paisible longtemps .

Cité Florale

Paris 13ème

nounours du 13 eme arrondissement à Paris

Les nounours des Gobelins

C’est Philippe , leur papa , qui a eu l’idée de donner le sourire aux habitants du quartier en aidant les nounours à envahir les Gobelins . Tout est parti de sa librairie, Le canon de la presse . Les nounours ont d’abord envahi sa devanture , puis les vitrines des magasins voisins avant de partir à l’assaut de l’entrée de métro et enfin du quartier tout entier .

où voir des nounours dans les rues de Paris ?

Depuis, tous les habitants sont tombés dans la nounoursomania . Les nounours de 1m40 de haut enfourchent des scooters , s’accrochent aux façades, s’installent aux terrasses des cafés et partent même en week-end . Un soir , quelle ne fut pas notre surprise de voir Phillippe passer en voiture avec une bande de nounours attachés sur chaque siège . Tranche de vie parfaitement banale dans le quartier des Gobelins : les habitants peuvent inviter un nounours à venir passer le week-end chez lui . La seule condition ? S’engager à tout faire avec son nounours, pour vivre cette expérience à fond !

Les nounours rayonnent dans le quartier depuis la librairie

Le canon de la presse

25 Avenue des Gobelins – Paris 13ème

Mon guide de paris secret : 10 lieux insolites pour découvrir Paris autrement

D’autres lieux secrets à explorer dans Paris

Avez-vous envie de continuer à explorer ce Paris secret que j’adore ? Je vous emmène découvrir la  Cité Internationale Universitaire , une utopie humaniste qui permet de faire le tour du monde en la visitant. Dans ma carte de Paris insolite , vous trouverez 150 lieux à explorer pour voir Paris autrement .

Et vous quels sont vos lieux  préférés dans ce Paris secret ?

S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
catherine
28 septembre 2020 9 h 53 min

des lieux qui ont l’air très sympa à visiter, je note en premier les restaurants japonais, qui me rappelleront de bons souvenirs..merci de cette petite “collection” de lieux insolites
bonne semaine Daphné

Elli
Elli
28 septembre 2020 11 h 38 min

Merci Daphné pour ces tips, en tant que Parisienne j’en apprends toujours ! Alors atteniton avec Marin d’eau douce, 4 amies ont loué un bateau cet été et se sont fait attaquer et dépouiller par des “pirates” quand elles sont arrivées au Canal de La Villette (ils ont nagé autour du bateau en essayant de les faire tomber). Donc toujours avoir un homme sur le bateau car hélas ils visent les femmes seules et ne pas prendre d’affaires de valeur. dommage car c’est une chouette actvité !

MarieG
MarieG
28 septembre 2020 20 h 14 min

dis donc, c’est sérieux la porte 9 à la gare de l’Est ? à une fraction près, on pourrait se croire dans Harry Potter.
Pour ce qui est d’essayer les objets exposés, prévois une journée à Bâle la prochaine fois que tu viens en Suisse, dont quelques heures au musée Tinguely. En principe toutes les machines exposées fonctionnent et il suffit d’appuyer sur un bouton pour les faire fonctionner. Tinguely avait conservé un caractère espiègle tout en délivrant un message avec ses machines, chacun peut donc y trouver son compte. Chaque fois que j’y vais, j’appuie sur les boutons de chaque machine et je suis toujours aussi fascinée.
Belle soirée.

Claire
Claire
29 septembre 2020 12 h 18 min

Hello Daphné,

Tu arrives encore à surprendre la parisienne que je suis, c’est génial!
Il va falloir que j’aille découvrir la bibliothèque et les trains…

J’habitais jadis vers St Jean Bosco, et pas loin il y a aussi l’église St Germain de Charonne et son quartier village.
Je confirme que jouer les marins d’eau douce sur le canal de l’Ourcq est bien sympa.

Merci pour tous ces articles remplis de super idées et bon courage à toi en ces temps compliqués!

Yanne
Yanne
29 septembre 2020 20 h 08 min

Waouh ! Même une bibliothèque ! Je prévois une virée parisienne, justement alors je vais m’inspirer de tout ça ! Merci !

Ellen
Ellen
30 septembre 2020 11 h 21 min

Merci Daphné pour tous ces bons plans ! Voilà que j’ai hâte de retourner à Paris pour découvrir tous ces trésors. Tu fais fort car j’ai vécu 6 ans à Paris quand j’étais étudiante et ce ne sont pas spécialement de bons souvenirs.

bobette
bobette
3 octobre 2020 22 h 30 min

Ah la la ce restaurant japonais me tente énormément. Mon grand est attiré par le Japon depuis les Ninjagos je crois!! Alors qu’il est assez difficile en cuisine, il raffole des ramens et autres bouillons épicés. je conserve ton article précieusement. Pas question de voyager pour nous ces temps ci, mais nous aurons l’occasion de retourner sur Paris un jour;..

Anne
6 octobre 2020 6 h 53 min

Génial! Ou comment voyager à pas cher! Enfin, si pour nous, sans avion, même Paris, ça devient compliqué , mais bon…