maison de Montréal

Les maisons de Montréal : balade à la découverte d’un patrimoine unique

J’ai rapporté des milliers de photos de mon mois de septembre à Montréal . Et un des trucs que j’ai le plus photographié ce sont les maisons de Montréal , toutes plus adorables les unes que les autres. J’aime l’architecture et j’ai profité de mon séjour pour participer à plusieurs visites guidées qui m’ont appris plein de choses sur le patrimoine architectural de Montréal . Du coup, j’avais envie de compiler toutes ces jolies façades ici .

Avez-vous envie de faire une visite des maisons de Montréal avec moi ? C’est parti !

belle maison à Montréal

Les escaliers de Montréal

Un des emblèmes de Montréal, ce sont ces fameux escaliers extérieurs qui partent à l’assaut des façades et donnent un charme unique à la ville. Si les escaliers extérieurs se sont multipliés ici, c’est pour une raison bien spécifique. Afin de verdir les rues, depuis la fin du 19ème siècle, les maisons de Montréal doivent être construites en retrait pour laisser un espace vert devant.

Cette obligation a réduit la superficie des logements construits, qui sont pour la plupart divisés en appartements. Les propriétaires ont alors eu l’idée de déplacer l’escalier vers l’extérieur pour gagner de la place dans le bâtiment et supprimer les parties communes, qu’on chauffe inutilement en hiver. C’est ainsi que nombre de maisons de Montréal se sont retrouvées garnies d’escaliers extérieurs, parfois plusieurs sur une même façade pour donner accès directement à tous les appartements.

En voyant ces escaliers, je me demande comment on fait pour sortir de chez soi quand il y fait -15°C et qu’il a du verglas ?

duplex à Montréalescalier typique à Montréalfaçade typique de Montréalrue typique de Montréal

Les duplex de Montréal

Du coup, une autre caractéristique des maisons de Montréal ce sont ces alignements de portes, puisque la porte d’entrée de chaque appartement se trouve en extérieur. On se retrouve parfois devant 4, 6, 8 portes alignées les unes à côté des autres. Ici, la plupart des appartement sont des duplex, simplement appelés « plex ».

D’ailleurs on ne dit pas appartement mais condo, qu’on présente en chiffres : 3 1/2 correspondant à un condo avec une chambre.

J’ai été frappée par ce style néo-colonial qu’on retrouve souvent à Montréal, avec de longs balcons en coursive qui font à la fois office de passage et de balcon privatif. Ça donne un style assez décalé qui doit sembler très exotique en plein hiver.

ruelle de Montréalmaisons de Montréal

Construire en briques

On voit tous types de maisons à Montréal ; de la simplissime « shoe box » sans la moindre ornementation à de véritables petits châteaux aux multiples tourelles. Mais une constante : la plupart des maisons de Montréal sont construites en briques , un matériau bon marché et abondant. Certaines maisons présentent des décors en briques ouvragées , quand les plus riches vont habiller leur façade de pierre pour donner de l’élégance à leur maison. Mais en regardant bien, on s’aperçoit que mêmes sur les demeures de luxe les côtés sont presque toujours en briques.

Autre constante; on trouve souvent entre les pâtés de maisons des ruelles qui servent de rues de services. Aujourd’hui, nombre d’entre elles ont été transformées par leurs habitants en ruelles vertes ( voilà encore une spécificité de Montréal ).

plus vieille maison de Montréal

La maison Descaris qui date de 1698 et ses briques peintes en rose. C’est probablement la plus vieille maison de Montréal.

Les maisons de Montréal

Montréal a connu un essor considérable au 19ème siècle, passant de 9000 habitants en 1800 à 330 000 en 1900. Il fallait construire en vitesse pour accueillir ces nouveaux montréalais, venus participer à l’essor industriel de la ville.

( Au fait, saviez-vous que Montréal fut longtemps une importante ville portuaire ? Bien qu’étant à plus de 600 km de l’océan, le Saint-Laurent est si large que des porte-containers peuvent venir jusqu’ici )

maison de Leonard Cohen à Montréal

C’est ici, au 4028 Vendome que Leonard Cohen passa une partie de son enfance

Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs dans les années 1870, lors des grandes vagues migratoires depuis l’Europe de l’Est que la famille de Leonard Cohen s’installa à Montréal.

maison typique de Montréal

Le patrimoine architectural de Montréal

La fin du 19ème a modelé l’urbanisme de Montréal telle qu’on la connait aujourd’hui et la plupart des maisons qu’on voit sur le Plateau datent de cette époque. On est en plein dans la révolution industrielle. Pour agrémenter leurs façades, les propriétaires choisissent sur catalogue des frises, tourelles, garde-corps, vitraux préfabriqués qui donnent ce style belle-époque si typique des maisons de Montréal .

détail architectural à Montréalarchitecture à Montréal

Des maisons typiques

Rehaussées de couleurs vives, les maisons de Montréal donnent parfois l’impression d’être à San Francisco. Elles sont tellement typiques qu’elles font partie intégrante de l’identité de la ville. Bleu, rouge, vert, violet – peu importe la couleur pourvu que ce soit pétard !

façade à Montréalfaçade à Montréalrue de Montréalpatrimoine architectural de Montréal

Détails des maisons de Montréal

Autre détail surprenant ; la plupart des maisons de Montréal sont surélevées. C’est une architecte qui m’a expliquée que c’est tout simplement à cause de la neige en hiver. Imaginez un peu ; Montréal est la métropole la plus enneigée du monde, avec 2 mètres de neige en moyenne par hiver ( et 2m40 l’hiver dernier ! ). Alors le meilleur moyen d’être sûr de pouvoir sortir de chez soi est encore de surélever la porte d’entrée.

D’ailleurs, pendant longtemps, Montréal n’ayant pas de trottoirs surélevés, les montréalais installaient des trottoirs en bois l’hiver pour pouvoir accéder chez eux.

Et qu’est-ce qu’on fait de toute cette neige ? Eh bien, mieux vaut réfléchir à l’endroit où on l’entasse; on n’a pas le droit de mettre la neige tombée chez soi sur le trottoir, et à la fin de l’hiver, ça commence à faire de sacrés tas dans le jardin !

façade de maison à Montréalmaison typique à Montréal

Voici 2 dernières images typiques de Montréal :

  • l’arrivée de l’automne quand les érables rougissent – j’ai pris cette photo la veille de notre retour, n’est-pas spectaculaire ?
  • les panneaux de chantier qui se multiplient à Montréal aux beaux jours, parce qu’il faut vite faire les réparations qui s’imposent avant le retour de l’hiver.

architecture à Montréalrue en travaux à Montréal

Je sais que cet article est assez différent de ce que je vous propose d’habitude. Mais j’ai passé le mois dernier tête en l’air en prenant plein de photos, fascinée par les façades des maisons de Montréal . J’avais envie de partager avec vous mon émerveillement de gamine devant tous ces petits détails qui donnent un charme fou à la ville.

Voici une photo à épingler pour retrouver mon article :

maison de Montréal

Aimez-vous le style des maisons de Montréal ?

Est-ce le genre d’architecture qui vous plait ?

38 comments

  1. Oh, génial cet article! J’ai appris plein de choses et les photos sont splendides.
    D’autant plus intéressant que nous avons passé quelques jours dans une de ces petites maisons (enfin un condo!) l’été dernier, via airbnb, et ce fut génial à tous points de vue. En plus il y avait un perroquet, un chat et un chien dans la maison, ce qui a fait le bonheur de ma fille.
    Je me suis posée également la question de comment ils montaient les escaliers extérieurs en hiver!

    Vivement d’autres articles sur Montréal! 🙂

    1. Merci Claire,

      oh mais c’est génial – ce doit être une chouette expérience. Mais alors; on aurait peut-être pu se croiser à Montréal l’été dernier ? Nous avons fait un échange de maison à Monkland village en juillet 😉 .

      PS : on dirait bien que Sabine donne la réponse plus bas, quand mêmes les crampons à mettre sous les chaussures ne suffisent plus ( c’est fou quand même de se dire que c’est la grande ville la plus enneigée du monde ).

    1. Merci Val Lao; j’ai essayé de limiter les photos et anecdotes, mais dur de choisir tant toutes sont mignonnes ( quoique je n’ai même pas cherché à résister à la maison de Leonard Cohen ).

  2. Comme je me suis régalée, merci !!!
    Tu ne peux pas savoir à quel point ça me donne envie d’y retourner… lors de notre voyage au Canada nous avions axé le parcours sur nos retrouvailles avec les amis expatriés, on n’a consacré que 24h à Montréal, frustrant même si on s’s’est éclatés sur le reste du voyage…

    1. Mais oui Mim, il faut y retourner ! Montréal est vraiment détonante, on peut y passer des semaines sans s’ennuyer. Et le contraste avec la nature brute tout autour est saisissant.

  3. Merci pour cet article Daphné. J’ai retrouvé la si jolie ambiance montréalaise de mes vacances de l’été 2000. On avait passé une semaine sur Montréal puis une autre autour du lac saint Jean et on avait fini par 10 jours sur Québec…depuis nous y sommes retournés en hiver et avons pu tester les escaliers par temps de neige, verglas et jour de tempête. Les propriétaires y avaient installés des sortes de tapis antidérapant et ils enlevaient la neige tous les matins avec un souffleur thermique… en 5 minutes, la corvée était faite!

    1. L’hiver là-bas doit quand même une sacrée expérience ! J’ai du mal à imaginer comment une ville peut fonctionner avec 2m40 de neige qui lui tombe sur la tête en hiver – dire qu’ici on arrive à bloquer la Provence toute entière avec moins de 5 cm 😉 .

      Wow, mais quelle organisation ! J’ai tant entendu parler de souffleuse à Montréal – faut que je lance une recherche web pour voir à quoi ressemble la bête en action. J’imagine quand même qu’avec le verglas, on doit un peu galérer en descendant son escalier au petit matin.

      1. Trouvé ! La souffleuse à neige s’appelle donc fraise ici et les modèles manuels semblent promettre de transformer en bonhomme de neige n’importe quelle personne qui passerait sous ton escalier à ce moment-là 😉 . Voilà le genre d’outil qui me plait !

  4. Merci pour ce chouette article sur les maisons de Montréal !!

    1. Je suis tellement que cette balade vous plaise; je ne pensais pas que les détails architecturaux des maisons de Montréal puissent intéresser grand monde – du coup je suis encore plus ravie 😉 .

  5. Waouh !
    J’adore regarder les maisons ! A Bruges, je m’arrêtais devant chaque ! Pas rapide comme moyen d locomotion ! Et je suis tombée amoureuse de San Francisco en quelques heures ! Alors Montréal, tu imagines ma frustration de n’y avoir passé que deux nuits ! Il faut vraiment qu’on y retourne ! Me voici devant un dilemme : Montréal ou la Finlande ? En ce moment, on est très courtisés par des Flamands et des Hollandais à qui il faut répondre gentiment qu’on est déjà venus. Ce qui semble un peu ridicule mais il y a tant à voir ! Vos vacances ont dû être merveilleuses (en mettant de côté Radin’sland) dans cette ville fabuleuse. Merci de nous faire partager tout ça.
    Je me demande tout de même comment on rapporte ses courses au deuxième étage par moins je ne sais pas combien ! On se fait livrer ? OK, je n’aimerais pas être livreur alors !

    1. Bonne question Yanne ! Non, à part les poulets Saint-Hubert et leurs impayables voitures à crêtes, la livraison à domicile ne semble pas développée à Montréal – ce qui m’a surprise d’ailleurs. Par contre, le marché non loin de la maison de nos échangeurs était ouvert 24h/24 ( mais qui peut bien aller voir un étal de marché à 3h du mat ‘ ? ).

      Désolée, je suis incapable de t’aider, même si l’envie de faire un article match Finlande / Québec me titille. J’ai pensé à toi en voyant ces façades en technicolor ; ne semblent-elles pas droit sorties de San Francisco ? Je suis sûre qu’il doit y avoir plein d’offres d’échanges dans ces 2 pays – je suis sûre que tu trouveras sans problème. 😉

  6. Merci pour cet article passionnant !
    J’adore : anecdotes et belles photos, le combo parfait !

    1. Oh merci Milie ; et dire que je pensais que cet article n’intéresserait que moi. On continue bientôt la balade à Montréal ensemble alors ? 😉

  7. Merci pour ce bel article original passionnant instructif. Moi qui aime fureter dans les rues sensible aux portes toitures jardins..j ai adore. Montreal me tente ..mais mr moins ..un jour qui sait…

    1. Oh mais tu adorerais les ruelles vertes alors ; certaines de ces ruelles autrefois utilisées en allées de service ont été transformées en véritables jardins luxuriants avec jeux, bibliothèques de don, hôtels à insectes et street art.

      Je trouve que Montréal est un chouette mix entre Paris, Berlin et New-York – avec un côté doux-dingue extrêmement attachant. Et c’est une destination parfaite pour sortir des sentiers battus. Peut-être est-ce le genre d’arguments auxquels ton homme est sensible, qui sait ? 😉

  8. Très intéressant. Et très très joli. Ma préférée est la vieille rose clair. Mon côté 18e sans doute !!
    A la lecture et à observer les images 2 questions me viennent :
    1/ Que signifie le et demi pour le condo ? Par quel principe mathématique un appartement avec une chambre (sans doute une cuisine et une salle de bain ? + un salon-salle à manger ou bien c’est inclu dans la cuisine ?) devient un 3,5 ?
    2/ Tu dis que les maisons sont sur-élevées pour faire face à l’amas de neige en hiver (2,4 m : whouahou ! ) mais je vois aussi sur tes images que beaucoup de sous-sols ou demi-sous-sols (on disait entre-sol avant mais je ne sais pas si ça s’utilise toujours ?) ont l’air aménagés : du coup ils sont enterrés sous la neige l’hiver ? Remarque, côté isolation, l’effet igloo doit jouer à plein : mais côté lumière ?
    Donc voilà… Si tu peux répondre à mes questions existentielles, mon sens du détail en serait comblé. Et je vais de ce pas voir à quoi ressemble une souffleuse thermique… diantre, qu’est-ce qu’on apprend comme chose ici ! 😉

    1. Mais évidemment que c’est la maison Descaris qu’il te faut Fanchette ! D’ailleurs, sais-tu que la famille Décarie ( oui, les patronymes étaient fluctuants à l’époque ) produisait sur ses terres ( là où est la maison donc ) des melons réputés jusqu’en Europe ? Ces melons verts et sucrés étaient soigneusement transportés par bateau pour être dégustés par le roi d’Angleterre. Aujourd’hui, les champs ont laissé place à … l’autoroute Décarie.

      Le 1/2, c’est la salle de bains 😉 : salon, cuisine, chambre et sdb donc – et comparé aux prix français l’immobilier est incroyablement bon marché à Montréal. D’un coup, on se met à baver devant les annonces immobilières en réalisant ce qu’on pourrait avoir.

      Les sous-sols sont toujours transformés en pièces de vie; souvent des salles de jeux, home cinéma ( faut bien occuper l’hiver ) et dans le centre il me semble également en condo en souplex ( des 3 1/2 sans doute ? ) . Je me suis posée la même question; ça doit faire bizarre d’avoir l’impression de vivre dans un igloo. Mais le choix de l’emplacement pour faire son tas de neige en début d’hiver semble stratégique 😉 .

      Oh la la, je me suis régalée en regardant des vidéos youtube de souffleuses inversées hier ; en fait tu fais canon à neige humain – des heures d’amusement en perspective ( et la possibilité de finir congelé en passant ). La semaine prochaine, je te propose qu’on compare les modèles de crampons à fixer sous nos chaussures pour traverser l’hiver avec élégance ET sans béquilles.

      1. Oui souplex : c’est ce mot que je cherchais…
        Merci pour ces réponses fort éclairantes. C’est vrai que ça doit être une expérience de vivre un hiver sous la neige nous qui la connaissons si peu !
        Et merci pour cet article.
        Ps : tu fais des pancakes pour aller avec le sirop d’érable pour les copains de Virgile ?
        PPS : je t’ai dit que j’ai eu 11 melons dans mon jardin breton cette année ?!!!! Tous sucrés à merveille ! Mais j’avais recyclé des vieilles fenêtres en verrière pour les faire bien mûrir : moi je trouvais ça du plus bel effet dans mon jardin, en plus avec la paille qui protégeait le pied c’était très permaculture, mais j’ai eu droit des réflexions : c’est la déchetterie ici 🙁 pfff…

        1. Je dois t’avouer que j’ai du mal à réaliser ce que ça représente de se prendre 2m40 de neige sur la tête ; j’ai regardé quelques vidéos de Montréal en hiver par curiosité et j’ai réalisé que je ne suis absolument pas équipée pour ça ( mon manteau le plus chaud a juste une doublure en polaire, ahem ). D’ailleurs, j’ai vu qu’il va neiger à Montréal la semaine prochaine ( heureusement qu’on est rentrés, sans chauffage ça doit devenir hard ).

          Mais c’est très montréalais tout ça Fanchette; voilà qui irait parfaitement dans une ruelle verte ( et très tendance aussi ; as-tu vues les serres toutes en fenêtres de récup des bobos californiens ? ).

  9. Superbes photos et infos très intéressantes, merci.
    Il y en a un qui va avoir plein de choses à raconter aux copains d’école !

    1. Je crois que les copains sont quand même plus intéressés par la dégustation de produits québécois promise que par les détails des escaliers ( dès le premier jour Virgile m’a dit que tout le monde voulait du sirop d’érable – les enfants connaissent les bonnes choses de la vie 😉 ).

  10. L’émerveillement est totalement partagé!!! J’ai beaucoup aimé lire cet article et apprendre toutes ces choses sur l’architecture des maisons montréalaises, merci à toi. J’ai une espèce de passion pour les maisons, j’adore observer le paysage dans le train ou n’importe où pour dénicher les belles constructions…

    1. Je me suis réglée à me balader en vélo, au pifomètre total, juste pour le plaisir de regarder ces façades. Et j’ai adoré les visites guidées pour mieux comprendre l’histoire de ces quartiers, de la maison d’enfance de Leonard Cohen à la biscuiterie de Mr Viau en passant par l’histoire des dépanneurs.

      Je n’avais jamais autant de temps en voyage à la découverte d’une ville et j’aurais pu rester encore des semaines à explorer Montréal.

  11. C’est vrai qu’elles sont vraiment trop mignonnes les maisons d’ici <3

    1. Vraiment trop charmantes ! Comme leurs habitants d’ailleurs <3 Voilà, j'ai déjà envie de revenir !

  12. j’aime bcp! Merci pour ce partage!

    1. Merci, c’est très gentil. Je suis d’autant plus touchée que j’étais persuadée que cet article n’intéresserait pas grand monde – j’avais juste envie de consigner tout ça avant que mes souvenirs ne s’effacent.

  13. Cette architecture est incroyable, elles sont canons toutes ces maisons!

    1. N’est-ce pas mignon comme tout de voir tous ces détails Belle-Epoque ? J’ai été épatée de découvrir qu’on pouvait tout choisir sur catalogue, et que cette pierre opulente en façade n’est en réalité qu’un parement devant de la brique. Et puis j’adore la manière dont chaque recoin est végétalisé, ça donne une charme fou aux maisons de Montréal en été <3 .

  14. Wow, tes photos sont vraiment superbes. Je rêve d’aller visiter le Québec, mais je n’arrive pas encore à convaincre Monsieur. 🙂 Ton blog est vraiment une très chouette découverte du soir.

    1. Merci Bello, cela me touche. Montréal une très chouette destination pour ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus, et découvrir une ville pleine d’énergie positive, qui fait la part belle au street art et initiatives alternatives. ( En plus on y mange très bien à prix minis ). Voilà peut-être des arguments pour convaincre ton homme, sui sait ? 😉

  15. Super, cet article. On comprend ta passion pour cette ville. Merci de nous la faire partager.

  16. Merci Jo; je sais, j’ai du mal à contenir mon enthousiasme – même les moulures des maisons me mettent en extase. Mais ce voyage m’a aussi rappelé à quel point je me sens profondément européenne, et attachée à mon pays d’adoption.

  17. Merci Daphné pour cette jolie balade dans une ville qui jusqu’alors ne m’attirait pas + que ça… Moi aussi j’adore observer les maisons et me balader le nez en l’air, et tous ces menus détails m’ont littéralement enchantée. Alors pourquoi ne pas faire un jour un échange à Montréal (mais pas en hiver, moi qui déteste la neige) ?
    P.S. : je vais de ce pas voir à quoi peuvent bien ressembler les voitures à crêtes des livreurs de poulets St-Hubert 😉

    1. Il faut que je vous montre aussi les vieux immeubles du centre-ville; certains sont absolument remarquables. Et j’ai aussi rapporté plein de chouettes adresses, idées insolites – la seule question qui reste en suspens étant : mais quand trouver le temps de trier tout ça ?

      Je vais finir privée de voyage jusqu’à ce que j’ai rattrapé tout mon retard si ça continue 😉 .

      Oh mais il faut voir les voitures à crêtes de coq ( et les vidéos de souffleuses à neige sont funky aussi ) ! Si vous aimez les expériences vraiment différentes, il faut aussi que je vous montre la grosse orange Julep, tellement kitsch.

  18. Juste une petite précision..
    A MTL, on loue un appartement et on est propriétaire d’un condo ..

Laisser un commentaire