faire un long trajet en voiture

20 conseils pour faire un long trajet en voiture en famille

Mes astuces de mère expérimentée

Ça fait 18 ans que ma banquette arrière est garnie d’enfants. Un simple coup d’œil dans mon rétro suffit à me le confirmer : mes trajets ne seront plus jamais un long fleuve tranquille.

La jeune mère inconsciente que j’étais il y a 18 ans croyait aux pubs Total, avec sages enfants ( sûrement les mêmes que dans la pub Ricoré ) installés derrière dans un silence monacal. J’ai vite déchanté. En vrai, aucune garantie ne couvrirait un sonomètre dans ma voiture quand on part faire un long trajet en voiture en famille – et ma banquette arrière a bien morflé ; on sent que les restes de goûters reprennent vie dans les replis du tissu.

Alors avec les années, j’ai appris à ruser – et croyez-le ou non, ces longs trajets tant redoutés se passent de mieux en mieux. J’en viens même à apprécier ces moments ( je ne suis pas folle vous savez ).

conseils pour faire un long trajet en famille

Pour un long trajet en voiture en famille plus serein

Ne fusse que par compassion pour vos pauvres oreilles martyrisées, voici mes 20 conseils pour faire un long trajet en voiture en famille .

On commence par des astuces pour planifier son itinéraire , puis des conseils de sécurité élémentaires et on termine par les idées qui marchent vraiment pour occuper les enfants .

conseils pour conduire longtemps

Bien préparer son voyage

Si vous êtes parent, vous vous en doutez. Comme pour tout depuis le jour où on s’est retrouvé muni d’un bébé, la clé c’est d’ anticiper au maximum pour limiter au maximum imprévus et mauvaises surprises. ( Devancer les problèmes qui arriveront inévitablement, voilà l’histoire de la vie parentale ).

Choisir son itinéraire

Première étape mais oh combien importante ! Plutôt que de suivre le premier pigeon voyageur ou bison fûté venu, utilisez plutôt un service de guidage en ligne pour planifiez votre itinéraire en avance. N’oubliez pas de tenir compte de ces facteurs qui vont influer sur votre trajet :

Pensez avant tout arrêts en planifiant votre itinéraire. Je vous assure, au bout de plusieurs heures de trajets, vous préférerez faire un petit détour pour aller visiter un joli village ou faire une balade en pleine nature plutôt que de compter les camions garés sur l’aire d’autoroute. Lors d’un long trajet en voiture en famille, faire de vraies pauses , dans des lieux où on peut se changer les idées, ça aide à continuer ensuite la route dans le calme. Mieux vaut arriver une heure plus tard mais en meilleure forme que de foncer droit vers l’énervement.

D’ailleurs, en cas de bouchons, pourquoi ne pas en profiter pour faire une pause ? Puisque de toute façon personne n’avance, autant s’arrêter et s’aérer plutôt que de passer des heures à regarder l’arrière du camion devant nous dessus cracher ses gaz d’échappement.

L’heure de départ influe énormément sur la circulation sur la route. Je vous conseille d’utiliser un service de guidage collaboratif comme Waze qui permet de trouver le meilleur moment pour partir en fonction de la circulation ( à retrouver dans mon guide des meilleures applis de voyage ). Ainsi, vous pourrez éviter les bouchons aux heures de pointe et faire un long trajet en voiture en famille plus sereinement. ( Démarrer un trajet par des bouchons, rien de tel pour pourrir direct l’ambiance en voiture ).

Tant qu’on y est, ça vaut aussi le coup de vérifier le prix des péages. Un choix pas si anodin qui peut faire économiser de quoi s’offrir une tournée de glaces à l’arrivée.

Calculer son temps de route

On a tous été frustrés de voir qu’on met systématiquement 1 ou 2 h de plus que prévu. Mais que s’est-il passé entre le calcul de google maps et la réalité ? Ben, quand l’ami Google nous calcule notre itinéraire, il ne voit pas le tracteur qui déboule à 30 km/h, pluie qui tombe dru, enfant qui crie « pipiii » 5 min après notre pause, ni la compote renversée sur la banquette arrière.

Normal, c’est un algorithme qui vit dans un monde parfait, lui. Dans la vraie vie, on sait qu’on peut aisément rallonger le temps prévu de 10 min par heure de route . 10 min par heure, ça me parait finalement raisonnable pour passer du virtuel au réel.

Même en beuglant « la petite Charlotte » de Henri Dès à fond les ballons, il est impossible de rester vigilant au volant sans faire de pauses régulières. Prévoyez au moins 15 min de pause toutes les 2 h de conduite pour vous détendre ( vos pauvres oreilles l’ont bien mérité entre deux playlists choisies par vos héritiers ). Et surtout n’hésitez pas à vous arrêter plus longtemps si vous en ressentez le besoin ; il en va de la sécurité de tous.

Conseil pour estimer la durée de son trajet

Donc, au calcul initial de l’itinéraire, je rajoute minimum 20 min par heure de route pour obtenir une durée de trajet réaliste. RIP vos oreilles, désolée pour vous.

calculer son temps de route

Préparer sa voiture

 

Je n’ai jamais vu personne crever un pneu pile devant un garage. C’est toujours quand on roule en pleine nuit, en rase campagne, et si possible sans cric que ce genre de trucs arrive.

Pour éviter les mauvaises surprises en route, mieux vaut vérifier ces points :

  • pensez à faire réviser votre voiture avant de partir
  • vérifier l’usure et la pression des pneus – si possible à froid – ainsi que les niveaux d’huile et d’eau
  • vous assurer que vous avez les équipements de sécurité obligatoires ( gilet jaune, triangle )
  • ainsi que de quoi changer votre pneu au cas où ( faut l’admettre ; les pneus sont de vrais pervers ; ils attendent toujours le moment où tu oublies le moindre outil pour foncer sur un clou )

faire un long trajet en voiture

Voyager en toute sécurité

Je les connais les veilles de départ ; les valises qu’on n’arrivera jamais à boucler, emails de dernière minute, enfant qui tousse, fuite sous l’évier sans parler du passeport bien planqué. Oui, ça se passe exactement comme ça chez moi aussi. Pourtant, ce n’est franchement pas une bonne idée de prendre le volant déjà fatigué – surtout quand on va passer de longues heures enfermé dans une voiture avec des enfants ( et avec Henri Dès en fond sonore, je vous rappelle ).

La seule solution c’est d’ anticiper au maximum les préparatifs, mettre de côté tout ce qui peut attendre et prendre soin de soi, avant tout. Se préparer comme si on partait faire une épreuve sportive ( sisi, 8h en voiture avec une brochette d’enfants sur la banquette arrière, c’est sport ).

Bien dormir et manger la veille pour être en forme

On active le mode marmotte les jours précédant le départ en se couchant tôt, surtout la veille. L’idée est d’être en forme pour partir, en respectant le nombre d’heures de sommeil dont notre corps a besoin. Pensez à éviter de regarder des écrans le soir, dont la lumière nous gêne pour nous endormir.

Côté alimentation, on se cale sur les menus des sportifs en privilégiant des repas qui boostent : privilégiez sucres lents, légumes et protéines qui aident à rester plein d’énergie pendant de longues heures. Evitez les sucres rapides et surtout bannissez l’alcool, qui diminue notre capacité de concentration.

S’hydrater et s’alimenter en route

 

Pour éviter les coups de pompe en conduisant, je mise sur des fruits, frais ou secs, compotes ( qu’on évite d’étaler sur la banquette arrière, donc ) , céréales complètes et pense à boire régulièrement de l’eau .

Ne pas surchauffer la voiture

On est bien plus alerte quand il fait un peu frais ( rien qu’à voir comme on plane en sortant d’un hammam, ça donne envie d’ouvrir la vitre illico ). Bref, on évite de surchauffer la voiture, ou de conduire aux heures les plus chaudes en été et on aère la voiture autant que possible pour garder les idées fraîches.

long trajet en voiture

Faire des pauses régulièrement

Yeux qui picotent, nuque raide, douleur dans le dos, envie de bailler : c’est le signe qu’il est temps de s’arrêter ! Il faut l’admettre ; même les super-héros fatiguent parfois. Alors on reste safe et on fait une pause dès qu’on en ressent le besoin ( et non, le redbull ne donne pas d’ailes ).

Je ne savais pas que notre vue change avec la fatigue . En faisant ce test gratuit proposé par Vision Direct , j’ai réalisé que mon champ de vision se réduit petit à petit au fil des heures de conduite. Voilà un exemple concret qui montre l’impact de la fatigue sur nos capacités.

Et la myope que je suis n’oublie plus ses lunettes pour conduire ! ( C’est quand même utile d’être capable de lire les panneaux pour conduire, ahem).

trajet en voiture en famille

Comment rendre un long trajet en voiture en famille plus agréable ?

 

Donner des missions aux passagers

Si vous êtes munie d’un copilote, je vous recommande vraiment d’utiliser Waze ; cette appli de guidage collaborative en temps réel permet de partager les incidents sur la route pour prévenir d’autres usagers. Idéal pour motiver les enfants à regarder autour d’eux ce qui se passe ! Ils peuvent ensuite signaler avec l’aide d’un adulte les dangers qu’ils voient et reçoivent en retour des remerciements. Virgile est toujours très fier de se charger de cette mission.

Prévoir des snacks

 

A votre avis, pourquoi les compagnies aériennes classiques vous offrent-elles plein de snacks et boissons ? Ça occupe grave les passagers, tout simplement. Avec un seul sachet de cacahuètes, on peut égayer 15 min de trajet.

 

Et si on appliquait la même méthode lors d’un long trajet en voiture en famille ? Je prévois toujours plein de petits snacks à grignoter et privilégie plutôt des pauses où on peut se dégourdir les jambes plutôt que de rester assis à manger . Et puis ça change tellement du quotidien que les enfants sont ravis de partir rien à l’idée de manger en roulant.

 

Écouter un feuilleton radio

 

Voilà une astuce que j’ai découverte lors d’un long trajet en voiture en famille pour revenir de Suisse. Il était tard, on commençait à s’ennuyer ferme dans la voiture et mes troupes étaient carrément démotivées. Je me suis souvenue d’un épisode de feuilleton radio entendu par hasard quelques semaines avant. On l’a mis sans trop de conviction et ça nous a tenus en haleine jusqu’à notre arrivée ( tellement d’ailleurs qu’on a écouté la suite dès qu’on est arrivés ).

 

Oubliez l’image poussiéreuse des feuilletons radio de papi. Ceux d’aujourd’hui sont de superproductions comme une série TV – sauf qu’on n’a pas besoin d’être collé à un écran pour en profiter. Croyez-moi, ça sauve un trajet ! Je vous propose ici mes feuilletons radio préférés.

 

jeu pour enfant en voiture

Comment occuper les enfants lors d’un long trajet en voiture

 

La meilleure manière d’ occuper nos enfants lors d’un long trajet en voiture en famille est de les rendre acteurs du voyage en leur confiant des missions. Virgile adore signaler des incidents sur Waze : c’est son travail en voiture et il le fait très bien.

 

Je vous propose aussi de leur imprimer une carte de votre itinéraire sur laquelle ils peuvent tracer l’avancée du trajet, dessiner ce qu’ils voient ou chercher des idées d’endroits pour s’arrêter. Leur dire qu’on compte sur eux pour nous dire où on en est du trajet – ça marche à tous les coups !

Quand on part pour un long trajet en voiture en famille , je propose aussi à Virgile de m’aider à préparer des playlists à écouter pendant le voyage. Ainsi, on mixe des chansons qui plaisent à tous et c’est aussi une manière de le responsabiliser ( tout en évitant de me retrouver à écouter toute le répertoire d’Henri Dès d’un coup ).

 

Il existe aussi de chouettes petits jeux formats voyage faciles à sortir dans une voiture. Les favoris de Virgile sont l’indémodable Rush Hour, testé et approuvé par des générations d’enfants, et IQ Puzzler qu’il a reçu pour son anniversaire. Il adore aussi jouer à la version sur téléphone de Carcassonne, un grand classique des jeux de société .

[/one_half]

Enfin, on essaie de se caler des pauses geocaching durant notre trajet.  Ça marche à tous les coups : rien de tel que de chercher ensemble un trésor pour se changer les idées !

 

long trajet en voiture en famille

*article écrit grâce au soutien de Vision Direct

Maintenant la parole est à vous : j’adorerais lire vos conseils toujours avisés.

Et vous, quelles sont vos astuces pour rendre un long trajet en voiture en famille plus agréable ?

Question subsidiaire : l’une de ces voitures est réellement la mienne ; mais laquelle est-ce ?

 

12
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Fanchette
Fanchette

Alors moi je ne suis pas concernée par les bambins à occuper mais… à m’occuper moi même. La route m’ennuie au plus haut point. Pourtant j’en enquille des km ! Alors je suis pour :
– les pauses, au moins toutes les 2 h comme toi et si possible, dans un endroit sympa, un musée une maison, un village à visiter. Déjà quand je pars tôt je pars 1 h en avance et je petit déjeune au premier arrêt. C’est déjà l’aventure ! Et je rajoute comme toi 20 mn / h.
– les podcast outre les feuilletons, j’aime bien les Grands reportages de RFI : ça dure 20 mn c’est très varié.
– les jeux. Avec mon homme on se fait des séries alphabétiques : les classiques villes, pays, légumes, fleurs, etc. Mais aussi les pièces d’habillement, les titres de livres célèbres, les personnages de romans, etc. Ça nous fait la blague pendant des heures parfois !
Je n’utilise que le guidage GPS, très peu les info de route. Ça m’arrive d’être coincée dans des bouchons, dans ces cas là je philosophe… et surtout j’invente la vie des gens dans les voitures d’à côté.
J’aime beaucoup l’idée de faire participer les enfants à l’appli en signalant les incidents. Et j’ai remarqué qu’en général les enfants aiment beaucoup les cartes routières. Quand j’étais enfant-ado c’était moi la co-pilote. Je passais déjà 2 jours avant chaque voyage à faire l’itinéraire, calculer les km entre chaque point rouge de la carte, prévoir les arrêts, etc. Bizarre que j’ai pas fini dans la logistique tiens !
Par contre un de nos jeux préférés d’enfance a disparu : les plaques minéralogiques quand il fallait associer le nom du département et chez nous le nom de la préfecture et d’au moins une autre ville !

Val Lao sur la Colline

Moi j’ai des filles parfaites qui n’ont jamais râlé sur la banquette. Haha !
Bon, on a roulé souvent de nuit, ou du moins avec des départs à 4h du mat, pas seulement pour elles mais aussi pour être tranquilles sur la route, pour s’arrêter regarder le soleil se lever, pour s’arrêter petit-déjeuner au bar (luxe suprême)… Juste avant de partir, on passait nos bras sous les corps tièdes de nos filles, une chacun, on les déposait dans la voiture avec leur oreiller et un duvet, en pyj, et elles se rendormaient. Aaaah, c’était chouette. Elles adoraient.
Sinon, leurs CD, on chantait avec elles. L’année où on est parti en Corse, on a oublié la petite boîte de CD qu’elles avaient patiemment préparée (je parle d’un temps où la musique sur le téléphone etc. n’existait pas encore vraiment). En route, on a acheté un truc un peu au pif. « Pat et Stan » apparemment des personnages d’animation, on ne connaissait pas du tout. On a écouté ce disque TOUTES LES VACANCES, on le connaît encore par coeur (ça va, c’était pas trop pourri). Et guess what? Quand on est parti au Portugal il y a 2 ans, (elles avaient donc 16 & 18 ans), elles nous l’ont mis dans la voiture !!
Sinon oui, elles avaient leur livre, leurs jeux, quelques bonbons (seule occasion pour laquelle j’en achetais) on leur montrait des choses à regarder, on s’arrêtait mais pas tant que ça, finalement, et parfois on se demandait où était le bouton STOP du moulin à paroles de l’aînée, mais c’était drôle. On n’a jamais eu droit au « quand est-ce qu’on arrive ? » mais elles ont très tôt été habituées à ce qu’on les trimbale, et elles savaient qu’au bout, ce serait forcément chouette.
Aujourd’hui ça me paraît loin, mais j’en garde de doux souvenirs, de ces trajets, finalement…

Karen
Karen

Merci pour cet article. Tu as raison, je compte aussi 20 min par heure de route pour les imprévus. Les trajets avec mes loulous sont toujours compliqués, pas toujours simple d’occuper de jeunes enfants en voiture. Du coup on essaie de faire des pauses régulières.

Sunny
Sunny

Moi le truc qui me fait tenir pour conduire longtemps, c’est le café. Et j’essaie de ne pas conduire la nuit, je trouve ça plus dangereux. Perso, je n’ai jamais utilisé Waze. Du coup comment fais-tu à l’étranger quand tu n’as de connexion internet ?

Jo Ridee rieuse

Ah, si vous aviez connu les voitures sans clim, les chocos BN qui faisaient plein de miettes et une seule cassette de chansons pour enfants à lire jusqu’à l’usure !
Plus d’excuses à l’heure actuelle, les enfants peuvent passer d’agréables voyages. Leurs sièges sont confortables, on trouve des podcasts d’histoires pour eux, on a des collections de jus de fruits, de quoi manger format enfant et leurs chansons préférées.
Et s’ils râlent encore, la prochaine fois, laissez-les chez les grands parents !

Desperate Mum
Desperate Mum

Coucou, il a l’air sympa ce casse-tête. Penses-tu qu’il conviendrait pour un enfant de 9 ans ? Biz