Derrière les montagnes

Quelques jours à Golden Bay, Nouvelle-Zélande

Derrière les Takaka Hills se cache une baie sauvage. Golden Bay, depuis longtemps peuplée par les Maoris, qui l’appellent Mohua, « la baie riche » – tant chasse et pêche y sont bonnes. Donc, c’est une baie riche et dorée, pas mal, non ? En 1642, Abel Tasman, premier Européen à accoster en Nouvelle-Zélande, y trouva un mouillage calme pour son navire après avoir longé l’inaccessible côte ouest de l’île du sud.

Mais à peine l’ancre jetée, son bateau, le Hemmskerck, est attaqué. L’assaut des Maoris pour protéger leur territoire le force à partir précipitamment. C’est sans doute pourquoi il faudra attendre 1769 pour qu’un autre Européen, James Cook avec l’Endeavour, revienne à Aotearoa, le pays du long nuage blanc.

Le temps s’écoule paisiblement à Golden Bay, aujourd’hui reliée au reste de la Nouvelle-Zélande par une unique route qui franchi les montagnes. On y découvre un paysage contrasté, entre pâturages au faux-airs Suisse, plages de sable doré de l’Abel Tasman National Park, dunes et lagunes.

farewell spit new zealandcape farewellcape farewell nzcape farewell road nz

Au-delà de Collingwood, au bout de Golden Bay on aperçoit la dune de Farewell Spit qui s’étire à perte de vue sur 36 km. C’est une des plus importantes réserves d’oiseaux du monde et il n’est pas rare d’y voir passer des baleines.

A l’ouest, la dune est protégée par le Cap Farewell, la pointe nord de l’île du sud. Du haut de la falaise on aperçoit des phoques qui jouent dans les vagues.

Un sentier va à Wharariki beach, une spectaculaire plage aux dunes plongeantes, fouettées par les éléments. Des Néo-Zélandais, pieds nus comme toujours, dévalent leurs pentes sur des cartons, le vent souffle si fort qu’on a du mal à avancer.

puponga nzWharariki beach golden bay new zealandwharariki beach nzwharariki beach new zealand

On rejoint Te Waikoropupu par des routes en gravier au milieu de fermes isolées. Les 4×4 soulèvent des nuages de poussière sur leur passage pendant que des moutons s’échappent de leurs prés. Te Waikoropupu, surnommé Pupu,  est un lieu sacré pour les Maoris. 14000 litres d’eau par seconde jaillissent des résurgences souterraines. Cette eau est la plus pure du monde, juste après celle sous Ross Ice Shelf, la barrière de glace géante en Antarctique.

On voit distinctement le fond, à 15 m de profondeur, et les sables qui dansent soulevés par le mouvement de l’eau qui jaillit des sources. Interdiction de toucher l’eau, ce milieu est très sensible aux germes. Le temps semble suspendu dans ce lieu apaisant au milieu de la nature.

pupu springs nzpupu springs clearest water on earthpupu springs new zealandpupu springs golden baypupu springs

On termine la journée à Anatoki. Cet élevage de saumon à un lac où on peut s’essayer à la pêche. On nous prête une canne à pêche et un filet. Philéas s’avère être le plus doué de la famille et 30 min après tire de l’eau un superbe saumon – rien à voir avec les saumons norvégiens engraissés. Sur place, le personnel se charge de le préparer et on peut le déguster au café attenant soit en sashimis, soit fumé. Les enfants ont adoré ce moment et ce repas très original.

anatoki salmonanatoki golden bay

Pendant notre séjour à Golden Bay, nous avons séjourné au Sans Souci Inn, un merveilleux éco-lodge à l’atmosphère méditerranéenne à Pohara. Reto & Vera  ont passé 3 années à construire leur rêve. Dans cette auberge raffinée, tous les matériaux utilisés sont respectueux de l’environnement. Les chambres ouvrent sur un superbe jardin au milieu duquel trône la grande salle de bains commune, croulant sous des plantes inondées de lumière. Si vous aviez le moindre doute, le Sans Souci Inn va vous réconcilier avec les toilettes sèches. Reto a mis toutes ses compétences d’ingénieur à concevoir ce système qui fonctionne parfaitement.

Les chambres sont prisées, il vaut mieux réserver bien à l’avance en haute saison. Le restaurant gastronomique est aussi connu dans toute la région. Chaque soir, un plat unique est proposé, complété par de délicieux desserts. Tous les ingrédients sont frais, produits localement voire issu du jardin potager du lodge. Nos plats étaient parfaits, et le personnel adorable. Si vous souhaitez y dîner, il est impératif de réserver avant 16:00.

sans souci inn poharasans souci inn nz

Le Sans Souci Inn est situé tout près de Totaranui, l’accès nord à l’Abel Tasman National Park. C’est là que je suis impatiente de vous emmener dans mon prochain article sur la Nouvelle-Zélande.

This post was written by Daphne

1
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
welovefur
welovefur

Beautiful photos for a stunning location
You have a interesting blog.