Tête en l’air

Un après-midi à la Feria de l’Air

Dimanche dernier, 35 000 personnes sur le tarmac de l’aéroport de Nîmes, dont nous. Nous avions prévu de retrouver des amis mais c’était encore plus utopique que de se donner rendez-vous pendant la Feria.

Féria de l'Air Nimes 2015 voltigeFéria de l'Air Nimes 2015 PiperFéria de l'Air Nimes 2015 Rafale en volFéria de l'Air Nimes 2015 canadairFéria de l'Air Nimes 2015 Virgile hélicoptère sécurité civileFéria de l'Air Nimes 2015 Virgile piloteFéria de l'Air Nimes 2015 sécurité civileFéria de l'Air Nimes 2015 Blériot XIFéria de l'Air Nimes 2015 aéroport pisteFéria de l'Air Nimes 2015 RafaleFéria de l'Air Nimes 2015 pilotesFéria de l'Air Nimes 2015 Garons

La Feria de l’Air a attiré un monde fou, les navettes sont pleines à craquer et la file d’attente s’étire pour acheter son billet d’entrée sous un soleil de plomb. Une fois rentrés, on découvre plus de 80 avions sur la piste de l’aéroport de Nîmes, du petit Piper au bruyant Rafale en passant par un autogyre, ingénieux hybride de l’avion et de l’hélicoptère.  Virgile était tout intimidé par la foule, le bruit, l’agitation, les hangars semblaient des cathédrales, mais la magie opèrera quand mon p’tit loup s’assis aux commandes d’un TB9, puis d’un hélicoptère de pompiers. Là, on gagna nos galons de parents cools ; piloter un hélicoptère de pompiers, c’est quand même l’expérience ultime de l’enfant de 4 ans un dimanche après-midi.

Moment surréaliste quand le vol Ryanair de Bruxelles atterrit à côté d’un Rafale, j’aurais bien aimé être dans ce vol pour partager l’étonnement des passagers qui se posent sous les hourras de la foule.

Puis, sous l’ombre de l’aile d’un Catalina, on s’est posés pour savourer notre thé – là, j’ai aussi gagné mon titre de maman prévoyante avec mon panier spécial tea time, les autres 34 997 personnes étant en train de faire la queue à la buvette. Et l’espace d’un instant, j’ai retrouvé mes yeux d’enfant qui rêvait d’accompagner Jacques Brel  à Hiva Oa dans sa tournée postale aux Marquises.

This post was written by Daphné

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de