Durgerdam , une belle excursion à vélo depuis Amsterdam

Aller d’Amsterdam au Waterland à vélo

En mai, j’ai embarqué Philéas pour une virée à Amsterdam. On en a profité pour faire une balade à vélo dans les environs d’Amsterdam dont je rêvais depuis longtemps. A peine débarqués de l’aéroport, on a récupéré nos vélos et pris le ferry pour traverser l’Ij. Vous souvenez-vous ? Quand nous sommes allés à NDSM l’an dernier, je vous avais déjà parlé de ces ferrys publics gratuits pour rejoindre Amsterdam Nord. Généralement délaissée par les touristes, le nord de la ville mérite pourtant d’y faire une excursion d’au moins une demi-journée.

Cette fois, nous avons enfourché nos vélos direction le Waterland, une région rurale facile à rejoindre depuis le centre-ville. Nous avons roulé à travers les polders jusqu’à Durgerdam, un adorable village de pêcheurs. Voici notre balade à vélo dans les environs d’Amsterdam :

Pourquoi visiter Amsterdam Nord ?

Quelle que soit la saison, Amsterdam est une destination très prisée des touristes. A juste titre d’ailleurs; la ville est sublime. La plupart des visiteurs restent dans le centre historique. Et pourtant, il y a de superbes excursions à faire dans les environs. Cette promenade jusqu’à Durgerdam nous a offert un grand bol de nature en traversant les champs et longeant l’Ij jusqu’à ce charmant village qu’on croirait droit sorti d’un tableau de Rembrandt.

Alors si vous avez envie de sortir des itinéraires touristiques et de prendre l’air, je vous recommande vivement ce circuit à vélo près d’Amsterdam . C’est l’occasion de découvrir des paysages de campagne préservés et maisons anciennes au charme intact.

 

Excursion à vélo dans les environs d’Amsterdam

Pour traverser l’Ij vers le nord de la ville, 2 options s’offrent à vous :

  • prendre le ferry 902 derrière la gare centrale vers Ijplein
  • ou le ferry 915 vers Zamenhofstraat depuis Azartplein, sur l’île artificielle de KNSM

Arrêt à NDSM – architecture contemporaine à Amsterdam

Nous avons choisi cette deuxième option. Au passage, on a visité cette île artificielle à l’architecture contemporaine très audacieuse. Amsterdam manque d’espace pour se développer; alors la ville s’est tournée vers l’immense lac de l’Ijmeer pour construire sur l’eau. En passant par NDSM, vous découvrez une Amsterdam moderne qui réinterprète son patrimoine architectural. Le long de Stokerkade, vous pouvoir voir des maisons d’architectes assez étonnantes.

La traversée en ferry dure moins de 5 min. Les ferrys sont gratuits, fréquents et presque tous les passagers embarquent avec leur vélo. On a l’impression d’être devenu un vrai Amstellodamois en montant à bord.

Une des plus jolies rues d’Amsterdam 

Une fois de l’autre côté, changement d’ambiance. On traverse le bois de Vliegenbos pour rejoindre Nieuwendammerdijk, une des plus charmantes rues d’Amsterdam. De vieilles maisons en bois longent une digue. Ici, presque rien n’a changé depuis la création du quartier au 16ème siècle. Les habitants s’étaient spécialisés dans la fabrication de bateaux et nombre de capitaines vivaient dans ce village isolé face à Amsterdam. Aujourd’hui encore, il doit faire bon vivre le long de cette digue si paisible, pourtant située à quelques minutes à peine du centre-ville.

Supermaché bio pour acheter des provisions

On continue par Schellingwouderdijk pour rejoindre le Waterland. En route, je vous conseille de vous arrêter acheter un pique-nique ou déjeuner à l’excellent Landmarkt. Si ce supermarché / café / cantine bio ne paie pas de mine à l’extérieur, l’intérieur est très soigné et il propose une excellente sélection de produits frais et plats préparés pour découvrir les spécialités gastronomiques de la région. Mention spéciale au rayon boulangerie; je me souviens encore avec délice des pains et gâteaux ( au passage, n’oubliez pas d’acheter un de leurs adorables cabas en coton pour y glisser votre pique-nique ).

amsterdam visiter poldervelo amsterdam waterlandvisiter waterland amsterdam

Le Waterland à vélo

On passe sous le périphérique, à notre gauche on passe un jardin communautaire. Puis nous coupons à travers champs pour rejoindre Durgerdam. Ici, on entre dans les polders. Ces vastes étendues sont situées sous le niveau de la mer, comme un quart environ des Pays-Bas. Les vaches paissent tranquillement dans l’herbe tendre, on semble si loin de la ville maintenant. Et pourtant, on n’a quitté le centre d’Amsterdam que depuis 30 minutes.

Durgerdam

On arrive dans l’adorable village de Durgerdam. A peine une poignée de maisons construites le long de la digue autour d’une jolie église en bois. D’un côté, les champs, de l’autre les bateaux amarrés les uns contre les autres. Des enfants sautent d’un ponton dans l’Ijmeer, un homme s’essaie au paddle, deux dames boivent un café assises sur le banc devant leur maison, un fermier vient voir ses vaches.

Oui, il y a bien des traces de modernité. Mais à quelques détails près, les activités auraient été les mêmes 400 ans plus tôt. Ici, on oublie complètement l’agitation du centre-ville, ses cohortes de touristes en quête d’extase dans le quartier rouge. On découvre une autre facette d’Amsterdam, loin des clichés habituellement associés à la ville.

balade environs amsterdam

Que faire à Durgerdam ?

Certes, on peut aller marcher dans les polders, visiter l’église ou s’arrêter manger un tarte aux pommes. Mais à vrai dire, il n’y a rien de spécial à faire à Durgerdam. Et c’est justement ça qui est bien ; ici, on laisse de côté toute frénésie de visite pour prendre le temps de respirer tranquillement, au grand air. On renoue avec une Amsterdam préservée dans ce village de pêcheurs nous apparaît exactement tel qu’il était au Siècle d’Or.

C’est une excursion que je vous recommande vivement à ceux qui ont envie de vivre une expérience différente, de découvrir une facette méconnue d’Amsterdam.

amsterdam a velo

Infos pratiques pour faire une excursion à vélo dans le Waterland

Vélo 

A moins que vous ne soyez habitués au rétropédalage, je vous recommande vivement de louer un vélo avec freins. Si possible, louez un modèle avec un panier à l’avant pour poser vos affaires. C’est une excursion que vous pouvez très bien imaginer avec un bakfiets, si vous voyagez avec des enfants. Voici plus de renseignements sur la location de vélo à Amsterdam.

Cette balade à vélo dans les environs d’Amsterdam ne présente aucun danger : vous circulez principalement sur des pistes cyclables et la circulation est bien moins dense qu’en centre-ville. Elle est donc parfaitement adaptée à ceux qui n’ont jamais faite de vélo en ville. Ah, et bien sûr c’est parfaitement plat !

Itinéraire pour aller dans le Waterland

Pensez à consulter les horaires des ferrys. Je vous conseille de faire une boucle en passant par par NDSM.

Durée du trajet :

  • Le trajet à vélo de Ijplein ( ferry depuis la gare centrale ) à Durgerdam fait 7 km soit 25 min à vélo
  • de Zamenhofstraat ( ferry depuis NDSM ) à Durgerdam fait 6 km soit 20 min à vélo

Carte de l’excursion à vélo Amsterdam – Durgerdam :

Les plus courageux pourront prolonger l’itinéraire le long de l’Ijmeer jusqu’à la jolie île de Marken, 14 km plus loin.

Je crois que vous l’aviez déjà deviné, Amsterdam est une ville que j’adore. Les néerlandais savent prendre la vie avec douceur et trouver de la joie dans chaque chose. Cet art de vivre, c’est ce qu’il appelle le gezellig. Et bien, pour résumer, cette escapade à Durgerdam est hautement gezellig. Alors si un jour vous avez envie de rouler à travers polders vers un adorable village de pêcheurs, vous savez où aller !

Aimez-vous Amsterdam ?

Est-ce une ville qui vous attire ? 

 

20 comments

    1. Mais oui ! Bon ben voilà, grâce à toi j’ai envie d’aller à Edam maintenant – et dans le genre trop, trop croquignolet je te recommande aussi Hoorn, un de mes meilleurs souvenirs aux Pays-Bas.

      1. Je confirme : Edam et Hoorn sont magnifiques. A voir aussi Monnickendam dans le même coin.

        1. Voilà, je veux retourner à Hoorn, voir Edam, Marken et Monnickendam. Val Lao ; aurais-tu des arguments recevables pour convaincre mon cher et tendre de repartir au plat pays ? Je crains que le seul fait d’avoir épuisé notre stock de vermicelles au chocolat ne suffise.

  1. Bonjour Daphnée,
    Nous revenons justement d’une petite escapade à Amsterdam. Le Waterland me fait rêver! Merci pour tes jolies photos et tes infos, l’année prochaine lorsque nous y retournerons, je m’organiserai pour faire cette petite excursion! Cette année avec mon petit dernier de 7 mois on eu un peu peur de tenter 😉 Je te souhaite une belle journée!
    Jessica

    1. Quelle chance Jessica ! As-tu aimé Amsterdam en famille ? Je trouve ce pays tellement chouette à visiter avec des enfants, tout est conçu pour qu’ils s’y sentent bien, jusqu’aux sections dédiées dans les musées :
      https://www.befrenchie.fr/musees-amsterdam-en-famille/

      J’espère y retourner bientôt avec ma troupe !

  2. Merci Daphné pour cette visite dépaysante! Tes photos sont toujours aussi belles. C’est tout à fait le genre d’excursion qui nous plaît dans la famille! Quitter les entiers battus nous a toujours réussi. Amsterdam est sur notre liste des villes européennes à découvrir et tes photos vont bien m’aider à faire passer cette destination en tête.
    Belle journée dans ta garrigue (que ce mot me paraît exotique…)!

    1. Oui, ça fait du bien de sortir un peu des sites incontournables. Et Amsterdam regorge de pépites délaissées par les touristes. Je n’ai jamais vraiment compris cette réputation sulfureuse qui lui colle à la peau, alors que ce ne n’est qu’un des reflets de cette tolérance qui rend la vie très douce au plat pays.

      Je trouve qu’Amsterdam est vraiment parfaite avec des enfants; la ville est compacte et regorge d’activités pour eux ( à condition de sortir du quartier rouge, bien sûr – heureusement, la plupart des touristes semblent s’en contenter et délaissent d’autres quartiers pourtant charmants ).

      Ma garrigue fait triste mine tu sais; toujours aucune pluie en vue et pas mal d’arbres sont morts pendant cette sécheresse.

  3. Quelle bonne idée de visiter Amsterdam en vélo ! J’y étais cet été et j’ai adoré ! Les paysages sont magnifiques

    1. Circuler en plein centre d’Amsterdam à vélo peut parfois être compliqué si on n’est pas habitué – les néerlandais sont rapides ET intrépides. Mais cette balade est idéale pour découvrir des paysages ruraux à quelques km à peine du centre-ville.

      Je ne me lasse pas de retourner à Amsterdam, il y fait si bon vivre.

  4. Très bucolique! ça me tenterait bien une visite à vélo comme ça 🙂

    1. Oui, c’est vraiment chouette de quitter l’animation du centre-ville, embarquer sur le ferry et rouler à travers champs comme si on revenait 400 ans en arrière.

  5. Haaaan ! Tout ce que j’aime des Pays-Bas réuni dans ce billet (avec les poffertjes et les stroopwafels et les drop et les fenêtres comme des vitrines ……. bref)
    J’adore ce genre de villages vraiment beaucoup T.R.O.P M.I.G.N.O.N.S… J’ai toujours l’impression de me balader dans un village de poupées, ou chez les Playmobils.
    Merci pour cette bouffée d’air frais, Daphné.
    Et je confirme : faire du vélo aux Pays-Bas est super facile et sécurisé, un vrai plaisir.

    1. Mais tu as raison Val Lao; pas étonnant que les néerlandais soient fans de playmobils ( je ne te raconte pas les stocks de playmobils rapportés de vide-greniers au Pays-Bas ) !

      Philéas en rêve souvent tu sais : un pays où on peut absolument TOUT faire à vélo. Aaah, nous avons beaucoup de choses à apprendre des néerlandais en matière d’urbanisme.

  6. C’est exactement ce que Marijke, notre échangeuse nous a conseillé : ne pas faire de vélo en ville mais prendre le ferry gratuit pour aller nous balader dans ces endroits que les touristes ignorent !
    Je crois que nous habiterons pile au bon endroit, en plus !
    Je note tout ça, un grand merci.
    E trj’ai gardé précieusement la référence des vermicelles au chocolat !

    1. Mais j’aime bien le côté rock du vélo à l’amstellodamoise Yanne; dès que j’enfourche ma selle, je deviens une Daphné sauvage. Mais oui, cette route-là est bien plus tranquille pour une première balade. Séjournez-vous vers NDSM ? Tout comme Ijburg, c’est un très chouette quartier pour découvrir l’Amsterdam d’aujourd’hui, loin des clichés touristiques.

      Ah oui, depuis qu’on a goûté les de Ruijter Specials-Intens-Puur, les enfants ne m’ont plus réclamé de Nutella. Par contre, je suis obligée d’aller régulièrement en acheter aux Pays-Bas. Quel sens du sacrifice, n’est-ce pas ?

      As-tu vu ? Même Val Lao, la plus néerlandaise de mes connaissances, te parle des poffertjes ! 😉

      1. Voilà, on y est ! Vue sur le canal, terrasse qui fait le tour de l’appartement, tout ça ! Bon, d’accord, il faut sortir entre les gouttes mais même gris, c’est beau ! Je lève le nez et je regarde les bateaux ! Alors oui, il y a des vélos partout et ils te roulent dessus si tu n’as pas bien compris la coup de la piste cyclable qui ressemble à une allée piétonne mais bon ! J’ai étudié le trajet jusqu’à Durgerham, on va attendre une éclaircie (comment, ça, c’est pas prévu ?) et se lancer ! En attendant, on mange la délicieuse soupe au potiron de notre échangeuse !
        Bises néerlandaises !

Laisser un commentaire