faire un échange de maison à New-York

Notre échange de maison à New-York

3 semaines à Brooklyn – et vos questions sur l’échange de maison

En juillet 2010, nous avons fait un échange de maison à New-York. On a eu le privilège de vivre 3 semaines à Brooklyn dans une demeure brownstone typique.

Au vu du budget à prévoir, nombre de voyageurs ne restent que peu de temps à New-York. Grâce à cet échange de maison, nous avions devant nous une vingtaine de jours pour profiter de Big Apple. Le temps de quitter ce regard de touristes pour prendre le pouls de la ville à travers les yeux de ses habitants On a bien sûr visité les incontournables, mais aussi pris le temps d’arpenter des quartiers de Brooklyn et du Queens où aucun touriste ne s’aventure. 20 jours, c’est peu et beaucoup à la fois mais ce fut un vrai luxe de profiter de New-York sans compter. 

meilleur quartier pour faire un échange de maison New-York

La maison où nous avons séjourné – oui, une maison toute entière avec son jardin – un vrai luxe à New-York

Faire un échange de maison à New-York

Philéas avait 10 ans. T’aurais vu les étoiles dans les yeux de mon grand ! Je te confirme, New-York, c’est la ville qui fait fantasmer tous les gamins. Tellement vibrante, variée, déroutante. Et puis, cet échange de maison à New-York reste très particulier pour moi. Ce fut un de nos derniers voyages à 3. L’été suivant, Virgile pointait de son nez.

échange de maison à New-York

Notre aventure échange de maison

Purée, ça fait déjà 16 ans que j’ai fait mon premier échange de maison ! C’était à Montréal, avec un mini Philéas de 14 mois, plein d’entrain pour filer à toute vitesse à travers les boulevards, arracher les pétales de l’expo florale en bord de Saint-Laurent, hurler de peur devant les feux d’artifice, tester sa bouée dans les lacs de Chicoutimi. Et surtout, pas roupiller dans le carton Air Transat posé par terre pendant le vol. Oui, à 14 mois, monsieur débordait du bassinet et nous avions trouvé cette solution classe pour lui fabriquer un lit. Le style tu l’as, ou pas.

J’ai arrêté de compter le nombre d’échanges qu’on a fait depuis. Cette année, j’ai 3 échanges de maison sur le feu, tous très différents – j’en aurais bien rajouté un 4ème mais bac oblige, on va rester raisonnables ( oui, un jour tu transformes un carton en lit pour ton petit bout, le lendemain t’as un grand machin qui révise d’une voix grave le rôle des liaisons peptidiques ).

Faire un échange de maison à New-York : je vous raconte mon expérience .

Vos questions sur l’échange de maison

Je sais, j’ai déjà fait plusieurs articles à propos de l’ échange de maison . Mais j’ai reçu ces dernières semaines plein de questions en messages privés à ce sujet.

Du coup, j’aimerais vous proposer de faire un petit article questions / réponses à propos de l’échange de maison : posez-moi vos questions et j’essaierai d’y répondre pour partager mon expérience. Ça vous tente ? A vos claviers !

Et vous, un échange de maison à New-York vous tenterait-il ? 

20
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La parenthèse psy

Un échange serait tentant oui ! C’est vrai que c’est une super manière de voyager ! Pourquoi pas ?!
https://la-parenthese-psy.com/

Sylvie
Sylvie

Oui j’aimerais bien un article sur un échange de maison avec New York.
Pensez vous qu’un échange d’appartement est possible ?
J’habite en plein centre ville de Marseille.

Merci
Zazou

Alison

Et bien, vous savez quoi? (Oh ça me fait trop bizarre de vouvoyez , je me permets de te tutoyer).
C’est grâce à toi, à un article sur ton blog lu l’an dernier que j’ai commencé à échanger mon appartement contre des “points”.
4 échanges plus tard, je suis totalement convaincue, et nous sommes actuellement en week end dans une superbe maison à Paris, ce que nous n’aurions jamais pu nous permettre sans cela !

Qui plus est, nous pensons très fortement aller à NYC en septembre-octobre prochain…Alors mille fois oui pour un échange à NYC!

Dom
Dom

New York avec le temps d’en profiter!! C’est le bonheur. Je n’ai jamais été autant à New York que lorsqu’une de mes filles y a passé une année universitaire et c’était très bien. Ne pas se presser, visiter à son rythme, profiter de l’instant, à des saisons différentes…revenir dans les musées et les lieux préférés, se sentir presque de la ville…Alors oui c’est bien si tu peux donner des conseils pour des échanges de maison avec New York 🙂

Fanchette
Fanchette

J’ai regardé en différé (la faute à une invitée inopinée), C’était très intéressant.
Bravo à l’assistance technique gérée d’une main de maître par Philéas.
Ça donne très envie d’échanger sa maison… Ton témoignage rend bien compte du temps que ça prend cela dit.
Pour moi pour l’instant c’est un frein pour l’instant. Mais quand je lis que tu mets parfois plusieurs années avant de concrétiser un échange faut p’têt que je m’y prenne maintenant pour dans 2 ans 😉

Anne

Ah, ce doit être tellement génial. Mais on a un appartement en bordel, ça complique la démarche ;-)!
(vive les liaisons peptidiques! – mais je crois que c’est pas au programme du bac)

Yanne
Yanne

Ah New York ! Mon homme a la chance d’y avoir une cousine et nous y avons passé une semaine il y a deux ans. J’ai a-do-ré ! Quand j’émets le souhait d’y retourner, en échange cette fois, il dit “mais on y est déjà allés…” ! Ben oui mais on pourrait y aller dix fois, on découvrirait toujours quelque chose, non ? L’impression de retrouver une ville, ça doit être génial !
Cette année, nous découvrons Philadelphie donc l’an prochain, je pense qu’on restera en Europe mais je n’ai pas dit mon dernier mot ! Mon rêve : San Francisco mais je n’y suis pas arrivée !
Et pour répondre à Zazou, j’habite aussi Marseille centre et je n’ai pas de problème pour trouver des échangeurs !

Sabrina
Sabrina

Impossible de convaincre mon homme sur l’échange de maison. Faute à, je pense, notre absence d’une pièce dédiée dans laquelle on pourrait ranger tout ce qu’on n’aurait pas envie de laisser à disposition/vue.
Mais je l’ai convaincu de laisser notre appart (à 2,5 km de la plage) aux copains. Comme un 1er test, une formule light. Et puis j’aime bien l’excuse “il faut quelqu’un pour arroser les plantes”. 😉

Allard Paule-Marie
Allard Paule-Marie

J’ai beaucoup aimé cet échange d’hier soir. Le son et l’image étaient au top sur mon téléphone.
J’ai fait un “pseudo” échange au Québec il y a plus de 30 ans. En fait nous allions voir une cousine qui ne pouvait pas nous héberger ; je suis passée par un organisme mais je n’ai pas trouvé. Puis ma cousine a mis une annonce dans un magasin je crois et ça s’est fait. Les québécois étaient encore chez eux quand nous sommes arrivés donc nous avons logé dans leur sous-sol (très confortable) et eux étaient davantage intéressés par notre résidence secondaire au bord de la mer. ça a été vraiment incroyable comme rencontre. Il sont revenus nous voir quelques années plus tard.

ruthie47
ruthie47

Bonjour, J’ai trouvé les articles de Daphné absolument supers !! Nous sommes 2 (relativement) jeunes retraités vivant dans les Alpes-Maritimes. On a fait par le passé 2-3 échanges avec des connaissances mais on aimerait essayer de faire cela de façon plus structuré: le Canada, New York, Tahiti?? et pourquoi pas de plus longues périodes en Europe aussi. Vous connaissez des sites spécifiques “séniors” pour voyager plus longtemps et plus en dehors des vacances scolaires? Je vous lirai avec grand plaisir quand vous avez le temps? (ou TU as le temps? enseignante, je crois? je suis ex-prof d’anglais). Encore merci !