tutoriel : un attrape-rêve en matériaux naturels

Comment fabriquer un attrape-rêve ?

 

La nuit, des créatures effrayantes se glissent sous le lit de mon petit. Ils attendent que Virgile s’endorme ; puis la sorcière Cornebidouille, les Maximonstres, le loup de Geoffroy de Pennart et la terrible Mademoiselle Chardon sautent des pages des livres pour faire la samba. Ils font un tel boucan qu’ils le réveillent, épouvanté.

On a décidé de mettre le holà, non mais – la chambre de Virgile n’est pas une discothèque pour héros littéraires noctambules !

Pour que tout le monde dorme paisiblement, Virgile dans son lit et les personnages de ses livres sur leurs étagères, on a fabriqué un dreamcatcher. Pour faire un bon attrape-rêve, il faut d’abord trouver des trésors dans la nature, souvenirs uniques de nos balades. On a collecté des plumes et coquillage lors de notre voyage en Nouvelle-Zélande. Une fois rentrés à la maison, on s’est mis au travail.

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Comment faire cet attrape-rêve ?

Matériel

  • cercle en bois, j’ai utilisé un cercle à broder
  • laine
  • trapilho de jersey Hooked Zpaghetti
  • perles en bois de différents diamètres
  • plumes et coquillage ramassés sur la plage

dreamcatcher step by steptuto attrape reve
comment faire attrape revediy attrape revedreamcatcher tutorialdreamcatcher easy tutorialdreamcatcher with wood

Tutoriel en détail

  • diviser la circonférence du cercle en 8 intervalles et les marquer au crayon
  • couper une longueur de laine pour la première rangée de « tissage »
  • nouer la laine sur la première marque du cercle, puis sur la deuxième en la tendant légèrement
  • procéder ainsi tout le long du cercle, terminer en nouant la laine en revenant sur la première marque tracée au crayon
  • fixer les nœuds avec un point de colle déposée au pistolet à colle pour éviter que les nœuds ne glissent
  • couper une longueur de laine pour faire la deuxième rangée sur le même principe en partant du centre d’une longueur de la première rangée
  • puis faire le reste des rangées
  • ne pas hésiter à tendre légèrement la laine en la nouant. C’est la rangée suivante qui la tirera pour donner la forme de toile du dreamcatcher
  • terminer le cercle en enfilant au centre une perle en bois
  • enfin, en haut nouer le fil pour accrocher votre attrape-rêve, en bas quelques brins de laine et de trapilho pour suspendre les trésors

 

how to make a dreamcatcherdreamcatcher natural materialattrape reves tuto

Nous avons travaillé à 4 mains pour le faire et Virgile a choisi les plus belles plumes pour orner son attrape-rêve. On l’a suspendu ensemble au-dessus de son lit. Maintenant, les mauvais rêves restent accrochés dans la toile tandis que les beaux descendent le long du fil. Enfin, ça marche à peu près mais surtout, ce dreamcatcher nous plait beaucoup et nous rappelle de doux souvenirs de notre dernier voyage.

Puis je me suis servie du second cercle en bois que j’avais pour faire un petit hack avec une objet Ikea. Rendez-vous bientôt pour un détournement de sous-plat.

This post was written by Daphne

8
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Mila
Mila

Un souvenir de voyage qui est fait main, permet de dormir et est magnifique ? Clap, clap. J’espère que les nuits de Virgile sont devenues toutes douces et …bucoliques.

Val Làô sur la Colline
Val Làô sur la Colline

C’est très joli. J’aime beaucoup le choix des matières et des couleurs, ainsi que les accessoires sélectionnés par ton fils.
Mes filles sont trop grandes pour ça maintenant, mais peut-être que ça peut intéresser ma plus jeune nièce.
As-tu déjà essayé de fabriquer ton propre trapilho avec un t-shirt en jersey ?

Selki
Selki

Je suis espantée par tes réalisations ! Bravo, totale admiration 🙂

KrisTel

Voici un tuto bien fait avec un très joli modèle ! Couleurs naturelles, j’aime beaucoup.
J’en fabrique aussi et j’utilise du bois flotté et des plumes récupérés sur la plage.
Belle réalisation