10 idées de destination en France pour voyager hors sentiers battus

10 idées de destination en France hors sentiers battus

Nous sommes nombreux à chercher une idée de destination en France pour cet été . Et nous avons tous plus ou moins les mêmes aspirations : trouver un coin calme pour profiter de la nature et se dépayser sans dépenser une fortune .

Pour trouver ce graal , je me suis dit que ce serait encore plus cool d’unir nos forces . C’est comme ça que la semaine dernière je vous ai demandé sur Instagram quelle destination en France vous me recommanderiez . Vous m’avez envoyé des dizaines de réponses à partir desquelles j’ai fait une sélection de 10 destinations aux 4 coins de la France . Toutes sont uniques , mais chacune est :

  • Peu connue
  • Calme

  • Bucolique
  • Dépaysante

Vous allez voir : il y a de véritables pépites qui n’attendent que d’être découvertes !

Choisir sa destination en France : le sommaire

Il suffit de cliquer sur un chapitre pour y accéder :

A noter : les photos de ce guide de destinations en France sont extraites des sites des offices de tourisme .

Pour chaque région , je vous propose une description , les 5 coups de cœur d’une ambassadrice qui connait bien le coin

& 1 bon plan pour se loger .

3 destinations secrètes à moins de 3h de Paris

Pour commencer , je vous propose 3 destinations secrètes à moins de 3h de Paris . Des régions peu connues , qui proposent un vrai dépaysement & une ambiance paisible pour se ressourcer le temps d’un week-end :

La vie de château dans la Sarthe à vélo

Si les châteaux de la Loire et leurs adorables villages sont bien connus des cyclotouristes , la Sarthe – située juste au nord de la Loire – est restée bien plus confidentielle . Pourtant ses châteaux , jardins , villages médiévaux & produits du terroir invitent à voyager à un rythme paisible . 16 itinéraires de cyclotourisme permettent de faire des boucles d’une journée à la découverte de la campagne de la Sarthe .

L’abbaye de Solesmes , les jardins du Château de Lude , villages médiévaux d’Asnières-sur-Vègre ou la Ferté-Bernard sont idéaux pour faire des pauses . Les spécialités culinaires sarthoises permettront de se composer des pique-niques gourmands à déguster dans les champs ou forêts qui émaillent ce département rural .

A moins de 1h en TGV de Paris , Le Mans constitue une excellente base pour rayonner . La vieille ville fortifiée à l’impressionnante muraille romaine a un charme fou & la campagne est à quelques coups de pédale . Ce qui en fait une excellente destination en France pour une escapade bucolique à vélo près de Paris .

Les 5 coups de cœur d’ Odile dans la Sarthe

1 Découvrir un centre d’art contemporain

Piacé le radieux Bézard – le Corbusier propose un parcours d’art contemporain . Visite libre , fermé en août . Trouverez-vous la vache de Kenji Haraï ?

2 Explorer un jardin secret

Le jardin d’atmosphère du petit Bordeaux à Saint-Biez-en-Belin est un jardin promenade à l’anglaise où il fait bon rêver . Le voir aux quatre saisons est une découverte renouvelée .

3 Faire une chasse au trésor dans la cité Plantagenêt au Mans

La carte est à récupérer à la maison du Pilier Rouge au 41-43 Grande-rue dans la vieille ville du Mans . Il y a 3 parcours qui durent de 1h30 à 2h30 . C’est une aventure adaptée pour les ados – adultes .

4 Une île artistique

L’île Moulinsart est installée à Fillé sur Sarthe . C’est un centre d’art avec un moulin , bistrot- guinguette , espace nautique & théâtre de verdure . Chaque dimanche il y a des spectacles gratuits .

5 Une rando nature

Je vous conseille de faire une randonnée dans les  Alpes mancelles en poussant jusqu’à St Céneri . On y marche dans des vallées encaissées où coule la Sarthe .

  Mon bon plan pour dormir dans la Sarthe

Voilà le genre de trésor qu’on ne peut trouver que dans la Sarthe . Anita & Richard vous accueillent dans  leur château  perdu dans la campagne . Ici le temps semble s’être arrêté : seul le chant des oiseaux rompt le calme . Les chambres sont immenses , comme le parc pour se promener . Petits plus : la piscine pour se détendre après une journée de balade et les tarifs tous doux , qui permettent à tous de s’offrir la vie de château le temps d’une nuit !

Un air de Pays-Bas dans les marais Audomarois

Je sais : le Pas-de-Calais n’est pas le département auquel on pense en premier pour se faire un week-end nature . Pourtant , Saint-Omer est à 2h de train de Paris . Avec son abbaye en ruine , antique ascenseur à bateaux , gare Belle-Epoque & centre historique préservé , Saint-Omer est typique de ces villes du nord où il fait bon vivre . Ce qui en fait déjà une excellente idée de destination en France loin de la foule .

Le trésor naturel de la région se trouve juste à la sortie de la ville . Quelques centaines de mètres plus loin , on est déjà en plein cœur des marais . Aménagé depuis le Moyen-Age , ce réseau de 700 km de voies fluviales draine les eaux des rivières à travers champs pour irriguer les parcelles maraichères . C’est aujourd’hui le dernier marais maraicher de France , où beaucoup des 4000 petits producteurs transportent encore leurs fruits et légumes en bateau . Ici, même le facteur fait encore sa tournée en barque . Vélo ou bateau sont idéaux pour explorer les canaux , où on se croirait aux Pays-Bas .

Roselières , forêts , tourbes & prairies favorisent la biodiversité . On peut y observer plus de 230 espèces d’ oiseaux . Alors prenez le temps d’observer ce paysage où eau et ciel se confondent : c’est un territoire secret qui ne révèle ses trésors qu’à ceux qui savent les contempler .

Les 5 coups de cœur de Sophie autour de Saint-Omer

1 Prendre le train à vapeur de la vallée de l’Aa

Ce train fait un trajet de 15 km dans la vallée . Selon la date , on monte à bord d’un train à vapeur des années 30 ou d’un autorail des années 60 . Les trains sont gérés par une association de passionnés qui ont envie de partager leur amour des trains . C’est un vrai voyage dans le temps !

2 Découvrir les marais en barque traditionnelle

L’atelier les faiseurs de bateaux fabrique depuis plusieurs générations des bacôves . Ces bateaux en chêne sont utilisés par les maraîchers depuis des siècles . Rémy & Vincent vous font visiter leur atelier de construction avant d’embarquer sur une de leurs bacôves pour découvrir les marais .

4 Marcher dans la Réserve Naturelle du Romelaere

Il y a plusieurs km de sentiers qui passent sur des passerelles pour marcher au sein de la zone humide . C’est un lieu adapté avec des enfants : les sentiers sont accessibles avec une poussette et le site est très bien aménagé . Un excellent endroit pour observer les oiseaux des marais .

4 Visiter le Blockhaus d’Eperlecques

Cet énorme blockhaus a été construit par les allemands pendant la seconde guerre mondiale . C’est d’ici que les allemands ont envoyé des dizaines de milliers de fusées V1 et V2 sur le Royaume-Uni , la Belgique et les Pays-Bas . La visite est très impressionnante .

5 Restaurant Claire’Marais

Ce restaurant gastronomique est une institution à Saint-Omer . Le service est impeccable et le rapport qualité-prix excellent .

Un B&B douillet à Saint-Omer

Voilà un B&B comme on les aime : installée dans une maison bourgeoise typique de la région , Villa Marguerite  est situé en lisière des marais et à moins de 10 min à pied de la gare . Les 2 chambres cossues ont été rénovées avec goût . Miel & confiture du jardin sont proposés au petit-déjeuner , qu’on prend aux beaux jours sur la terrasse face aux marais . Une adresse d’un excellent rapport qualité-prix .

Petite astuce : pensez à louer un vélo électrique à l’office de tourisme en arrivant à Saint-Omer . Vous pourrez ensuite le garer dans le jardin de la villa Marguerite .

Les Ardennes : un terrain d’aventure secret

Tout le monde connait le fils prodige du pays , Arthur Rimbaud . Parti faire de sa vie une aventure , l’homme aux semelles de vent revint finir ses jours dans les bras de sa mère à Charleville-Mézières .

Pas étonnant que les Ardennes aient donné naissance à ce poète-voyageur : c’est un territoire de mystère propice à l’aventure . Cette région méconnue aux confins de la Belgique est le royaume de la forêt où la Meuse serpente en boucle , comme si elle hésitait avant de piquer vers le nord de l’Europe.

On peut longer la Meuse à vélo d’écluses en écluses , la traverser avec une tyrolienne de 1.2 km de long , dîner d’un repas cuit au feu de bois à la Causerie des Lilas , dans le village médiéval de Hierges ou tutoyer la cime des arbres en dormant dans une cabane . C’est aussi l’occasion de traverser la frontière belge à vélo , histoire d’aller d’aller boire une bière chez nos voisins !

Et dire qu’en ces terres d’aventures ne sont qu’à 230 km de Paris . Une destination en France simple à rejoindre depuis le nord mais oh combien dépaysante !

Les 5 coups de cœur de Marina dans les Ardennes

1 La Voie Verte

A pieds , vélo , en roller… De nombreux moyens de locomotion peuvent être utilisés pour parcourir ce long parcours au bord de la Meuse ( 120 km environ !). C’est un chemin magnifique à emprunter car le fleuve est bordé d’une très grande végétation (de forêts sur des montagnes notamment ). Tellement reposant !

2 Le Rocher des Quatre Fils à Aymon

Allier histoire & nature , voilà quelque chose d’intéressant également . L’ascension est quelque peu fatigante mais elle en vaut la peine : vous aurez accès à une magnifique vue de toute la vallée de la Meuse !

3 Explorer Charleville-Mézières

Je ne pouvais pas oublier la ville de naissance de Rimbaud , l’un de nos célèbres poètes français . Dans la ville même à ne pas manquer : le Musée Rimbaud , construit dans un ancien Moulin au bord de l’eau , le Musée de la Marionnette (car Charleville est aussi la capitale de la marionnette et accueille tous les 2 ans le Festival mondial des théâtres de marionnettes !) et la Place Ducale (par un architecte de la même famille que celui qui a fait la Place des Vosges à Paris, les ressemblances sont notables !).

4 Visiter le château fort de Sedan 

C’est le plus grand château fort médiéval d’Europe , et il est possible d’y passer la nuit ! (Comment ne pas se prendre pour un roi ou une reine après cela ?)

5 Se baigner dans le lac des Vieilles Forges

Ou comment allier sport et nature ! Se baigner au milieu d’une très grande végétation est aussi très agréable si l’on veut se détendre entre deux excursions !

Dormir dans une cabane au sommet de la forêt ardennaise

Vous avez toujours rêvé de dormir dans une cabane en haut d’un arbre ? Au  Chêne perché , 3 cabanes de 3 à 13 m de haut attendent les intrépides aventuriers . On y accède par des échelles , rampes et passerelles construites entre les branches et le tronc des arbres passe au milieu du salon . Le confort est au rendez-vous , mais attention : la déconnexion est totale puisqu’il n’y a pas d’électricité . L’occasion de dormir une nuit hors du temps , et de se réveiller au petit matin avec le chant des oiseaux – et un panier de petit-déjeuner suspendu à la poulie !

7 idées de destination en France hors sentiers battus

De la côte Atlantique à la frontière allemande , je vous invite à découvrir 7 idées de destination en France pour voyager hors sentiers battus . J’ai sélectionné des régions de caractère qui vous permettront de découvrir plein de facettes de la France . Et pour chaque région , une ambassadrice qui la connait bien partage avec vous ses coups de cœur . C’est l’occasion de découvrir ces endroits que seuls les habitants connaissent .

 

Faire le plein d’iode dans le Cotentin

Du Cotentin, on ne connait souvent que son célébrissime Mont-Saint-Michel . Mais cette péninsule secrète recèle bien d’autres trésors à ceux qui s’aventureront au-delà des sables mouvants du Mont . D’abord , on traverse le parc naturel des marais du Cotentin , où on peut randonner à fleur d’eau . Puis on découvre les immenses plages qui s’étalent entre dunes et rochers le long des 360 km de côtes du Cotentin . Arrivé à la pointe de la péninsule , d’adorables villages de pêcheurs , comme Saint-Vaast & son île de Tatihou qu’on rejoint en bateau amphibie nous tendent les bras .

Les plus courageux pourront gravir les 365 marches du phare de Gatteville , le deuxième plus haut d’Europe . Plus relaxant , l’exploration du jardin exotique de Vauville , aux 1000 espèces de plantes australes . Et pourquoi ne pas conclure la journée sur les traces de Jacques Demy dans la manufacture de parapluies de Cherbourg ou dans le jardin de Jacques Prévert à Omonville , où il vécut jusqu’à la fin de sa vie ?

Les 5 coups de cœur de Ginie dans le Cotentin

1 Granville

Tu me demandes de présenter mes 5 coups de cœur dans ce département extraordinaire qu’est la Manche . Quelle tâche difficile ! 5 … mais comment vais-je les choisir ?
Du coup , je ne vais pas parler du Mont Saint Michel . C’est une telle évidence , un lieu si incontournable , que je n’ai pas besoin de lui faire de la pub .

On va donc remonter un peu et on arrive à Granville . J’aime beaucoup cette ville , c’est la “Cité corsaire” de la Baie du Mont Saint Michel . Pour les descriptions historiques et architecturales il y a les livres , le site de l’office de tourisme & tout ce qu’on peut trouver sur Internet . Moi , je peux juste te parler des baignades “en centre ville” , de mon salon de thé préféré : « Picorette Theodor » au 22-24, rue Saint-Sauveur . Le personnel y est d’une telle gentillesse (et d’un grand professionnalisme). Ils sont de très bons conseils pour le thé et je ne te parle pas de leurs pâtisseries (la Pavlova aux fruits rouges en été est à tomber ! Comme leurs scones , qu’on retrouve toute l’année) .

Se promener en ville et puis remonter la Rue des Juifs , celle de la jolie boutique « MaliBali Home » au n°95 & des nombreuses galeries . Puis arriver à la Haute-Ville . Ah, la Haute-ville … Derrière les remparts , des rues pavées , des hôtels particuliers . Il y règne une ambiance particulière , celle d’un petit village où tout le monde se connaît . Sur la place , Julie , l’adorable propriétaire de la boutique « l’Envolée » 10 Place Cambernon (où tu trouveras forcément une création d’artiste à ramener chez toi) sera sûrement en train de partager un café avec le buraliste d’en face , pendant que des enfants dessinent sur le sol à la craie .

Sur la même place , siroter un verre à « La rafale » (ne pas en partir avant d’être allé aux toilettes … surprise ! ) Continuer la balade , le long des remparts , jusqu’au Roc . Admirer la vue .

Granville , c’est aussi la maison de Christian Dior . On peut visiter sa maison devenue musée et se promener dans le magnifique jardin (l’accés du jardin est gratuit !) Ce qui est sympa aussi, c’est de rejoindre le centre ville par le Plat Gousset .

2 Découvrir les petits ports de la côte des havres

Mon deuxième coup de cœur c’est la côte des havres . Les havres , ces baies donnant sur la mer qui constituaient un mouillage sûr pour les bateaux . On en compte 8 , de Saint Martin de Bréhal à Carteret . C’est vraiment typique de la côte Ouest . Le havre de Regnéville est un de mes préférés . J’adore le petit village , mais aussi parce qu’on va jusqu’à la Pointe d’Agon , lieu sauvage et apaisant . On peut y cueillir de la salicorne qu’on dégustera au dîner , cuisinée comme des haricots verts . C’est délicieux !

Sur la route , s’arrêter à Gouville sur Mer , spot parfait pour des photos colorées grâce aux fameuses cabanes .

3 Les paysage emblématiques du Cotentin à La Hague

Troisième coup de cœur : La Hague . C’est le paysage emblématique du Cotentin , comme tout le monde imagine qu’il est . Le cap de la Hague , le phare de Goury , la baie d’Ecalgrain , le nez de Jobourg , port Racine (le plus petit port de France) … Tout y est sauvage , brut , beau . On se croirait en Irlande !

4 L’île de Tatihou

Pour y accéder , prendre le bateau amphibie (rien que ça, ça vaut le détour ! Faire un trajet en bateau navigant sur l’eau et le retour sur le même bateau mais roulant sur le sable, entre les parcs à huîtres !!! ) à Saint-Vaast-la-Hougue . Tu pourras bien évidemment te promener en ville , qui a quand même été élue “ville préférée des Français” l’année dernière , je crois .

Bref , revenons à Tatihou . Tu n’auras pas oublié tes jumelles parce qu’elles te feraient défaut : c’est une immense réserve ornithologique . Visiter les fortifications et monter sur la tour . La tour , œuvre de Vauban , est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO . De là-haut , on a un sublime point de vue . Et le jardin , on en parle ? Oh la la , quelle merveille !

5 Devoir de mémoire à Utah Beach

On peut difficilement quitter la Manche sans être allé se recueillir et se souvenir à Utah Beach .  Tu peux passer par Sainte-Mère-Eglise . Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 , les premiers parachutistes américains de la 101ème et de la 82ème Airborne Division sautent des avions C-47 sur Utah Beach et Sainte-Mère-Église . On raconte que le soldat John Steele resta accroché au clocher de l’Eglise pendant deux heures avant d’être sauvé . C’est “lui” que tu peux encore voir sur le toit de l’église .

De Sainte-Mère-Eglise , où il y a la borne 0 de la Voie de la Liberté , tu iras jusqu’à Utah Beach , en passant par Sainte-Marie-du-Mont .

J’aurais pu te parler aussi du train des années qui fait le trajet de Carteret à Portbail . Expérience pittoresque ou du du jardin et de la maison de Prévert , du sublime jardin de Vauville . Il y a tant à voir et à faire ici ! Si vous choisissez le Cotentin comme destination en France , vous ne serez pas déçus !

Chambre d’hôte de charme dans le Cotentin

Installée dans une ancienne laiterie de la Belle-Epoque , cette  maison d’hôtes de charme  est située à quelques km du joli port de Barfleur . Laurence & Philippe ont méticuleusement rénové les bâtiments pour en faire une adresse raffinée , où on se sent comme chez soi . Tous les détails déco sont soignés et les clients sont chouchoutés comme des amis . Petit plus : ils proposent des vélos électriques pour sillonner la pointe du Cotentin de manière douce .

Route 65 , le road trip pyrénéen

Les Pyrénées se la jouent grand ouest américain : les paysages alternent entre cascades , pic acérées , vallées encaissées , lacs limpides & forêts à perte de vue . On se croirait dans le Yosemite aux USA ou Banff au Canada . Les cols de Peyresourde , Aspin , Tourmalet s’enchaînent avant de rejoindre le pic du Midi , puis d’entreprendre la mythique rando qui rejoint le cirque de Gavarnie .

Cette vallée paisible cernée de hautes montagnes où seuls cascades et aigles viennent rompre le silence offre un paysage à couper le souffle . Gavarnie est facilement accessible à pied en 1h30 mais les plus aventureux pourront aussi marcher jusqu’aux cirques d’Estaube & Troumouse .

Enfin , la vallée de Cauterets offre des paysages paisibles qu’on dirait droits sortis d’un film américain . Lacs et cascades invitent à la baignade , sans oublier les 8 thermes de la région installés dans des lieux idylliques . De quoi se concocter un road trip inoubliable ! C’est une destination en France très facile à rejoindre depuis Toulouse ou Bordeaux .

Les 5 coups de cœur d’Isabelle dans les Hautes-Pyrénées

1 La réserve naturelle du Neouvielle

C’est un endroit magnifique avec 70 lacs dans un cadre sauvage . Les plus beaux sont les lacs d’Aumar et Aubert , qu’on rejoint facilement en navette . Idéal en famille !

2 Les thermes de Balnea

Ici on peut se baigner dans des bains traditionnels japonais installés en extérieur face aux Pyrénées et au lac de Génos-Loudenvielle .

3 Le grand canyon d’Ordessa

Il faut passer la frontière pour découvrir ce canyon qui est surnommé le Colorado pyrénéen . Si vous aimez randonner , la vue depuis le Mirador de Calcilarruego est inoubliable et mérite largement les 3h de marche pour y aller .

4 Goûter aux tapas & pinxos

Les basques aiment la bonne bouffe et ici on trouve de fantastiques « tapera », ces restaurants spécialisés dans les tapas . C’est l’occasion de découvrir les spécialités locales en picorant dans tous les plats . Hyper convivial ! Je vous conseille par exemple d’aller à « La tasca de Ana » à Jaca , une des meilleures taperas de la région .

5 Faire un bon repas dans le cirque de Gavarnie

Si vous montez au cirque de Gavarnie à pied , vous pouvez réserver une table à «  L’Hostellerie du Cirque » à Gavarnie . Après une heure de marche , vous déjeunez dans le décor sublime du cirque face aux cascades . Le buffet est parfait avec des enfants .

Dormir dans une yourte perdue en pleine montagne

Si vous rêvez d’évasion dans une nature format XXL , vous allez adorer les  5 yourtes mongoles  de Francis . Installées à flanc de montagne sur la route de Gavarnie , ces yourtes offrent un cadre spectaculaire dans un confort authentique . L’intérieur est aussi cosy et chaleureux que l’extérieur grandiose . Une expérience parfaite en famille , les yourtes pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes .

La montagne dans tous ses états en Ariège

Plus à l’est en avançant vers la Méditerranée , les montagnes de l’Ariège présentent des reliefs moins escarpés . C’est le département vert par excellence : 40% de l’Ariège est contenue dans le parc naturel des Pyrénées Ariégeoises . Ici la montagne permet d’organiser plein d’ activités en famille , sur mais aussi sous terre . Descente en raft , via ferrata , balade à cheval ou à vélo , les activités sont innombrables .

Mais l’Ariège est aussi un territoire peuplé depuis la préhistoire , avec de nombreuses traces d’occupation visibles sous terre . Le parc de la préhistoire offre une excellente introduction aux visites des remarquables grottes de Niaux , Mas d’Azil ou Lombrives . Et la découverte de la rivière souterraine de Labouiche en barque donne vraiment l’impression d’entrer dans une autre dimension .

Explorer l’Ariège , c’est comme ouvrir un livre d’ histoire grandeur nature , dont chaque lieu témoigne de l’histoire de notre planète .

Les 5 coups de cœur de Mahie en Ariège

1 Le château cathare de Montésegur

C’est LE château cathare par excellence : c’est dans cette forteresse sur un piton de 1207 m que se sont réfugiés les derniers cathares . Après 11 mois de siège , les Cathares qui ont refusé d’abjurer leur foi seront brûlés vifs sur « le prat das cramats » (le pré des brûlés).

Il y a beaucoup de spéculations à propos de mystères ou trésors cathares . « Monter » au château se mérite , la pente est un peu raide , il faut être bien chaussé mais arrivés là-haut ……quelle vue, et quelle sérénité ! Le petit plus : la visite guidée par un passionné .

(Il y a bien d’autres châteaux à visiter en Ariège : Château de Foix , Château de Lordat & ses aigles, Château de Roquefixade ).

2 La grotte préhistorique de Niaux

C’est une des plus belles grottes d’Ariège – qui en compte beaucoup (la grotte de la vache , la grotte de Bédeilha c, celle du Mas d’Azil ou de Lombrives ou encore la rivière souterraine de Labouiche à mi-chemin entre la spéléologie et la balade en barque…).

Dans la grotte de Niaux , on se balade à la lueur d’une lampe . Mais ici on ne se baisse pas , jamais car la hauteur du plafond de la grotte est de 55 mètres . Au bout , on arrive dans le Salon Noir . Lampes éteintes , on découvre à la lueur de la seule lampe de la guide de magnifiques peintures rupestres essentiellement des animaux : une merveille !

3 Le parc de la préhistoire

C’ est l’ endroit idéal pour partir à la découverte de la vie des hommes préhistoriques & de leur art avec des ateliers , des campements préhistoriques , reconstitutions de grottes , des films . De quoi apprendre en s’amusant …

4 Randonner dans les Pyrénées ariégeoises

Il y a l’embarras du choix pour découvrir nos petits villages , les estives , lacs, crêtes de nos montagnes et refuges . De la balade la plus facile en famille comme autour de l’étang de Querigut aux randonnées plus difficiles comme le refuge du Pinet .

5 Prendre un bol d’ air en famille à Orlu

Plusieurs avantages à visiter ce village ou ses environs : la Maison des Loups (j’adore voir le nourrissage des loups, c’est un petit parc avec 4 ou 5 meutes mais très pédagogique), l’ accrobranche pour les tout-petits jusqu’aux plus grands , le pôle nature des Pyrénées Ariégeoises avec l’observatoire de la Montagne . Marmottes , isards & rapaces y sont facilement observables . On trouve aussi plusieurs chouettes randonnées au départ d’ Orlu .

Une nuit magique dans un manoir Belle-Epoque

Installé dans le joli village de Tarascon-sur-Ariège , le  Manoir d’Agnès  a été entièremment rénové en 2009 pour en faire un hôtel-restaurant de charme . L’occasion de s’offrir une nuit d’exception dans une ambiance raffinée. De la chambre douillette au restaurant gastronomique en passant par le hammam, tout est pensé pour le confort des clients . La vie de château en somme !

L’ Aveyron , un territoire de caractère

L’ Aveyron est de ces territoires qui invitent à ralentir le rythme . De toute façon , pas le choix : aucune autoroute ne monte jusqu’ à sa capitale , Rodez . C’est une terre de constrastes , où les habitants ont appris au fil des siècles à vivre en harmonie avec cette nature brute pour faire alliance en la respectant , sans la dompter .

A partir des produits du terroir, les aveyronnais ont donné naissance au roquefort , à l’aligot , aux vins assemblés à partir de cépages anciens . Le plateau de l’ Aubrac est le royaume de Michel Bras , tandis que Conques à ouvert à l’art Pierre Soulages . Ces enfants du pays n’ ont jamais oublié leurs racines . Et ces deux maîtres sont à l’ image des aveyronnais : des gens francs au caractère bien trempé qui font corps avec leurs terres . Ici on ne sépare pas l’homme de sa terre : c’est l’ocre rouge du Rougier qui coule dans ses veines , l’ Aubrac qui fait battre le cœur et le Larzac qui remplit les poumons d’ air pur .

Ecoutez mon  podcast sur Rodez  : tous les aveyronnais y parlent avec passion de leur territoire , avec une émotion qu’ il est impossible de retenir . A l’heure où on dit que la mondialisation lisse petit à petit les spécificités de chaque région , cette destination en France nous rappelle à quel point il est bon de renouer avec ce lien qui nous attache à notre terre , et de rencontrer des gens qui ont à cœur de la préserver .

Les 5 coups de cœur de Chloé dans l’Aveyron

1 Le plateau de l’Aubrac

C’est au nord de l’Aveyron que se situe le plateau de l’Aubrac . Avec ses vastes étendues de pâturages et de forêts , ce haut belvédère regorge de trésors .

Des trésors pour les papilles tout d’abord , avec l’aligot et la tome autrefois fabriquée dans les burons . Certains ont été réhabilités , n’hésitez pas à vous y arrêter pour déguster un aligot au son des cloches des vaches Aubrac qui pâturent alentour . La visite de la coopérative Jeune Montagne vous permettra d’en apprendre plus sur la fabrication de la tome qui entre dans sa recette – fabrication qui a permis de transformer un produit périssable , le lait , en produit de garde pour traverser les hivers vigoureux sur le plateaux .

Des trésors pour les yeux aussi , avec ses paysages de carte postale empreints d’un sentiment de liberté . Lacs , boraldes , cascades : l’eau est un élément essentiel sur le plateau , qui va de pair avec une flore variée . Orchidées sauvages , drosera (une plante carnivore) ou encore gentiane jaune communément appelée thé d’Aubrac .

Et enfin des trésors de savoir-faire et de savoir-vivre . Ancestraux pour certains , avec le célèbre couteau de Laguiole , véritable objet d’art qui permet de maintenir une activité économique dynamique dans le village du même nom (de nombreux ateliers proposent des visites , n’hésitez pas à pousser leur porte). Modernes pour d’autres , avec la toute jeune distillerie Twelve qui a pour ambition de produire un whisky aveyronnais , ou encore la surprenante librairie alternative de Laguiole qui mêle épicerie bio et plaisir des mots . Ici pas de contrefaçon , tout est authentique !

2 Decazeville, la capitale aveyronnaise du street-art

Ancien bassin minier et sidérurgique , la ville entame aujourd’hui un process de transformation et de réhabilitation pour devenir une destination touristique atypique . En 2019 , de véritables performances sportives et artistiques ont permis d’orner les murs de la ville de fresques gigantesques . Des artistes reconnus au plan national et international ont participé à la première édition du MurMurs Festival , permettant de doter la ville de plus d’une vingtaine d’œuvres , créant ainsi un véritable parcours artistique et culturel urbain . Une carte interactive et une appli smartphone viennent rendre la visite interactive . Non loin de là se trouve le village de Flagnac , qui chaque été met en scène l’histoire de la vallée du Lot à travers une fresque vivante chargée d’émotions et d’effets spéciaux , depuis bientôt presque 40 ans . Un spectacle qui prend vie à la nuit tombée , une merveille pour les yeux et les oreilles qu’il faut penser à réserver en amont ! Enfin , impossible de passer dans le coin sans faire un détour par Conques , avec son église abbatiale rendue célèbre par son tympan , son trésor (la statue en or de Sainte Foy) et sublimée par les vitraux de Pierre Soulages .

3 Les lacs du Lévézou

Reliant Rodez à Millau , les monts du Lévézou au centre du département sont baignés par de nombreux lacs qui constituent un véritable réseau , initialement construits pour la production d’énergie hydraulique .

A l’image du Lac de Pareloup ( 5ème plus grand lac artificiel de France ), ces étendues d’eau se prêtent aujourd’hui à toutes sortes de loisirs nautiques : pêche , voile , paddle , et bien entendu farniente sur le sable .

Loin de l’agitation des plages méditerranéennes , les enfants peuvent alterner entre baignades surveillées et construction d’empires sablés en toute sérénité . A noter que la plage d’Arvieu est équipée pour accueillir les personnes en situation de handicap moteur et leur proposer des activités sur l’eau . Un panorama sans égal permet d’observer le lac en prenant de la hauteur depuis Notre Dame des Lacs à Salles-Curan : idéal pour un pique-nique au coucher du soleil pour admirer les jeux de lumière sur l’eau .

Le lac de Villefranche-de-Panat s’est quant à lui récemment doté d’un agréable sentier piétonnier qui permet de se promener autour du lac sur près de 10km pour une belle bouffée d’air frais . Des structures gonflables viennent agrémenter le lac de Pont de Salars en été pour un parcours ludique et sportif sur l’eau . Enfin , pour les amoureux des oiseaux , un observatoire permet de découvrir la faune variée du lac de la Gourde en toute discrétion . Quelles que soient les sensibilités des uns et des autres , en venant sur le Lévézou , chacun y trouvera son compte !

4 Observer les insectes à Micropolis

Sur les hauteurs du Lévézou se niche le village de Saint-Léon , village natif du célèbre entomologiste Jean-Henri Fabre .  Il était aussi un écrivain et un poète reconnu , un aquarelliste de talent et l’un des derniers encyclopédistes français . Sa maison natale peut se visiter en été . Et c’est à quelques pas de sa maison qu’a été érigée la cité des insectes en 2000 , portée par l’élan du film Microcosmos .

Depuis , le parc a su se renouveler et de moderniser , se dotant de salle 3D et d’écrans interactifs pour varier les découvertes sur les insectes . Le parcours intérieur permet de se familiariser de manière ludique avec le monde de l’infiniment petit , fourmis , papillons , phasmes , abeilles … et de prendre consciente du besoin vital de les préserver .

Le parcours extérieur met quant à lui tous nos sens en éveil avec le “Carnaval des insectes” qui propose une balade rythmée par 11 stations animées et musicales . Une aire de jeu , un restaurant , des aires de pique-nique , tout est prévu pour faire de cette visite un agréable moment où apprendre et comprendre devient un véritable jeu pour petits et grands !

5 Le rougier de Camarès

Il faut traverser le département vers le sud pour profiter d’une curiosité géologique surprenante : le rougier de Camarès . Contrastant avec le ciel bleu , cette terre rouge donne une identité marquante à ce territoire . Véritable terrain de jeu pour les randonneurs ou les adeptes du land-art , c’est en prenant de la hauteur que l’on peut admirer au mieux la vallée du Rougier en rejoignant le château de Montaigut . Une balade du côté de Camarès ne devrait pas occulter un détour par Sylvanès qui propose deux joyaux très contrastants : une Abbaye cistercienne qui accueille le festival international de Musiques Sacrées avec une programmation éclectique , et l’église russe orthodoxe , cathédrale de bois fabriquée en Russie et remontée en France par de jeunes charpentiers russes . Le village de Roquefort non loin de là et ses caves vous permettront de (re)découvrir le roi des fromages et son histoire romantique , tandis que le Musée des Arts Buissonniers et sa construction insolite feront écho à l’esprit alternatif tout droit soufflé du Larzac .

Dormir sous les étoiles au bord d’un étang

Juste à côté de Conques , le camping  Etang du Camp  vous propose de spacieuses tentes façon safari pour passer la nuit en pleine nature . Le camping s’étire au bord d’ un étang où on peut pêcher et il y a suffisamment d’espace pour que l’ intimité de chacun soit respectée . L’ occasion de passer une nuit à la belle étoile de manière conrtable , puisqu’il n’y a aucun matériel à apporter . Christine & Stuart sont aux petits soins , mettant à disposition hamacs , transats , bougies pour une ambiance zen .

Etoiles et lavandes au pays de Giono

Le pays de Giono , qu’il célébra tout au long de sa vie , ce sont les bergeries qui parsèment le plateau de Contadour . Plus loin , les champs de lavande à perte de vue sur le plateau de Valensole , l’ombre fraîche des ruelles de Manosque & le Verdon qui taille son chemin à travers la roche .

Une autre Provence , moins connue et moins convenue que la partie ouest du Luberon , mais qui est restée telle que la raconte l’ami Jean . Le soir venu , le dôme de l’ Observatoire de Haute-Provence s’ouvre et le téléscope pointe le ciel . Des visites organisées par l’OPH permettent de s’approcher de ce géant pour mieux comprendre comment il fonctionne , avant de rejoindre une des soirées astronomiques à Saint-Michel l’Observatoire pour guetter les étoiles filantes .

Entre randonnées à travers les champs de lavandes , plongeons dans le Verdon & observation du ciel , ces vacances au pays de Giono seront l’occasion de renouer avec la beauté du monde – et de plonger littéralement au cœur de son œuvre .

Les 5 coups de cœur d’Eve au pays de Giono

  • Une soirée à l’observatoire astronomique de la montagne de Lure après une petite randonnée a plus de 1800m d altitude .
  • Le musée ethnobotanique du Salagon à Mane : un cadre exceptionnel .
  • Comme Giono en son temps , monter au Mont d’Or pour se balader parmi les oliviers et avoir une vue dégagée sur Manosque . Le top c’est le soir…
  • Boire un pastis sur une des nombreuses places de Manosque le samedi à la fin du marché est incontournable .
  • Si vous y allez en été , ne ratez pas le plateau de Valensole et sa lavande fine … plutôt tôt le matin ou en fin de journée pour être seul (ou presque… car c’est quand même assez fréquenté) au monde . Et au printemps , les champs de tulipes hollandaises de la Brillane – c’est très insolite !

Dormir à la belle étoile dans le pays de Giono

Pour profiter pleinement de ce cadre grandiose , pourquoi ne pas  dormir dans une tente  ? Au sein d’un domaine de 12 hectares , reconnectez-vous à la nature dans le confort d’une vaste tente aménagée de vrais lits . On se croirait arrivé dans un safari en Afrique ; c’est le mix parfait entre aventure et détente sans avoir besoin de transporter le moindre matériel . Le site isolé – à 2 pas de l’Observatoire de Haute-Provence – est idéal pour observer les étoiles à la nuit tombée.

Les Aravis , la montagne des gourmets

Saviez-vous que c’est d’ici que viennent reblochon & chevrotin ? Le massif des Aravis , situé juste au-dessus du lac d’Annecy , offre un cadre rural typique des Alpes . En quelques kilomètres , on passe de l’ambiance Riviera des bords du lac aux pâturages de montagne . Les églises aux clochers à bulbes , chalets en bois abondamment fleuris & alpages où paissent les vaches sont une invitation au farniente .

Profitez de votre séjour pour découvrir le travail des producteurs de reblochon . Autour de Thônes , plusieurs fromageries sont ouvertes aux visiteurs & de courtes randonnées familiales permettent de rejoindre les alpages , comme au « GAEC du Vent des cimes » qui vous accueille pour vivre la vie d’ alpagiste en leur compagnie . De quoi convertir les jeunes gourmands aux joies de la montagne !

Autres spécialités locales ; le biscantin , un cidre montagnard fabriqué de manière artisanale , les diots et la fameuse tarte aux myrtilles . N’oubliez pas votre sac isotherme pour acheter des produits locaux au cours de vos balades !

Et pourquoi ne pas conclure la journée en faisant de la luge d’ été à La Clusaz , un baptême de parapente ou du paddle sur le lac d’Annecy ?

Les 5 coups de cœur de Manue autour du lac d’Annecy

1 Aller dans une ferme d’alpage acheter son reblochon

Pour commencer je vous conseille d’aller à la ferme d’alpage Chez Donzel . C’est une rando familiale de 1h30 qui part soit du col de la Croix Fry Merdassier soit au-dessus de la Cluzaz direction la ferme des Corbassières . Le chemin est bien balisé : en haut on arrive à un chalet d’alpage où on fabrique du reblochon fermier et où on peut en acheter … si on réserve en été on peut même y manger une reblochonade qui ravira les plus gros estomacs !

2 Déguster des beignets de pomme de terre face au Mont Blanc

2ème lieu à visiter : l’auberge du Plan Rebord . On y accède en marchant depuis le col des Aravis . La rando facile et fléchée dure moins d’une heure . On y mange d’excellents beignets de pomme de terre et plein d’autres bonnes choses mais attention : l’adresse est courue alors mieux vaut réserver en été . Au col , vous pourrez même acheter des peaux de bêtes du coin .

3 Le plateau des Glières, un haut lieu de la résistance

Le plateau des Glières est un haut lieu de la résistance . Sa devise est ” Vivre libre ou mourir “. De là , on peut marcher jusqu’à chez la Constance pour y manger les fameux beignets de patates . Sur place il y a des chèvres et c’est juste paradisiaque (certains disent même que c’est de cet endroit que parle la chanson « la dame de haute Savoie » de Cabrel – mais chuut ).

4 Regarder décoller les parapentes au col de la Forclaz

Le col de la Forclaz est accessible en voiture . Il suffit ensuite de marcher 10 min pour arriver à l’endroit où décollent les parapentes . On domine le lac d’Annecy dans sa totalité . Sur place , il y a un restaurent cher mais on peut juste y prendre un verre ou une glace , c’est top !  Et il y a même une ferme tout près pour acheter du reblochon .

5 Se baigner dans le lac d’Annecy

C’est un lac magnifique pour se baigner . Il y a des plages dans chaque commune . Attention : beaucoup sont gratuites mais les parkings sont payants du 15 mai au 15 septembre … pour les familles avec enfants il est préférable d’aller du côté de Sévrier & St Jorioz où on a pied longtemps . Pour les plus grands , préférez l’autre rive ensoleillée jusqu’au soir mais le lac est plus vite profond… Ma plage préférée est celle de La brune à Veyrier .

Les restaurants au bord du lac sont souvent chers – ici c’est rupin – mais “Chez ma cousine” à Doussard au bout du lac est une excellente adresse .  Vous y mangerez les pieds dans l’eau . En longeant le lac , n’oubliez pas d’aller faire un tour dans Annecy pour découvrir ses canaux et ses vieilles prisons . Pour un brunch le week-end , je vous recommande « Pleure pas Madeleine », qui propose des produits bio et locaux .

Une maison d’hôtes insolite en pleine montagne

Idéalement situé au col des Aravis , le chalet  Les Rhodos  a été rénové pour en faire une maison d’hôtes de charme . Rien de standardisé ici : cornes d’animaux , attrape-rêves , skis vintages sont autant de trésors chinés pour créer une déco aussi folle que chaleureuse . Le restaurant met à l’honneur les produits locaux de saison dans un cadre naturel extraordinaire .

Et si les Vosges étaient le canada francais ?

Fermez les yeux , respirez et imaginez : des forêts à perte de vue , lacs qui scintillent au soleil & routes qui serpentent à l’assaut des cols . Le parfum des conifères , des rochers moussus , un cerf qui gambade & un feu qui crépite . Le Canada ? Mais non : les Vosges !

Vous êtes arrivé au paradis des amoureux de la nature , à seulement 400 km de Paris . Au croisement de l’Allemagne et de la Suisse , cette région sauvage permet de se faire un road trip à la canadienne . Les distances en moins , le munster en plus !

Au pays des lacs , celui de Pierre-Percée vous offre 32 km de côtes à explorer au cœur de la forêt . D’ailleurs saviez-vous que la forêt recouvre 48% des Vosges ? De quoi vivre des aventures dans la nature en version XXL . Taillé à flanc de falaise , le sentier des roches alterne passerelles , rampes et tunnel pour se frayer un passage à même la montagne . Un peu plus haut , la route serpente à travers la forêt pour passer le col de la Sclucht d’où partent de nombreuses randos et où on peut faire de la luge d’été . Les plus matinaux seront même récompensés par le passage de chamois & cerfs dont c’est le domaine .

Une destination en France qui est restée confidentielle , idéale pour se ressourcer loin des tracas de la vie quotidienne .

Les 5 Coups de cœur d’Elisabeth dans les Vosges

1 Un point de vue inoubliable sur l’Alsace

Le Donon est un des plus hauts sommets des Vosges du Nord . De là , on a une vue dingue sur la plaine d’Alsace et la Lorraine . C’est une montagne sacrée où on trouve des vestiges gallo romains , un étonnant temple à l’antique construit au 19ème siècle et qui a été très disputé aussi bien pendant la guerre de 70 que pendant celle de 14-18 . On y trouve aussi un très chouette parcours de randonnée et un excellent spot à myrtilles ( enfin brimbelles comme on dit dans les Vosges ) . Sinon la légende dit que Victor Hugo y fut conçu !

2 Un château romantique

J’adore la cascade et le château du Nideck . C’est un endroit très romantique au sens germanique & 19ème siècle du terme ( oui parce que les dimanches ensoleillés quand il y a du monde c’est un peu moins ça ). La montée part d’un ancien relais de chasse de Guillaume II transformé en maison forestière , dans les sous-bois . En avançant , la fraîcheur de la cascade se découvre peu à peu , les plus téméraires peuvent même passer en dessous . Après on peut continuer la montée jusqu’à la tour du château , dans laquelle on pouvait grimper il y a encore quelques années mais je ne sais pas si c’est toujours  le cas . De là-haut ou de la cascade , il y a plusieurs possibilités de faire des boucles en randonnées .

3 Deux villages de charme

Le Howald est un village sur les hauteurs . Dans ce haut lieu de villégiature à la fin du 19ème siècle , il en reste quelques jolies demeures 1900 . J’adore le côté suranné et un peu figé de cet endroit . Encore une fois c’est le point de départ de jolies randonnées . Il y a aussi en hauteur un très chouette parc Accrobranche : le Parc Alsace Aventure .

En descendant par la route (en voiture) de l’autre côté on peut pousser jusqu’à Andlau , la quintessence du village alsacien , relativement préservé du tourisme de masse avec de beaux bâtiments Médiévaux & Renaissance ainsi qu’un endroit très intéressant pour les kids et les grands :  les Ateliers de la Seigneurie . Au-dessus il y a aussi un superbe château fort ( en ruine évidemment comme tous les châteaux forts des Vosges alsaciennes, détruits pendant la Guerre de 30 ans qui a été très très violente dans la région  – d’ ailleurs sais-tu qu’il y a environ 150 ruines de châteaux forts dans les Vosges alsaciennes ? )

4 Un lieu magique

Le Mont Ste Odile est le domaine de la sainte patronne de l’Alsace : née très belle, noble et aveugle , elle fut guérie par l’eau de la source miraculeuse à 12 ans . Son père , le duc d’Alsace voulu alors  la marier mais elle avait promis de consacrer sa vie à Dieu . Elle s’enfuit et trouve refuge dans un rocher qui s’ouvrit pour l’ accueillir . Son père reconnut alors la vocation d’Odile et lui construit le couvent du Mont Saint Odile . Cet endroit a une certaine magie qui tient aux bâtiments , à la vue , au fait que ce soit entouré du Mur Païen ( dont personne ne connait l’ origine) . Cette année en décembre on fête les 1300 ans de la mort de Sainte Odile … et ça me rappelle que je m’étais promis d’y aller …. ce mont c’est toute mon enfance .

5 Un lieu de mémoire

Pas vraiment un coup de cœur mais un incontournable là aussi . Le très sinistre Struthof fut le seul camp de concentration sur le territoire français . Attention : la visite prend aux tripes , il faut avoir le cœur bien accroché ….

Dormir dans un chalet en pleine nature

4 chambres d’hôtes se partagent le beau  chalet de Valentine  & Eric , qui sont aux petits soins pour leurs clients . Les chambres contemporaines sont décorées avec goût , dans une ambiance épurée qui met en valeur le paysage . Profitez du jacuzzi en pleine forêt puis relaxez-vous au coin du feu . Le petit-déjeuner fait maison met à l’honneur les produits du terroir .

Ta destination en France

J’espère que ce guide vous a plu et vous a permis de trouver une destination en France hors sentiers battus . Partagez-le , commentez-le : c’est grâce à vous que le blog vit !

J’ai passé des dizaines d’ heures à écrire ce guide pour qu’il soit aussi complet que possible . Il contient des liens affiliés ( que j’ai soigneusement sélectionnés ) vers Booking . Si vous réservez un hébergement par un de ces liens ( ceux que je conseille ou n’importe quel autre ) – ou le lien sur ma page d’ accueil , Booking me reverse une ( petite ) commission . C’ est un coup de pouce qui ne vous coûte rien et me permet de faire vivre le blog .

Merci à Odile , Sophie , Marina , Ginie , Isabelle , Mahie , Chloé , Eve , Manue & Elisabeth d’ avoir partagé leurs coups de cœur avec nous . Elles sont de fantastiques ambassadrices de leur région : rien ne vaut les conseils de quelqu’un qui connait un endroit sur le bout des doigts .

Pour ce dossier , j’ai été obligée de ne choisir que 10 idées de destination en France : mais il en reste tant d’autres à découvrir . Alors maintenant la parole est à toi :

quelle destination en France aimerais-tu nous faire découvrir ?

34
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Aupotagerdesreves
Aupotagerdesreves

Merci pour ton guide très complet. Peut être que lorsque j’aurais digéré mes vacances lointaines annulées, j’y trouverais mon bonheur…

Solenne

Les vacances sont déjà réservées ici, mais tu m’as donné très très envie de partir ailleurs plus tard, découvrir ou redécouvrir tout ça!
(Ado, mes parents m’ont emmenée en vacances en Lozère, dans l’Aveyron, etc etc… j’ai beaucoup râlé! A 15 ans, on ne sait pas – encore – ce qui est beau/bien! 😉 )
Bravo pour cet article très complet et très agréable à lire!

Juliet
Juliet

Super article, je prends note de toutes ces bonnes idées ! Je suis originaire de St Omer et je suis totalement fan du marais audomarois. Peu de personnes connaissent et pourtant… Il est même possible de faire des balades nocturnes en barque. Magique ! En pause gourmande, je recommande le passage merveilleux derrière la magnifique Cathédrale. Et pour prolonger le séjour dans le Pas-de-Calais, vous êtes tout près de la Côte d’Opale (Caps Gris-Nez et Blanc-Nez, Ambleteuse, Montreuil, Wimereux, Le Touquet, Hardelot, …) . Vous pouvez emprunter un combi W ou une 2CV à Clairmarais aux Belles Échappées pour visiter les environs. Bon séjour à tous les futurs visiteurs

Emma
Emma

J’attendais ce guide avant de choisir mes vacances d’été ! Merci pour ce travail colossal, cette précision dans la description des lieux et toutes les bonnes adresses
Plusieurs me font envie et finalement même les destinations très près de chez moi
Le choix va être difficile !

Marelle
Marelle

Merci pour toutes ces idées… Avec mon homme, on adore les coins un peu paumés en France, mais je suis loin de connaitre toutes tes destinations que tu présentes et ça me donne beaucoup d’idées. J’aime beaucoup la côte du Pas de Calais, là où vivait ma famille maternelle, ce sont des plages authentiques, populaires, j’ai beaucoup de très beaux souvenirs là bas. Cet été, on part dans le Cotentin, au calme et au frais (nous n’aimons pas les grosses chaleurs, le Cotentin est la destination fraicheur par excellence, encore mieux que la Bretagne et c’est vraiment magnifique! ). En fait, y a vraiment plein d’endroits que j’adore en France et le fait de vivre en région parisienne m’aide beaucoup à m’émerveiller de la nature….

Pielline
Pielline

C’est avec grand plaisir que j’ai donné mes coups de cœur. Toutes les autres destinations m’ont enchantées. J’ai des souvenirs dans les Vosges, dans le Pas de Calais, dans le cirque de Gavarnie, au Mont St Odile (hihi ,c’est mon prénom), à Portbail,…
Que la France est belle, et si vous la découvrez sur votre vélo elle l’est encore plus.
Plein de belles découvertes, je vous souhaite.
Mille mercis Daphné

CamBo
CamBo

Quel travail ! Merci beaucoup j’ai déjà voyagé sur mon téléphone en attendant de pouvoir partir cet été dans ce si beau pays !
Comme toujours tu nous fais découvrir des pépites c’est un régal de te lire !

Le Scour
Le Scour

Merci pour tout ce travail, nous l été c est souvent la France dans notre vieux wolswagen. Comme on cherche les coins plutôt calmes mais super beau, je suis certaine que ce guide nous servira. Merci pour tout ce travail.

catherine

c’est super sympa, tu m’as donné envie d’aller dans le Cotentin, pas très loin de chez moi, je connais un peu la Normandie, mais pas ce coin là.
J’ajoute que les Pyrénées sont à l’honneur dan cet article, c’est justifié, c’est vrai qu’elles sont de fantastiques montagnes avec à la clé des vacances bien réussies (n’oubliez pas de réserver pour aller voir les grottes de Niaux, parfois très longtemps à l’avance, peu de monde peut les visiter par jour)
Et toi, tu as choisi quelle destination?
bon vendredi et encore merci

Fanchette
Fanchette

Ben dis donc : quel boulot !
Bravo. Ce guide regorge de belles destinations à découvrir.
Je coche l’Aveyron dès cet été pour moi !
J’ai la chance de beaucoup voyager en France et je dois dire que tu as le don pour présenter les choses sur leur meilleur jour. Par exemple ça me réconcilie avec les Vosges : et c’était pas gagné – malheureusement mon premier passage ne m’avait pas séduite mais ta présentation lui rend honneur !

Puis-je ajouter que si les Vosges c’est le Canada, le Limousin c’est le Montana ! Dommage que personne ne te l’ai suggéré…

Je valide aussi le Corentin que je connais très superficiellement et le Pas-de-Calais : mon coup de cœur là haut c’est Cassel, c’est dans le département du Nord mais bon c’est tout à côté de Saint-Omer !

Ton sujet me rappelle que sur les conseils de Marie Bambelle (tient d’ailleurs comme va Marie Bambelle ?!) j’avais eu envie de lire le Tour de France des villes incomprises… maintenant que les librairies sont ouvertes faut que je me le note.

Merci pour ce beau travail.

Mamanconf
Mamanconf

Waou! Quel travail impressionnant !
Merci Daphné pour ce guide. Toujours de bonnes idées pour découvrir des coins inconnus de notre jolie France.
Le Limousin mérite qu’on s’y penche. Il y a de très jolis petits villages…
Évidement le Périgord, les Landes…
Tellement de beaux coins!

GingerLemon92
GingerLemon92

Quel travail admirable, Daphné! Une fois de plus, tu nous as vraiment choyé(e)s. Ce guide est vraiment bien documenté et agréable à lire. C’est simple, j’ai envie d’aller partout, tant je me sens enfermée dans ma banlieue parisienne que je n’ai pas quittée depuis décembre dernier. Merci encore à toi

Chloé
Chloé

Je viens de parcourir le guide dans ses moindres recoins et tu nous offres la promesse de belles découvertes dans notre si beau pays. C’était un plaisir de participer à cet article collaboratif, bravo pour tes idées toujours surprenantes et ce résultat très agréable à lire. A bientôt en aveyron !

Marikat
Marikat

Un super guide qui donne envie de partir à la découverte de ces lieux dépaysants !

marieno
marieno

Magnifique guide qui ouvre de belles perspectives sur plusieurs régions de France, merci ! Native d’Annecy je ne peux que craquer devant les Aravis mais je regarde avec gourmandise Manosque, Les Vosges et le Cotentin (les autres aussi mais je n’aurai pas assez de vacances !).

L&T

Merci pour toutes ces belles idées et les conseils très complets ! C’est super et ça donne envie de tout visiter.

Mahie
Mahie

Voila un dossier complet et qui me donne envie de sortir mon petit carnet de préparation de mes futurs voyages pour noter ces destinations. J’ai repoussé mes vacances en septembre et je pense passer quelques jours sur Oléron et ensuite descendre le long de la cote pour finir à Hossegor. Rien de plus reposant que l’Ocean pour moi

Lucy
Lucy

Merci beaucoup pour ce superbe article qui donne vraiment envie de partir découvrir toutes ces belles régions !! Mes parents nous emmenaient, chaque été de mon enfance, nous faire découvrir une région de France. Quelles richesses regorge notre pays ! Le voyage à l’étranger a une autre saveur parce que l’on découvre également une culture, un environnement si différent. Je rêve de partir dans le Lubéron !! Je te conseille le parce naturel du Pilat, à une heure de Lyon. Régulièrement, je vais faire des randonnées là-bas. Les paysages, les maisons de pierre sont magnifiques !

sylvie
sylvie

Joli guide qui donne envie de prendre la poudre d’escampette
En ce qui concerne les Vosges ,(je suis une ex vosgienne ,partie vivre chez les voisins en franche Comté ) je me permets de préciser que l’endroit qui fait penser au Canada n’est pas celui cité dans l’article (lac de la Pierre Percée qui est situé au Nord en Meurthe et Moselle) Le ” Canada “est la région des mille étangs Vosges Saônoises au dessus de Luxeuil les Bains avec plein de randonnées possibles ,paradis des pêcheurs et du cyclotourisme .Le Donon est plus au Nord dans les Vosges Alsaciennes (on se rapproche de Strasbourg) Toute la plaine d’Alsace est bordée par les Vosges avec moults châteaux( certains en ruines ,d’autres restaurés) Pour les enfants, les attractions comme la volerie des aigles ,la montagne des singes et le château du Haut Koenigsbourg sont parfaitement adaptées . Quant aux jolis chalets ils sont situés au coeur des Vosges ,pas très loin de Gérardmer et de son lac .En résumé c’est une jolie région qui mérite d’être découverte .La Franche Comté a aussi bien des attraits mais c’est une autre histoire .

Anne

Tes photos sont magnifiques ! Je valide complètement sur l’aspect pyrénéen!