paysage de finlande

Découvrez la culture finlandaise

Je rentre de Finlande des souvenirs plein la tête – mais aussi avec une petite surprise pour l’un(e) d’entre vous. Je me suis éclatée jour après jour à découvrir la culture finlandaise , si différente de la nôtre, les spécificités de ce pays – si petit, si grand et si jeune à la fois – mais qui chérit sa culture et la défend jalousement.

paysage de finlande

La culture finlandaise

Moi qui allais cet été en Finlande pour découvrir ses paysages et jours sans fin, j’ai réalisé une fois sur place à quel point la culture finlandaise est riche ( j’aurais aimé faire croire que j’y allais pour rendre hommage à l’œuvre de Sibelius – mais je sens que je n’aurais pas été crédible ) .

La Finlande n’est indépendante que depuis 101 ans, et pourtant : ce petit pays de 5 millions d’habitants a su se créer une identité très forte, bien vivante dans le quotidien de ses habitants.

Alvar Aalto Helsinki

Le design omniprésent

D’abord, il y a le design, en harmonie totale avec la nature. Les architectes et designers finlandais ont su tendre vers une fusion parfaite entre la nature et l’homme. Rien qu’à voir les courbes d’un meuble d’Alvar Aalto ou les imprimés complètement fous de Marimekko, on comprend immédiatement où ils ont puisé leur inspiration. Et les finlandais ont intégré ces icônes du design dans leur quotidien. Pas une maison qui n’ait ses couverts pour enfants Moomins, verres Iitala, housses de couettes Marimekko. Ces objets font partie intégrante de l’identité du pays.

cueillir des myrtilles en finlande

La nourriture en Finlande

Aaah, la nourriture en Finlande : d’abord, les produits laitiers, sous toutes leurs formes. Des rayons entiers de yaourts, crèmes, puddings, laits.

Ensuite le saumon fumé ; une affaire sérieuse ici. A manger avec les petites pommes de terre d’été, semblables à des rattes. Et plein, plein d’aneth – c’est la règle ici : de l’aneth partout tu mettras. Et tu te régaleras.

En été, c’est la folie fruits rouges; tous les supermarchés, jusqu’à la supérette de station-service ont leur rayon myrtilles. Enfin, un rayon spécial matériel pour cueillir et préparer les myrtilles : peignes XS à XXL, tamis, seaux, conserves, bouteilles. Mettre des fruits rouges de côté, c’est la grande affaire de l’été. Myrtilles, framboises, airelles et fraises des bois, qu’on trouve en abondance ici. Toutes sauvages et sans pesticide aucun. En prévision de l’hiver, mes échangeurs de maison avaient d’ailleurs des bacs entiers déjà remplis de fruits rouges dans leur congélateur.

Enfin, les finlandais vouent un amour inconditionnel à la réglisse. Si possible légèrement salée. Aucune caisse sans son présentoir de réglisses, et sachets posés juste à coté du terminal CB.

  • Quelle sauce pour accompagner du renne ? Airelle et réglisse, l’accord parfait.
  • Les biscuits ? Réglisse et chamallow.
  • Au rayon pudding ? Découvrez le pudding hyper protéiné sans sucres ajoutés parfum réglisse.
  • Une glace ? Un Puffet ice cream sandwich à la réglisse sinon rien ( certes, ça a la couleur, et l’aspect du béton – mais c’est bon )

moomin

Les Moomin

Mais là où tu comprends que les finlandais sont vraiment à part, c’est quand tu découvres leur passion pour les Moomin. Ils sont partout. Au guichet de Finnair, sur les bus, dans les musées, ils ont des cafés dédiés, un parc d’attraction créé à leur gloire, décorent verres et couverts, housses de couette et même carrelage des toilettes.

Ce pays vit Moomin, respire Moomin, pense Moomin. A l’heure de la mondialisation et de tous ses excès, quand la culture mondiale s’uniformise et Disney règne en maître sur les rêves de nos enfants, je trouve ça profondément rassurant.

culture finlandaise

Le finnois , une langue à part

Enfin, il y a cette langue étrange, qui fait partie des quelques langues finno-ougriennes. Une famille de langues complètement à part, parlées uniquement en Hongrie, Finlande, et quelques régions russes. Le finnois est déroutant, ne ressemble à aucune autre langue que je connaisse. Vu le nombre de ä et i dans le moindre mot, je n’ose même pas imaginer les parties de scrabble. En un seul mot, tu épuises toutes les réserves de la pioche. Regarde un film de Aki Kaurismäki en VO et tu comprendras.

paysage en finlande

Le concours : un colis de culture finlandaise

Pour vous remercier d’avoir suivi avec tant d’enthousiasme mon échange de maison à Helsinki , je vous ai rapporté un petit colis spécial culture finlandaise , avec dedans plein de chouettes surprises pour découvrir la Finlande autrement. Pour participer au concours et remporter le colis, c’est très simple :

  • il suffit de poster ici / et / ou / sur instagram un commentaire dans lequel vous résumez la Finlande en un mot, mais attention : en finnois s’il vous plait
  • le concours se termine le 15 août à 15h15
  • Virgile m’a proposé de procéder au tirage au sort lui-même ( nan mais quel honneur ! )
  • PS : désolée, je ne peux envoyer le colis qu’en France métropolitaine

EDIT : bravo à Bsimian qui remporte le colis surprise après tirage au sort. C’est donc le mot yllättävä – qui veut dire surprenant en français qui l’a emporté. Je trouve qu’il correspond parfaitement à la Finlande. Merci d’avoir été aussi nombreux à participer. Je suis désolée de ne pouvoir tous vous gâter mais j’espère faire bientôt un nouveau concours.

J’espère que l’idée vous plait ! Allez hop, tous sur Google traduction !

35 comments

  1. Ilo ! Et surtout ilo de découvrir la Finlande avec toi !

    1. On oublie trop souvent ce mot Françoise ; la Finlande fut vraiment placée sous le signe des plaisirs simples, oui !

  2. Lumoava !!
    Ce pays est bien loin de ma destination touristique 2018 mais que tes photos (je te suis sur Instagram) étaient belles .Mes ancêtres Nordiques (suédois je crois) ont du se réveiller en moi. Résultat après Cracovie , Madère,la Thaïlande hors des sentiers battus la Finlande s’inscrit sur la longue liste de mes envies.
    Bonne journée

    1. Rien que la sonorité du mot est déjà enchanteresse Sylvie ! Je suis désolée pour cette longue liste, je ne suis qu’une vieille droguée 😉 .

  3. Kuusi !
    Enfin, c’est ce que je retiens de tes photos !
    Tout ce que tu as partagé m’a donné envie de relire Le lièvre de Vatanen et autres romans d’Arto Paasilinna, de boire de la vodka en sortant du sauna, d’écouter les chants des Samis (j’avais été fascinée par un documentaire sur ce peuple, leur culture, leurs traditions préservées et renouvelées).
    En tout cas, ton enthousiasme faisait plaisir à voir, ça doit être chouette de voyager avec toi !

    1. 6 Sabrina ? C’est la traduction que m’ont donnée Google et Linguee.

      Oh mais je ne connaissais pas ce roman, tu me donnes envie de le lire, ou de regarder l’adaptation ciné avec mes hommes. Du coup en faisant une recherche sur le yoik des samis, je viens de tomber sur un épisode de faut pas rêver à leur sujet. Ma soirée spéciale Aki Kaurismäki en rentrant de voyage n’ayant pas rencontré l’enthousiasme escompté, je vais quand même retenter ma chance avec mes hommes, insensibles à la douce folie burlesque du cinéaste finlandais.

      Uuvuttavaa. Je crois que c’est ce qui définit le mieux un voyage avec moi. 🙂

      1. Ah non, je voulais dire « sapin », pas « six »… Un homonyme ? Un manque de tréma quelque part ?
        Comme quoi, c’est vraiment une langue pas simple !

  4. löytö
    Surtout que mon mari a envie d’une destination comme celle-ci pour l’an prochain, donc je vais prendre des notes sur tes prochains articles! Visiblement, c’est très différent de la Suède que je connais un peu.

    1. C’est exactement ça Anne; une fois arrivée, j’ai réalisé à quel point je connaissais peu la culture finlandaise. J’y allais pour les paysages et j’ai été scotchée par le reste aussi. Je suis déjà allée au Danemark, Norvège, Islande mais ne connais pas la Suède. Une partie de la population finlandaise parle suédois mais il me semble que la culture finlandaise est quand même assez différente de sa voisine.

      La bonne nouvelle, c’est que le niveau de vie en Finlande est pratiquement le même qu’ici, les prix sont bien plus doux que dans les autres pays scandinaves que j’ai visités.

  5. yllättävä !
    Je remets mon mot ici pour mettre toutes les chances de mon côtés pour cette belle surprise que tu nous ramènes.
    Merci encore de partager tant de belles adresses au fur et à mesure de tes visites

    1. D’autant que c’est un très joli mot Bsimian, et qui correspond parfaitement à ce que j’ai ressenti là-bas.

      J’ai envie de faire une grande carte d’Helsinki, comme celles de cracovie, Amsterdam ou Londres mais je ne sais pas si ça intéresserait grand monde ?

  6. Luonto, jarvet, metsä,
    c’est ce que je retiens de ces semaines ou j’ai voyagé au gré de tes stories, sans bouger de chez moi !
    Et, coïncidence (ou pas), je viens de lire « Le lièvre de Vatanen »

  7. Oui Paule-Marie, c’est vraiment cette nature en format xxl, ce vert et bleu à perte de vue qui m’ont stupéfiée. On a beau avoir vu des images avant d’y aller, c’est très impressionnant en vrai. Ce sentiment de plénitude quand tu te baignes seule dans un lac immense <3.

    Merci pour vos conseils, Philéas cherche l'adaptation ciné du roman pour qu'on le regarde ensemble.

  8. Maaginen !
    En tout cas c’est ce qui ressort de tes belles photos !
    Merci pour ce petit concours, moi qui viens chez toi presque chaque jour mais ne commentes jamais !
    Félicitations au preneur d’images dronesques !

    1. C’est mignon; le premier mot finnois dont je devine sans l’aide de Google traduction ce qu’il peut bien vouloir dire !

      Merci MarieDesAlpes; on était 2 sur ce coup-là, certaines photos sont de moi – petit à petit je finis par apprivoiser Dumbo et ne tremble plus quand je le vois loin de moi.

  9. La Finlande me fait rêver depuis longtemps. j’avais adoré la Norvège il y a vingt cinq ans . Je rêve D’Islande, de Finlande, de Norvège, ce qui est assez rigolo quand on sait que je suis une grande frileuse. Mais ces paysages me font l’effet d’un apaisement immédiat. J’adore la photo que tu as postée sur ton Instagram avec Philéas en contre jour devant l’immensité et la beauté des paysages finlandais.

    1. J’avais embarqué pull fin, pull épais et imper pour toute la famille, ce qui remplissait une bonne partie de notre valise Bobette. Finalement, je n’ai dégainé l’imper qu’une fois, et les pulls jamais. Il a fait entre 26 et 30° chaque jour en Finlande, les finlandais n’avaient jamais vu ça. D’ailleurs l’eau des lacs ou de la mer était à la même température que ma Méditerranée. Encore un petit effort pour réchauffer notre planète et on mettra de la clim’ en Laponie ;-).

      J’étais contente que Philéas me dise oui pour publier cette photo-là; il n’aime pas trop apparaître sur mon compte. Mais ce moment-là, seuls face à cet immense lac, ses îles puis la Russie était juste magique !

      Mais du coup, il me manque ton mot finnois ! 😉

      1. Je t’avais poste mi mot finnois sur Instagram !

      2. Et t’en poste un autre : rauhoittava, enfin je crois que ça colle ! Il a eu raison de dire oui Phileas d’autant que l’on reconnaît juste sa silhouette !!

  10. Joulupukki ! Ça dit bien la Finlande, non ?
    Je travaille l’homme au corps pour tenter un échange l’an prochain. Bon, pour l’instant, tout ce qu’il me répond c’est « moustiques » !

    1. Héhé Yanne, ça c’est fûté ! Dis, crois-tu qu’il ait une bibliothèque pour instruire ses lutins ? 😉

      Mais non voyons, c’est bien moins pire que dans les Highlands, ou même par ici.

  11. Je joue aussi sur le blog avec un nouveau mot: kunnioittaminen.
    Respect la nature, de l autre, des aménagements mis à la disposition dans les parcs que chacun utilise et laisse comme il l a trouvé pour le suivant. J ai beaucoup aimé les valeurs de ce pays que vous nous avez fait découvrir.

    1. C’est un mot très juste et une valeur que j’ai ressentie partout où nous sommes allés, c’est vrai. Voilà un fil conducteur évident tout au long de ce voyage, pourtant je n’y avais même pas pensé.

  12. Maisema! Comme d’habitude, tes voyages me font rêver ❤️
    Merci pour ce billet, c’est toujours un réel plaisir de te lire

    1. Oh oui Deborah, ils sont grandioses ! Merci pour tes mots, ça me touche beaucoup et me donne de l’énergie pour continuer l’aventure ensemble <3

  13. kateus
    Eh oui maintenant j’ai ENVIE de découvrir ce pays ! Je pioche dans tes bonnes idées (location d’un bateau sur les canaux à Amsterdam, slackline en cadeau, …) alors je la sens bien, moi, la Finlande.

    1. Désolée Magwel ! Mais rêver de voyager, c’est déjà s’évader un peu, n’est-ce pas ? 😉 Mais voilà une chouette idée de cadeau pour l’anniversaire de Virgile bientôt ! Je te confirme; piloter un bateau sur les canaux d’Amsterdam, c’est juste génial ( dit la fille qui cherche comment convaincre son homme d’y retourner – j’aime cette ville, un point c’est tout ! ).

  14. Karhunkierros. 82km de nature, d’efforts, de feux de joie, de rencontres (et de moustiques). Et une magnifique demande en mariage, entre les rennes et les champs de myrtilles.

    1. Les photos que j’ai vues de ce sentier sont fabuleuses Marie ! Ce doit être une aventure fabuleuse que de se retrouver là-bas, pouvoir marcher tard avec ce soleil qui n’en finit jamais de se coucher, cueillir plein de myrtilles en chemin et faire de grands feux le soir. Un vrai rêve !

  15. Bonjour,
    Je dirais Rytmejä, à prendre au sens de rythmes de vie en fonction, adaptés au rythme de la nature (cycles des saisons, temps jour/nuit…).

    J’aimerais beaucoup découvrir les pays scandinaves, et maintenant la Finlande en particulier. Nous pensons essayer l’échange de maisons pour avoir les moyens de réaliser ce type de séjour. C’est là que je me rends compte que ton blog me fait évoluer!

    1. Oh mais voilà un second mot dont je devine le sens toute seule Céline; c’est un truc qui me manque un peu dans ce grand sud où je vis. Ici la nature change peu en fonction des saisons et les paysages sont toujours à peu près les mêmes. Ça me plairait d’expérimenter un vrai hiver !

      Oui, je pense que l’échange est une excellente solution pour envisager de telles destinations – quoique la Finlande est bien moins chère que les autres pays scandinaves. 😉

  16. J’ai passé deux petites journées à Helsinki pour prendre le bateau vers St Petersbourg. C’était bien trop court, mais l’aperçu de la ville que j’ai eu m’a enchanté et j’ai trouvé la ville överraskande ! La ville pourrait ressembler aux deux autres capitales scandinaves avec ces îles où on passe facilement une journée, mais j’ai trouvé l’atmosphère bien différente d’Oslo ou Stockholm (que je connais toutes les deux beaucoup mieux), j’ai été également surprise par l’architecture de certains bâtiments aussi.
    Pour le finlandais, une Estonienne m’a dit que ça ressemblait beaucoup à l’estonien.

  17. Lakritsi !
    Parce que je rêverai de goûter ces glaces façon béton la réglisse !
    Et oui le peigne à myrtille, je vais le reconvertir en peigne à cassis ! Ou à mûres : je suis tjrs outre manche et j’envisage de faire des confitures avant de rentrer tellement y’en a plein !!!!
    Connais pas les moomins moi…
    Et effectivement si tu ne connais pas pasilinaa vas-y tu ne vas pas regretter : il aurait pu inventer la peinture mat satinée velours, c’est-dire !!!!

  18. Ayant vécue en Filsnde pour les études, je dirai le « sisu » mais qqchose de plus personnel disons: « minä tykkäan saunasta » car le sauna c’est VRAIMENT une institution où les barrières sociales sont baissées.
    Dis moi, y a t-il du salmiakki dans ton petit colis 😛
    Des bises

  19. Rauhoittava !
    J’ai beaucoup aimé suivre ton séjour en Finlande, et comme toujours les photos étaient magnifiques – mention spéciale à celles prises avec le drone !
    Merci pour cet article très intéressant, c’est toujours chouette de lire ton blog.

Laisser un commentaire