conseils pour un voyage en avion

15 conseils pour un voyage en avion serein

Aaaaah ! Partir au bout du monde, on est nombreux à en rêver. Mais avant d’arriver à destination, il faut d’abord passer par la case voyage en avion pendant de longues heures. Et pour la majorité d’entre nous, ça signifie être entassés dans l’espace confiné de la classe économique .

Au fil des années, j’ai élaboré des stratégies qui rendent les vols plus agréables . Voici toutes mes astuces testées et approuvées pour rendre mon voyage en avion plus confortable . Avec ces conseils pratiques simples à mettre en œuvre , prendre l’avion pour un vol long courrier sera tellement plus cool .

Je vous explique ça ?

Voyage en avion avec une compagnie low cost

Si vous voyagez avec une compagnie low cost , j’ai fait un article dédié : mes astuces un voyage en avion avec Ryanair .

les photos de cet article sont issues de Unsplash

Avant de voyager en avion

Pour que votre voyage en avion soit confortable , la clé est d’ anticiper . Du choix du siège aux divertissements à bord en passant par les formalités, voilà tout ce qu’il faut prévoir bien à l’avance pour prendre l’avion sereinement :

Choisir sa place à l’avance

La plupart des compagnies permettent maintenant de choisir sa place à l’avance , souvent dès que vous réservez vos billets . C’est l’occasion de choisir votre siège préféré et si vous ne voyagez pas seul de vous assurer que vous serez tous ensemble. Le site Seatguru est une mine d’informations pour vous aider à choisir votre siège. Pour chaque vol, Seatguru vous conseille les meilleures places.

Attention toutefois ; certaines compagnies compagnies facturent des frais supplémentaires en fonction du siège choisi. Penser à vérifier ce point avant de réserver votre vol ; cela peut influer sur le choix de votre compagnie aérienne.

Couloir ou hublot , quel siège choisir ?

C’est une choix très personnel. Voici les avantages et inconvénients de chaque siège :

avantages du siège côté couloir

Le siège côté couloir vous permet de bouger plus facilement sans déranger les passagers assis à côté de vous. On peut ainsi aller aux toilettes ou accéder au coffre à bagage plus facilement. Il permet aussi d’étendre ( un peu ) ses jambes et épaules dans le couloir et offre ainsi un gain de place supplémentaire aux grands gabarits .

défauts du siège côté couloir

Le siège côté couloir est plus sujet aux chocs lors du passage de passagers ou personnel dans le couloir. Enfin, vous devrez régulièrement vous lever pour laisser passer les passagers assis à côté de vous.

avantages du siège côté hublot

Assis dans un siège hublot , vous serez plus tranquille . Vous pourrez regarder par le hublot et vous appuyer sur la cloison pour dormir.

défauts du siège côté hublot

Vous serez limité dans vos déplacements. Si le passager assis côté couloir s’est endormi, vous devrez le réveiller pour pouvoir passer.

choisir son siège en avion

Mes conseils pour choisir votre siège en avion

  • réservez votre siège dès que possible si cette option est gratuite

  • avant de choisir votre siège, pensez à vérifier le plan de cabine sur setguru.com , qui vous donnera des renseignements précieux pour éviter les mauvais sièges
  • les sièges à l’avant sont généralement les plus recherchés – réservez bien à l’avance si vous souhaitez être assis à l’avant
  • si vous ne craignez pas les turbulences ( qu’on ressent plus fort à l’arrière ), les sièges situés à l’arrière sont un bon choix pour voyager en avion : situés près des toilettes et cuisine, ils sont pratiques, généralement moins occupés, et permettent de débarquer rapidement à l’arrivée
  • attention toutefois : évitez systématiquement la dernière rangée de sièges dont les dossiers ne s’inclinent pas complètement
  • couloir ou hublot, à vous de choisir en fonction de vos préférences
  • si vous voyagez à deux ou plus, je vous conseille de choisir au moins un siège côté couloir pour faire bouger votre groupe plus facilement

Choisir son siège quand on voyage en avion avec des enfants

Je vous en parle plus longuement dans mon article dédié – vous y trouverez notamment plein de conseils pour prendre l’ avion avec un enfant .

Si vous faites un voyage en avion avec un ou des enfants , je vous conseille de bien étudier le plan de cabine pour faire le meilleur choix. Sur un vol long courrier à bord d’un gros porteur, la rangée centrale de 4 places peut être particulièrement intéressante pour une famille de 4 : les parents ont ainsi deux accès aux couloirs. Mais si votre enfant a envie d’être assis côté hublot , on peut aussi opter pour la rangée de côté, de 3 sièges et asseoir l’un des deux parents de l’autre côté du couloir. Cela peut permettre de souffler à tour de rôle en se répartissant les heures de vol et ainsi arriver en meilleure forme.

confort en avion

Vérifiez le confort à bord à l’avance

Le niveau de confort à bord d’un avion varie non seulement en fonction de la compagnie – mais aussi de l’appareil. Attention : tous les avions d’une compagnie aérienne ne présentent pas le même niveau de confort . Penser à vérifier ces renseignements avant de réserver votre billet sur le site de la compagnie aérienne ou sur airlinequality.com qui compare toutes les compagnies aériennes – bien pratique pour éviter les mauvaises surprises lors d’un voyage en avion .

En fonction de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyager, vous passerez d’un siège basique avec tous les suppléments payants sur une compagnie low cost au grand luxe : serviette rafraichissante au décollage, repas et snacks gastronomiques, centaines de films disponibles , masque pour les yeux et brosse à dent offerte. Ne vous fiez pas forcément au nom de la compagnie ; certains noms prestigieux cachent des services basiques.

N’oubliez pas de vérifiez le niveau de confort avant de partir pour prévoir le matériel nécessaire pour rendre votre voyage en avion confortable – sans vous alourdir inutilement .

Vérifier les documents nécessaires pour voyager

Je sais, ce conseil peut paraître évident mais combien de gens ont du annuler leur voyage en avion faute de passeport ou visa ? Vérifiez ces informations non seulement au moment de réserver . Mais pensez aussi à les re-vérifier quelques semaines avant votre départ -> ça peut changer entretemps ( oui,  ça sent le vécu ) :

  • Ai-je besoin d’un visa ou autorisation de voyage ?
  • Si oui, à demander avant de partir ou sur place ?
  • Puis-je voyager avec une carte d’identité ou me faut-il un passeport ( penser à vérifier la date d’expiration ) ?

Enfin, pensez à numériser vos pièces d’identité pour en garder une copie sur votre téléphone et boîte email au cas-où. En cas de perte ou vol, ça vous sera très utile.

Faire l’enregistrement à l’avance et mettre sa carte d’embarquement sur son téléphone

En faisant l’ enregistrement à l’avance avant de partir à l’aéroport vous gagnerez du temps. La plupart des compagnies le proposent aujourd’hui sur leur site web. C’est très simple : il suffit de remplir les informations de votre pièce d’identité et répondre aux questions de sécurité. La carte d’embarquement papier est peu à peu en train de disparaître. Pour ma part, je préfère mettre ma carte d’embarquement sur mon téléphone , ainsi pas de crainte de la perdre.

Préparer ses bagages

Préparer sa valise cabine

Attention, une perte , retard ou vol de bagage peut arriver. Ou plus courant encore : un retard d’ avion . Ce serait dommage de gâcher votre début de voyage avec ça. Je vous conseille de garder l’essentiel avec vous et de mettre les choses indispensables pour votre voyage dans votre valise cabine :

  • tenue de rechange ( si vous n’avez pas la place, prenez au minimum sous-vêtements + t-shirt )
  • brosse à dent
  • produits de soins basiques ( à transvaser dans de mini bouteilles de moins de 100 ml )
  • médicaments
  • papiers importants
  • appareils électroniques ET leurs chargeurs
  • suivant votre destination : maillot de bain ( ce serait dommage de ne pas pouvoir profiter de cette plage paradisiaque qui vous attend )

Ça m’a plus d’une fois sauvé la mise en voyage !

Préparer sa valise en soute

Je vous conseille de voyager aussi léger que possible en choisissant des basiques adaptées à votre destination et qui se coordonnent facilement. L’expérience prouve qu’on prend toujours trop de vêtements avec soi. Si votre valise est passe-partout, pensez à rajouter une décoration qui permet de la reconnaître facilement sur le tapis bagage ( autocollant, ruban adhésif ou ruban de tissu noué à la poignée ) .

Enfin, une astuce toute simple pour se faciliter l’arrivée : mettez dans votre valise en soute une petite bouteille d’eau + paquet de biscuit. Vous serez bien content de l’avoir en cas de petit creux une fois arrivé en évitant les tarifs prohibitifs des aéroports.

Au moment de partir en voyage en avion

Enfiler une tenue confortable

Si vous embarquez pour un voyage en avion long courrier , pensez à enfiler une tenue aussi confortable que possible : des matières naturelles douces au toucher – des coupes qui ne serrent pas. Prévoyez un pull : il fait en général 20 à 22° dans un avion en vol. Au bout de plusieurs heures d’inactivité, vous risquez d’ avoir froid.

On oublie le jean qui serre à la taille, chemise à col qui enferme la gorge et veste cintrée – on dit oui au combo legging , t-shirt et pull doudou.

Mon astuce pour faire un voyage en avion confortable consiste à partir avec une tenue habituelle de voyage puis me changer dans les toilettes de l’aéroport juste avant de monter dans l’avion? J’enfile un legging + t-shirt qui me serviront ensuite de pyjama pendant le reste du voyage. Pour Virgile pareil : quand on part tôt ou tard, hop, en pyjama !

astuce pour prendre l' avion

Penser aussi à des chaussures confortables

Attention : les pieds gonflent en avion . L’idéal est de se déchausser une fois à bord pour voyager confortablement – tout en étant capable de remettre ses chaussures ensuite. Prévoyez des chaussettes chaudes que vous pouvez salir. Évitez donc de mettre des chaussures serrées, montantes, des baskets qui puent et que vous n’oserez pas enlever. Du coup m’arrive souvent de prendre l’avion en sandales + chaussettes . La classe tu l’as. Ou pas.

Enfin, si vous avez des problèmes de circulation sanguine, n’hésitez pas à porter des bas de contention lors d’un voyage en avion . Votre médecin pourra vous en prescrire.

Boire suffisamment

Attention, l’ air est très sec à bord . Il est conseillé de boire 1 l toutes les 3 h quand on voyage en avion pour compenser la déshydratation. Le mieux est de boire de l’eau, en quantités importantes. Pour éviter de multiplier les gobelets en plastique, pourquoi ne pas emporter votre gourde à remplir à bord ? Ainsi, vous pourrez boire à volonté.

Si vous emmenez une bouteille ou gourde, pensez à la vider avant de passer les  contrôles de sécurité à l’aéroport.

Vous pourrez ensuite la remplir une fois les contrôles de sécurité passés.

Prendre de la crème pour le corps

Si vous avez la peau naturellement sèche, pensez à prendre un petit tube de crème pour le corps . Attention : vous pouvez emporter en avion des liquides dans des contenants de 100 ml maximum .

Mes astuces pour rendre un voyage en avion plus confortable

Ne pas se dépêcher d’ embarquer

Si vous prenez un vol long-courrier qui dure de longues heures, l’ embarquement à bord de l’avion peut durer jusqu’à 1h30 dans un Airbus A380 ( qui embarque 700 passagers ). Alors mieux vaut ne pas monter à bord parmi les premiers pour éviter de passer encore plus de temps assis. Parce qu’une fois que vous serez installé, impossible de bouger jusqu’à ce que l’avion ait fini de décoller, ce qui rajoute encore 30 min de vol.

Surtout si vous voyagez avec des enfants, je vous conseille plutôt  de profiter du temps de l’embarquement pour faire quelques étirements et marcher un peu , histoire d’éviter de rester statique longtemps. Vous serez déjà assis suffisamment longtemps une fois à bord.

En vol , bouger dès que possible

Une fois le signal « attachez vos ceintures » éteint, vous n’êtes pas obligé de rester assis pendant le vol. Il est recommandé de se lever au moins une fois toutes les 2 h pour activer la circulation sanguine et éviter le risque de phlébite. Devant les toilettes ou dans la cuisine à l’arrière de l’avion, vous trouverez un petit espace où vous pourrez faire quelques étirements pour vous détendre. Si vous ne pouvez pas vous lever, faites quelques exercices de gym assis en bougeant vos jambes et bras – nombre de compagnies proposent sur l’écran de divertissements quelques exercices simples à reproduire sans gêner les autres passagers.

La règle est simple : sur un vol long-courrier, il faut se lever en moyenne 10 min toutes les 2 h et boire un verre d’eau par heure. C’est essentiel pour arriver à destination en forme. 

Régler sa montre sur l’heure d’arrivée

La meilleure manière de lutter contre le décalage horaire dès le voyage en avion est de régler sa montre sur l’heure à destination dès qu’on monte à bord. Ainsi, votre corps a le temps d’apprivoiser cette nouvelle heure en se calant dessus le plus tôt possible.

Essayer de dormir

Je sais, peu d’endroits sont aussi peu confortables qu’un avion pour dormir. Et avec la généralisation des écrans de divertissement, il est très tentant de passer un vol à regarder des films. Pourtant, dormir reste le meilleur moyen de ne pas arriver complètement explosé de fatigue à destination. Et si vous n’avez pas le temps de voir tous les films qui vous tentent, j’ai une bonne nouvelle : vous pourrez les regarder au retour. Alors éteignez cet écran et offrez-vous un peu de repos .

Mes indispensables pour un voyage en avion

Quelques accessoires peuvent vous simplifier la vie lors d’un voyage en avion . Voici mes indispensables :

batterie externe telephoneadaptateur casque avion
batterie externe pour mon téléphone portable

C’est en voyage que je sollicite le plus mon téléphone. Il me sert tour à tour de GPS, appareil photo, pour retrouver mes réservations. Bref, comme je vous l’explique dans mon guide des meilleures applis de voyage , mon téléphone est un véritable couteau suisse qui m’aide à me simplifier les voyages. A condition d’avoir de la batterie, bien sûr.

Peu de compagnies permettent de recharger ses appareils à bord. Du coup, je prévois toujours de prendre avec moi une batterie externe. J’ai depuis longtemps ce * modèle-ci qui combine plusieurs atouts : une bonne capacité, petit format qui tient dans mon sac, joli design en alu et solide en cas de choc. C’est mon indispensable en voyage.

adaptateur pour mon casque

Voyager en avion peut être long ; alors c’est l’occasion de regarder des films, écouter des podcasts ou de la musique. Mais les écouteurs fournis par les compagnies aériennes sont très basiques. Désagréables à porter, ils protègent mal des bruits ambiants. Ils grésillent souvent, et parfois ne marchent carrément pas.

Je préfère emmener mon propre casque avec moi. Seul hic : il faut penser à prévoir un * adaptateur pour les prises avion . Ce petit accessoire permet de brancher une prise jack dans les prises standard en avion et de profiter de l’offre de divertissement sur l’écran avec son propre casque. Un vrai confort en plus !

contenant liquide avion
valise trunki
Mini bouteilles pour mes produits de soin

La taille des produits liquides admis en cabine est limitée à 100 ml et vos produits de beauté doivent tenir dans un sachet plastique transparent. Oubliez donc jolie trousse de toilette et flacons xxl. La bonne solution pour voyager en avion consiste donc à acheter des *mini bouteilles vides que vous remplissez avec vos produits habituels. Ainsi, vous pourrez les prendre en cabine tout en évitant d’encombrer vos bagages .

valise trunki pour vos petits

Si vous partez voyager en avion avec de jeunes enfants , les déplacements dans l’aéroport peuvent être fatigants pour eux : queue pour l’enregistrement, puis contrôles de sécurité, pièces d’identité, marcher jusqu’à la porte d’embarquement . Tout cela prend facilement 2 h et ce peut être source d’énervement pour nos bouts de chou. Pourquoi ne pas transformer ça en jeu ? Cette * valise format cabine, bien logeable, se transforme en porteur. Ainsi vous pourrez tirer votre enfant à travers l’aéroport pour les longues distances. Une fois dans la queue, il pourra jouer à la tirer lui-même. C’est une valise magique qui simplifie les voyages avec les enfants de 2 à 6 ans environ ( elle peut supporter jusqu’à 50 kg ).

 

 

*: liens affiliés

J’espère que mes astuces rendront votre voyage en avion plus agréable . Je vous assure, ces petits détails changent tout. Voici une photo à épingler sur pinterest pour retrouver cet article facilement :

Et vous, quelles sont vos astuces pour rendre votre voyage en avion confortable ?

 

24 comments

  1. Les bas de contention pour ne pas avoir les jambes lourdes et éviter les risques de phlébite!!!

    1. Oui Anne, j’en parle dans l’article – et il faut penser à les enfiler une a deux heures avant de décoller et se retenir de les enlever juste après l’atterrissage. Mais cela ne dispense pas de se lever aussi régulièrement pour activer la circulation sanguine et quand c’est impossible de faire quelques exercices de gym assis sur son siège. 😉

  2. Waouh ! J’ai vraiment la sensation que cet article a été écrit pour moi ! Soyez sympa, ne me détrompez pas ! Je suis donc allée vérifier la compagnie sur laquelle je vole et damned, les commentaires sont terrifiants ! Bon, je me dis qu’avec une escale de 5 heures, il y a peu de risques pour que nos bagages ne suivent pas. J’ai les adaptateurs pour les écouteurs, je me tâte pour la batterie portable, mais apparemment les Airbus 330 ont une alimentation. Par contre, j’ai un énorme problème : je ne possède pas de leggings ! Je pensais voyager en robe plus veste et chaussettes d’avion (la classe, comme tu dis) mais si j’ai froid aux jambes, hein ? Emporter un collant ? Qui a déjà essayer d’enfiler un collant assise en classe économique ? Bon sang, si j’avais beaucoup de sous, je crois que c’est la seule chose que je changerais à mon train de vie : je voyagerais en business !
    Remarque, le collant de contention, enfilé à quatre heures du matin, ça tient chaud ET ça évite les phlébites. Pas sûre d’assumer le look sous la robe, par contre…
    Mes astuces : des bonbons (je n’en mange jamais alors ça change), des casse-têtes à résoudre avec papier-crayon, des séries dans l’ordi, une liseuse, des galettes au chocolat, un coussin gonflable, une étole en laine et soie. Ma crainte : je suis victime de crampes dans les pieds et les jambes très fréquentes et j’ai très peur que ça m’arrive coincée dans un siège exigu.
    Nous nous envolons samedi matin ! See you !

    1. Oui Yanne, cet article était pour toi ( c’est plus simple d’écrire ce genre de gros pavé en pensant à une personne précise ). Je sais que tu pars dans quelques heures et c’était ma meilleure motivation pour enfin finir ce gros guide hier soir 😉 .

      Je prends TOUJOURS au minimum t-shirt de rechange + culotte et brosse à dents avec moi – un avion ou bagage en retard n’est pas si rare que ça . Et puis ça arrive aussi de renverser son plateau-repas en vol 😉 . Je préfère ne jamais compter uniquement sur l’alimentation en vol; combien de fois suis-je tombée sur une prise qui ne marche pas ? ( La moitié du temps, c’est le cas ).

      Je dois t’avouer que ça fait longtemps que j’ai renoncé a être glamour en avion – l’essentiel est d’arriver autant en forme que possible. Oui, il faut absolument bouger un maximum en vol; à toi les exercices de gym tout à l’arrière, dans la kitchenette du fond. Entre la porte des toilettes et le steward qui somnole, on trouve toujours un petit espace pour se faire un ou deux asanas.

      Bon vol Yanne ! <3

      1. Merciiiii !
        Bon, pour enfiler les bas deux heures avant c’est loupé parce qu’on doit être à l’aéroport à quatre heures du mat’ (nooooon !) et qu’il faut les enfiler encore couchée ! Je viens de tester ceux que j’avais achetés pour la Chine il y a, outch, quinze ans et, no way que je supporte ce truc pendant 17 h ! Par contre, ça fait une silhouette du tonnerre ! Donc pas de bas. Mais je promets de me lever toutes les deux heures et de faire des étirements. Si je ne suis pas coincée entre deux râleurs. Je note la bouteille vide dans le bagage à mains. Et la petite culotte et les médocs. Le reste (T Shirt pour dormir et mini trousse de toilette) est donné en cas de retard de bagages. Et je prévois le tote bag pour mettre le kit de survie dans le bagage à mains au cas où, sur le premier vol vers Madrid, ils me le collent en soute. Ils nous ont déjà fait le coup !
        Tu pourras suivre mes aventures au jour le jour si tu en as l’envie !

        1. Yanne, tu me promets d’abandonner les râleurs à leur triste sort d’aller causer avec le charmant steward au fond de la cabine en faisant quelques asanas ?

          Bon vol !

  3. Tu as répondu à ma question : une carte d’embarquement virtuelle… mais heu et la panne de batterie ? Ok t’as réponse à tout.

    Pour le kit de survie dans le sac à main : je sur-valide, j’ai eu trop de retard de valises… et je rajoute aussi le maillot de bain. Je me rappelle d’un voyage pro en bulgarie par 40 ° en mai… pas de valise. Qui c’est la fille qui a passé 4 jours en jean, qui a passé son temps libre à courir après un marchand de culottes pendant que les autres se prélassaient à la piscine de l’hotel ou mieux sur les plages de la Mer noire ? Hein ? – Oui parce que j’ai pris des vols intérieurs : donc ma valise me suivait avec toujours un jour de retard : je vous jure faut au moins une secrétaire particulière pour régler les soucis de « Votre valise va être livrée à votre hôtel dans 2 h » « Ah cool… » « Non finalement elle sera livrée ce soir » « non mais attendez, l’hotel de Sofia ou celui de Varna parce que moi je suis déjà partie à Chomoldu-les bains »… cauchemar – parce que bien sur de secrétaire personnel(le) je n’ai point !

    Moi je suis du genre à m’abrutir de films. Parce que de toute manière c’est impossible de dormir dans un avion pour moi. C’est donc la méga galère… Et comme je voyage souvent pour le boulot, au delà de 4-5 h de vol, je viens la veille comme ça je pionce 12 h d’affilée en arrivant, quel que soit l’heure et le décalage horaire. J’ai passé 5 jours à Bangkok en total décalage car pour si peu de temps j’ai juste tenu compte de mon biorythme et de mes RDV de boulot : je sais pas comment ils faisaient à l’hôtel car je rentrais dormir toutes les 4-5 h environ, pour 2-3 h de sommeil : en vrai c’est méga rentable comme bio-rythme. Et quel que soit le moment : mon lit était tirs refait avec une orchidée sur le drap ! Je me suis demandée s’ils n’avaient pas une caméra dans la chambre ?

    Mon astuce pour les papiers (dit la fille qui a perdu plusieurs fois sa carte d’embarquement et son passeport à l’aéroport) : j’ai une petite pochette transparente et je range tout dedans en priorité TOUT DE SUITE après avoir tout sorti : ça me stresse tellement le tapis avec les rayons X ou tout mon barda est en vrac, ma ceinture et mes chaussures à chaque bout du taps et invariablement quelqu’un de pressé derrière moi : que maintenant je prends mon temps. Tout mon temps. C’est moi la fille chiante qui fait le bouchon. Et je demande une chaise pour renfiler mes pompes.

    Ah vive le bout du monde et les grands voyages !!

    1. Voyons Fanchette, je ne pars jamais sans batterie externe. Et en général, j’envoie aussi une copie des cartes d’embarquement à mon homme, comme on est deux à les dégainer à chaque contrôle.

      Côté bagages, Catherine donne juste en-dessous une astuce géniale pour ne plus jamais être pris au dépourvu ( enfin, à condition d’avoir au moins deux valises ).

      Oui, bien sûr; ça me paraissait tellement évident que je ne l’ai même pas marqué ; les papiers vont tous dans une pochette zippée et on range les passeports en premier après les contrôles ( quoique, je connais une fille qui avait laissé sa pochette magique dans le filet du siège dans l’avion à Bangkok – mais qui a réussi après un sprint mémorable à retourner au pied de l’avion pour la récupérer in extremis. Je ne divulguerai pas son identité, tellement c’est la loose pour une blogueuse de faire ça ).

      Entre Dumbo, appareil photo, batteries, ordis, tablette, casques, c’est toujours une plaie de passer les contrôles de sécurité. Du coup je dégage toutes nos caisses ( au minimum 5 ou 6 ) sur les tables plus loin pour ranger le barda tranquille. Je peux sentir les autres passagers me foudroyer du regard quand je commence à tout déballer.

  4. Comme Anne, je serais plus intransigeante sur les bas de contention dès qu’il s’agit de prendre un long courrier,certes ça tient chaud mais ça limite les risques d’embolie et puis j’opte pour le pantalon de jogging noir +tee shirt +sweat donc ils ne se voient pas . Toujours sur les bas de contention ,suis intarissable sur le sujet ! on peut en prendre avec les doigts de pieds à l’air ,plus faciles à enfiler et pouvoir gigoter des orteils en plein vol ce n’est pas mal !!
    Je plussoie pour la valise cabine qui contient une tenue de rechange adaptée au climat du pays d’arrivée et un maillot de bain .Votre valise elle est à Francfort elle arrivera demain matin par le 1er vol à 6h et c’est parti pour la négo du taxi qui va me l’apporter à l’hôtel…
    Dans 2 mois embarquement pour 26h de vol j’ai le temps de me préparer
    Bonne journée et bonnes vacances à celles et ceux qui bouclent les valises

    1. Oui Sylvie, tu as raison. J’en parle d’ailleurs dans l’article – mais après tout dépend de la durée du vol. De mon côté, jusqu’à 4 h de vol, j’ai tendance à oublier de les prendre. Mais pour un vol long courrier, c’est bas de contention systématiques. Et c’est important aussi de mettre des vêtements souples, qui ne serrent pas. Et surtout de se lever au moins une fois toutes les deux heures.

      Merci pour l’astuce des bas avec doigts de pieds à l’air; je dois m’en racheter une paire et vais voir si j’en trouve. 26 h de vol c’est beaucoup mais la destination en vaut vraiment le coup 😉 .

  5. J’ai tellement envie de prendre un billet d’avion et de partir à l’aventure en te lisant ! D’ailleurs, j’envisage en fin d’année d’aller passer quelques mois en Australie, j’en suis ravie !
    Merci pour tous ces conseils en tout cas, ils seront probablement très précieux pour pas mal de personnes !

    1. Quelle fantastique idée Charlène; si jamais tu en as le temps un fois là-bas, la Nouvelle-Zélande n’est plus loin et c’est aussi une destination fabuleuse !

  6. ce billet tombe à pic, parce que je suis en train de remplir les valises (on part lundi aux aurores pour l’Ecosse du grand nord, iles Orcades et Shetland,
    uUe chose est sûre, les bas de contention, indispensables même pour quelques heures, moi qui vais loin d’habitude (Japon, Vancouver ou autres) je puis te dire que c’est nécessaire! comme toi, j’ai une tenue de rechange, dans le sac cabine,
    mais j’ajoute un petit truc que je fais depuis quelques années : mon chéri et moi avons chacun une valise 70 L, partagée en deux par les filets, et je dispatche ses affaires et les miennes par moitié dans chaque valise.Ce qui fait qu’en cas de retard, de « perte » ou autre joyeuseté de la valise, on garde une moitié d’habits (bien sûr il faut récupérer au moins une valise)
    Voilà mon truc, sinon je plussoie à touts tes astuces. merci pour ton travail!
    et moi je préfère la place côté hublot, car je fais de nombreuses photos en vol, j’adore!!! (le chéri est toujours côté couloir ou au milieu !)
    Voili, bonnes vacances, et à bientôt!
    bises

    1. Tu me fais rêver Catherine; avec les Hébrides, ces îles font parties des destinations qui me font rêver depuis des années.

      Mais ton astuce est tout simplement géniale ! J’aurais tellement aimé y avoir pensé <3 ( le hic, c'est que bien souvent on a une valise à 4 ).

      Bon vol Catherine ! ( Si tu en as le temps et l'envie, j'adorerais savoir à ton retour comment sont ces îles en vrai - je ne les connait qu'à travers les romans de Peter May ).

      1. je ferai quelques billets sur les Shetlands et les Orcades, je t’enverrai le lien..ces iles m’ont fait penser à l’Islande, mais en moins vert fluo, sans glaciers et sans volcans, mais les paysages sont un peu dans la m^me veine..je viens de commander des livres de Peter May que je n’ai pas lus, les Hébrides m’attirent aussi énormément, mais j’ai peur des midges, qui sont terrifiantes en Ecosse et en Irlande..il n’y en a pas du tout dans les iles du nord..

  7. Merci pour cet article !
    Je ne connaissais pas seatguru, je note !
    Je n’avais jamais pensé au maillot de bain et tenue de rechange dans le sac cabine, très bonne idée !
    Et niveau chaussettes de contention je dirais que tous les adultes peuvent ou même devraient en mettre pour les longs courriers, pas juste ceux qui ont des problèmes de circulation ! C’est plus confortable et ça protège les jambes même si on est pas « à risque »
    Bonne soirée !

    1. Oui Solène, c’est un outil précieux pour préparer son vol; il suffit de rentrer n°de vol, compagnie et date et tu obtiens un plan détaillé de la cabine avec des infos sur chaque siège. Ainsi tu peux réserver ton siège en sachant à quoi t’attendre. Je l’utilise aussi pour connaître la longueur entre sièges, qui varie beaucoup d’une compagnie à l’autre et même voir les plateaux repas types.

      Oui, les bas de contentions sont une bonne idée pour des vols long-courriers – quoique mon homme n’en a jamais mis et cela ne semble pas le déranger. 😉

  8. Que des bons conseils ! On sort d’un voyage de plus de 24h, avec deux vols. On ne peut que confirmer tes dires 🙂

    1. Je vous souhaite un bon retour des Philippines Aurore; votre voyage avait l’air fantastique !

  9. Cool !
    Pas d’avion pour nous cette année mais je m’en souviendrai pour le prochain voyage !
    Merci !

    1. Merci E.mi.lit; et il y a aussi d’excellents conseils à piocher dans les commentaires pour ton prochain voyage en avion 😉 .

  10. Bien arrivés à Philadelphie stop pas de problème de circulation sanguine stop dormi au maximum stop bu beaucoup d’eau stop jetlag comme sur des roulettes stop

  11. J’aime beaucoup relire tes articles de voyage ( à la base je venais télécharger le calendrier de l’avent hein!) Pas mal l’histoire de se changer juste avant de prendre l’avion, je n’y avais même pas pensé… Et je viens de commander les petites bouteilles, je cours tout le temps après des vieux échantillons, mais là, c’est parfait et il y a plein de contenants! Merci!

Laisser un commentaire