Comprendre les USA : des idées de films , podcasts, livres et médias pour découvrir l' Amérique loin des clichés

5 médias , livres & podcasts pour comprendre les USA

Cet article est illustré par des tableaux d’Edward Hopper

L’Amérique fascine , autant qu’elle inquiète . On a grandi dans l’ombre de cet ogre transatlantique , dont le mode de vie s’est petit à petit imposé comme une référence mondiale . Mais finalement , que sait-on des USA ?

Comme la plupart d’entre nous , j’ai un rapport très ambivalent avec nos voisins . Une sorte d’attirance-rejet : j’ai à la fois conscience de l’influence énorme de ce pays sur ma façon de vivre , mes rêves & ambitions . Et en même temps , je peine à comprendre les USA .

C’est étrange quand même : jamais aucun pays n’a eu une telle influence sur le monde . Pourtant , on le connait peu en dehors des clichés habituellement véhiculés . Les USA sont un pays-continent , aux contours aussi multiples que les origines de ses habitants .

Je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner depuis notre  échange de maison à New-York . Mais cela n’empêche pas ma curiosité . Pour tenter de comprendre les USA , je multiplie les sources d’information : des romans de Philip Roth aux films des frères Cohen en passant par les documentaires de Michael Moore ou tableaux d’Edward Hopper , je ne rate jamais une occasion de découvrir de nouvelles facettes des USA .

Découvrir l' Amérique autrement

5 pistes pour comprendre les USA

Du coup , j’ai pensé que ce serait intéressant de partager ensemble des idées pour aborder l’Amérique autrement , à travers des revues , podcasts , médias ou films qui nous apportent un regard sensible sur les USA .

 

Revue America

L’Amérique décryptée par la revue America

C’est probablement le seul truc qui nous manquera de l’ère Trump . Pendant les 4 années de son mandat , America a décrypté en 16 numéros la société américaine .

Grands entretiens avec des figures emblématiques , textes d’écrivains , reportages photos : cette revue lancée par François Busnel , de l’émission La grande librairie est absolument remarquable . Ici , zéro pubs : imprimée sur un beau papier texturé , America ne fait aucune concession commerciale . C’est un objet rare créé par et pour les amoureux de l’Amérique , sans fard ni complaisance .

America n’est plus éditée mais on peut encore acheter ses anciens numéros , qu’on trouve aussi dans nombre de bibliothèques . Une lecture fascinante pour comprendre les USA .

Comprendre l' Amérique : 5 pistes pour découvrir les USA autrement

Illustration extraite de la revue America

L’Amérique m’inquiète en podcast

Le recueil de nouvelles éponyme de Jean-Paul Dubois a été adapté en  podcast  par France Culture . Durant 5 épisodes , on suit le voyage de Dubois à travers cette Amérique profonde oubliée des médias européens . Parti ausculter les USA dans les années ’90 pour le Nouvel Observateur , il en est revenu avec une galerie de portraits passablement barrés , qui témoignent des excès d’un pays en proie au tensions sociales sur lesquelles Trump surfera 20 ans plus tard .

Pèlerinages Américains , un podcast sur les traces des idoles américaines

C’est une lectrice , Chrisssine , qui m’a conseillé ce podcast sur instagram . J’ai eu un énorme coup de cœur dès le premier épisode . A 30 ans , Alexis Grardel est parti en stop à travers le pays à la rencontre de gens qui font des pèlerinages .  Que ce soit pour dormir dans le Magic Bus d’Into the Wild , en hommage à Martin Luther King ou un jeune skateur de Los Angeles , ces gens parcourent – comme Alex , des milliers de km pour marcher sur les traces de leurs héros .

 Pèlerinages Américains  ne ressemble à nul autre podacst : au fil des « rides » ( trajets en stop ) Alexis tend son micro à tous ceux qu’il rencontre , laissant le hasard le guider & sautant sur chaque occasion de vivre de nouvelles expériences . Dois-je vous préciser à quel point les américains sont toujours partants pour vivre des trucs hors normes ?

Pèlerinages Américains , un podcast pour découvrir les USA autrement

Alexis Grardel lisant des extraits de récits de Jack Kerouac sur sa tombe avec un autre fan rencontré sur place .

Bref, Alexis se retrouve à partager :

  • un bout de tournée avec un groupe funky
  • méditation au soleil levant à Twin Peaks en compagnie de skateurs
  • larmes des supporters des Lakers quelques heures après la mort de Kobe Bryant
  • messe dans la St John Coltrane Church
  • lecture d’écrits de Jack Kerouac sur sa tombe

A travers cet improbable road trip , Alexis Grardel dresse une galerie de portraits prise sur le vif , traçant les contours d’une Amérique hors sentiers battus , pleine de contradictions & terriblement attachante .

https://www.youtube.com/watch?v=MQyxG4vTyZ8&list=PLJ8cMiYb3G5dRe4rC7m8jDaqodjZeLzCZ&index=15

Vox , des vidéos d’actualité pour comprendre les USA

Vox fait partie de cette nouvelle vague de médias qui diffusent leur contenu exclusivement sur le web . On y retrouve notamment d’anciennes figures marquantes du Washington Post . Le résultat est très qualitatif , plus proche du Monde que de Konbini . Leur but est simple : faire du journalisme explicatif , en racontant l’histoire de ceux qui marquent notre époque .

Son site web offre une couverture classique de l’actualité – mais ce sont surtout leurs vidéos que je regarde . Toujours didactiques , elles s’adressent à un large public en synthétisant clairement les enjeux pour permettre à tous d’acquérir des clés pour comprendre le monde .

C’est rythmé , concis tout en développant chaque sujet traité de manière intelligente .

Vox me permet aussi de mieux comprendre comment les américains voient le monde : leurs vidéos commençant toujours par expliquer les bases , ça m’aide à saisir comment l’actualité est perçue aux USA . Ça a l’air simple dit ainsi, mais c’est pourtant loin d’être évident : pour mieux comprendre les USA , je dois commencer par cerner la manière dont américains voient le monde . Nos repères historiques , culturels ou économiques sont tellement différents : en regardant une vidéo de Vox , je comprends mieux pourquoi un sujet est abordé différemment de chaque côté de l’Atlantique .

C’est Philéas qui m’a fait découvrir ce média . Il m’avait notamment conseillé la série de vidéos Vox Borders , dans laquelle Johnny Harris enquête sur ce que les frontières reflètent des enjeux mondiaux . Comme à chaque fois , Philéas avait visé juste : j’ai trouvé ces vidéo passionnantes . Je n’aurais jamais pensé regarder le monde à travers se frontières , pourtant elles ont tant de choses à nous apprendre . Je vous recommande vivement cette série de vidéos , ainsi que d’autre faites par ce journaliste . En voici un exemple ( si vous n’êtes pas à l’aise en anglais, vous pouvez ajouter des sous-titres en français dans les paramètres de la vidéo – d’un clic elle est traduite ):

En demandant conseil à Philéas pour préparer cet article, il m’a aussi parlé de BEME News , le nouveau média vidéo de CNN destiné aux millenials . Je n’ai pas encore eu le temps de me pencher dessus mais les thèmes abordés sont très intéressants .

 

Les chroniques à mourir de rire de Bill Bryson

Je ne suis absolument pas objective sur ce coup-là : je suis fan des récits de Bill Bryson depuis que je suis tombée par hasard sur une de ses chroniques toute jeune . Ce journaliste spécialisé dans la vulgarisation scientifique ( option musculation des zygomatiques ) a commencé à raconter ses mésaventures d’américain exilé en Angleterre . Un de ses amis lui proposa alors de raconter son retour aux USA après 20 ans d’absence sous forme de chronique dans sa revue .

C’est délicieusement absurde et décalé , toujours juste et plein d’auto-dérision . Je me demandais si j’étais la seule à goûter au nonsense de Bill Bryson , alors j’ai commencé à lire son recueil Americain rigolos à Virgile en le couchant . Effet endormissant nul au possible : on était tous 2 pliés de rire hier en lisant ça .

Bill Bryson

Je doute que Laurence Pernoud approuverait mes méthodes éducatives ( mais après tout, who cares ? ). Par contre Bill Bryson a réussi le test haut la main : je te confirme que ses chroniques sont aussi validées par Virgile .

La Petite bibliothèque Payot a édité nombre de ses récits de voyage , mais je te conseille particulièrement Ma fabuleuse enfance dans l’Amérique des années 1950 & American Rigolos .

Florida project

Bonus : les films de Sean Baker

Philéas m’a aussi conseillé les films de Sean Baker , dont j’avais adoré The Florida Project, qu’il m’a fait découvrir . Ce réalisateur américain indépendant bricole avec 3 fois rien des films qui dressent un portrait sensible des oubliés du rêve américain .

J’espère que cet article te donnera des pistes pour mieux comprendre les USA , si c’est un sujet qui t’intéresse aussi .

Comprendre les USA : 5 films , médias , podcasts , livres & revue pour découvrir l' Amérique autrement

Et toi, quelle est ta relation à ce pays ?

Comment t’informes-tu pour comprendre les USA ?

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fanchette
Fanchette
29 avril 2021 19 h 23 min

Merci pour cette sélection.
Il y a plein de choses que je ne connaissais pas…
Mais…
Je suis une fan absolue de Bill Bryson ! C’est drôle car j’ai relu American Rigolo il y a quelques semaines et dans la maison ou j’ai récemment gardé un chien je suis tombée sur Into the Wood (traduit en français par Promenons nous dans les bois) : ça raconte son épopée sur l’Appalachian Trail, un des sentiers de grande randonnée les plus difficiles des US : à mourir de rire ! J’ai adoré. Vive Bill. D’ailleurs je ne connais pas ses chroniques australiennes…
Merci pour toutes ces pistes.

PS : Et Hopper… bon ben Hopper quoi ! Tu connais Winslow Homer ?

Isabelle
Isabelle
30 avril 2021 12 h 25 min

Trois voyages aux USA ces 4 dernières années, avec nos deux ados, nous sommes fascinés par les Etats-Unis et sous le charme de ses multiples facettes. C’est inexplicable : nous nous sentons bien aux Etats-Unis, mais attention nous n’y avons jamais vécu, et je pense que ce n’est carrément plus la même chose! Mais voyager aux USA et faire connaissance avec des gens là-bas nous a aidés à affiner notre regard sur ce pays.
Merci pour toutes ces pistes de découverte Daphné!!

Isabelle
Isabelle
Reply to  Daphné
6 mai 2021 12 h 41 min

Coucou Daphnée, oui ce sont les fameuses “contradictions” des Etats-Unis… Mais c’est un pays qui donne sa chance à qui veut la prendre.
Je suis allée à Montréal en 2019, trop peu pour la comprendre vraiment mais assez pour en découvrir quelques facettes… Je pense que je ne l’aurais pas aimée si vite si je n’avais pas lu tes articles avant de partir.

Sabrina - Et si le bleu
Sabrina - Et si le bleu
3 mai 2021 11 h 47 min

C’est marrant, mais les Etats-Unis ne sont plus du tout une destination qui me tente. La faute à Trump ? Au covid ? A un trop-plein d’USA dans les séries que je regarde ? Je en sais pas. Et pourtant, on est tellement imprégnés par la culture de ce pays immense. Ou du moins d’une partie de sa culture, par tous les médias, plate-formes, etc… Merci d’en proposer d’autres.

PS : Chez le marchand de journaux, j’ai vu un magazine de cinéma dédié à Wes Anderson, forcément, j’ai pensé à toi.