Des perles dans mon thé

Comment faire un bubble tea ? 

Connaissez-vous le bubble tea, ou thé aux perles, un concept étrange venu de Taiwan ? On a découvert ça en Thaïlande, où les échoppes à bubble tea se multiplient encore plus vite que les eaux détox ici. A vrai dire, on n’est pas très fan de tout ce qui est boissons gazeuses, alors on ne s’est penchés sur la question du bubble tea que tardivement. Quelle erreur, ces bulles en question sont des perles de tapioca, qui apportent une touche de texture fondante au thé glacé, absolument rien de pétillant ici. Mais comme la version thaï est invariablement très sucrée et plutôt chimique, j’ai voulu tenter l’expérience d’un bubble tea plus vitaminé. Le résultat ? Un bubble tea au thé vert, fraises gariguettes, basilic et trait de yuzu. Serait-ce le premier bubble tea provençal ?

faites glisser le curseur ci-dessous pour voir les deux images

Attention, le bubble tea est un peu déroutant au premier abord. La grosse paille permet de boire les billes de tapioca, qui fondent en bouche. J’en ai profité pour glisser de petits morceaux de fraises et de basilic pour parfumer le thé, un peu à la manière d’une eau détox justement. Mais alors, serait-ce en plus le tout premier bubble tea provençal aux vertus détox ? Décidément, Be Frenchie nous épatera toujours !

Pour les aventuriers de la cuisine, voici la recette du bubble tea aux fraises :

A acheter, à piocher dans vos placards

pour 4 grands verres de 40 cl

  • une poignée de thé vert
  • 12 fraises gariguettes
  • 8 feuilles de basilic
  • un peu de jus de yuzu – ou citron
  • 4 cuillères à soupe de sirop de sucre de canne – ou de sucre
  • 80 gr de billes de tapioca ( à acheter en supermarché asiatique )
  • 4 grosses pailles spéciales bubble tea, on peut en trouver ici , j’ai rapporté les miennes d’Amsterdam

Comment faire un bubble tea façon Be Frenchie ? 

  • préparer 1.5 l de thé vert, le laisser infuser, refroidir à température ambiante, puis refroidir au frigo
  • verser les billes de tapioca dans l’eau bouillante et suivre le temps de cuisson indiqué ( 5 à 15 min selon le type )
  • puis les plonger dans l’eau froide, et les égoutter
  • couper les fraises en tout petits morceaux, hacher le basilic
  • répartir dans les verres fraises, basilic et billes de tapioca
  • mettre un peu de glace pilée si vous en avez
  • rajouter thé vert, quelques gouttes de jus de yuzu, et le sirop de sucre de canne, ou sucre
  • et déguster frais !

Petit point technique concernant billes de tapioca et pailles

Vous trouverez des billes de tapioca dans n’importe quel supermarché asiatique. De base, elles sont blanches mais se vendent aussi colorées, voire noires, et on en trouve de différents diamètres. Prévoir dans ce cas une paille adaptée, c’est plus amusant. Si vous n’avez ni grosses billes de tapioca, ni pailles larges, pas de panique ! Des pailles standards et perles du japon feront aussi l’affaire.  

bubble tea detoxcomment faire un bubble teabubble tea à la fraisestrawberry bubble tea

Verdict ? Le mélange de textures est assez surprenant, mais très rafraîchissant et peu calorique. L’association fraise – basilic fonctionne toujours bien. Et parce que nous sommes intrépides, nous avons même fait passer notre bubble tea avec un mochi hawaïen. Tant qu’à se lancer dans l’expérimental, autant ne pas faire les choses à moitié, on est bien d’accord n’est-ce pas? Et comme il me reste plein de billes de tapioca, je vais pouvoir tester de nouvelles variantes – je serais bien tenté par un chaï bubble tea aux perles noires.

Avez-vous déjà testé ? Saviez-vous comment faire un bubble tea ?

D’ailleurs, quelle fut votre expérience culinaire la plus surprenante ?

this post was written by Daphne

 

S’abonner
Notifier de
guest
22 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Val Lao sur la Colline
Val Lao sur la Colline
14 mai 2016 11 h 18 min

Hou là lààà ! En effet c’est très spécial, cette boisson !
Je n’ai entendu parler du Bubble Tea que très récemment, c’est-à-dire depuis que ma fille est citadine : elle a découvert ça à Toulouse, où il existe aussi ce genre d’échoppes, mais je n’ai pas encore tenté l’expérience.
Difficile ici de trouver tout l’attirail nécessaire, mais je pense justement qu’à Toulouse c’est possible, donc j’essaierai de penser à me fournir lors de ma prochaine virée. On a le temps avant de penser au thé glacé ici, ce matin j’ai craqué et j’ai rallumé le poêle… Les Pyrénées sont planquées derrière un voile de bruine bien gris… On va dire que c’est bon pour notre potager version permaculture mis en place par mon homme et ma grande ces jours-ci.
Mention spéciale pour la scénographie de tes photos, toujours fraîches et Instagrammable Staïle 😉
Bon grand week-end à toi et ta petite famille

Val Lao sur la Colline
Val Lao sur la Colline
Reply to  Daphné
14 mai 2016 21 h 23 min

C’est tout nouveau nouveau, mais oui, en amont, le choix et l’emplacement des plants ou semis se sont faits les uns par rapport aux autres. C’est mon homme qui s’est lancé, poussé par notre grande, et il se prend au jeu : je ne te dis pas le nombre de vidéos qu’il a visionnées avant de commencer !
Côté esthétique, je ne dirais pas ça non… c’est parti pour être un grand foutoir… Pour les dégradés de légumes et feuillages étudiés, nous verrons l’an prochain, si ça marche…
Au programme : tomates (évidemment), courgettes, poivrons, artichauts, aubergines, ail, carottes, bourrache, concombre, melon, aromates, lavande, fraises, salades, oeillets d’Inde… Tout ça sur une butte comprenant diverses couches (copeaux de bois, carton, compost maison, herbes de tontes, et je ne sais plus quoi ni dans quel ordre), maintenue par un “cerclage” fait de planches de récupération (l’avantage d’avoir construit en bois), butte qui est à peine plus grande que 2 fois notre table à manger… Etrange étrange… Nous verrons bien !

Val Lao sur la Colline
Val Lao sur la Colline
Reply to  Daphné
17 mai 2016 0 h 36 min

Mais justement, essaie la permaculture ! Nous sommes vraiment très novices, donc je ne suis pas à même de te donner des conseils, mais il semble que nombre d’adeptes de la permaculture cultivent sous des climats très secs comme chez toi.
Nous avions un potager “classique”, avant notre déménagement, et une terre en or. Ce n’est pas le cas ici. C’est une nouvelle aventure.

Val Lao sur la Colline
Val Lao sur la Colline
Reply to  Daphné
19 mai 2016 10 h 19 min

Ici aussi c’est très en pente (sur la colline, donc). Pour une première, mon homme a avisé le seul carré de terrain à peu près horizontal, mais il parlait hier justement de créer, si ça marche cette année, un potager en espaliers l’an prochain ! Je ne crois pas qu’une véritable maçonnerie soit de mise, sans doute quelques planches suffiront.
Oui, ton escalier, je veux bien voir !

Mila
Mila
15 mai 2016 15 h 18 min

Comment avoir des bubbles sans les bubbles ! voilà un bon concept. Comme expérience culinaire déconcertante, j’ai testé récemment le vin jaune. Un peu vermouthé, très bizarre. Si vous servez du vin éventé à vos hôtes, dites “ah mais c’est du vin jaune ! ”
En sirotant un thé (sans bulles) une idée de test m’est venue :” quel livre pour cet été ?” Allez Daphné !

Morgane
Morgane
16 mai 2016 12 h 03 min

Je ne connaissais pas le bubble tea, à tester, surtout pour moi qui aime bien les trucs qui se mangent dans les trucs qui se boivent;-) comme le thé aux pignons Miam!! Sinon côté truc surprenant à manger, j’ai goûté les pancakes banane sirop d’érable et… bacon! Ben c’est bon. Trèèès bon… Mais faut dire que j’aime bien les trucs salés dans les trucs sucrés (et inversement) (ou alors j’aime tout) (nan j’aime pas tout)

Kantutita - Birds & Bicycles
17 mai 2016 11 h 27 min

Je n’ai jamais essayé le Bubble tea, mais tu m’as donné envie (avec tes super jolies photo en plus!!) . Surtout que comme toi je suis pas trop boissons gazeuses.
Je ne savais pas qu’on pouvait le préparer à la maison, c’est génial… À goûter donc ^^

sylvie
sylvie
22 mai 2016 18 h 39 min

bonjour,
je découvre votre blog via l’instagram de Rita, c’est une belle découverte ! J’habite aussi la ville romaine ! Je vais vite aller au supermarché asiatique acheté les billes de tapioca. Merci aussi pour les citations je vais me faire un auto cadeau fête des mères ! (sylviebor sur instagram)

Selki
Selki
24 mai 2016 7 h 50 min

Très tentant ce Bubble Tea dont je n’avais jamais entendu parler ! Mes filles étant adeptes du thé, m’en vais leur en concocter un cet été que je goûterai aussi bien que préférant le café (glacé, frappé etc).
Et m’en vais enquêter sur la permaculture 😉 Mais je sais déjà que si me lance à faire un truc, ce sera plutôt les pancakes bananes, sirop d’érable et bacon (et oukelle est la recette ?!!!!!) 🙂

Fredix
Fredix
10 avril 2017 14 h 26 min

On était faites pour se rencontrer ! J’ai découvert le Bubble tea à Londres ! J’ai cru m’évanouir tellement j’ai aimé ça ! Dans ceux que j’ai bus , il y avait en plus des perles de jus de fruit qui explosaient en bouche ! C’est une expérience à faire une fois dans sa vie ! Et ne parlons pas du chaï tea ! Bien chaud et bien sucré comme celui que j’ai bu dans le quartier indien de Singapour ! Ici je me le fais avec du thé noir, du poivre noir, du gingembre, de la cardamome et de la cannelle ou je l’achète ( Yogi tea, Mariage Frères). Connais-tu le Genmaïcha, un thé vert du japon ?