cité internationale universitaire de Paris

Visiter la Cité internationale Universitaire de Paris : faire le tour du monde sans quitter la capitale

Lors de mon dernier séjour express à Paris pour aider Philéas à trouver un appartement , nos recherches nous ont fait traverser la Cité internationale universitaire de Paris . Ça faisait des années que je n’y étais pas passée . Et pourtant : quel lieu fabuleux !

J’en parle dans mon guide de  Paris insolite  : elle fait partie de ces endroits magiques que peu de gens connaissent . La Cité internationale universitaire est suffisamment excentrée pour qu’on n’y passe pas par hasard , du coup peu de visiteurs font le trajet pour la visiter . Mais ceux qui font cet effort seront largement récompensés : c’est un témoignage architectural unique dans un écrin de verdure très préservé . On y découvre des bâtiments d’ architectes renommés , au style représentatif de chaque pays .

Visiter la Cité internationale universitaire de Paris , c’est faire un tour du monde architectural dans une Babel étudiante .

maison du cambodge à Paris

Maison du Cambodge

Pourquoi fut construite la cité internationale universitaire de Paris ?

A la fin de la Première Guerre mondiale , le gouvernement français décida de bâtir la Cité internationale universitaire de Paris dans un but pacifiste , en réaction aux horreurs de la guerre . L’idée était de réunir sur ce campus des étudiants venus du monde entier pour leur permettre de vivre & étudier dans les meilleures conditions possibles . 19 pays participèrent au projet dès l’origine , bâtissant chacun leur maison au sein d’un immense parc .

Dès les années 1930 , plus de 2500 étudiants de 52 nationalités y cohabitaient déjà .

maison des étudiants suédois à Paris

Maison des étudiants suédois

Histoire de la Cité internationale universitaire de Paris

Après la Seconde Guerre mondiale , la cité internationale universitaire de Paris connu un nouvel essor avec la construction de maisons supplémentaires qui doublèrent la capacité d’accueil . Depuis 2012 , la cité se réinvente en accueillant de nouveaux bâtiments grâce à l’extension de son terrain . Plusieurs pays se sont portés candidats pour participer au projet , dont la Corée du Sud qui vient d’achever

sa maison & la Chine qui a lancé un chantier à plus de 30 millions d’euros . La Cité internationale universitaire de Paris est plus que jamais l’enjeu de luttes d’influence diplomatiques , les pays étrangers ayant bien compris l’intérêt d’y être représentés . C’est un moyen de tisser des liens culturels forts tout en assurant sa présence à Paris et en promouvant sa culture .

Maison de la Corée à Paris

cité internationale universitaire de paris

Principes de la cité internationale universitaire

Dès le départ , le but fut de mixer des étudiants venus de pays différents pour leur permettre d’étudier et vivre ensemble . C’est pourquoi chaque maison doit accueillir au minimum 30% d’ étudiants étrangers . Dans une volonté hygiéniste au sortir de la Première guerre mondiale , il fut aussi décidé de construire la cité internationale universitaire de Paris au cœur d’un vaste espace arboré .

parc secret dans Paris

Le 3ème plus grand parc de Paris

Avec ses 34 hectares de verdure , c’est d’ailleurs le 3ème plus grand parc de Paris . Fidèle à son esprit d’origine , le parc abrite des arbres remarquables du monde entier . On y trouve 179 espèces d’ arbres différents , dont un séquoia géant , des tulipiers ou cèdres du Liban .

Le parc est en pleine mutation puisque 1500 arbres supplémentaires sont en cours de plantation pour en faire un des plus grands poumons verts de Paris intra-muros . Cette biodiversité est aussi un havre de paix pour les animaux : 52 espèces d’oiseaux nichent ici & on y trouve nombre d’insectes pollinisateurs .

maison du mexique à Paris

Une tour de Babel architecturale

Des architectes de renom furent appelés pour bâtir la Cité internationale universitaire de Paris . La plupart des maisons présentent une architecture typique de leur pays , mais certains bâtiments sont d’une architecture plus expérimentale .

Le collège franco-britannique semble droit sorti d’un tome de Harry Potter , la fondation Hellénique ne déparerait pas dans Athènes avec ses colonnes et chapiteau caractéristique tandis que la fondation suisse a tout misé sur les formes modernistes de Le Corbusier .

D’un bâtiment à l’autre , on change complètement d’ambiance . Traverser le parc de la Cité internationale universitaire de Paris , c’est comme faire le tour du monde en miniature .

lieu secret dans Paris

paris secret

Et ce qui rend l’expérience plus amusante encore , c’est qu’on entend parler toutes les langues ici : seuls 20% des étudiants qui logent dans la cité sont français .  141 nationalités se mélangent ici , dans une joyeuse harmonie . Mais les étudiants sont triés sur le volet et les logements ne sont accessibles qu’à partir du master .

Ceux qui ont la chance de vivre ici peuvent aussi bénéficier des nombreuses infrastructures de la cité : magnifique piscine Art Deco , complexe sportif , théâtres – tout est fait pour que les étudiants s’y sentent bien .

fondation suisse à Paris

Fondation Suisse

Les plus beaux bâtiments à voir

Prévoyez au moins 2 h pour visiter la Cité internationale universitaire de Paris . Le site est grand et les maisons sont espacées dans le parc . Parmi les plus beaux bâtiments, il y a :

Maison du Mexique

Bâti en 1953 par l’architecte Jorge Medellin , cet immeuble de style moderniste présente une immense fresque d’inspiration maya sur une de ses façades .

Maison du Brésil

Inscrite aux Monuments Historiques en 1985 , ce bâtiment résulte de la collaboration de Lucio Costa & Le Corbusier . Cet immeuble en béton repose sur 6 portiques qui dégagent l’espace au sol , préfigurant l’architecture de la Cité Radieuse , auquel ce bâtiment ressemble énormément , jusque dans les aplats de couleur des loggias .

Fondation Biermans Lapotre

Maison du Cambodge

Datant des années 1950, ce bâtiment intègre d’imposantes sculptures et bas-reliefs khmer sur sa façade principale . Deux imposantes statues de dieu-singe veillent sur l’entrée . Suite à des tensions entre étudiants , la résidence dut fermer en 1973 et resta fermée 30 ans . Laissée à l’abandon , elle se détériora jusqu’à ce qu’on décide finalement de la rénover entièrement en 2003 .

Maison des étudiants suédois

Inaugurée en 1930 par le futur roi de Suède , cette maison classique de style Gustavien semble droit sortie d’un conte de fées . Chaque détail rappelle son pays d’origine , comme si on était d’ un coup transposé dans la campagne scandinave.

Fondation Biermans-Lapôtre

Cette fondation destinée aux étudiants belges & luxembourgeois fut la première maison étrangère construite dans Cité internationale universitaire de Paris . Avec ses tourelles , briques , toits en ardoises et fresques , ce bâtiment situé à l’entrée de la Cité se distingue par son élégance très aristocratique .

Fondation Suisse

C’est en construisant son tout premier immeuble que Le Corbusier mit en pratique son principe de machine à habiter , expérimentant des techniques d’architecture moderne inédites à l’époque . On y retrouve les actes fondateurs de l’œuvre de Le Corbusier : pilotis , toit-terrasse , fenêtres en bandeau , façades et plans libérés des murs porteurs . A son inauguration en 1933 , c’était le seul bâtiment de la Cité à afficher une identité moderne . Inscrit aux Monuments Historiques depuis 1965 , le rez-de-chaussée se visite , permettant de découvrir la fresque que le Corbusier a peinte en 1948 pour réparer les dégâts causés pendant la Seconde Guerre Mondiale .

paris insolite : le chat de la fondation suisse

Chat de la Fondation Suisse

Mon avis sur la Cité internationale universitaire de Paris

Son éloignement du centre en fait une visite confidentielle : on ne tombe pas sur la Cité internationale universitaire en flânant par hasard . Mais sa proximité avec le parc Montsouris ainsi que les jolies rues de maisons d’artistes des 13ème & 14ème arrondissements ( voir mon guide de 150 lieux insolites à  Paris  ) en font une excellente idée de balade nature dans le sud de Paris . Malgré la proximité du périphérique , le parc est d’un calme apaisant . A noter : il est aussi très peu fréquenté , ce qui est un vrai luxe à Paris .

Quel bonheur d’explorer le parc de la Cité internationale universitaire de Paris à la découverte des maisons des différents pays . On se balade dans un espace piétonnier protégé de tout trafic . Les bâtiments émergent de la verdure , permettant de profiter pleinement de l’architecture sans être gêné par la moindre voiture ou aménagement qui gâche la vue .

On a l’impression de faire un tour du monde en explorant le parc . Si vous venez en période scolaire , vous entendrez parler des dizaines de langues différentes ici . Ce lieu prouve que différentes cultures peuvent vivre en harmonie et s’enrichir mutuellement . La Cité internationale universitaire nous montre que nos différences sont une richesse et un puissant moteur pour stimuler notre savoir . Une belle leçon d’humanisme qui 100 ans après la création de la Cité résonne avec l’actualité contemporaine .

Visiter la cité internationale universitaire de Paris : découvrir une Babel étudiante où faire le tour du monde sans quitter la capitale

Et toi , connais-tu la Cité internationale universitaire de Paris ?

Est-ce une visite qui te tente ?

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Yanne
Yanne
20 juillet 2020 9 h 09 min

Waouh ! Quelle belle idée ! Je le note ^pour mon prochain séjour parisien ! J’y trainerai l’un ou l’autre de mes enfants et pas de discussion ! Si j’avais su ! Au lieu de courir après des appartements parisiens, je leur aurais conseillé de postuler ! Merci pour ce super article, Daphné, je pense fort à toi.

Ellen
Ellen
20 juillet 2020 15 h 42 min

Coucou Daphné, merci pour ton partage ! Je pars la semaine prochaine à Paris avec mes trois minus et je cherchais des idées pour leur faire découvrir la capitale dans laquelle j’ai vécu 6 ans mais je connais finalement peu. A l’époque, je me contentais d’aller à la fac, à la BU et de rentrer sagement dans mon petit appart. Mes parents ont gardé notre pied-à-terre parisien mais je ne garde pas spécialement de bons souvenirs de cette période si bien que je repousse toujours l’idée d’un séjour là-bas. Finalement, c’est idiot. Je vais lire ton guide et essayer les endroits magiques et secrets que tu conseilles. Bonne journée Daphné et merci encore !

Ellen
Ellen
Reply to  Ellen
20 juillet 2020 15 h 44 min

Une petite question néanmoins
: peut-on visiter la cité internationale sans souci ? Y a-t-il des jours ou des créneaux où la visite serait interdite ?

Elli
Elli
Reply to  Ellen
21 juillet 2020 11 h 58 min

C’est tout le temps ouvert !

Ellen
Ellen
Reply to  Daphné
24 juillet 2020 13 h 20 min

Merci Daphné ! Tu m’as motivée ! J’ai réservé le Musée de l’Orangerie et le Château de Versailles pour la semaine prochaine. Nous irons également déjeuner au restau coréen de la Cité Universitaire et je vais peut-être prendre des billets pour la croisière sur le canal de l’Ourcq.

Elli
Elli
21 juillet 2020 11 h 58 min

Merci encore pour ce bel article

catherine
catherine
21 juillet 2020 17 h 03 min

ravie d’avoir lu cet article, je me promets d’aller visiter la Cité bientôt (l’homme devrait bientôt être bien plus libre, et comme nous pourrons loger facilement à Paris..)
merki Daphné!! bisou

Anne
23 juillet 2020 8 h 30 min

Que de souvenirs, des amis y vivaient quand j’étais étudiante!

Karoll
Karoll
31 juillet 2020 15 h 52 min

Voilà encore une pépite, tu as le don de dénicher des coins secrets dont toi seule (ou presque) sais qu’ils existent ! Editeras-tu un jour de vrais guides sur papier ? La qualité de ton travail mériterait d’être enfin reconnue, et tes billets sont toujours très complets. Merci pour ce blog si riche et belles vacances à toi et Virgile…