Dressée face à la mer

Une virée à la plage du Prévost

et à la Cathédrale de Villeneuve-lès-Maguelone

Avant l’arrivée des touristes, des moustiques et des premiers coups de soleil, j’ai embarqué Virgile pour une balade en bord de mer. De la plage du Prévost, à Palavas-les-Flots, jusqu’à la Cathédrale de Maguelone, rien que nous deux. Munis du cerf-volant et de la pelle réglementaires, on a traversé la plage. Au programme ? Des pantalons retroussés bien vite trempés puis relégués dégoulinants au fond du sac, des biscuits croquants de sable, quelques indispensables arrêts pour collecter des coquillages et la construction d’un château au profil Gaudiesque. Bref, la balade idéale pour un garçon de 4 ans et demi. 

plage villeneuve les magueloneplage montpellierpetit train villeneuve les maguelonevilleneuve les maguelone beachplage palavaspalavas les flotspalavas beachplage près de montpellierIKEA LATTJO kite

 

On s’éloigne du parking et des immeubles de Palavas-les-Flots, des premiers vacanciers faisant trempette. Tout au bout de la plage, après 1.5 kilomètre de marche les pieds dans l’eau, on arrive au pont qui relie l’île de la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, un confetti posé sur l’eau, entre étangs et mer. Au cri des paons, la route monte entre les vignes vers la cathédrale, qui domine la Méditerranée. Des fouilles archéologiques ont permis de trouver des vestiges romains, étrusques, wisigoths et sarrasins. Sur cet îlot d’origine volcanique, d’à peine 30 hectares, on retrouve des traces des civilisations et cultures qui ont forgé cette région. Au sommet, cachée entre les arbres, se dresse la cathédrale de Maguelone, superbe vaisseau de pierres dépouillées. Une architecture typique de l’art roman qui a vu passer les papes chassés de Rome et les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais, surtout, un lieu de calme et d’apaisement sur ce littoral si touristique.

maguelone cathedralpaon cathedrale maguelonecathedrale villeneuve les maguelonecathédrale maguelonecathedral on the beach

Une géocache et quelques “léon” avec les paons plus tard, on embarque à bord du petit train qui sillonne la côte pour nous ramener au parking. Que dire de l’excitation qui s’empare de l’enfant de 4 ans montant à bord du petit train du Prévost ?  La banane jusqu’aux oreilles, chantant “tchou-tchou” tout le long du trajet tout en faisant joyeusement coucou aux retardataires qui ont raté le dernier train de la journée, il avait encore de l’énergie à revendre pour tester son cerf-volant. Ça tombait bien, vu le bouchon monumental qui se profilait pour quitter le cordon lagunaire. C’est dans la lumière de fin d’après-midi, quand les paillettes dorées des derniers rayons soleil se confondent avec le sable que Virgile a fait voler un cerf-volant pour la première fois.

petit train cathédrale maguelonevilleneuve les maguelone cathedral on an islandcathedral on an island

dernière image : Office de tourisme de Villeneuve-les-Maguelone

Infos pratiques pour aller à la cathédrale de Maguelone

La Cathédrale n’est accessible qu’à pied ou en petit train. Il faut garer sa voiture soit au parking du Prévost, le long de la plage en arrivant de Palavas-les-Flots, soit au parking du Pilou, dans Villeneuve-lès-Maguelone. Les deux parkings coûtent 4 € . Ce tarif inclus un trajet aller-retour en petit train. Toutes les infos à ce sujet sont disponibles ici.

La cathédrale de Maguelone est ouverte gratuitement au public tous les jours de 9:00 à 18:00. Le site est géré par les Compagnons de Maguelone, une association qui y a installé un ESAT dans lequel travaillent des personnes handicapées. Les Compagnons de Maguelone produisent sur place du vin et des produits alimentaires qui sont servis dans le restaurant attenant. Ils proposent aussi de nombreux événements culturels tout au long de l’année.  Une visite à la cathédrale de Maguelone permet donc de mixer découverte culturelle et soutien à l’action de cette association.

 

Au fait, le cerf-volant vient de chez IKEA, un rapport qualité-prix, couleurs imabattable ( oui, le prix est bien celui d’un lot de 2 cerfs-volants ). Connaissez-vous la cathédrale de Maguelone ?

Je retourne à mes ciseaux – à la demande de lectrices et de Virgile, je prépare une petite surprise prête à imprimer pour faire un cadeau de fin d’année aux instits et nounous. Si je ne me suis pas plantée dans mes mesures, ça devrait être prêt ce week-end !

This post was written by Daphné

18
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Val Lao sur la Colline

Que de belles photos ! Le sourire éclatant et les sautillements de Virgile sont tellement parlants, il a de toute évidence passé une merveilleuse journée.

Christine

Le magnifique sourire de Virgile dans les vagues… Je fonds !
Ceci étant, ce petit garçon n’est-il pas plutôt censé apprendre à lire en accéléré avant la fin de l’été? Que sinon, je vois mal comment le soudoyer au moment du tirage au sort du grand jeu Pinterest “les fruits de l’été”. Allez hop ! au boulot Virgile ! Tu dois juste apprendre à lire ceci: l’objet fabriqué par Val Lao a été attribué à Christine. Ce n’est pas bien compliqué tout de même ! Regarde, moi, j’ai le même âge (mental) que toi, ça ne m’a pas empêchée d’épingler 3 trucs. Pourtant, les explications de ta mère au sujet du tableau collectif, hein… pffff…

Morgane
Morgane

Il a l’air heureux ce petit!!! Et moi je bave devant ce ciel bleu… Vivement les vacances!
Et merci d’avance pour le DIY à venir;-) tu es un amour!

laurence

oh! merci pour cette belle idée de sortie à la mer (ça nous changera du Grau ou des Saintes tiens!). si en plus on peut régaler nos yeux avec des vielles pierres, ça nous plaît!
Merci Daphné (fin des soucis informatiques! enfin… je l’espère…)

Selki
Selki

C’est fou mais même en étant du coin, j’avais oublié cet endroit un peu magique et maintenant j’ai envie d’y retourner !!!!!
À prévoir en septembre ou octobre après le départ des touristes 😉
Photos superbes, un Virgile espiègle et un château sans fenêtres à nettoyer ! Quant au paon, mais il prend la pause où je l’imagine ?!!!!!!
Merci de nous faire (re) découvrir ces endroits Daphné
P.S. : peut-être aurais-je le temps de me pencher sur les tableaux Pinterest ce WE, ma fille étant dans les parages !!!!! Pour l’instant j’ai l’impression en vous “regardant” en parler de me trouver en terre étrangère 🙂 🙂 🙂

Carole
Carole

Ca valait peut-être le coup de fabriquer le cerf-volant soi-même, plutôt que d’ajouter une pub au milieu de l’article, mine de rien :/ Dommage j’avais bien aimé le reste de votre petite histoire.