Entre la source et la mer

Une journée à Lyon

Mardi dernier j’ai embarqué Philéas pour une virée d’une journée à deux à Lyon, à l’occasion de la Biennale d’art contemporain. 1:10 après, notre TGV nous déposait en gare et 5 minutes plus tard nous étions déjà en selle pour filer vers le tout nouveau musée des Confluences. Je n’étais pas revenue à Lyon depuis fort longtemps et j’ai été épatée par la mutation de la ville. On a rejoint les berges du Rhône transformées en zone piétonne qu’on a longé jusqu’à la pointe de la presque-île.

On peut maintenant traverser presque toute la ville par des voies cyclables, véritables routes pour vélos qui permettent de rouler en toute sécurité, et de nombreuses rues du centre sont accessibles aux cyclistes à contresens. J’ai découvert que Lyon fut la première ville au monde à proposer des vélos urbains en location, les Vélo’v, qui furent le modèle du fameux Vélib parisien. Il y a plus de 4000 Vélo’v à disposition et il parait que Lyon va faire évoluer le système dans les mois à venir pour proposer des vélos électriques en libre-service. Il faut savoir que Lyon sert de ville-test pour les vélos urbains, je croise les doigts pour que les vélos électriques débarquent aussi ailleurs bientôt. Et comme le vélo est de loin mon mode de déplacement préféré en ville, je ne pouvais qu’être charmée. Je n’avais encore jamais testé de système de location de vélos aussi efficace couplé à un réseau de circulation aussi pratique, chapeau Lyon !

journée lyon place bellecourday in lyon velov bellecour squarejournée lyon croix rousseday in lyon beautiful cityjournée lyon centre villeday in lyon rhone river swansday in lyon rhone river banksjournée lyon pathejournée lyon rue republiqueday in lyon rhone riverjournée lyon musee confluences pointe presque ilejournée lyon rhonejournée lyon musee confluences architectureday in lyon confluences museumday in lyon confluences museum architecture detail - Copiejournée lyon musee confluences museographiejournée lyon musee confluences detailjournée lyon musee confluences humanitejournée lyon musee confluencesjournée lyon rhone biennale art contemporainjournée lyon musee art contemporain biennalejournée lyon musee art contemporain exposition

Nous n’y avions prévu qu’une courte visite et finalement on a passé une bonne partie de la journée au musée des Confluences. Ce musée est une très belle réussite architecturale et la muséographie intelligente met en valeur la collection exceptionnelle. Philéas m’a dit qu’il avait l’impression d’être plongé dans un cours de SVT et de physique grandeur nature, captivé par les explications, les animations et le parcours proposé. Si vous avez la chance de passer non loin du musée des Confluences, courrez-y ! Que vous ayez 3 ou 103 ans, le musée est passionnant et sait se mettre à portée de tous, du dinosaure à caresser aux interventions de généticiens sur l’immortalité, peu de lieux réussissent le pari de tous  nous passionner pour un sujet aux enjeux aussi complexes que l’histoire de l’humanité.

Un petit détour par la terrasse sur le toit et sa cafétéria dans les nuages, aux produits délicieux, avant de redescendre sur terre pour rejoindre le musée d’art contemporain. Un trajet en tram et quelques coups de pédales plus tard, nous arrivons dans l’exposition principale de la biennale. Nous n’aurons malheureusement pas le temps d’explorer tous les niveaux avant la fermeture, nous avons préféré prendre le temps de profiter des œuvres qui nous ont tapé dans l’œil plutôt que de cavaler. Gros coup de cœur pour le film en 3D « Nightlife » de Cyprien Gaillard, balade onirique dans l’Amérique désenchantée des losers.

Un petit tour sur les pentes de la croix-Rousse pour profiter du coucher de soleil, un délicieux burger végétarien au Court-Circuit, un bar-restaurant du 7ème qui ne propose que des produits frais, sains et locaux à des tarifs très honnêtes. Une dernière balade à Velov pour rejoindre la Part-Dieu et sauter dans le TGV pour rentrer fatigués, mais heureux. A peine un épisode de «Happy Valley » plus tard, notre nouvelle drogue découverte grâce à Caroline plus tard, nous prenons dans notre bras Virgile qui nous attend sur le quai.

This post was written by Daphné

2
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
mila
mila

merci pour ce partage de découvertes, et aussi pour les adresses gourmandes ! J’aime beaucoup Lyon, je note ça dans mon carnet pour une visite.