avis algarve

Mon avis sur l’Algarve hors saison : un bilan en demi-teinte

Nos vacances en Algarve hors saison

Aaaah, enfin un article voyage ! Ne trouvez-vous pas que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas largué les amarres par ici ? Et puis, j’ai un stock colossal de photos à partager avec vous. Alors avant de faire crasher mes disques durs, prolongeons un peu les vacances pour commencer 2018 en douceur.

On est rentrés hier d’une petite semaine au Portugal. On a atterri à Lisbonne lundi et loué une voiture pour descendre en Algarve. Nous y avons passé 4 jours avant de remonter la côte pour terminer notre voyage à Lisbonne. Et revenir juste à temps pour la rentrée scolaire.

Mais avant de vous raconter notre voyage plus en détails, je voulais vous donner mon avis sur l’Algarve.

avis sur l'algarvealler en algarve

Mon avis sur l’Algarve

Pour être honnête avec vous, ce voyage ne m’a pas complètement emballée. Certes, les photos que j’ai rapportées montrent de vrais paysages de carte postale mais la réalité est un peu différente et j’avais envie de commencer par vous donner mon avis sur l’Algarve en toute transparence. Mais d’abord, voici quelques infos pratiques sur l’Algarve :

Où est l’Algarve ?

L’Algarve est la région la plus au sud du Portugal. Située à 250 km au sud de Lisbonne, l’Algarve est devenue depuis les années ’60 une région de plus en plus courue des touristes. Face à l’Afrique, l’Algarve profite du Gulf Stream et des courants chauds de l’Atlantique. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si nombre d’oiseaux migrateurs finissent leur course là pour passer l’hiver au chaud.

algarve hors saison

Pourquoi aller en Algarve ?

Avec ses paysages spectaculaires et climat méditerranéen, l’Algarve a depuis longtemps séduit les touristes. Ici, il fait beau 300 jours par an et on peut se baigner presque toute l’année dans l’océan Atlantique.

Bref, sur le papier, c’est une destination de rêve. Mais du rêve à la réalité, il y a parfois un grand écart. Alors voici mon avis sur l’Algarve :

avis sur l'algarve hors saison

Top / Flop de l’Algarve

Attention, cet avis est très personnel et je comprends parfaitement que tout ce que je n’ai pas aimé en Algarve puisse justement être ce qui plait à ceux qui adorent y passer leurs vacances – et avec 10 millions de touristes par an, ils sont plutôt nombreux. Mais je pense que c’est justement l’intérêt d’un blog : exprimer son point de vue en racontant son expérience et partageant son ressenti avec honnêteté. 

Je sais; mes photos ne reflètent que le côté carte postale mais comme toujours tout est question de cadrage. Je n’ai pas eu envie de photographier les immeubles et golfs qui poussent un peu partout. Pendant notre séjour en Algarve, on a essayé d’éviter les lieux trop construits pour se concentrer sur les sites préservés.

Top de l’Algarve

  • Les paysages de l’Algarve sont absolument sublimes. Je garderai longtemps le souvenir de ces falaises ocres léchées par l’océan Atlantique, véritables dentelles de pierre si délicates sculptées par les éléments.
  • Le climat est tout simplement parfait pour partir en vacances hors-saison. En 6 jours sur place, nous n’avons eu qu’une journée nuageuse et une journée de ( ok, grosse ) pluie. Il faisait 15 à 19° la journée et je regrette encore de ne pas avoir pris les maillots.
  • C’est une destination facile d’accès en avion pour un court séjour hors-saison. L’aéroport de Faro, la capitale de l’Algarve, est très bien desservi par les compagnies low cost. Séville et Lisbonne ne sont pas loin non plus.
  • Côté budget, l’Algarve est aussi une destination vraiment accessible hors-saison. On trouve facilement location de voiture et logement pour s’offrir une escapade en hiver à petit prix.
  • J’ai vu beaucoup de camping-cars installés le long des plages. Ici, le camping sauvage est toléré, ce qui en fait une destination idéale pour les campeurs amoureux de la nature.
  • On y retrouve la douceur de vivre portugaise, cet esprit rigoureux teinté de nonchalance si particulier. Dans la voiture, en rentrant vers Lisbonne, Philéas me disait que les portugais sont un peu les suisses du sud de l’Europe – caricatural, certes. Mais plutôt bien vu !

Bref, si vous avez envie de faire le plein de lumière, cieux bleus et paysages de rêve pas loin d’ici avec un petit budget, l’Algarve hors-saison est une super destination. ( Oui, je suis au niveau CM1 de la rime, j’assume ).

Flop de l’Algarve

  • L’Algarve attire plus de 10 millions de touristes par an, et le secteur touristique est en pleine croissance. Les autorités locales semblent avoir laissé les promoteurs faire de l’Algarve leur terrain de jeu. Résultat, tout le long de la côte entre Faro et Lagos, on a l’impression de traverser une immense agglomération, à peine trouée de quelques coins préservés.
  • Certes, ce n’est pas Benidorm, il n’y a pas d’énormes immeubles tout le long de la côte. Mais l’urbanisation en bord de mer ressemble a un vrai mitage urbain, avec des villas disséminées absolument partout.
  • Et cette région pourtant extrêmement aride, sujette aux incidents et problèmes d’érosion attire énormément de golfeurs. On trouve pas moins de 32 golfs le long de la côte. Bien sûr, qui dit golf dit lotissement de luxe, spas, piscines et restaurants construit autour des greens, et eau à foison pour arroser le tout, dans une région où la sécheresse règne en été.
  • 20 % de la population Algarve est étrangère : retraités, travailleurs indépendants, gérants d’activités touristiques, l’Algarve attire nombre d’étrangers qui viennent s’y installer. Cela booste l’économie de la région mais l’Algarve finit par y perdre une partie de son âme. Chaîne de supermarchés de luxe pour expatriés, écoles internationales, restaurants aux menus dans toutes les langues, prix de l’immobilier qui flambent, l’Algarve subit toutes les dérives d’un développement touristiques exagéré.
  • Résultat, on finit par ne plus vraiment avoir l’impression d’être au Portugal. Si on veut, on peut passer une semaine entière à jouer au golf avant de filer à la piscine en buvant des bières étrangères puis finir en boîte de nuit sur de la musique techno. Sans rien avoir vu du Portugal.
  • Attention, même si les tarifs restent bien moins élevés qu’ailleurs en Europe, restaurants, hébergement, sorties sont plus chers que dans d’autres régions du Portugal. J’ai été surprise de voir que même les péages d’autoroute sont plus élevés que chez nous.
  • Nous sommes allés en Algarve en plein hiver, au moment le plus creux de l’année. Mais je n’ose même pas imaginer la foule en plein été. Beaucoup de plages sont de charmantes petites criques et j’ai du mal a imaginer qu’elles puissent absorber tous les touristes que peuvent contenir les locations de vacances.

Pour conclure ce flop, je dirais que si vous aimez les destinations authentiques préservées du tourisme de masse, l’Algarve en haute-saison n’est sans doute pas la région idéale pour vous.

algarve portugal

Et moi, quel est mon avis sur l’Algarve ?

Mon bilan est mitigé : j’ai trouvé paysages grandioses et météo hivernale idéale que j’étais venue chercher. Je savais que l’Algarve est une destination très touristique mais je ne m’attendais pas à ce que son développement soit aussi impressionnant. On séjournait à Carvoeiro : je m’étais renseignée avant de partir et pensais qu’il s’agissait d’un petit village tranquille. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une station balnéaire qui s’étendait sur des km, aux centaines de villas vides hors-saison.

On s’est pâmés devant les paysages mais après 2 jours le long de la côte, on était contents de visiter des lieux plus reculés pour retrouver ce Portugal plus authentique qu’on aime tant. J’ai aimé ce voyage, qui fut une jolie parenthèse dans l’hiver, mais je ne pense pas retourner en Algarve pour l’instant. Par contre, ce voyage m’a donné envie de repartir au Portugal pour découvrir des coins plus sauvages.

Connaissez-vous cette région ?

Je suis curieuse  :

Quel est votre avis sur l’Algarve ?

 

64
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
DeboBrico

Ahhh l’Algarve.
La première fois que j’y suis allée c’était en Août et j’ai tout simplement detesté, comme tu le dis je n’avais pas l’impression d’étre au Portugal (c’est pourtant un pays que je connais très bien)
En y revenant en janvier l’an dernier (http://debobrico.com/2017/01/17/la-bonne-idee-lalgarve-en-hiver/) j’ai vraiment apprécié la region et le climat, En comparaison avec Août j’ai eu l’impression de découvrir ce lieu de façon privilégiée. Je savais à quoi m’attendre en terme d’urbanisation donc je n’ai été que agréablement surprise pendant ce séjour.
Mais oui le tourisme a défiguré cette côte et c’est une tendance qui grignote tout le pays. Je viens au Portugal depuis 12 ans et je peux te dire que les grandes villes comme le littoral est en complète mutation… à tord ou à raison… je comprends bien l’interet du tourisme pour ce pays en crise… mais à quel prix. Je crois que j’en avais parlé sur le blog du fait que j’avais l’impression que le Portugal echappait un peu aux portugais…

Val Lao sur la Colline

C’est vrai que ça a l’air beau, mais c’est exactement pour cela que nous ne sommes pas descendus plus au sud de Lisbonne lors de notre road trip (à part une petite excursion vers Setubal qu’on avait adorée). Je crois qu’on aurait fait comme vous, nous échapper plus dans les terres 🙂

Claire
Claire

Il est sur que ce sont des endroits à fuir en été! Enfin sauf pour ceux qui aiment ça… De toutes façons il fait trop chaud!
Quand on habitait à Madrid, on adorait profiter du pont de début décembre pour aller dans ce coin là.
J’avais beaucoup aimé le cabo de Sao Vicente, à cette époque de l’année. Des chouettes villages aussi, dès qu’on s’éloigne un peu des côtes. A conjuguer avec le sud de l’Andalousie frontalier, qui réserve quelques supers coins, comme le parc de Doñana, magnifique réserve naturelle, et des belles plages désertées à cette époque. Palos de la frontera aussi, d’où est parti Christophe Colomb.
Mais il est vrai qu’il faut bien viser et éviter les zones défigurées qui parsème un peu tout ça… 🙁

Fanchette
Fanchette

Ha ba ça c’est du rapide comme retour alors !!
Je comprends tes réticences. En même temps en hiver ça a l’air d’être une super destination quand même. faut que je visualise tout ça sur une carte. Et tes photos donnent furieusement envie.
PS : Le golf : quelle plaie : ne peut-on pas jouer sans pelouse ? Y’a bien du golf urbain, pourrait y’avoir du golf aride non ? Parce que sinon, c’est plutôt une activité sympa qui donne l’occasion de se promener sans en avoir l’air (enfin, perso, moi me promener pour me promener ça me suffit pas besoin d’avoir l’excuse de trouver un trou pour y mettre une balle mais bon…) et sans dépenser de carburant…

En tout cas merci pour ces informations.

Marine

Merci pour cet article honnête et nuancé ! Je voulais partir dans ce coin l’été dernier, mais finalement nous nous étions ravisé pour un problème de carte d’identité. Ton article me refroidit pas mal, sans pour autant m’enlever totalement l’envie de m’y rendre. En revanche, grâce à toi, je sais que je n’irai jamais dans la région en haute saison ! Mais plutôt au printemps ou en automne !

Françoise
Françoise

Nous ne connaissons que Lisbonne que nous avons découvert et beaucoup aimé un mois de novembre…
Le mois prochain nous partons (en amoureux) à Porto !! J’ai hâte
Cela fait toujours mal au cœur de voir que le commerce passe avant la préservation du littoral et de la quiétude…

samsha

Merci pour cet avis honnête. C’est vraiment dommage parce que les paysages (et tes photos) sont en effet magnifiques! Je pense qu’il y a des coins du Portugal plus préservés qui doivent davantage valoir le détour dans ce cas 🙂

Hélène
Hélène

Il est prévu que j’aille dans le sud du Portugal avec des membres de ma famille fin avril. Je crains donc avoir beaucoup de touristes. Je ne pensais pas que c’était si urbanisé. Mais en tout cas, si nous ne changeons pas d’avis sur la destination, nous n’oublierons pas nos maillots de bain pour profiter de la mer et de la chaleur qui ne sera pas celle du mois d’août.
Concernant le sud de l’Espagne, je confirme que le parc Donana (désolée, je n’ai pas trouvé l’accent sur mon clavier d’ordinateur) est joli. Cependant,nous y sommes allés en octobre 2017 et il y avait peu d’oiseaux dû à la sécheresse. Par contre, sur la côte, à Matalascana (pareil, il manque un accent), la plage est superbe et nous y avons vu des dauphins. Les enfants avaient pu se baigner. Mais en plein été, c’est comme sur la côte de L’Algarve, il y a beaucoup de monde. Nous retournerons dans le sud de l’Espagne en octobre 2018 normalement, car nous avons adoré l’Andalousie et ses habitants et surtout parce que nous n’avons pas tout vu!!!

Claire
Claire

On est aussi passé dans le coin en octobre et c’était très chouette. Climat parfait! 😉
En effet, Matalascaña mérite le détour à cette époque. A Doñana, pas trop d’oiseaux en effet, mais tout de même un aigle impérial (bon, de loin hein! Mais on voyait bien sa taille imposante!) et puis plein d’autres animaux : un sanglier qui dégustait des coquillages sur la plage, des cerfs, des biches, un renard, sans compter les troupeaux de vaches et taureaux! 😉 Et ces dunes magnifiques…
Etes-vous passés au village d’El Rocio?

Hélène
Hélène

C’est chouette, ce que vous avez vu. Dans les dunes, je me souviens que nous avions vu un serpent. Effectivement, les dunes sont magnifiques.
Nous ne sommes pas passés au village d’El Rocio (peut-être que ce sera pour cette automne); ni Cadix qui à priori vaut le détour. On est partis directement vers la route des villages blancs.

Reine
Reine

Allons bon, nous allons en Algarve, la dernière semaine de Juin! billets achetés depuis Octobre (125 euros AR , Paris-Faro, qui dit mieux?) Tout ça parce que les amis avec qui nous partons , n’arrivaient pas à se mettre d’accord entre la Grèce et l’Italie . C’était autour d’un déjeuner, et on s’est mis d’accord sur l’Algarve pour ne vexer personne!
Je savais bien que ça allait être blindé , je l’ai dit , mais personne ne m’a écoutée!
En même temps , on recherche la plage , le soleil, et la mer et un peu de balades (on loue des voitures) et fin juin , ce n’est pas comme en août.
Je dois trouver maintenant une villa en Airbnb ….On m’a dit que Lagos était sympa ou Tavera …
En tout cas merci à ce post , à Claire et aux autres blogopines pour les tips.

Yanne
Yanne

Je ne connais absolument pas le Portugal et c’est le moment d’y penser, mais pas l’Algarve, si j’ai bien compris. Merci pour ce retour en top et flop !
Pour l’instant, je galère comme une malade pour trouver un échange de maisons pour cet été, un suédois qui a changé d’avis m’ayant bien planté sur le planning, toutes mes demandes aboutissent au même résultat : nous avons déjà un échange ! Je suis au bord de la dépression !

Carole
Carole

Merci pour cet avis réaliste car sur les clichés tu vends du rêve… .
Je suis quand même attirée par cette région du Portugal et il est possible que je fasse moi aussi un échange de maisons de ce côté là.
J’aime tes articles (m^me si je ne commente pas toujours ) car ils sont toujours joyeux ,sincères et très esthétiques , bravo et bonne année!

Dina

Je suis portugaise et quand je vais à l´Algarve je sens que je suis sortie du pays. L´Algarve a plein de coins sympas avec des paysages super. Je te conssaille connaître le Nord du pays (Porto et Douro) et les Açores,

Reine
Reine

Je suis allée aux Açores il y a dix ans et c’est vrai que c’était totalement “untouched” par le tourisme ….pas de pollution visuelle (panneaux etc…) non plus, et des paysages, faune et flore juste merveilleux

Raoux Valérie
Raoux Valérie

Pour moins de golf et plus de nature , il suffit d’aller plus loin que Lagos , vers Sagres!
Mais votre point de vue est très intéressant !

Florence
Florence

Pareil que toi Daphné, je n’ai pas été conquise par l’Algarve ( au mois d août en pleine canicule …). Trop bétonné, et encore c’etait Il y a 15 ans de cela.
Par contre , je suis très habituée au centre du Portugal, mes parents y allaient tous les ans dans’ un petit village à côté de Mafra.
Sinon évidemment Porto , je logeais … dans une maison de retraite, dans un quartier au nord de la ville .Jolie expérience puisque juste à côté aussi jardin d Arca agua, une fête qui durait une semaine où j ai mangé le meilleur » paõ au chourizo « du monde ! Écouté des stars locales, etc.
Et au Portugal j ai mangé les meilleures soupes du monde !
Après il y a des destinations surcôtées, survendues et d’autres qu’on aimerait garder juste pour soi ( comme les Pouilles, le Salento,où tout trouve grâce à mes yeux)
😉

Ella
Ella

Article intéressant, merci à toi ! et qui confirme les différents feedbacks que j’avais eu ou lus : c’est pour cela que cet été notre road trip de 3 semaines au Portugal nous a conduit de Porto jusqu’au sud de Lisbonne (setubal) mais pas en dessous 🙂 Je crois qu’on a bien fait ! On a adoré ce pays. Et les villes connues comme Porto ou Lisbonne sont certes top, mais Braga, Guimares, ou Tomar etc… valent le détour !!
Pour l’Algarve, je crois qu’on ira bien un jour, surement, mais à la Toussaint par exemple.
Merci de ton article !!

Claire
Claire

Tout ca me fait penser à ce que m’a dit un jour une copine espagnole qui a vécu aussi en France : “En France tout est “beau” quasi en continu, en Espagne, tu peux traverser des zones désertiques/moches assez grandes entre 2 joyaux.” J’ai trouvé ça assez vrai.

Pour moi l’Espagne, ce n’est pas ses plages, bien au contraire (bon y en a des belles aussi hein).
Vous devriez essayer l’Extramadure (pour le coup, tout sauf touristique), pourquoi pas à conjuguer avec le nord portugais : les cerisiers en fleur de la valle del jerte (faut viser la date), la ville de Trujillo, le parc de Monfrague et ses oiseaux de proies…

Ah Befrenchie en Andalousie, ca donnerait un reportage de folie! 😉
En dehors des lieux hyper connus, ne pas louper les Alpujarras, la ville de Ronda, les champs d’oliviers…
Les Açores, c’est top aussi. On avait parcouru 3 iles en 2013, avec notre fille de 4 ans. Horta, ses hortensias et son port de plaisance transatlantique, Pico et son volcan et Sao Miguel, l’île principale, et ses sources chaudes. Randos, piscines naturelles dans la mer, et franchement très peu touristique (on a même eu du mal à trouver un ptit resto parfois).

Anais

Faro fait l’année dernière en février/mars. Nous sommes partis en petit groupe familial et nous avons beaucoup apprécié. Mais effectivement je suis assez d’accord avec ce côté très touristique et les zones très arides et très “vides” avec des zones pleines de construction. Donc sympa mais à refaire plus vers Lisbonne et en mode road trip pour découvrir de petits villages plus typiques;) J’aime beaucoup ton reportage au passage. Belle continuation!!

agathetsesmadeleines

J’ai trouvé aussi les tarifs assez élevés!

Cardamome
Cardamome

Nous avons pris sur un coup de tête nos billets pour Faro l’été prochain. Ton billet me fait cogiter et je crois que nous allons filer du côté de l’Andalousie plutôt que nous attarder en Algarve !

Trotteurs addict

On y sera dans 15j ! C’est certain que nous aurions pas pu y aller en été ! Ca doit etre infernal ! On va découvrir ça mais les paysages ont l’air magnifiques ! On s éloignera des côtes betonnees

Algarve in the Box

Il est dommage que vous résumez l’Algarve à votre seul expérience de 4 jours.
Quand vous résumez l’Algarve à ses zones très denses (loin d’êtres majoritaires !), ses côtes bordées d’hôtels souvent de luxe, ses golfs, ses lotissements pour touristes ou résidents fortunés, vous oubliez toute une partie hors de ces circuits touristiques, où règne une douceur de vivre très recherchée.

L’Algarve a été le secret le plus bien gardé d’Europe par les plus fortunés d’où de nombreux terrains de golfs et résidences hauts de gamme et par les Surfeurs du monde entier, et cela ne date pas de ses dernières années mais des années 60 !

Aujourd’hui, il existe encore tant de choses à découvrir et apprécier en Algarve pour peu que l’on sorte de la zone entre Faro et Lagos et que l’on puisse voyager hors saison. Dans ces conditions, c’est le top !
Dommage pour vous de ne pas avoir eu la chance de découvrir le VRAI Algarve.

Il ne faut pas rester sur une mauvaise impression !

Aurélie Wanner

Daphné,
En lisant ton article, c’est exactement ce que je crains …
En effet, avec 4 enfants et l’aînée étant très ado, on essaie aussi d’aller vers des destinations qui plaisent aux grands, car forcément, avec l’échange de maison, on ne peut pas les laisser à la maison.
La grande nous a donc dit qu’elle aimerait découvrir le Portugal … Mouais, assez sceptique j’étais … quand je vois le nombre d’offres au Portugal, que j’utilise les filtres pour les logements logeant 6 personnes et ayant 3 chambres, ça limite carrément. je me suis dit que j’allais tenter quand même, on ne sait jamais, sur un malentendu y’a peut-être des portugais qui veulent venir en Alsace 😉
Et bingo, même pas 15 demandes envoyées et un échange réciproque simultané trouvé avec échange de voiture à Tavira en Algarve … la première quinzaine d’août … J’ai peur de la foule, mais visiblement, ce n’est pas trop urbanisé de ce côté là … On verra bien, on est quand même contents de partir au Portugual, même si au printemps dernier on est parti en Chalcidique en Grèce fin avril/début mai (en échange ballon) et qu’on était dans une résidence de vacances donc un coin hyper touristique … personne,.. les plages pour nous seuls, les restos pour nous seuls, par contre on a aussi un peu galéré car la plupart des commerces étaient encore fermés en ce début de saison et qu’on a tourné en rond un moment avant de trouver un supermarché ouvert le premier jour. On a vraiment adoré ça et nos hôtes avaient peur qu’on n’aime pas à cause du manque d’animation

olivier
olivier

Bonjour,

J’en reviens début Juillet nous avons fait toute la côte de Sagres à Faro .
Alors mon avis .De tres jolies plages , magnifique falaises vues depuis la mer après ……une invasion d’Anglais qui passent leur temps a boire et faire la fête .Des restaurants à foison, des bars et des boites de nuits .Trouver le restaurant typique Portugais ou l on mange de la bonne Cataplana et des plats Portugais est compliquer .Majorité de Restaurants Burger, pizza, nuggets …80% d’Anglais l’été et ils ne mangent que ca !!!
Encore la partie la plus nature est Sagres ,Loulé et Alvor , on ne trouve pas de grands immeubles ces villages sont restés typiques , on trouve encore des maison pleines de carreaux en faience .
Le reste Lagos, Portimao , Albufeira , Quarteira, Faro c’est la construction à Outrance le moindre bord de côte est construit soit pas un immeuble soit pas une villa privée .
Après ces grandes villes ont gardées un coeur de ville historique mais à part l’Eglise tout le reste des petites rues piétonnes est aussi envahis de bar et restaurant .
Niveau prix on commence a atteindre les prix Francais dans certains restaurants voire les dépasser !!! l’essence est très chère.
Oui il y a encore de jolies choses à voir mais j’ai bien peur que d’ici quelques années cela soit devenu le tourisme à outrance .

Carol
Carol

Bonjour,
Comment pouvez-vous critiquer le tourisme de masse alors que vous y participez pleinement ? C’est curieux de voir tous ces touristes vouloir découvrir des coins authentiques et préservés alors que ce sont eux qui dénaturent le paysage.
A bon entendeur salut !