Commencer l’échange de maison

Comment rédiger mon offre d’échange de maison ?

 

Il y a 15 ans, nous avons fait notre premier échange de maison. Nous avions un bébé de quelques mois et rêvions de découvrir Montréal mais sans séjourner dans une chambre d’hôtel, peu pratique en famille. Et puis, c’était dommage de laisser notre maison vide pendant notre absence.

Alors, l’idée de l’échange de maison s’est imposée comme une évidence. C’était beaucoup moins répandu à l’époque mais on a acheté un ordinateur et pris notre premier abonnement internet pour nous lancer dans l’aventure. On avait droit à 20 heures de connexion par mois, ça nous semblait énorme.

La première étape consista à mettre notre offre d’échange de maison en ligne. Depuis, on a déménagé, refait notre annonce plusieurs fois et réalisé plus de 15 échanges de maison. En fait, au quinzième, j’ai simplement arrêté de compter. Mais comment faire une annonce d’offre d’échange de maison efficace pour conclure votre premier échange de maison ?
conclude home exchange

Ca y est, vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure de l’échange de maison. Mais par où commencer ? Une fois votre site d’échange de maison choisi, la première étape consiste à rédiger votre annonce.

Pourquoi est-ce si important de soigner mon annonce ?
Cet élément est primordial dans la réussite de votre projet d’échange. Une annonce qui n’est pas attrayante a peu de chance de recevoir des offres. Votre annonce d’offre d’échange de maison est votre carte de visite. On n’a pas l’occasion de faire une seconde première impression, alors, soignez-la. Gardez en tête que c’est uniquement grâce à votre description et à vos photos que votre future famille d’échange pourra se faire une idée de votre maison, de son environnement mais aussi de votre famille.

Votre maison est votre bien le précieux, elle renferme tous vos souvenirs et vous l’avez méticuleusement décorée pour en faire votre cocon. La confier à une autre famille est un sacré challenge; on a besoin d’être sûr qu’elle sera entre de bonnes mains.

Je fais confiance aux personnes qui m’inspirent confiance, pas vous ? Vous êtes digne de confiance, faites en sorte que votre annonce le reflète.

Voici 15 conseils pour rédiger votre offre d’échange de maison 

Etudier Pour comprendre à quoi ressemble une annonce attrayante, le mieux est d’en regarder. Commencez par éplucher quelques annonces au hasard, par exemple dans votre région. Ainsi, vous pourrez voir quelles annonces vous plaisent et, encore plus important, lesquelles ne vous plaisent pas. Comparez plusieurs annonces pour en trouver les points forts et points faibles.

Regarder votre maison Maintenant, regardez votre maison en vous mettant à la place de votre futur échangeur et que vous la découvriez. Sur une feuille de papier, notez : ses caractéristiques principales, les éléments de confort, ses atouts et ses défauts. Essayer d’être objectif. Puis, notez pourquoi vous aimez habiter dans cette maison ou appartement en particulier.

rédiger offre d'échange de maison
Valoriser Qu’est-ce qui rend votre maison si particulière ? Qu’est-ce qui fait qu’on s’y sent bien ? Quelle expérience votre famille d’échange pourra-t-elle tirer de son séjour ?
Votre maison a peut-être des moulures et des tomettes qui lui confèrent le charme de l’ancien ?
Peut-être est-elle fonctionnelle pour une famille avec sa cuisine ouverte ?
Votre chambre ouvre grand sur la nature ? Votre immeuble est à côté d’une station de métro ?
Notez les points forts de votre maison, tout ce qui fait que vous aimez y vivre, ce que vous voulez valoriser.

Sans oublier les petits défauts N’oubliez pas de noter les défauts ou contraintes, il est essentiel d’être honnête pour partir sur de bonnes bases. Il vaut mieux parler des petits défauts le plus tôt possible pour éviter les déconvenues.

écrire offre d'échange de maisontips make your first home exchange

Structurer l’annonce Une bonne annonce doit être organisée en chapitres et comprendre des informations sur :

Votre maison
Son quartier
Votre région
Votre famille
Les détails pratiques

La plupart des sites d’échange de maison comprennent des rubriques dédiées à ces différents points, qui permettent à leurs adhérents de retrouver facilement tous les détails dont ils ont besoin. Si ce n’est pas le cas, séparez ces éléments pour que votre annonce soit claire.

Rédiger En rédigeant mon annonce, j’ai mélangé détails pratiques – taille de la maison, nombre de chambres et de salles de bain – avec des éléments qui « racontent » pourquoi on aime y vivre, pourquoi notre famille d’échange s’y sentira bien. Souvenez-vous, vous avez noté les points forts de votre maison – c’est le moment de décrire simplement ce qui la rend si spéciale.

Sans survendre J’ai construit ma maison, j’ai consacré beaucoup de temps aux travaux et je suis très fière de ce projet. Bien sûr, comme pour mes enfants, j’aurais envie de crier au monde qu’elle est magnifique ! Mais je ne suis pas là pour vanter ma maison mais bien pour l’échanger. Et je suis persuadée que la simplicité est toujours payante. Alors, je n’use pas de superlatifs ou de termes compliqués, j’essaie de décrire mon bien avec simplicité et objectivité. De toute façon, les personnes qui lisent mon annonce verront bien sur les photos à quoi ma maison ressemble et pourront se faire leur propre opinion.

write home exchange listingtips home exchange

Et sans me perdre dans les détails Pas besoin de décrire chaque élément électroménager, chaque couloir. Essayez de rester concis, gardez en tête que les personnes qui cherchent un échange de maison ne consacreront qu’une poignée de minutes chaque annonce. En accumulant les détails, vous risquez de faire passer vos lecteurs à côté de l’essentiel.

Mais je ne reste pas laconique Quand je vois une annonce de quelques mots à peine, ma petite voix intérieure me souffle que si la personne n’a pas pris la peine de rédiger son annonce, il y a des chances pour qu’elle ne prenne pas plus de temps pour communiquer et préparer un échange de maison. Et quand je projette un échange de maison, j’ai besoin d’être rassurée, j’ai besoin de ressentir l’envie de mon interlocuteur de s’investir dans ce projet autant que moi.

Avec humour Vous n’êtes pas une agence immobilière, vous n’êtes pas là pour trouver un acquéreur mais une famille avec laquelle partager un projet de voyage. J’aime échanger ma maison avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs que moi et avec lesquelles la communication va être agréable. Alors, quoi de mieux qu’une petite touche d’humour pour vous présenter et briser la glace ?

Faire les présentations Avant de prendre contact avec une famille, je lis toujours les quelques lignes à leur propos. Savoir ce qu’ils aiment, comment ils vivent me permet de mieux comprendre si ma maison pourra leur correspondre et leur permettre de passer de bonnes vacances. Ca me permet aussi de leur envoyer un courriel de demande d’échange de maison personnalisé et adapté à leurs besoins. Personne n’aime recevoir un spam n’est-ce pas ?

conseils offre d'échange de maison

Des détails pratiques qui changent tout Proposez-vous d’inclure votre voiture dans l’échange ? Aimeriez-vous que vos échangeurs de maison arrosent votre jardin ? Avez-vous du matériel de puériculture ? Pensez à préciser clairement tous ces détails qui pourront faciliter leur séjour ou les services que vous souhaitez leur demander. J’ai un chat et même si ma maison est très régulièrement nettoyée, je ne peux donc malheureusement pas accueillir à la maison de personnes qui sont allergiques aux poils de chat. Mieux vaut le spécifier dès le départ.

Que voir autour ? Pensez à décrire en quelques lignes votre région et les sites remarquables à voir autour. Même si votre région n’est pas touristique, il y a forcément des expériences spéciales à y vivre. Vous êtes l’ambassadeur de votre lieu de vie, défendez-le avec vos coups de cœurs alentour. N’hésitez pas à rajouter un lien vers le site de l’office de tourisme, vers un article qui parle de l’endroit où vous vivez. Ainsi, votre lecteur pourra se faire une idée précise.

Question d’équilibre Bref, une bonne annonce doit vous présenter, vous, ainsi que votre maison. Elle doit être concise tout en permettant à votre lecteur de comprendre l’esprit de votre maison, ce qu’on peut faire à proximité sans oublier les détails pratiques et si possible avec une petite touche d’humour.

conseils premier échange de maison

Toutes les photos illustrant cet article sont issues du formidable site Unsplash

My tailor is rich Et enfin, si vous envisager de faire un échange de maison à l’étranger, si possible, pensez à traduire votre annonce en anglais ou dans la langue du pays. Si vous n’êtes pas polyglotte, quelques lignes seront déjà un plus. Pensez à demander de l’aide à votre famille ou à vos amis, l’un d’entre eux sera sûrement ravi de vous aider.

Votre annonce d’offre d’échange de maison est maintenant rédigée, mais il vous reste encore à faire le plus important avant de la mettre en ligne : la prendre en photos. Dans un prochain article, je vous donnerai mes conseils pour prendre de bonnes photos de votre maison, des photos qui donneront envie à votre lecteur de se projeter en vacances chez vous et vous permettront de conclure votre premier échange de maison.

Et vous, quels points vous paraissent importants dans une annonce d’échange de maison ?

This post was written by Daphne

18
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Mélisse

Bonjour Daphné
Je viens de comprendre comment “rentrer” sur ton blog (2 neurones). Ah bah merci pour cet article : on s’est toujours dit avec Monsieur Mel que notre maison – en cours de rénovation – ne pouvait candidater… en fait on tentera le coups (en 2017, hein…) en indiquant les seules pièces “habitables” (la très moche, papiers peint années 60, mal isolée et petite fenêtre ne sera pas mentionnée, par exemple) (celle où est empilé 3 tonnes de bordel)

Morgane Nigella
Morgane Nigella

Bonjour Daphné,
Merci pour les conseils, je te suis complètement encore une fois: une bonne annonce est pour moi structurée, concise sans toutefois faire 2 lignes, avec une petite touche d’humour, agréable à lire et qui donne envie… Et quand on a l’intention d’échanger avec des étrangers, une version in english est vraiment souhaitable… Perso, je change systématiquement des choses dans mon annonce dès que je la relis, alors j’évite de la relire trop souvent;-) Mais elle évolue au fil du temps et c’est bien (je suis toujours surprise de lire “booked for summer 14” en titre d’une annonce…) Par contre, côté photos, je n’ai jamais pris la peine d’en prendre de “vraiment jolies” avec un bon appareil: le jour où je suis motivée et que la maison est bien en ordre, c’est le soleil qui manque à l’appel; le jour où le soleil est là, c’est la maison qui ne suit pas… Sans oublier THE question: faut-il publier une photo des WC?!

Morgane Nigella
Morgane Nigella

Oh oh oh, oui, surtout si l’abattant est relevé!!
Il faut croire que le fait de parler échange de maison m’a donné des ailes… J’ai en effet TOUT donné aujourd’hui côté photos (debout sur la table, allongée par terre, en équilibre sur un tabouret…) et je suis plutôt satisfaite du résultat:-D A bientôt pour le prochain article échange de maison!

Mila
Mila

Merci pour cet article ! L’idée trotte de plus en plus (grâce à toi !) dans ma tête !
Reste à franchir le pas (quoiii ? des gens vont boire dans ma tasse ?) Pour l’instant, je caricature à peine, TOC TOC me voilà !

laurence
laurence

Bonjour Daphné
Étant très intéressée par l’échange de maison,votre blog m’a apporté pas mal de renseignements fort intéressant…
Auriez vous,cependant des sites d’échanges de maisons à nous conseiller?
C’est une première pour moi,je trouve l’idée très sympa….
Je continue à vous suivre sur ce blog,bien riche et fort original…

Val Lao sur la Colline
Val Lao sur la Colline

6 mois plus tard, j’ai des questions :
– combien de temps avant le départ t’y prends-tu pour commencer à chercher une destination ?
– d’ailleurs, est-ce la destination qui fait l’échange, ou l’échange qui fait la destination (vous avez 4 heures !) ?
Cette question du délai me taraude. Cette année pour la première fois, on a réservé nos vacances fin juin pour un départ mi-août, un délai incommensurable pour nous qui sommes des adeptes de l’improvisation (parabole derrière laquelle se cache un manque total d’organisation).