Les 20 avantages de l’échange de maison

Pourquoi échanger sa maison ? 

Nous sommes repartis 5 semaines en Nouvelle-Zélande grâce à un échange de maison, d’où je vous écris. J’adore cette façon de voyager et cette nouvelle expérience, absolument parfaite, m’a donné envie de lister les principaux avantages de l’échange de maison.

Les bonnes raisons d’échanger sa maison

Il y a presque 15 ans, en juillet 2001, nous avons fait notre premier échange de maison. Nous sommes partis 3 semaines à Montréal. Ce fut une belle expérience et, depuis, nous ne nous sommes plus arrêtés. Nous avons juste arrêté de les compter au quinzième échange de maison. Ces expériences nous ont permis de découvrir des endroits que nous n’aurions jamais pensé visiter, de vivre des expériences très loin des sentiers balisés et nous ont beaucoup enrichi. On me pose souvent des questions à ce sujet…est-ce risqué, comment s’organiser, à quoi faut-il penser ?

Je voudrais partager avec vous mon expérience et commencer par cette question fondamentale – pourquoi faire un échange de maison ?  

totaranui beach Abel Tasman national park new zealand

Totaranui Beach NZ

Voici, pour moi, les

20 avantages de l’échange de maison

L’échange de maison permet de faire des économies 

L’avantage le plus évident de l’échange de maison, ce sont bien sûr les économies qu’on va réaliser. Vous n’aurez à payer aucun frais d’hébergement pendant vos vacances et si vous incluez dans l’échange la voiture, vous allègerez encore la note. Les seuls frais que vous aurez seront ceux de l’inscription à un site d’échange de maison. Le budget qu’on aurait alloué à une location de vacances peut, par exemple, être remplacé par des billets de train ou d’avions qui permettront de découvrir un pays ou une région qu’on n’aurait pas pu visiter autrement.

Mais je vois les choses d’une manière différente : l’argent ainsi économisé est remplacé par un investissement en temps. Temps nécessaire pour : passer une annonce, rechercher un échange de maison, correspondre avec nos échangeurs, les aider à préparer leur séjour et partager mes bons plans, faire un guide de ma maison, préparer la maison pour leur arrivée, c’est-à-dire ranger et tout nettoyer, et rester joignable pendant tout le temps de l’échange en cas de problème, question, etc…Bref, il faut être disponible et surtout avoir envie de prendre le temps de préparer l’arrivée de nos échangeurs de maison. Je pense que, compte tenu de l’investissement nécessaire, en temps, et pas en argent, l’échange de maison ne pourra pas convenir à tout le monde.

waiharakeke bay Abel Tasman NP New Zealand

Waiharakeke Beach NZ

Des découvertes en dehors des sentiers battus

L’échange de maison vous offrira des opportunités que vous n’auriez pas envisagées en partant en vacances de manière classique. Vous aurez l’occasion de découvrir une région que vous ne connaissiez pas ou de séjourner dans un logement inattendu. Un de nos meilleurs souvenirs d’échange de maison fut dans le Dorset, une région très rurale du sud de l’Angleterre, l’équivalent de la Creuse selon un français expatrié rencontré dans une fête de village. Nous n’y avons croisé aucun touriste étranger durant nos deux semaines là-bas. Les paysages et villages étaient adorables, et le Dorset regorge de demeures historiques et de jardins somptueux. Nous avions la chance de loger dans la partie principale d’un manoir, plafonds de 4 m de haut, moulures et escalier d’honneur inclus. Mais, surtout, les enfants se souviennent toujours avec émotion de la fontaine d’apparat à l’entrée qu’on pouvait faire jaillir sur commande. Ce séjour était improbable, il n’existe même pas de guide en français sur le Dorset mais quel enfant n’a pas rêvé de faire jaillir la fontaine de son manoir ? Sur ce point-là, au moins, j’ai gardé mon âme d’enfant.

En échangeant nos maisons, on peut s’entraider à organiser son voyage

C’est souvent compliqué d’organiser son voyage sur place sans connaître le pays, de faire des réservations, trouver les horaires des transports etc…Quand on prépare un échange de maison, j’organise souvent les aspects pratiques avec mes échangeurs de maison, puisque nous faisons souvent nos réservations au même rythme. Je suis toujours disponible pour les aider à organiser leurs transports ou réservations diverses. Cette semaine, par exemple, j’ai acheté des billets de train pour nos prochains échangeurs de maison. Ils ne pouvaient pas savoir que les réservations SNCF ouvraient 3 mois à l’avance, qu’il fallait se connecter à minuit pour obtenir des tarifs Prem’s, que les TGV offrent des places en carré pour les familles, etc…Je m’en suis occupée pour eux et j’ai trouvé des places à 20 euros de Roissy à Nîmes pour leur arrivée. En échange, ils m’aident à organiser une journée de snorkeling. Mais où partons-nous bientôt ? Chut, c’est une surprise !

rangitoto devonport new zealand

Cheltenham Beach NZ

L’échange de maison me permet de voyager plus souvent

Depuis que nous avons commencé à échanger notre maison, nous pouvons voyager bien plus souvent. On peut échanger sa maison pour une nuit ou un an, cela permet donc de faire des grands voyages mais aussi de courtes escapades. Si j’avais le temps de les préparer, chaque week-end ou presque pourrait se passer en échange de maison. Mais, si j’offre ma maison à échanger, c’est parce que je pense qu’elle est agréable à vivre, alors, autant en profiter un peu moi aussi !

Et plus longtemps

Comme vos seuls frais sont ceux du transport, rester 3 jours ou 3 semaines vous reviendra presque au même prix. Alors, pourquoi ne pas en profiter plus partir plus longtemps ? Cet été, nous avons eu la chance de faire un échange de maison en Islande. C’est un pays somptueux, magique – quand il n’est pas noyé sous des trombes d’eau. Beaucoup de voyageurs en reviennent déçus à cause de la météo. C’est très frustrant de passer au pied du plus grand glacier d’Europe en n’en voyant qu’une nappe de brouillard. Comme le pays offre très peu d’hébergements, il vaut mieux les réserver le plus tôt possible, mais on ne peut pas connaître la météo 3 mois à l’avance et certains voyageurs reviennent d’Islande en ayant suivi le mauvais temps tout au long de leur séjour. Comme nous restions plus longtemps, nous vérifions la météo chaque soir et prévoyions notre journée du lendemain en fonction, partant là où le soleil pointait le bout de son nez.

Faire un échange de maison offre une vraie immersion dans une autre culture

L’échange de maison vous permettra de découvrir la vie dans un autre endroit du point de vue d’un habitant et de ne plus être un simple touriste. Et, si, en plus, vous séjourner un peu plus longtemps et que vos échangeurs de maison vous passent leurs bons plans, vous pourrez vraiment vous immerger dans ce lieu. Un échange de maison long peut être un excellent moyen de tester la vie quotidienne dans votre nouvelle région avant un déménagement. En Islande, aller à la piscine fait partie du quotidien, leurs jaccuzzis sont notre place du marché, là où on rencontre ses amis et papote pendant des heures. Nous avons testé toutes les piscines près de chez nous et n’y avons jamais croisé le moindre touriste étranger.

Un excellent prétexte pour entretenir sa maison

Savoir que votre maison va accueillir cette charmante famille vous encourage à enfin peindre ce mur / réparer cette plinthe / tailler ces arbustes. Cette méthode radicale appliquée plusieurs fois par an chez nous nous encourage à toujours améliorer notre maison pour qu’elle soit confortable et agréable. Et, au final, vous savez qui en profite une fois les échangeurs rentrés chez ? Nous pardi !

cheltenham beach devonport new zealand

Cheltenham Beach NZ

Séjourner dans une maison accueillante

Quand on loue un hébergement en vacances, on se retrouve généralement dans une location de vacances, c’est logique. Et, souvent, les locations de vacances sont meublées et décorées simplement, avec le nécessaire pour des vacances mais sans plus. Mais si vous échangez votre résidence principale pour l’équivalent, vous logerez dans une maison vivante, décorée et aimée, une maison qui a une âme.

Eviter de transporter lit parapluie ou tente

( ce qui ne vous empêche pas d’inviter votre tante ) Ce qui m’amène au point suivant: une maison qui a une âme mais qui offre aussi bien plus d’objets susceptibles de vous simplifier la vie. Si vous avez des enfants et que vous échangez votre maison avec une famille qui a des enfants du même âge, vous pourrez inclure dans l’échange tout le matériel et les jeux de vos chères têtes blondes et partir presque les mains dans les poches. Cela fait du bien de ne pas avoir le siège auto dans une main et le lit parapluie dans l’autre, non ? On se sent tout de suite plus détendu.

Vous pourrez aussi inclure dans l’échange des objets plus inattendus mais qui vont vous simplifier les vacances : un GPS pour vous guider, une tente et du matériel pour camper, des vélos ou un même un canoë. A Amsterdam, la famille avec laquelle nous échangions nous a proposé d’utiliser leur Bakfiet, un vélo typiquement hollandais avec une grosse caisse à l’avant pour transporter enfants et courses. Après quelques mètres hasardeux, j’y ai vite pris goût et me sentais très hollandaise en allant faire mes courses avec Virgile à l’avant. ( En vrai, je suis Belge ). Ils nous avaient aussi laissé à disposition leur canot pour pagayer dans le canal devant chez eux, une expérience très amusante et que bien peu de touristes feront.

Pour ceux qui n’aiment pas faire le ménage

J’adore promener en bakfiet avec mes enfants mais les vacances, c’est aussi fait pour prendre du temps pour soi. Vos échangeurs de maison pourront surement vous recommander une baby-sitter. De la même manière, faire le ménage n’est pas mon activité préférée pendant les vacances, c’est pourquoi je propose généralement à mes échangeurs de maison d’inclure un service de ménage régulier dans notre échange. Et vous savez quoi ? Tous mes échangeurs de maison adorent cette idée…peut-être ne suis-je pas la seule dont passer l’aspirateur n’est pas le sport préféré.

Grâce à l’échange de maison, ma maison n’est plus vide quand je pars

Régulièrement, mes voisins sont cambriolés pendant leurs vacances. Je croise les doigts, pour l’instant, nous n’avons encore jamais été visités. Mais comme votre maison est occupée pendant votre absence, vous diminuez considérablement le risque d’être la proie d’un voleur. Vos échangeurs de maison prendront régulièrement votre courrier et vous vous sentirez rassurés de savoir votre maison habitée. Au début, cela me faisait bizarre de confier ma maison à des étrangers, maintenant, c’est quand on part en laissant la maison inoccupée que je suis vraiment stressée.

pohara golden bay new zealand

Pohara NZ

Nos animaux peuvent faire partie de l’échange

Ma chatte est adorable et de plus en plus sociable – forcément, puisqu’elle voit régulièrement une nouvelle famille remplacer ses maîtres pour la nourrir et la câliner. Plus besoin de chercher un lieu d’accueil pendant notre absence, on peut aussi inclure les animaux dans l’échange de maison. Pensez tout de même à en parler en amont à votre famille d’échange dès les premiers courriels. J’ai déjà couru dans un jardin londonien après un cochon d’Inde terrifié par un renard ou pris les œufs des poules dans le bush australien. Ces petites expériences rajoutent un supplément d’âme au voyage et seront très enrichissantes pour vos enfants.

Ainsi que l’arrosage du jardin

Mon jardin à un arrosage automatique mais certaines plantes ont besoin d’un coup d’arrosoir en plus. Je propose toujours à mes échangeurs de maison d’inclure les soins mutuels à nos jardins, et, en remerciement, ils peuvent profiter de la production de notre potager.

Enfin un accès internet facile en vacances

Trouver un accès WiFi, voire un ordinateur et une imprimante à disposition sur place est d’un grand secours. Et oui, il arrive qu’on ait des réservations ou plans à imprimer en voyage, qui l’aurait deviné ? Il arrive aussi que des échangeurs de maison puissent partir en vanaces tout en travaillant à distance depuis notre maison. Et comme nous avons tout compris, nous sommes chez Free, qui offre des appels illimités vers l’étranger. Comme ça, nous pouvons en faire profiter nos échangeurs de maison, qui peuvent téléphoner sans compter. Ils peuvent aussi nous appeler gratuitement chez eux, en cas de souci. Et, moi, grâce au WiFi, je peux continuer à m’occuper de BeFrenchie !

Accuillir nos échangeurs de maison avec de petites attentions

Je propose toujours à mes échangeurs de leur cuisiner un repas pour leur arrivée, j’ai envie qu’ils se sentent accueillis comme des amis. J’aime leur laisser un petit cadeau, pas besoin de dépenser une fortune, et faire en sorte que la maison soit chaleureuse. Lors d’un échange de maison en Suisse, nous avons eu la surprise de trouver dans le carnotzet* de la famille une table de fête joliment dressée avec tous ingrédients nécessaires pour déguster une raclette. Ce fut un festin et nous avons été très touchés par cette adorable attention.

En Islande, notre échangeur de maison nous a laissé un saumon sauvage qu’il avait pêché la veille. Je crois que je n’avais jamais VRAIMENT goûté du saumon avant. Simplement grillés, c’était fabuleux.

Encore une fois, nous n’aurons jamais pu vivre ces expériences autrement qu’en faisant des échanges de maison.

*en Suisse, un carnotzet est une pièce dédiée aux repas à base de fromage, souvent décorée de manière chaleureuse à la manière d’un chalet.

Partager vos bons plans

J’aime ma région, j’aime partager mes bons plans et mes coups de cœur, avec vous, mais aussi avec mes échangeurs de maison. J’aime leur laisser des idées de sorties hors des sentiers battus, des idées sorties et adapter mes conseils à leurs envies. Je reste toujours joignable par SMS ou par email pour leur conseiller au jour le jour une belle plage, un marché, un restaurant et j’ai souvent visité des lieux imprévus grâce à leurs conseils.

Avoir quelqu’un sur qui on peut compter

Du coup, si l’une des deux familles à un problème, on peut s’aider à trouver une solution, on n’est pas tout seul. Les voisins sont aussi toujours au courant qu’une famille séjourne chez nous. L’été dernier, la batterie de notre voiture s’est déchargée alors que nous l’avions prêtée à une famille danoise. Un coup de fil plus, notre adorable voisin arrivait avec ses câbles pour les aider à la recharger. Depuis, nous avons pu remercier notre voisin en l’aidant avec ses problèmes informatiques.

Prolonger les vacances en rentrant d’un échange de maison

Comme on a trié et rangé ses affaires avant de partir, comme on en a profité pour faire un grand ménage, comme on a rendu sa maison plus accueillante pour l’arrivée de nos échangeurs de maison…on retrouve une maison rangée, propre et accueillante à notre retour. Un échangeur de maison de Londres m’a un jour confié qu’en voyant sa maison si bien organisée en rentrant chez lui, il avait l’impression que les vacances continuaient. Pourtant, nous n’avions rien fait mais il avait tout trié avant notre arrivée. Rien de mieux qu’un échange de maison pour faire du tri et du ménage, c’est encore plus radical qu’une visite de votre belle-mère, je vous le promets. Du coup, comme nous avons la chance de faire des échanges de maison régulièrement, nous sommes maintenant beaucoup plus disciplinés. Et on a ( un peu ) l’impression d’être en vacances toute l’année !

Partir de manière plus responsable

Je suis toujours triste de voir ces bords de mer défigurés par une urbanisation excessive liée au tourisme, ces immeubles construits à la hâte pour quelques semaines d’occupation dans l’année. Toute cette spéculation immobilière détruit irrémédiablement ces paysages qu’on a aimé. Ne pourrait-on pas éviter ce gaspillage? Grâce à l’échange de maison, on n’a plus besoin de multiplier les logements secondaires. Virtuellement, chaque maison peut devenir la vôtre le temps d’un échange et on peut remettre le partage au centre de notre mode de vie.

bethells beach nouvelle-zélande

Bethells Beach NZ

Faire de belles rencontres

Je suis restée en contact avec de nombreuses familles avec qui nous avons échangé notre maison et je suis toujours très heureuse de leur écrire ou de les revoir à l’occasion d’un nouveau voyage. Grâce à eux, j’ai pu découvrir de nouvelles cultures et même améliorer mon anglais. Je voudrais profiter de cet article pour remercier toutes les familles qui m’ont fait confiance depuis 15 ans en nous confiant leur bien le plus cher, leur foyer.

Et vous, avez-vous déjà testé l’échange de maison ? Quels sont vos conseils pour un échange de maison réussi ?

This post was written by Daphné

Partager:

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Les 20 avantages de l’échange de maison"

avatar
Aurélie EnviesDélices
Invité

Bonjour Daphné,
Je suis moi même adepte de l’échange de maison depuis seulement 4 ans mais déjà 13 échanges. En te lisant, je me retrouve tout à fait dans ce discours : maison mieux rangée, petites réparations et améliorations faites régulièrement, plus de place en vacances, pas grave s’il pleut, il y aura jouets, dvd et autres pour les enfants et une vraie cuisine pour faire un gâteau au chocolat, des vélos à dispositions (j’ai testé aussi le backfiet à Amsterdam et le Cristianabike à Copenhague). Avec notre budget, en tourisme classique, je pense qu’on se paierait une semaine de mobil home par an, grâce à l’échange nous partons 3 ou 4 fois. Evidemment, on rêve aussi de voyages lointains, mais à 6, ce n’est pas d’actualité (on se limite aux voyages en voiture ou train) … mais qui sait, dans qq années peut-être
Bref, on est fan et on a plus du tout envie de revenir à du tourisme classique

Daphné
Invité

13 échanges en 4 ans, je suis très impressionnée, quel sens de l’organisation ! C’est vrai que c’est difficile de revenir au modèle classique de vacances maintenant et j’adore découvrir un lieu vu par ses habitants, c’est une vraie philosophie de voyage. Nous avons la chance de faire en ce moment un échange de maison à Auckland avec une adorable famille et je me réjouis de pouvoir les conseiller jour par jour pour leurs visites.

dipi
Invité
dipi

Bonjour Daphné,
merci pour cet article hyper intéressant, qui donne envie de m’y mettre ! Je n’ai qu’un appart « simple » étant célibataire, mais j’imagine que cela doit aussi intéresser d’autres célibataires / couples dans le monde ! Et puis l’idée de garder une maison bien propre / nette me plait aussi bcp. Pour moi je n’ai pas toujours l’énergie, mais pour les autre davantage. Donc par ricochet, j’en profiterai aussi !! Une question : as tu un ou des sites que tu privilégies pour l’échange de maisons ? Love home swap ? Je viens juste de chercher et c’est le premier qui sort sur Google. Merci de ton retour

Daphné
Invité

Bonjour Dipi, j’ai découvert l’échange de maison à la naissance de mon premier enfant et j’ai depuis privilégié les échanges avec d’autres familles mais oui, bien sûr, l’échange de maison peut se faire avec n’importe quel logement, voire bateau ou camping-car. Et un appartement en centre-ville peut aussi s’échanger contre une maison à la campagne. Il existe plusieurs sites intéressants et parfois complémentaires, en fonction du type ou lieu d’échange. Par exemple, Love home swap est un site anglais qui a de nombreuses offres made in UK alors que home exchange est très présent en France. Ce serait un sujet d’article intéressant, dès que j’en ai le temps, je me penche sur la question 😉

kam
Invité

Un bel article qui donne envie de s’y pencher en tous cas…. Nous ne l’avons jamais fait ( nous vivons à Bruxelles ). J’aime l’idée, surtout le côté éco-responsable et le plaisir de faire plaisir. Haa.. le premier pas…

Daphné
Invité

Merci, je suis toujours triste de voir des paysages défigurés par la spéculation immobilière. J’aime beaucoup cette idée d’échange et de partage, qui sort des modèles de consommation habituels.

mila
Invité
mila

J’avoue être très tentée par cette idée d’échange de maison, ayant en plus deux enfants petits (j’ai bien ri au passage du lit parapluie…). Avez-vous un site d’échange de maison privilégié ?
Je suis assez maniaque mais je n’avais pas pensé à la prestation ménage faite pendant les vacances de mes hôtes, voilà une riche idée !

Daphné
Invité

On créée le club des maniaques ensemble ? A vrai dire, mon plus si petit n’a plus besoin de lit-parapluie mais je compatis – alors, j’ai gardé un petit stock de matériel de puériculture de base ( lit, siège-auto, pour des copains de passage ou échangeurs de maison ). Ma bibliothèque s’est aussi enrichie d’une petite étagère de livres en anglais prêts à « swapper » eux aussi au gré des livres laissés par mes échangeurs de maison anglophones. Comme je le disais à Dipi, chaque site d’offres d’échange de maison à des avantages, je pense que le choix se fait en fonction de vos projets d’échange. Mais quand nous sommes partis en Islande cet été, nous avons tout simplement recontacté la famille avec laquelle nous avions déjà fait un échange en 2011. Il est grand temps que je m’occupe de notre échange de maison pour l’été à venir, c’est une sacrée addiction !

Morgane Nigella
Invité
Morgane Nigella

Bonjour Daphné, je découvre ton blog. Je te vois régulièrement commenter sur celui de Caro et aujourd’hui j’ai cliqué sur le lien. Nous sommes de nouveaux échangeurs de maison, on a commencé au printemps dernier. Je me retrouve vraiment dans tout ce que tu racontes sur l’échange de maison: l’investissement en temps, la motivation pour avoir une Belle maison bien rangée, les rencontres, le plaisir de loger dans une « vraie » maison (les enfants adorent surtout quand on échange avec une famille qui a aussi de jeunes enfants), le côté pas d’inquiétude pour le chat et la maison toujours habitée… Pour le moment nous avons 4 échanges à notre actif et au moins 2 autres de prévu cette année… Au plaisir. Morgane

Daphné
Invité

Bienvenue Morgane, je suis touchée que cet article t’ait plu. Félicitations, 4 échanges – on devient vite accro n’est-ce pas?

Ce sujet me tient à cœur, il y a tant à partager. Je prépare d’ailleurs un nouvel article sur l’échange de maison et je serai très heureuse d’avoir ton avis. Oui, les enfants adorent découvrir les surprises que recèlent les maisons familiales, c’est si pratique de faire un échange avec une famille qui a des enfants du même âge que les nôtres.

A bientôt par ici ou chez Caro !

Morgane Nigella
Invité
Morgane Nigella

Oui on est tous accros ici et nous avons convaincu des amis qui se lancent à leur tour. Je commenterai ton prochain article sur le sujet avec plaisir;-) A bientôt

Daphné
Invité

Même si on voyage parfois autrement, je privilégie aussi de plus en plus les échanges de maison. En plus, ça nous permet de sortir des sentiers battus et de découvrir des lieux qu’on n’aurait pas forcément visité.

eveange66
Invité
eveange66

Bonjour,

J’ai eu la chance (oui oui) de découvrir votre blog (ton…) gràce à celui de Pensées by Caro.
Belle découverte, merci.
Bien sur que je souhaiterais aussi pouvoir pratiquer l’échange de maison mais, bon, j’habite en banlieue parisienne, ne suis pas parisienne et n’ai qu’un F2 ! Avec 3 chats et je suis célibataire.
Bref, à mon sens, si j’ai bien compris, l’échange de maison, encore une fois, ne s’adresse qu’aux propriétaires, en famille, avec si possible une maison ou un grand appartement.
Comme pour émigrer en NZ par exemple, il y a des points et hors de cela, point de salut.
Je parle de NZ car cela fait plusieurs années que j’essaye d’y émigrer (oui avant 2008) mais j’avais déjà plus de 30 ans à l’époque : maintenant j’atteins l’âge canonique des presque 50 ans, donc plus productive et les portes me sont fermées. J’ai un compagnon (a partner en anglais) qui vit en NZ mais hors de question de me marier pour émigrer.
Merci pour tout ces beaux récits et photos magnifiques : bien qu’ayant fait quelques séjours « là bas », il y a tant de beautés que je ne m’en lasse pas.
Merci aussi pour les idées de recettes et les fait maison : la marche en béton, je suis tout simplement impressionnée. Moi je suis plutôt couture ou plomberie complète.

Daphné
Invité

Bienvenue Eveange,

j’ai fait cet article à propos des échanges de maison à partir de mon expérience en famille. La plupart de nos échanges ont logiquement été faits avec d’autres familles mais ce n’est pas toujours le cas. Certains sites permettent de voir les offres proposées avant de s’inscrire et on trouve tout type de logement, du studio au château en passant par le bateau. Le seul point commun est l’envie d’accueillir quelqu’un chez soi. Il me semble que l’échange de maison est possible quand on est locataire, puisqu’il n’y a pas de transaction financière ;-).

Jeune, j’ai caressé l’idée de m’installer en Nouvelle-Zélande mais les règles d’immigration sont très strictes en effet; il faut soit être jeune et qualifié dans un domaine recherché, soit être rentier et investir sur place. Mais je sais que je ne rentrerai jamais dans aucune de ces deux catégories.

Je suis toujours admirative des couturiers et couturières, étant bien trop impatiente pour faire un travail raffiné. Mes expériences se limitent à quelques points droits 😉

emerentine
Invité
emerentine

Bonjour Daphnee, ton article est passionnant. Depuis que Marie Kondo est passée chez moi, je commence à me projeter dans ce tourisme. C’est assez déstabilisant de faire confiance à des étrangers mais ton témoignage confirme que nos angoisses sont souvent injustifiées… Comme toi je ne suis pas une fée du logis, mais tout nettoyer à fond juste avant de partir c’est très supportable! je note l’idée pour suggérer à mon mari.

Daphné
Invité

Après quelques années, c’est l’idée de laisser ma maison vide qui me parait maintenant bizarre.Je n’ai pas trouvé de meilleur prétexte qu’un échange pour faire un grand tri et ménage – et quel plaisir de retrouver une maison propre et bien organisée au retour de vacances !

Claire
Invité
Claire

Bonjour,
J’ai toujours été tentée de faire des échanges de maison mais n’ai jamais eu le temps d’y réfléchir et de m’organiser. Nous avons donc souvent prêté notre maison pendant nos vacances à des proches.
Je vais avoir plus de temps prochainement et me posais du coup quelques questions très concrètes… quelle place je laisse dans les placards, est-ce que je mets quelques objets personnels dans un endroit fermé ? Je ne connais pas encore mes dates de vacances pour cet été, peut-on trouver avec un délai court ? En tout cas, je trouve l’option du ménage très intéressante effectivement. Merci pour cet article très intéressant.

Daphné
Invité

Bonjour Claire,

bienvenue sur Be Frenchie. Depuis qu’on a commencé l’échange de maison, il y a maintenant 15 ans, je procède toujours de la même façon: je fais un peu de place dans chaque placard de chambre ( pas besoin de tout vider ), j’essaie de vider le frigo et je mets des post-it sur les éventuels objets fragiles, je n’ai jamais eu de souci. Et chez mes échangeurs de maison, je n’ai jamais cherché à fouiller leurs affaires personnelles 😉 Par contre, je laisse un petit stock de produits alimentaires et produits ménagers de base pour que ma famille d’échange n’ait pas à courir faire des courses.

Nos échanges de maison pour les mois à venir sont déjà prévus mais il est toujours possible de trouver un échange pour cet été, surtout si vous êtes flexibles sur votre destination. Et si vous avez envie de vous lancer, j’ai fait un article avec des conseils pour rédiger son offre d’échange de maison : http://www.befrenchie.fr/fr/15-conseils-pour-rediger-votre-offre-d-echange-de-maison/

Claire
Invité
Claire

Bonjour,
Merci pour cette réponse rapide ! Je commence la rédaction !

Daphné
Invité

Avec plaisir Claire,

je vais continuer ma série d’articles sur l’échange de maison prochainement, mais je reste disponible pour toute question. Bonne journée !

Claire
Invité
Claire

Nous revenons de notre deuxième échange, un troisième est prévu pour cet été. Nous adorons ! Merci pour tes articles qui nous ont donné envie de nous lancer. Ce système ouvre vraiment de nouvelles perspectives de vacances.
Ce que je retiens de nos premières expériences :
– c’est quand même une sacré organisation de faire ses valises, ranger et préparer notre logement en même temps (en particulier avec 4 enfants dont 1 bébé…) mais on va vraiment de plus en plus vite au fur et à mesure. Nous préférons partir tôt le matin pour finir de ranger quand les enfants dorment et ne pas resalir/déranger le lendemain matin. Cela me freine encore un peu pour partir pour un long week-end. Un bon désencombrement aide aussi…
– la question des draps et des serviettes donne pas mal de travail surtout quand on accueille pas mal de monde
– moi qui avait toujours du mal à me décider sur la destination de vacances, nous aurons fait que des échanges sur des destinations pas classiques et c’est vraiment top. A nous les prochains échanges un peu plus loin…
-être dans une vraie maison, c’est vraiment génial, pour les enfants, pour l’espace, pour l’équipement…
bref, merci pour tes articles et vivement les prochains échanges !

trackback

[…] Cet article sur l’échange de maison, que j’avais publié le jour de mon anniversaire depuis une […]

trackback

[…] voyages n’auraient pas été possibles sans échanges de maison. Je vous ai déjà parlé des avantages de l’échange de maison, mais c’est en relisant la liste de ces derniers échanges que […]

wpDiscuz