SOS Méditerranée

Pourquoi mon coeur bat #6 ceux qui ne baissent pas les bras

Coups de coeur de juillet

Cet article sera peu décousu. Je ne vois pas de lien direct entre ces coups de coeur, si ce n’est que ces petites choses, par ricochets, font que ma vie a plus de saveurs. Et puis, depuis vendredi, je me sens orpheline. Celle qui n’a jamais baissé les bras, celle qui a embrassé tous les combats pour nous rendre libres n’est plus là. Simone si lumineuse, toujours droite et juste, quel vide immense vous laissez. Merci d’avoir traversé le siècle avec élégance pour témoigner et consacrer toute votre énergie à vous battre pour nous.

Voilà sans doute ce qui relie Simone Veil, Minnie Riperton et SOS Méditerranée; c’est d’être de ceux qui ne baissent jamais les bras.

Alors, oui, ce sera décousu, mais sincère :

développer ma créativite

10 idées pour développer sa créativité

 

J’ai pensé au blog de Marlène en écrivant cet article sur la créativité , que vous pouvez retrouver sur No Tuxedo.

Un jour d’été 2015, j’ai eu cette idée complètement saugrenue : « je vais faire un blog ». En y réfléchissant deux secondes, j’ai réalisé que je ne connaissais rien aux tâches d’un webmaster, que je tapais sur un clavier d’une main en tirant la langue et que mes photos étaient plutôt floues. Et alors ?

 

Ben, alors, j’ai commencé à chercher des conseils sur le web pour apprendre à bloguer. Et là, j’ai eu l’impresssion de revenir 17 ans en arrière, quand on m’a collé Philéas nouveau-né dans les bras. Te souviens-tu des dizaines de livres de puériculture un peu flippants qui se contredisent systématiquement ? Des mamies dont le dernier bébé remonte aux années ’60 qui veulent absolument t’expliquer comment nouer un lange avec une agrafe ? De celles qui racontent leur accouchement dès qu’elles voient un ventre rond pointer ?

Et bien le blogging c’est un peu pareil; plein de gourous s’auto-proclament dieux du web. Ils te promettent succès éternel et articles qui font le buzz en moins de 30 min par semaine. Mais un peu comme le bébé qui fait fait ses nuits à peine sorti de la maternité; tu as deviné que ce n’est qu’une pure légende urbaine. Uniquement de quoi te sentir encore plus nulle.

Alors, j’ai taillé dans le vif. Côté nourrisson, j’ai gardé mes deux bibles : Libby Purves et Aldo Naouri. Et côté blogging, le blog de Marlène, No Tuxedo. J’aime son blog parce qu’il est clair, ne jargonne jamais et réussit à me passionner pour des problèmes de SEO. J’ai dévoré son blog tout entier en lançant Be Frenchie et c’est toujours vers lui que je me tourne quand je bute sur un problème ( prochaine étape, reprendre les bases Pinterest – ainsi que les abdos – et la gym périnéale ).

J’étais donc très heureuse quand Marlène a accepté de publier mon article; voir mes quelques lignes et photos chez elle m’a fait tout drôle. J’y parle créativité et propose quelques pistes pour la développer. Et je peux vous le confirmer; en plus d’être de bon conseil, Marlène est également bienveillante et drôle.

 

minnie riperton

une chanson : Les fleurs – Minnie Riperton

Philéas m’a convaincue de m’abonner à un service d’écoute de musique en ligne. Il me répète régulièrement que sans ça, je serais restée bloquée sur l’écoute des Beatles et de Bowie ( au fait, avez-vous fait mes quizs ? ). Et il n’a pas complètement tort.

Je m’éclate à créer mes playlists, retrouver des pépites depuis longtemps oubliées. Mais la fonctionnalité que je préfère, c’est l’onglet découverte. En fonction de ce que j’écoute, l’algorithme me propose d’autres chansons à découvrir. Comme on partage notre compte à 4, ça tombe parfois à l’eau ( oui, Virgile a aussi droit à ses découvertes – non, je ne le dénoncerai pas ). Et puis, de temps en temps, je tombe sur un trésor.

Et la dernière pépite perdue dans la playlist, c’est cette chanson : Les fleurs de Minnie Riperton. A la première écoute, j’ai eu des frissons. Non mais cette voix de soprano coloratura sur des rythmes soul – et ce texte qui file la métaphore avec brio. J’essaie de me retenir de la mettre à chaque trajet en voiture – du moins quand je ne suis pas seule.

Par curiosité, j’ai cherché à en savoir un peu plus sur Minnie Riperton et j’ai découvert une personnalité aussi belle que sa voix. Elle s’est éteinte à seulement 31 ans, terrassée par un cancer. Après sa double masectomie, quand les médecins lui ont annoncé qu’il ne lui restait que 6 mois à vivre, elle n’a pas baissé les bras.

Elle fut une des toutes premières célébrités à parler de cancer dans les médias. En 1977, ce sujet était encore tabou. Elle devint porte-parole de l’American Cancer Society et assura ses concerts jusqu’au bout. Elle mourut dans les bras de son mari, auteur des Fleurs, en écoutant une chanson que Stevie Wonder, grand fan, avait composée pour elle.

le prisonnier

une série : Le prisonnier

J’avais vaguement regardé quelques épisodes du prisonnier dans mon enfance. Je ne pense pas en avoir saisi la portée symbolique à ce moment-là. Ben oui, mon truc, tu vois, c’était plutôt l’analyse de La croisière s’amuse et Téléchat. Et puis, par un esprit d’escalier, les révisions du Bac de français nous ont fait passer de Rhinocéros d’Ionesco à la ferme des animaux d’Orwell puis Orson Welles. Et c’est là que j’ai repensé à cette série.

Bingo ! On a immédiatement accroché à cet univers rétro-futuriste étrange qui semble si décalé aujourd’hui. Et pourtant, le fond, comme la forme sont toujours tellement d’actualité. Uniformisation, perte d’identité, endormissement de nos consciences, Le Prisonnier a de multiples niveaux de lecture. On n’a pour l’instant vu que 3 épisodes mais je me régale d’avance à l’idée de regarder la suite avec mes petits gars. Enfin une série qui plait à toute la famille !

Bon, par contre maintenant, j’ai envie de filer illico découvrir les lieux du tournage. C’est le petit hameau de Portmeirion, une folie anachronique de millionaire dans le parc de Snowdonia au Pays de Galles qui servit de décor. Et je viens de voir que des vols directs depuis ma garrigue atterissent pas si loin. Alors que faire ?

lampe en macramé

un DIY : la lampe en macramé

Je n’avais pas encore succombé à la tendance macramé. Enfin, jusqu’à ce que je tombe sur cette création de Mademoiselle Claudine pour 18h39. Cette lampe n’est-elle pas un pur appel du pied à l’été ? Je ne suis pas sûre d’arriver à nouer le tout élégamment mais j’imagine déjà les jolies ombres qu’elle ferait sur les murs une fois allumée.

tapis de souris diy

Et c’est aussi l’occasion de vous montrer le tapis de souris très scandinave friendly que j’ai créé pour 18h39. Promis, il est hyper simple à faire !

une association : SOS Méditerranée

Samedi dernier, on patientait tranquillement pendant le changement de plateau au théâtre de la Mer, à Sète. La Méditerranée en toile de fond, on savourait le bonheur simple assis là, sur les gradins face à la Méditerranée. Je regardais l’horizon infini en rêvant à toutes ces cultures qui se mélangent le long des côtes. C’est à ce moment précis qu’un bénévole de SOS Méditerranée est monté sur scène pour présenter l’association. D’un coup, cette vue plongeante sur la mer prenait une autre dimension.

Je connaissais déjà l’association mais les mots de cet homme ont rendu visibles tous ces visages qui se noient dans la pénombre. Et puis mardi, tandis que SOS Méditerranée recevait un prix UNESCO, leur bateau, l’Aquarius, a ramené sains et saufs 1032 personnes en quelques heures à peine. A rajouter aux 15 000 personnes déjà sauvées par leur seul bateau.

Merci à cet homme d’être monté sur scène ce soir-là, merci aux bénévoles qui se relaient à bord de l’Aquarius. Vous êtes une lumière dans la nuit. Je pense à ce bateau bien trop seul dans cette vaste mer. Sa lumière est aussi celles qui guide nos consciences quand on perd notre humanité. Un peu comme l’étincelle qui guida toute sa vie Simone Veil, elle qui ne baissa jamais les bras.

Et vous, quels sont vos derniers coups de coeur ? 

Cet été, Be Frenchie va ralentir la cadence. Je pars dans une semaine exactement pour un nouvel échange de maison. Je ne mettrai pas le blog en pause mais vais réduire le rythme à 2, voire parfois 1 article par semaine. Et promis, je vous enverrai régulièrement des cartes postales de nos vacances. Dites, vous m’en enverrrez aussi ? 

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Pourquoi mon coeur bat #6 ceux qui ne baissent pas les bras"

avatar
mmarie
Invité
mmarie

Au boulot, je viens de me coller des Fleurs dans les oreilles 🙂 Merci pour cette découverte, cette voix, ce groove, ça fait du bien !

bobette
Invité
bobette

OH la la sit u savais Daphné comme ton article me touche; Ce soir je suis allée chercher les résultats d’une prise de sang de mon loulou, ses plaquettes baissent un peu trop depuis quelques mois et ce soir j’ai les nerfs à fleur de peau, une boule dans la gorge. Mais on va chercher la cause de tout cela, on a peut être une piste. (un vilain streptocoque peut être). Et on va trouver. Et je vais continuer à savourer les jolis instants malgré cette peur viscérale.
Le lien avec ton article : ne pas baisser les bras, ne pas laisser la peur guider notre vie.

Moi, j’ai découvert un site musical destiné au primaire et je suis bien décidée à faire écouter L’eau de Jeanne Cherhal à mes élèves de l’an prochain. Je vais mener un projet sur la musique relié au développement durable et à la nature.
Le pays de Galles te lance un appel, tu risques fort d’y répondre. (Un de mes professeurs, Gallois, était terrible…)
Je m’en vais écouter Minnie Ripperton. Ma réponse est décousue , je m’en rends compte, mais ton article faisait un écho réconfortant bienvenu ce soir…

Charlotte
Invité

Grâce à toi je découvre Minnie Riperton. et j’adore. Je devrais faire comme toi m’inscrire sur un service d’écoute.
Passe de belles vacances.
Ici elles ont déjà commencé. Première journée à profiter du retour du soleil, à prendre le temps de lire et de jouer sans contrainte pour les 4 filles de la maison avant de songer à préparer les valises…

Yanne
Invité
Yanne

Ma fille aînée a fait ses nuits dès la maternité… allez-y, frappez-moi !
Je viens d’écouter Minnie Riperton, ça mérite qu’on s’y attarde (et pas au boulot, peut-être…)
Le macramé ne m’a jamais inspirée mais le tapis de souris, il est trop beau !

Fanchette
Invité
Fanchette

Zut mon commentaire a disparu…
Je te souhaitais donc de bonnes vacances.
Et pour la destination (outre-Océan il me semble avoir lu) : je mise sur le Canada.
Ou que ce soit enjoy en tout cas.

Melissa
Invité

Je connaissais pas l’existence de cette association SOS Méditerranée, ca a l’air d’être un beau projet en tout cas.

wpDiscuz